COMMENT REFOULER LA MISÈRE DU MONDE ? par François Leclerc

Billet invité.

5.000 réfugiés ont la semaine dernière tenté de rejoindre l’Europe en fuyant la Libye. Seuls 2.000 d’entre eux ont été débarqués en Italie après un sauvetage en mer, les 3.000 autres ayant été refoulés par les garde-côtes libyens.

Continuer la lecture de COMMENT REFOULER LA MISÈRE DU MONDE ? par François Leclerc

Partager

Réfugiés : LA MARINE LIBYENNE EFFECTUE UN REPLI TACTIQUE, par François Leclerc

Billet invité.

Les autorités maritimes de Tripoli sont vite revenues sur l’interdiction notifiée verbalement aux navires des ONG de pénétrer dans la zone de recherche et de sauvetage (SAR) dont elles ont annoncé la création, dans l’attente de l’autorisation de l’Organisation maritime internationale.

Continuer la lecture de Réfugiés : LA MARINE LIBYENNE EFFECTUE UN REPLI TACTIQUE, par François Leclerc

Partager

Réfugiés : COMMENT LES ONG SONT DEVENUES UNE CIBLE PRIVILÉGIÉE, par François Leclerc

Billet invité.

Une grande confusion règne au large des côtes libyennes suite à l’annonce de la création d’une zone de sauvetage et de recherche (SAR) par les autorités maritimes de Tripoli. Son étendue n’est pas précisée, et l’Organisation maritime internationale (OMI), cette agence de l’ONU, n’a rien confirmé. Ce qu’a reconnu le ministre de l’intérieur Marco Minniti, qui est à la manœuvre côté italien.

Continuer la lecture de Réfugiés : COMMENT LES ONG SONT DEVENUES UNE CIBLE PRIVILÉGIÉE, par François Leclerc

Partager

Réfugiés : QUAND S’EXERCE LE DROIT DU PLUS FORT, par François Leclerc

Billet invité.

En attendant que le Phoenix de l’ONG maltaise Moas et le Golfo Azzurro de l’espagnole Proactiva Open Arms le rejoignent, l’Aquarius de SOS Méditerranée et de MSF patrouille seul depuis dimanche au large de la Libye, distant par prudence de 24 miles des côtes la journée et de 30 miles la nuit, bien au-delà de la limite de 12 miles des eaux territoriales.

Continuer la lecture de Réfugiés : QUAND S’EXERCE LE DROIT DU PLUS FORT, par François Leclerc

Partager

QUAND LA CRISE DEVIENT MORALE… par François Leclerc

Billet invité.

Les mesures de rétorsion contre les navires des ONG qui ont refusé de signer le « code de conduite » des autorités italiennes ont débuté. L’ONG allemande Jugend Rettet a subi dans le port de Lampedusa des « contrôles de routine », selon le vieux cliché policier. Le navire y avait été escorté par une unité des garde-côtes italiens et devrait être autorisé à reprendre la mer rapidement, d’après leur commandant.

Continuer la lecture de QUAND LA CRISE DEVIENT MORALE… par François Leclerc

Partager

LE PRÉSIDENT DU CONSEIL ITALIEN DÉMENTI EN LIBYE, par François Leclerc

Billet invité.

Contredisant Paolo Gentiloni, son homologue italien, le chef du gouvernement libyen Fayez al-Sarraj a démenti avoir demandé à l’Italie d’envoyer des navires dans les eaux territoriales libyennes.

Selon ce dernier, il a seulement été convenu d’autoriser des unités navales italiennes à accéder au port de Tripoli afin de « compléter le programme d’appui aux gardes-côtes par la formation et l’armement… ».

La clarté n’est pas vraiment au rendez-vous.

Partager

LES RÉFUGIÉS, CES PESTIFÉRÉS QU’IL FAUT REFOULER, par François Leclerc

Billet invité.

Le gouvernement italien a décidé d’employer les grands moyens pour stopper l’exode des réfugiés vers l’Italie au départ des côtes libyennes. Paolo Gentiloni, le chef du gouvernement italien a déclaré aujourd’hui que Fayez el-Sarraj, son homologue libyen, lui avait demandé l’aide de la marine italienne dans les eaux territoriales libyennes. Cela lui avait peut-être été suggéré…

Continuer la lecture de LES RÉFUGIÉS, CES PESTIFÉRÉS QU’IL FAUT REFOULER, par François Leclerc

Partager

LES AUTORITÉS EUROPÉENNES LAISSENT LE CHAMP LIBRE À ERDOGAN, par François Leclerc

Billet invité.

Les autorités italiennes ont retenu des dernières rencontres des ministres de l’Intérieur ainsi que des Affaires étrangères européens qu’elles doivent d’abord compter sur elles-mêmes pour enrayer l’exode des réfugiés. Car il en est ressorti que le partage de leur accueil avec les autres pays est rigoureusement exclu, ne laissant que deux issues de disponibles : détruire les réseaux de passeurs et séparer les réfugiés ayant droit à l’asile des migrants économiques, qui représenteraient 80% de l’ensemble en application de critères non précisés.

