Archives par mot-clé : Italie

Université catholique de Lille, ETHICS, Cycle de 6 visioconférences : L’Après-Covid 19, 5. L’Europe et la France, le 21 octobre 2020

1. La pandémie, le 16 septembre 2020

2. L’économie, le 30 septembre 2020

3. L’environnement, le 7 octobre 2020

4. La géopolitique, le 14 octobre 2020

Partager :

Coronavirus : France, Belgique, Suisse, États-Unis et les autres

Très beau graphique de la tendance dans le Financial Times. Bien que ce ne soit pas dit, l’échelle des cas est logarithmique (voyez : même écart entre 10 et 100 qu’entre 100 et 1.000, puis entre 1.000 et 10.000…). Trois repères très utiles sur le diagramme : doublement en 2 jours, en 3 jours, en une semaine.

C’est l’inclinaison actuelle (disons, les 2 ou 3 derniers jours) de la courbe qui donne la tendance qui doit servir de repère pour évaluer l’efficacité de l’endiguement. À peu près tous les pays se trouvent dans la zone entre « doublement en 3 jours » et « doublement en une semaine ». La Chine, la Corée du Sud et le Japon sont maintenant dans une évolution très lente qui se situe sous cette ligne du « doublement en une semaine » (je parle de la pente actuelle, pas du dessin sur le graphique).

Je vous rappelle que la courbe d’un pays ressemblant plus à une droite qu’à une courbe signale un développement exponentiel des cas, càd sans endiguement digne de ce nom. Un seul pays est encore dans cette situation, les États-Unis, sa ligne d’évolution (je n’ose pas dire « sa courbe »), la plus raide de toutes, colle toujours à la ligne de tendance « doublement en 3 jours ».

Comme observé depuis le début, la France et l’Italie ont le même profil, avec un décalage de 8-10 jours. Endiguement, oui, mais toujours avec un temps de retard dommageable, dû à des considérations conflictuelles (les personnes ou les choses), des exceptions grosses comme des maisons à des principes pourtant irréprochables, etc. Le « tempérament latin », disait-on autrefois.

La Belgique et la Suisse n’apparaissent pas sur ce diagramme. Voici leur évolution :

Belgique : après un coude le 7 mars, indiquant un endiguement (le confinement généralisé sera instauré le 18 mars), la courbe redevient malheureusement une droite, indiquant que le développement est toujours exponentiel.

P.S. Michaël Ragatuso me fait parvenir pour la Begique, un diagramme plus détaillé, que voici :


Suisse : la courbe d’évolution fléchit avec régularité, ce qui est très encourageant.

Enfin, j’avais prédit samedi, alors que le nombre de cas aux États-Unis venait de dépasser celui de la Chine, qu’il en serait le double dans la journée de lundi. À l’heure qu’il est (11h45), les chiffres affichés disent Chine = 81.518 ; États-Unis = 164.359. La prévision était donc correcte.

Partager :

Coronavirus : France, Belgique, Suisse. Nouvelle formule : la tendance

Le 8 mars, il y a 18 jours, je créais un fichier intitulé « Covid-19 : France, Belgique, Suisse », que j’ai tenu à jour jusqu’ici où je vous montrais le nombre de cas de contamination pour la France, la Belgique et la Suisse. J’ai ensuite ajouté l’Italie quand le nombre de décès chez nos voisins a dépassé celui de la Chine. Enfin les États-Unis où l’impréparation fera qu’ils risquent d’être la nation la plus affectée, malgré leur développement technologique.

Mon objectif était de mettre en évidence que la crise serait sérieuse dans les pays qui sont les plus familiers aux lectrices et lecteurs du Blog de PJ.

Continuer la lecture de Coronavirus : France, Belgique, Suisse. Nouvelle formule : la tendance

Partager :

À propos de mon opinion (bizarre) que le pays qui aura le plus à souffrir, ce seront les États-Unis

À propos de mon opinion (bizarre) que le pays qui aura le plus à souffrir, ce seront les États-Unis

La trajectoire des États-Unis se situe maintenant au-dessus de celle de l’Italie.

Partager :

Pourquoi nous sommes en train de gagner

Ouvert aux commentaires.
24 août 2019, 18h59 – C’est tout moi ça : toujours précéder un peu l’actualité (qq heures, jours, mois, années…), Trump’s company could save millions if interest rates fall as he demands.
Électorat américain : approbation de la politique du Président
Partager :

ITALIE : LES MARCHÉS SONT DES LÂCHES ! le 1 er juin 2018 – Retranscription

Retranscription de Italie : Les marchés sont des lâches ! le 1 er juin 2018. Merci à Catherine Cappuyns !

Bonjour, nous sommes le vendredi 1er juin et je vais faire très vite parce que je sais que ma vidéo va télécharger très lentement dans cette chambre d’hôtel mais il faut que je vous parle quand même de la formation d’un gouvernement en Italie.

