Archives par mot-clé : « Mes vacances à Morro Bay »

« Mes vacances à Morro Bay », le 15 mai 2019 – Retranscription

Retranscription de « Mes vacances à Morro Bay », le 15 mai 2019. Un extrait du roman à paraître chez Fayard se trouve ici. Ouvert aux commentaires.

Bonjour, nous sommes le dimanche 7 avril 2019. Hier, j’ai passé toute ma journée à faire une seule chose et c’est à lire un de mes propres livres. Vous me direz, c’est un plaisir un peu malsain, c’est du narcissisme mal placé. Eh bien non, parce qu’un auteur (ou une autrice) dont le livre est publié doit au moins une fois dans sa vie lire son propre livre. Pourquoi ? Ça s’appelle « les secondes épreuves ». C’est quelque chose qu’on vous envoie, l’éditeur, en disant : « Maintenant, vous regardez ça et dites si vous êtes prêt à ce qu’on le publie ».

Pourquoi est-ce qu’il y a des secondes épreuves ? Parce qu’il y en a des premières. Ça se passe comme ça : on accepte votre manuscrit – dans le meilleur des cas. On fait les 1ères épreuves. Les 1ères épreuves, c’est le livre tel qu’il apparaîtra. C’est la transformation du manuscrit en un livre. Il y a la page de garde, il y a les remerciements, la table des matières, éventuellement la liste des livres précédents du même auteur, etc. On peut déjà imprimer les premières épreuves, mais personne ne le fera jamais parce qu’il a pu se passer des choses entre la lecture du manuscrit et la mise sur papier. Il y a encore des choses à corriger. Il y a un correcteur ou une correctrice qui agit là de manière massive. Continuer la lecture de « Mes vacances à Morro Bay », le 15 mai 2019 – Retranscription

17Shares
Recommandez par mail Recommandez par mail

« Mes vacances à Morro Bay », un extrait

Il y a onze ans, dans les premiers temps du blog, j’ai publié ici un extrait du manuscrit de « Mes vacances à Morro Bay » qui paraîtra le 15 mai. Je vous le republie tel que cela a paru le 2 avril 2008. Mon billet s’appelait « Otter Rock Café, août 2003 »

Samedi dernier nous sommes retournés à Xanadou : le palais que le magnat de la presse William Randolph Hearst s’était construit sur la Côte Centrale de Californie et que « Citizen Kane » appelait plus modestement « my San Simeon ranch ». Dans l’après–midi nous sommes allés casser la croûte au Otter Rock Café à Morro Bay. Il y a cinq ans, dans une période assez sombre mais, comme vous allez le voir, en passe de s’éclairer, j’avais séjourné dix jours à Morro Bay, j’étais seul et je n’avais rien à faire sinon écrire ce qui m’arrivait. Voici un petit morceau d’archéologie. Ça date donc du mois d’août 2003.

Continuer la lecture de « Mes vacances à Morro Bay », un extrait

4Shares
Recommandez par mail Recommandez par mail

« Mes vacances à Morro Bay » Mai 2019 Littérature française Récit Format 135*215 144 pages

Morro Bay, San Luis Obispo County, California

Le livre

« Il se passe déjà des choses tragiques mais palpitantes : mes vacances n’ont pas encore réellement débuté qu’elles s’annoncent déjà passionnantes. Je vais raconter mes vacances à Morro Bay, en direct, comme un reportage. Bien entendu, s’il devait m’arriver quelque chose d’aussi intéressant que de me faire bouffer par un requin, vous n’en saurez jamais rien – enfin si, par la presse locale, mais vous êtes à des milliers de kilomètres : ce sont des histoires de l’exil que je raconte, pas mes vacances à Palavas-les-Flots… »

Dans un passé pas si lointain, Paul Jorion vécut en Californie, pour des raisons professionnelles, et sa vie personnelle ne s’écoula pas telle un long fleuve tranquille. Un été, il décide de séjourner seul à Morro Bay, ancien port de pêche et petite station balnéaire sur la côte californienne, au sud de San Francisco. Rien ne se passerait comme prévu… Ce moment de retrait souhaité, loin des femmes, loin des soucis, est l’occasion d’un récit et d’un autoportrait qui fait la part belle à l’autodérision.

L’auteur

Paul Jorion est anthropologue, il est depuis de nombreuses années un observateur avisé de l’évolution du monde de la finance, de l’économie globalisée, mais aussi des systèmes politiques, notamment l’américain. Dès 2005 il annonçait ce qui allait devenir la crise des subprimes. Il est l’auteur d’essais remarqués, Mes vacances à Morro Bay est son premier récit littéraire.

9Shares
Recommandez par mail Recommandez par mail