Continuer la lecture de LES AUTORITÉS EUROPÉENNES LAISSENT LE CHAMP LIBRE À ERDOGAN, par François Leclerc

Partager

LES EAUX DORMANTES DU VIX, par François Leclerc

Billet invité.

Déroutantes, les crises politique et financière ont en commun d’être imprévisibles, ce qui en fait le sel. À ceci près que les financiers se sont donné un indicateur pour y remédier, à la différence des politiques. Affublé de l’acronyme VIX et surnommé l’indice de la peur, il mesure la volatilité enregistrée sur les marchés et fait autorité.

Continuer la lecture de LES EAUX DORMANTES DU VIX, par François Leclerc

Partager

LA CRUELLE ABSENCE D’ALTERNATIVE, par François Leclerc

Billet invité.

Toujours aussi déroutante, la crise politique européenne ne désempare pas. La France est atteinte par une profonde recomposition politique et un doute qui ne l’est pas moins, le gouvernement britannique est entré dans une phase d’instabilité prononcée, la date et le résultat des élections législatives italiennes sont plus que jamais un point d’interrogation.

Continuer la lecture de LA CRUELLE ABSENCE D’ALTERNATIVE, par François Leclerc

Partager

ILS PRENNENT LEURS PETITES PRÉCAUTIONS… par François Leclerc

Billet invité.

En Europe, contrairement aux États-Unis, les plus hautes autorités marchent sur des œufs. Christine Lagarde vient de proposer un compromis aux créanciers de la Grèce dont le FMI fait partie, accordant un délai non précisé aux opposants à toute réaménagement de sa dette, qu’elle continue d’exiger, tout en ne s’opposant pas au versement des 7 milliards d’euros de la tranche en suspens afin de permettre au gouvernement grec de ne pas faire défaut sur ses remboursements de l’été, mais sans y participer.

Continuer la lecture de ILS PRENNENT LEURS PETITES PRÉCAUTIONS… par François Leclerc

Partager

L’ESPAGNE ET L’ITALIE TOUJOURS AUSSI VULNÉRABLES, par François Leclerc

Billet invité.

L’Espagne et l’Italie continuent de ressentir les effets de la profonde crise politique qui secoue l’Europe. Le sort incertain de Mariano Rajoy tient à sa capacité à obtenir, au-delà du soutien de Ciudadanos, celui de petits partis moyennant compensations. Celui de Matteo Renzi est suspendu à sa victoire lors des prochaines élections législatives, qu’il veut avancer pour les faire coïncider avec celles des Allemands à l’automne.

Continuer la lecture de L’ESPAGNE ET L’ITALIE TOUJOURS AUSSI VULNÉRABLES, par François Leclerc

Partager

UN GRAND BANQUIER ITALIEN SE RÉVOLTE, par François Leclerc

Billet invité.

Le sauvetage à épisodes de la banque Monte dei Paschi di Siena finalement résolu, la crise du système bancaire italien est toujours sur le feu. Comment faire coïncider les modalités de sauvetage des banques les plus atteintes par les NPL (les prêts non performants) qu’elles détiennent tout en respectant la réglementation communautaire ? Là est toute la question, qui se focalise sur le sort de deux banques, cette fois-ci vénitiennes, dont le déficit en capital a été estimé à 6,4 milliards d’euros.

Continuer la lecture de UN GRAND BANQUIER ITALIEN SE RÉVOLTE, par François Leclerc

Partager

LA DYNAMIQUE DE MACRON VUE D’ALLEMAGNE ET D’ITALIE, par François Leclerc

Billet invité.

En Allemagne, l’embellie du SPD dans les sondages s’est révélée un feu de paille, éloignant maintenant qu’il est éteint toute perspective de victoire électorale à l’automne et rendant moins vraisemblable la reconduction d’une grande coalition avec la CDU/CSU. Cette perspective augure mal de la dynamique que le président français voudrait instaurer en développant d’étroites relations avec le gouvernement allemand, qui pour l’instant trouve quelques difficultés à démarrer.

Continuer la lecture de LA DYNAMIQUE DE MACRON VUE D’ALLEMAGNE ET D’ITALIE, par François Leclerc

Partager

BERLIN A LE DERNIER MOT, par François Leclerc

Billet invité.

Emmanuel Macron espère entrebâiller une porte, Martin Schulz vient à son tour d’en assurer la fermeture. Pas question d’euro-obligations, a-t-il asséné, que ce soit pour financer un fonds d’investissement européen ou les émissions à venir de la dette ! Dans une interview au Frankfurter Allgemeine Zeitung, le dirigeant social-démocrate compare à « un fantôme » le débat à propos de la mutualisation, et prévient que celui sur les euro-obligations est « terminé ». Il se contente de renvoyer au Mécanisme européen de stabilité (MES) au sein duquel chaque pays est responsable au prorata de son apport au capital, suivant la clé utilisée pour la BCE.

Continuer la lecture de BERLIN A LE DERNIER MOT, par François Leclerc

Partager