Archives par mot-clé : « Place Publique »

Pour que Paul Jorion soit député au Parlement européen : continuons la mobilisation !

Signez ici pour que Paul Jorion soit député au Parlement européen

 

Extrait des commentaires d’encouragement que je reçois tous les jours depuis la publication de la pétition « Pour que Paul Jorion soit député au Parlement européen »

Philippe Cumer :

« Mon estime pour la contribution de Paul Jorion à la prise de conscience générale est grande. Si Place Publique et le parti socialiste acceptaient de le placer en position éligible de leur liste, ce serait un signe fort propre à lever les réticences de bien des électeurs de gauche. »​

Michaël Carmès :

« Cet homme que je suis sur son blog depuis une bonne douzaine d’année est une chance pour l’Europe. Au-delà de ses compétences professionnelles, il est mû par des idéaux humanistes et fait de vraies propositions qui nous permettraient de changer de paradigme : l’humain d’abord ! »​

Gilles Foatelli :

“Je signe parce que, suivant son blog depuis près de 10 ans, il est un des rares intellectuels qui me permettra d’aller voter sereinement. »

Paul Frix :

« Il est important d’avoir des candidats conscients des défis planétaires et de leurs conséquences au niveau européen.
Il fait partie de ceux susceptibles de contribuer à une meilleure gouvernance et cohérence européenne. »

Continuer la lecture de Pour que Paul Jorion soit député au Parlement européen : continuons la mobilisation !

0Shares
Recommandez par mail Recommandez par mail

« Pour que Paul Jorion soit député au Parlement européen » À vous de jouer maintenant !

Signez ici pour que Paul Jorion soit député au Parlement européen

 
Les Amis du Blog de Paul Jorion a lancé cette pétition adressée à Parti socialiste et à 3 autres Face à la crise écologique, démocratique et sociale, nous craignons rien de moins que l’extinction de l’espèce humaine d’ici deux à trois générations. Pour tenter d’échapper à la « dynamique du chaos » aujourd’hui enclenchée, nous souhaitons que Place Publique et le Parti Socialiste appellent Paul Jorion à être candidat sur leur liste aux élections européennes de mai 2019. Raphaël Glucksmann et Claire Nouvian, fondateurs du mouvement citoyen Place publique, ont lancé le 15 mars une liste de rassemblement de la gauche. Nous soutenons cette initiative. Nous n’avons plus le temps pour une politique des « petits pas » et Paul Jorion saura être à la hauteur des enjeux défendus par Place Publique. Nous sommes convaincus que cet homme d’idées sera un atout au sein du Parlement européen. Sa connaissance de la finance et de l’intelligence artificielle, sa profession d’anthropologue et son expérience d’économiste l’ont outillé pour proposer des analyses percutantes de notre société contemporaine qui seront bénéfiques aux travaux du Parlement européen. Nous sommes convaincus qu’il saura porter la voix d’une Europe écologique, sociale et démocratique au sein du Parlement. Constant dans ses idées, son engagement à gauche est indéniable : il prône le dépassement du capitalisme pour un système authentiquement socialiste et démocratique. Ses travaux récents sur l’extinction possible de l’espèce humaine d’ici deux à trois générations si rien n’est fait avant lui donne une conscience aiguë des enjeux écologiques. Nous sommes convaincus qu’il est à la hauteur des enjeux. Force de proposition, il saura formuler des propositions fortes pour sortir de l’impasse dans laquelle se trouve l’humanité ; il saura utiliser les institutions européennes au mieux pour que l’Europe soit enfin à la hauteur des défis de l’espèce humaine. D’ici 2100, énormément de chemins sont potentiellement ouverts à l’espèce humaine. Nombreux sont les scénarios catastrophes imaginables qui mèneront à notre perte. Rester dans la léthargie et vous verrez ! Mais nous ne pouvons pas déjà nous résigner à faire le deuil de notre espèce : selon le GIEC, nous avons encore dix ans pour agir pour le climat avant d’atteindre le point de non-retour ; pour sortir de la machine à concentrer les richesses certainement moins ; pour sauver nos démocraties c’est une question de deux ou trois années. Nous soutenons ainsi son programme pour les élections européennes qui se décompose ainsi :
  1. Faire de l’État-Providence une institution irréversible et intangible ;
  2. Casser la machine à concentrer la richesse ;
  3. Promouvoir la gratuité pour tout ce qui fait partie de l’indispensable (alimentation, santé, éducation, vêtement, logement, transport) ;
  4. Mettre l’homme et l’environnement au passif de la comptabilité des entreprises ;
  5. Imposer le travail des machines, robots ou logiciels, en lui appliquant le même barème que celui qui vaut pour les êtres humains qu’ils remplacent ;
  6. Restaurer l’interdiction de la spéculation au sens purement technique du terme de « paris sur les mouvements à la baisse ou à la hausse des titres financiers » ;
  7. Faire de l’euro l’embryon d’un nouveau système monétaire international ;
  8. Mettre les États au centre des investissements vers la transition écologique.
Il est impératif qu’advienne une société authentiquement socialiste, écologique et démocratique. Les échéances électorales sont telles qu’elles sont : les élections européennes sont dans deux mois. Ne laissons pas Emmanuel Macron seul face à Marine Le Pen ; ne laissons pas l’Europe dépérir. Faisons, au contraire, que l’Europe soit à la hauteur des enjeux de l’espèce humaine ; faisons de l’Europe un acteur moteur contre le dérèglement climatique et la crise sociale ! Nous sommes donc pour que Paul Jorion parle au nom de l’humanité au sein du Parlement européen !

