Archives par mot-clé : réchauffement climatique

Fédérons ! par Patrick Dumont

Ouvert aux commentaires.

Cher Paul,

Je termine en ce moment la lecture du dernier livre de Raphaël Glucksmann – Les enfants du vide – qui y met très bien en avant LA question essentielle du messager que je me pose après chacune de mes – nombreuses – visites sur votre blog.

Il cite un édito de Bruno Latour dans Le Monde dans lequel celui-ci souligne l’inversion des rôles à laquelle nous assistons à la lumière du réchauffement climatique : « autrefois les scientifiques étaient des gens rassis, et les politiques ou les citoyens, les gens qui s’agitaient en tous sens. Aujourd’hui, c’est le contraire : ce sont les scientifiques qui s’agitent, qui s’angoissent, qui alertent, et ce sont les politiques, vous, moi, qui restent froids comme des concombres, les savants s’énervent et se mettent en colère, les ignorants restent sages comme des images ».

Continuer la lecture de Fédérons ! par Patrick Dumont

4Shares
Recommandez par mail Recommandez par mail

Réchauffement climatique : catastrophes en cours et à venir

Ouvert aux commentaires.

Quarante-quatre morts et deux-cent-vingt disparus aux dernières nouvelles dans l’incendie de Camp Fire en Californie, qui a vu la ville de Paradise (26.000 habitants) entièrement carbonisée.

Plutôt que d’incriminer le réchauffement climatique (les incendies cataclysmiques remontent d’année en année sur la carte de la Californie), Trump a bien entendu préféré s’en prendre aux ingénieurs forestiers et a menacé l’État d’un refus d’aide au niveau fédéral, du fait probablement qu’il y est universellement haï (au poste de gouverneur, le Démocrate Newsom l’a emporté sur le Républicain Cox par un écart de 17 points).

Vu la brusquerie de l’incendie, les habitants de Paradise se sont retrouvés tous ensemble sur la même quatre voies, bientôt totalement embouteillée par une accumulation de voitures en panne de carburant. La police et les pompiers enjoignaient aux automobilistes de quitter leur véhicule bloqué et de s’enfuir à pied.

Les plans d’évacuation étaient au point mais supposaient des incendies à la progression plus lente.

J’ai lu quelque part qu’après trois jours sans électricité dans une grande ville, il n’y a plus d’eau au robinet. Comment faire évacuer en bon ordre alors ses habitants ? Et pour leur dire d’aller où ?

29Shares
Recommandez par mail Recommandez par mail

Crétin !

Donald Trump :

Il n’existe aucune raison à ces incendies de forêt massifs, mortels et coûteux en Californie, si ce n’est une gestion forestière calamiteuse. Des milliards de dollars sont attribués chaque année, et tant de vies perdues, tout cela en raison de la mauvaise gestion des forêts. Il faut y remédier maintenant, sinon, fin des aides fédérales !

Paul Jorion :

Un tel crétin à la tête des États-Unis. Quelle tristesse ! *

* Une vieille habitude du prétendu « Président » : citer les propos de ses adversaires et ajouter « Quelle tristesse ! »

26Shares
Recommandez par mail Recommandez par mail

« Comme la protestation contre le fracking le prouve, une rébellion du peuple est la seule manière de combattre l’effondrement climatique », par George Monbiot

Ouvert aux commentaires.

Traduction du dernier article de George Monbiot, naissance d’un mouvement « Extinction Rebellion », à rapprocher de la déclaration d’état d’urgence pour l’humanité :

« Le 31 octobre, je prendrai la parole à l’occasion du lancement de la « Extinction Rebellion » sur la place du Parlement. »

As the fracking protesters show, a people’s rebellion is the only way to fight climate breakdown

© The Guardian, le 18 octobre 2018

Continuer la lecture de « Comme la protestation contre le fracking le prouve, une rébellion du peuple est la seule manière de combattre l’effondrement climatique », par George Monbiot

26Shares
Recommandez par mail Recommandez par mail

Mises au point en post scriptum, par DD & DH

Ouvert aux commentaires.