Je suppose que Monsieur Mattarella, le président de la République italienne n’a pas regardé mes petites vidéos. Je suppose aussi qu’il n’a pas entendu le dialogue que j’ai eu avec André Sapir, économiste belge que j’ai eu l’occasion de connaître à l’occasion de quand nous faisions partie tous les deux du Haut comité pour l’avenir du secteur financier en Belgique mais tout se passe comme si Monsieur Mattarella avait entendu ce que j’ai dit il y a quelques jours : qu’il avait fait un très très très mauvais calcul en refusant le gouvernement d’union de Cinque Stelle et de la Lega en Italie et en particulier de s’être braqué sur cette question de savoir si Monsieur Paolo Savona serait ministre ou non dans ce gouvernement.

Continuer la lecture de ITALIE : LES MARCHÉS SONT DES LÂCHES ! le 1 er juin 2018 – Retranscription

Partager :

RTBF, « DÉBATS PREMIÈRE » – « L’ITALIE DOIT-ELLE SORTIR DE L’EURO ? », LE 30 MAI 2018 – Retranscription

Retranscription de mon intervention dans l’émission « L’Italie doit-elle sortir de l’euro ? ». Merci à Catherine Cappuyns ! Ouvert aux commentaires.

Bertrand Henne – On va commencer par vous, Paul Jorion : est-ce que pour vous l’Italie aurait intérêt à sortir de la zone euro ? Ce débat existe en Italie. Il existe d’ailleurs ailleurs en Europe mais enfin en Italie c’est vraiment une question importante. Quel regard portez-vous là-dessus ?

Paul Jorion – Mon regard, c’est qu’il faut prendre les choses autrement. Il faut penser, il faut se demander pourquoi l’euro a tant de problèmes et essayer de réparer l’euro parce que le problème en fait il est là. On tombe à tout moment dans des querelles, de savoir si c’est les immigrés qui ont fait ceci ou ça, ou si c’est plutôt les Allemands ou c’est plutôt les Italiens. Continuer la lecture de RTBF, « DÉBATS PREMIÈRE » – « L’ITALIE DOIT-ELLE SORTIR DE L’EURO ? », LE 30 MAI 2018 – Retranscription

Partager :

rtbf, « Débats Première » – « L’Italie doit-elle sortir de l’euro ? », André SAPIR et Paul JORION, mercredi 30 mai de 12h30 à 13h

« Débats Première » présentée par Bertrand HENNE ce mercredi 30 mai, en direct de 12h30 à 13h, autour de la question « L’Italie doit elle sortir de l’euro ? »

En studio :

André SAPIR, économiste et professeur à la Solvay Brussels School à l’ULB

 En duplex de Paris :

Paul JORION, anthropologue, professeur associé à l’Université Catholique de Lille

 

Partager :

Une dynamique est enclenchée en Italie

La colère des Italiens aura des conséquences majeures pour l’Europe.

P.S. Vous trouverez demain mardi 29 un entretien que j’ai accordé sur l’Italie au groupe EBRA (L’Alsace, Le Bien public, Le Dauphiné libéré, Dernières Nouvelles d’Alsace, L’Est républicain, Le Journal de Saône-et-Loire, Le Progrès, Le Républicain lorrain et Vosges Matin).

Je devrais également débattre de l’Italie sur rtbf mercredi 30 dans l’émission « Débats Première » de 12h30 à 13h.

Partager :

5Stelle et la Lega pourraient gagner leur pari, le 22 mai 2018 – Retranscription

Retranscription de 5Stelle et la Lega pourraient gagner leur pari, le 22 mai 2018. Merci à Catherine Cappuyns ! Ouvert aux commentaires.

Bonjour, nous sommes le mardi 22 mai 2018 et je vous avais dit vendredi que je reviendrais quand il y aurait un gouvernement en Italie. On n’a pas encore de gouvernement, on n’a même pas encore confirmation par le Président de la République Monsieur Sergio Mattarella, qui va confirmer le nom qui lui a été proposé, celui de Giuseppe Conte comme Premier ministre. Alors, tout le monde est d’accord sur le fait que c’est quelqu’un de pas très connu, qu’il est là simplement parce que Monsieur Di Maio à la tête de Cinque Stelle et Monsieur Salvini à la tête de la Lega auraient tous les deux voulu être premier ministre et comme cela, ce n’est pas possible, on a trouvé quelqu’un d’autre. Alors on a pris un militant, un militant de Cinque Stelle, un professeur de droit public qui a l’air de réussir en affaires puisqu’on mentionne le fait qu’il se déplace dans une limousine avec un chauffeur.

Continuer la lecture de 5Stelle et la Lega pourraient gagner leur pari, le 22 mai 2018 – Retranscription

Partager :

COMMENT REFOULER LA MISÈRE DU MONDE ? par François Leclerc

Billet invité.

5.000 réfugiés ont la semaine dernière tenté de rejoindre l’Europe en fuyant la Libye. Seuls 2.000 d’entre eux ont été débarqués en Italie après un sauvetage en mer, les 3.000 autres ayant été refoulés par les garde-côtes libyens.

Continuer la lecture de COMMENT REFOULER LA MISÈRE DU MONDE ? par François Leclerc

Partager :