Signez ici pour que Paul Jorion soit député au Parlement européen

 
3Shares
Recommandez par mail Recommandez par mail

Pour que Paul Jorion soit député au Parlement européen : continuons la mobilisation !

Signez ici pour que Paul Jorion soit député au Parlement européen

 

Extrait des commentaires d’encouragement que je reçois tous les jours depuis la publication de la pétition « Pour que Paul Jorion soit député au Parlement européen »

Michaël Carmès :

« Cet homme que je suis sur son blog depuis une bonne douzaine d’année est une chance pour l’Europe. Au-delà de ses compétences professionnelles, il est mû par des idéaux humanistes et fait de vraies propositions qui nous permettraient de changer de paradigme : l’humain d’abord ! »​

Gilles Foatelli :

“Je signe parce que, suivant son blog depuis près de 10 ans, il est un des rares intellectuels qui me permettra d’aller voter sereinement. »

Paul Frix :

« Il est important d’avoir des candidats conscients des défis planétaires et de leurs conséquences au niveau européen.
Il fait partie de ceux susceptibles de contribuer à une meilleure gouvernance et cohérence européenne. »

Continuer la lecture de Pour que Paul Jorion soit député au Parlement européen : continuons la mobilisation !

87Shares
Recommandez par mail Recommandez par mail

« Pour que Paul Jorion soit député au Parlement européen » À vous de jouer maintenant !

Signez ici pour que Paul Jorion soit député au Parlement européen

 

Les Amis du Blog de Paul Jorion a lancé cette pétition adressée à Parti socialiste et à 3 autres

Face à la crise écologique, démocratique et sociale, nous craignons rien de moins que l’extinction de l’espèce humaine d’ici deux à trois générations. Pour tenter d’échapper à la « dynamique du chaos » aujourd’hui enclenchée, nous souhaitons que Place Publique et le Parti Socialiste appellent Paul Jorion à être candidat sur leur liste aux élections européennes de mai 2019.

Raphaël Glucksmann et Claire Nouvian, fondateurs du mouvement citoyen Place publique, ont lancé le 15 mars une liste de rassemblement de la gauche. Nous soutenons cette initiative. Nous n’avons plus le temps pour une politique des « petits pas » et Paul Jorion saura être à la hauteur des enjeux défendus par Place Publique. 

Nous sommes convaincus que cet homme d’idées sera un atout au sein du Parlement européen. Sa connaissance de la finance et de l’intelligence artificielle, sa profession d’anthropologue et son expérience d’économiste l’ont outillé pour proposer des analyses percutantes de notre société contemporaine qui seront bénéfiques aux travaux du Parlement européen. 

Nous sommes convaincus qu’il saura porter la voix d’une Europe écologique, sociale et démocratique au sein du Parlement. Constant dans ses idées, son engagement à gauche est indéniable : il prône le dépassement du capitalisme pour un système authentiquement socialiste et démocratique. Ses travaux récents sur l’extinction possible de l’espèce humaine d’ici deux à trois générations si rien n’est fait avant lui donne une conscience aiguë des enjeux écologiques.