Au cas où subsisterait un malentendu quant à nos deux papiers précédents, nous prenons ici la précaution de réaffirmer que nous n’avons développé aucun « syndrome de Stockholm » vis à vis du régime de Pékin au cours de nos voyages. Qu’il soit bien clair qu’à nos yeux la Chine ne peut incarner un idéal à atteindre ou un modèle à suivre pour nous, Européens. « Suivre » ne pourrait d’ailleurs se résumer qu’à « singer » et nous manquons de la souplesse nécessaire pour cette acrobatie ! Il peut être utile en revanche de modifier notre regard sur elle dans la mesure où une urgence extrême nous contraint à intégrer sa pratique aux petites chances qu’a l’humanité de mettre sur pied un chantier à l’échelle planétaire, histoire de sauver quelques meubles, s’il se peut encore. Continuer la lecture de Mises au point en post scriptum, par DD & DH

25Shares
Recommandez par mail Recommandez par mail

Il fait très chaud. À qui la faute ? – Retranscription

Retranscription de Il fait très chaud. À qui la faute ? Merci à Cyril Touboulic !

Bonjour, nous sommes le jeudi 26 juillet 2018. Et aujourd’hui, je vais faire une chose que je n’ai jamais faite : je vais faire deux vidéos à la suite, je vais les enchaîner. Elles sont toutes les deux sur le même thème. La première va s’appeler « Il fait très chaud » et la seconde, c’est « M. Trump a de plus en plus chaud ». Dans ma tête, au départ, je voulais faire les deux en même temps, et puis, non, c’était trop compliqué. Alors, je fais d’abord dans l’ordre : « Il fait très chaud ».

Il fait très chaud. C’est la canicule sur une partie de la France. Ici, à Vannes, heureusement, il fait très chaud mais ce n’est pas la canicule, c’est supportable, mais il fait très chaud. Et c’est un savant que je voyais l’autre jour – je ne sais plus s’il était américain ou s’il était anglais – qui disait : « On appelle ça « canicule », et vous verrez dans dix ans, on appellera ça l' »été », et ce sera extrêmement dangereux parce qu’on se sera habitués à l’idée qu’il fasse extrêmement chaud. »

Continuer la lecture de Il fait très chaud. À qui la faute ? – Retranscription

30Shares
Recommandez par mail Recommandez par mail

Un mois de juillet monstrueux

Je ne vous traduis pas tout, juste ceci : « Los Angeles. Température record, y compris 43,9 degrés à UCLA (University of California @ Los Angeles).

Il faut savoir que le campus de UCLA, ce n’est pas dans le désert : c’est à une dizaine de kilomètres à vol d’oiseau de l’océan, Jim Morrison et ses copains des Doors prenaient le bus bleu (Ligne 1) qui va de UCLA au boulevard de mer à Venice Beach.

Continuer la lecture de Un mois de juillet monstrueux

68Shares
Recommandez par mail Recommandez par mail

Nous n’irons plus au bois… les forêts sont brûlées ! par Yves Nyssen

Billet invité. Ouvert aux commentaires.

Plus de 2000 hectares viennent de brûler à nouveau en Corse ; au Portugal, plus de 350.000 hectares de forêts ont disparu en 2017, soit 4 fois plus que la moyenne des 10 dernières années, l’on déplore par ailleurs la perte de plus de 100 vies humaines et un nombre élevés de blessés ; l’Espagne voisine est également très touchée, quant à l’Italie, plus de 1000 incendies ont dû être traités, le sud de la France est également très touché (Alpes Maritimes, Provence, etc.).

Continuer la lecture de Nous n’irons plus au bois… les forêts sont brûlées ! par Yves Nyssen

22Shares
Recommandez par mail Recommandez par mail

Néolibéralisme et djihadisme, la nouvelle Sainte-Alliance ?, par Roberto Boulant

Billet invité. Ouvert aux commentaires.

À soixante-trois ans d’intervalle, deux fêtes de la Toussaint auront marqué au fer rouge l’histoire de France : celle en 1954 de la « Toussaint sanglante » marquant le début de ce qui allait devenir la guerre d’Algérie, et aujourd’hui 1er novembre 2017, celle qui voit la banalisation de l’état d’urgence par son entrée dans la loi ordinaire.

Continuer la lecture de Néolibéralisme et djihadisme, la nouvelle Sainte-Alliance ?, par Roberto Boulant

55Shares
Recommandez par mail Recommandez par mail