UN MONUMENT D’HYPOCRISIE ! par François Leclerc

Billet invité.

Il devient de plus en plus difficile de croire en la relance de l’Europe à contempler les visions disparates délivrées par Emmanuel Macron, Jean-Claude Juncker et Wolfgang Schäuble, la chancelière Angela Merkel cultivant le flou à son habitude. Chacun défend la sienne et, faute d’un élan partagé, le démantèlement en cours est destiné à se poursuivre par défaut.

Continuer la lecture de UN MONUMENT D’HYPOCRISIE ! par François Leclerc

Partager

COMMENT REFOULER LA MISÈRE DU MONDE ? par François Leclerc

Billet invité.

5.000 réfugiés ont la semaine dernière tenté de rejoindre l’Europe en fuyant la Libye. Seuls 2.000 d’entre eux ont été débarqués en Italie après un sauvetage en mer, les 3.000 autres ayant été refoulés par les garde-côtes libyens.

Continuer la lecture de COMMENT REFOULER LA MISÈRE DU MONDE ? par François Leclerc

Partager

Réfugiés : L’EUROPE SOUS SON PLUS BEAU JOUR, par François Leclerc

Billet invité.

Au départ des côtes libyennes, la deuxième grande route vers l’Europe empruntée par les réfugiés désormais presque sous contrôle, c’est au tour du sort des frontières intérieures à la zone de libre-circulation de Schengen de venir sur le tapis. Il y a urgence, car les autorisations provisoires de leur rétablissement délivrées par la Commission arrivent à échéance le 11 novembre prochain. Celle-ci a averti qu’elles ne pouvaient pas être renouvelées.

Continuer la lecture de Réfugiés : L’EUROPE SOUS SON PLUS BEAU JOUR, par François Leclerc

Partager

Réfugiés : LE RÈGNE DE L’HYPOCRISIE, par François Leclerc

Billet invité.

Le dispositif n’étant pas étanche, les arrivées de réfugiés en Europe se poursuivent malgré tout en Espagne, et même en Roumanie qui ne fait pas partie de l’espace Schengen. Mais une étape a été franchie, l’exode n’est plus massif et irrésistible comme il l’a été. Ses principales routes ont été coupées par tous les moyens disponibles, y compris lorsqu’ils sont inavouables. Au sud de la Libye, au Tchad et au Niger, où les trafics ont été de tout temps florissants (1), des largesses financières de substitution sont distribuées aux passeurs sous couvert de programmes d’aide économique locaux.

Continuer la lecture de Réfugiés : LE RÈGNE DE L’HYPOCRISIE, par François Leclerc

Partager

Réfugiés : QUAND LES BARBOUZES S’EN MÊLENT ! par François Leclerc

Billet invité.

Ancienne puissance coloniale, l’Italie connait bien la Libye. Confrontée à l’arrivée massive de réfugiés et laissée seule pour s’en dépêtrer, son gouvernement ne lésine pas sur les moyens, avouables ou non, afin de les bloquer en Libye. Selon le HCR, ils seraient en effet des centaines de milliers à vouloir tenter l’aventure d’un hypothétique sauvetage en mer, à condition d’avoir échappé aux garde-côtes libyens qui les reconduisent manu militari dans des centres de détention après les avoir interceptés.

Continuer la lecture de Réfugiés : QUAND LES BARBOUZES S’EN MÊLENT ! par François Leclerc

Partager

Réfugiés : BELLES PAROLES ET SORDIDES ACTIONS, par François Leclerc

Billet invité.

Au cours de la rencontre d’hier consacrée à définir les grandes lignes d’un plan destiné à barrer la route vers l’Europe des réfugiés au départ de la Libye, on a croulé sous les bons sentiments si l’on en croit les comptes-rendus. Plus question de mettre en place au Niger et au Tchad des « hotspots », mais des « centres d’orientation » ainsi bien mieux nommés, voire même des « missions de protection ». Les réfugiés n’auront jamais fait l’objet d’autant d’attentions… en paroles.

Continuer la lecture de Réfugiés : BELLES PAROLES ET SORDIDES ACTIONS, par François Leclerc

Partager

Réfugiés : LES CAUSES DE LEUR BLOCAGE EN LIBYE, EN ATTENDANT LA SUITE AU SAHEL… par François Leclerc

Billet invité.

Le flux des réfugiés cherchant à rejoindre l’Italie dans des embarcations de fortune a brusquement baissé courant juillet, sans que l’on en comprenne les causes. 4.300 arrivées en Italie ont seulement été dénombrées depuis la mi-juillet, un nombre qui correspond habituellement aux mois creux de l’hiver.

Continuer la lecture de Réfugiés : LES CAUSES DE LEUR BLOCAGE EN LIBYE, EN ATTENDANT LA SUITE AU SAHEL… par François Leclerc

Partager

Réfugiés : COMMENT LES ONG SONT DEVENUES UNE CIBLE PRIVILÉGIÉE, par François Leclerc

Billet invité.

Une grande confusion règne au large des côtes libyennes suite à l’annonce de la création d’une zone de sauvetage et de recherche (SAR) par les autorités maritimes de Tripoli. Son étendue n’est pas précisée, et l’Organisation maritime internationale (OMI), cette agence de l’ONU, n’a rien confirmé. Ce qu’a reconnu le ministre de l’intérieur Marco Minniti, qui est à la manœuvre côté italien.

Continuer la lecture de Réfugiés : COMMENT LES ONG SONT DEVENUES UNE CIBLE PRIVILÉGIÉE, par François Leclerc

Partager

Réfugiés : QUAND S’EXERCE LE DROIT DU PLUS FORT, par François Leclerc

Billet invité.

En attendant que le Phoenix de l’ONG maltaise Moas et le Golfo Azzurro de l’espagnole Proactiva Open Arms le rejoignent, l’Aquarius de SOS Méditerranée et de MSF patrouille seul depuis dimanche au large de la Libye, distant par prudence de 24 miles des côtes la journée et de 30 miles la nuit, bien au-delà de la limite de 12 miles des eaux territoriales.

Continuer la lecture de Réfugiés : QUAND S’EXERCE LE DROIT DU PLUS FORT, par François Leclerc

Partager