Nous sommes convaincus qu’il est à la hauteur des enjeux. Force de proposition, il saura formuler des propositions fortes pour sortir de l’impasse dans laquelle se trouve l’humanité ; il saura utiliser les institutions européennes au mieux pour que l’Europe soit enfin à la hauteur des défis de l’espèce humaine. 

D’ici 2100, énormément de chemins sont potentiellement ouverts à l’espèce humaine. Nombreux sont les scénarios catastrophes imaginables qui mèneront à notre perte. Rester dans la léthargie et vous verrez ! Mais nous ne pouvons pas déjà nous résigner à faire le deuil de notre espèce : selon le GIEC, nous avons encore dix ans pour agir pour le climat avant d’atteindre le point de non-retour ; pour sortir de la machine à concentrer les richesses certainement moins ; pour sauver nos démocraties c’est une question de deux ou trois années.

Nous soutenons ainsi son programme pour les élections européennes qui se décompose ainsi :

  1. Faire de l’État-Providence une institution irréversible et intangible ;
  2. Casser la machine à concentrer la richesse ;
  3. Promouvoir la gratuité pour tout ce qui fait partie de l’indispensable (alimentation, santé, éducation, vêtement, logement, transport) ;
  4. Mettre l’homme et l’environnement au passif de la comptabilité des entreprises ;
  5. Imposer le travail des machines, robots ou logiciels, en lui appliquant le même barème que celui qui vaut pour les êtres humains qu’ils remplacent ;
  6. Restaurer l’interdiction de la spéculation au sens purement technique du terme de « paris sur les mouvements à la baisse ou à la hausse des titres financiers » ;
  7. Faire de l’euro l’embryon d’un nouveau système monétaire international ;
  8. Mettre les États au centre des investissements vers la transition écologique. 

Il est impératif qu’advienne une société authentiquement socialiste, écologique et démocratique. Les échéances électorales sont telles qu’elles sont : les élections européennes sont dans deux mois. Ne laissons pas Emmanuel Macron seul face à Marine Le Pen ; ne laissons pas l’Europe dépérir. Faisons, au contraire, que l’Europe soit à la hauteur des enjeux de l’espèce humaine ; faisons de l’Europe un acteur moteur contre le dérèglement climatique et la crise sociale ! 

Nous sommes donc pour que Paul Jorion parle au nom de l’humanité au sein du Parlement européen !

Signez ici pour que Paul Jorion soit député au Parlement européen

 

29Shares
Recommandez par mail Recommandez par mail

Faisons le point, le 17 mars 2019 – Retranscription

Retranscription de Faisons le point, le 17 mars 2019. Ouvert aux commentaires.

Bonjour, nous sommes le dimanche 17 mars 2019 et mon exposé va s’intituler « Faisons le point ». 

Mais avant, si vous êtes à Lille, demain, le 18, à 18 h, venez écouter Bruno Colmant, le fameux économiste belge, et Paul Jorion. Nous débattrons à 18 h à La Catho sur le sujet – on nous avait demandé de le déterminer il y a longtemps, alors nous n’avons pris aucun risque. On avait appelé ça « 2019, l’année de tous les dangers ». Vous voyez, cela s’avère très très approprié. Alors, à 18 h. Il faut s’inscrire. Si vous n’êtes pas inscrit, au 60, Bd Vauban. Il y a quand même une entrée à droite qui s’appelle « Visiteurs » et on vous laissera quand même entrer si vous vous enregistrez. Voilà. 

Faisons le point. Il sera question d’effondrement, de collapsologie. Il sera question essentiellement des Etats-Unis, du Royaume-Uni, de la France et de la Nouvelle-Zélande. Les thèmes sont légèrement différents. Etats-Unis : la paralysie. Royaume-Uni : l’ingouvernabilité. La France : la polarisation qui monte, qui monte, qui monte. Et enfin, le drame de la Nouvelle-Zélande, la guerre de religions entre ce qui reste de la chrétienté – j’aurai pas mal de choses à dire là-dessus – et le monde musulman. 

Continuer la lecture de Faisons le point, le 17 mars 2019 – Retranscription
9Shares
Recommandez par mail Recommandez par mail

Faisons de Place Publique notre outil, par Jean-Luce Morlie

Ouvert aux commentaires.

Le peuple sait déjà : soleil vert (1966) a été cité sur le blog de Paul Jorion, par plus de cent intervenants différents, en dix ans.

Pour aller dans le sens de l’Histoire, il suffit de ne pas s’opposer au mouvement qui, sous nos yeux, conduit à ce que notre peuple sache qu’il sait déjà. C’est la tâche de Place Publique que d’accompagner cette dynamique: en reprenant cette « excellente marque », nous changerons les conditions qui nous sont faites.

Continuer la lecture de Faisons de Place Publique notre outil, par Jean-Luce Morlie
18Shares
Recommandez par mail Recommandez par mail

L’embourbement

France – Royaume-Uni – États-Unis

Rubikon, Avant l’extinction, le 26 janvier 2019

Place Publique – Morbihan, jeudi 31 janvier à 18h

Gilets jaunes à Commercy, le 27 janvier 2019

Le Brexit en direct, 29 janvier 2019

0Shares
Recommandez par mail Recommandez par mail

Communiqué : Le Blog de Paul Jorion devient un courant du mouvement Place publique

Le Blog de Paul Jorion devient un courant du mouvement Place publique

En présence de Raphaël Glucksmann, Thomas Porcher, Claire Nouvian, et Vincent Burnand-Galpin. Paul Jorion a signé lundi 7 janvier à Paris, l’accord d’adhésion du « Blog de Paul Jorion » en tant que courant du mouvement « Place publique ».

A cette occasion, Paul Jorion a déclaré : « La reconstruction d’une gauche digne de ce nom est une cause de salubrité publique. Elle est heureusement en train de faire l’histoire. »

Raphael Glucksmann, Claire Nouvian et Thomas Porcher, se sont réjouis de ce ralliement, emblématique à leurs yeux de l’engouement dont bénéficie aujourd’hui l’initiative « Place Publique ».

Auteur prolifique de 22 ouvrages à ce jour, dont le dernier en date est intitulé « Défense et illustration du genre humain » (Fayard). Paul Jorion est actuellement Professeur associé à l’Université catholique de Lille et chroniqueur au quotidien Le Monde ainsi qu’au magazine La nouvelle quinzaine littéraire. Il a auparavant enseigné à l’Université de Cambridge, été fonctionnaire des Nations-Unies, chercheur en Intelligence Artificielle auprès de British Telecom, avant de travailler 18 ans dans la finance, dont 12 aux États-Unis. 

Après avoir suivi des études de sociologie et d’anthropologue, et acquis une formation de psychanalyste, Paul Jorion a obtenu son doctorat pour une thèse consacrée à une « Anthropologie économique de l’Ile de Houat ». 

« Le Blog de Paul Jorion »

Depuis le début de la crise financière – qu’il avait annoncée dès 2005 – Paul Jorion a quotidiennement animé son blog, suscitant une fréquentation très remarquée, afin de proposer les clés permettant de comprendre la crise du capitalisme et d’y trouver remède pour l’avenir. Le « Blog de Paul Jorion » a depuis élargi son propos, tentant de décrire le Nouveau Monde qui pourrait succéder à la chute du capitalisme, qu’il prédit, et à sonner l’alarme des échéances climatiques et de leurs conséquences dévastatrices, si rien n’y est opposé.

Contact  : Paul Jorion

41Shares
Recommandez par mail Recommandez par mail

L’histoire en train de se faire : le Blog de Paul Jorion devient un courant de Place Publique

Ouvert aux commentaires.

La signature solennelle de l’accord a eu lieu hier à Paris à 10h47 ;-).

Malgré la petite taille des photos – reflétant les efforts encore à faire pour réunifier entièrement une gauche de combat – on croit reconnaître, de gauche à droite, Vincent Burnand-Galpin, Paul Jorion, Raphaël Glucksmann, Thomas Porcher et Claire Nouvian.
41Shares
Recommandez par mail Recommandez par mail

De la nécessité d’un mouvement comme Place Publique en temps de guerre, le 27 novembre 2018 – Retranscription

Retranscription de De la nécessité d’un mouvement comme Place Publique en temps de guerre, le 27 novembre 2018. Merci à Eric Muller ! Ouvert aux commentaires.

Bonjour, nous sommes le mardi 27 novembre 2018, et aujourd’hui, ma causerie s’intitulera : « De la nécessité d’un mouvement comme Place Publique en temps de guerre » .

La partie finale de mon titre est peut-être la plus étonnante, je vais commencer par là. Continuer la lecture de De la nécessité d’un mouvement comme Place Publique en temps de guerre, le 27 novembre 2018 – Retranscription

18Shares
Recommandez par mail Recommandez par mail