Archives par mot-clé : religion féroce

Le FMI avoue avoir immolé la Grèce pour le compte de l‘Eurogroupe, par Yanis Varoufakis

Billet invité. Ouvert aux commentaires.

Cette semaine a débuté avec un débat au parlement grec, lancé par l’Opposition Officielle (le principal – mais pas le seul – supporter de la troïka à l’intérieur de la Grèce), avec pour objectif final de me faire inculper pour avoir osé contrer la troïka lorsque je fus ministre des finances durant les six premiers mois de 2015. Continuer la lecture de Le FMI avoue avoir immolé la Grèce pour le compte de l‘Eurogroupe, par Yanis Varoufakis

Partager :

Les aventures de TINA bientôt remisées aux côtés des histoires désuètes, par Pascal

Billet invité.

Le libéralisme décomplexé nous récite depuis bientôt 40 ans, partout à travers le monde, l’histoire de TINA (There Is No Alternative), allant même jusqu’à affirmer « la fin de l’Histoire ». Nous avions enfin trouvé le paradis sur Terre, il était ultralibéral. Et chacun de se soumettre à l’austérité comme autrefois les malades, à la saignée des médecins de Molière. Seulement voilà, depuis peu, beaucoup de par le monde se lassent de TINA, la petite marchande d’allumettes, et des mensonges des vitrines qui ne sont destinées qu’aux 1%. Certains prétendent aujourd’hui qu’une autre narration économique est possible.

Continuer la lecture de Les aventures de TINA bientôt remisées aux côtés des histoires désuètes, par Pascal

Partager :

Compétition, par Michel Leis

Billet invité.

Les articles se sont multipliés ces derniers jours s’alarmant des chiffres de la croissance en Chine. Elle aurait été de 6,9 % en 2015, le gouvernement chinois vise un objectif encore plus prudent en 2016 : 6,5 %. Beaucoup estiment que ce taux est en réalité surévalué, faisant peser ainsi une menace pour l’économie mondiale.

Continuer la lecture de Compétition, par Michel Leis

Partager :

Les Ultras, leurs outrances, leurs outrages, par Jacques Seignan

Billet invité.

Plus un domaine n’échappe à l’emprise du système mortifère dont Paul Jorion et ses invités sur son blog ont exploré en détail les sources, les fondements, les stratégies et les conséquences. Ce système de pouvoir, il se serait mieux de le nommer ultralibéralisme plutôt que néolibéralisme. C’est bien sûr un détail et il suffit de savoir ce qui se cache derrière les définitions (1). Toutefois rien n’est complètement neutre dans les façons de désigner les concepts et de les modifier par des préfixes, d’autant plus que le terme libéralisme, par son origine et son histoire, est une idée positive (aux États-Unis, liberal signifie de gauche).

Continuer la lecture de Les Ultras, leurs outrances, leurs outrages, par Jacques Seignan

Partager :

Les trolls et les impôts, par Michel Leis

Billet invité.

Un article publié le samedi 13 février par Thomas Piketty sur Le Monde, « Le choc Saunders », a suscité sur le site nombre de commentaires. S’agissant de Thomas Piketty, le thème des impôts et des taxes occupe une place importante, on retrouve dans les critiques violentes les arguments habituels des thuriféraires de la « religion féroce », dont on peut extraire un florilège :

Continuer la lecture de Les trolls et les impôts, par Michel Leis

Partager :

La convergence des erreurs, par Michel Leis

Billet invité.

La forte baisse des indices boursiers ravive dans les médias la crainte d’une récession. Ce n’est pas vraiment une surprise pour les lecteurs du blog de Paul Jorion. Les explications fleurissent, je voudrais ici mettre l’accent sur le télescopage de stratégies entachées d’erreurs d’appréciation, entre les illusions partagées par les entreprises dominantes ou les politiques publiques et des grandes institutions, aveuglées par la « religion féroce ».
Continuer la lecture de La convergence des erreurs, par Michel Leis

Partager :

LE TEMPS QU’IL FAIT LE 5 FÉVRIER 2016 – Retranscription

Retranscription de Le temps qu’il fait le 5 février 2016. Merci à Olivier Brouwer !

Bonjour, nous sommes le vendredi 5 février 2016, et le moment est venu, vous l’avez compris, de prendre les choses en mains ! J’interviens, ces jours-ci, et plusieurs autres personnes parmi les gens qui écrivent d’habitude des billets sur le blog de Paul Jorion interviennent, pour susciter une candidature à la présidentielle, en France, de Monsieur Thomas Piketty. Lui, il dit qu’il n’a pas vocation à faire ça, mais on est tout à fait d’accord : il n’a pas du tout vocation à faire ça ! et c’est pour ça qu’il serait un excellent candidat, et en plus, un excellent président.

Continuer la lecture de LE TEMPS QU’IL FAIT LE 5 FÉVRIER 2016 – Retranscription

Partager :

Effondrement versus mutation (II), par Michel Leis

Billet invité. Suite de Effondrement versus mutation (I).

Il ne faut pas imaginer les scénarios de mutation comme un complot décidé en haut lieu par une oligarchie soudain consciente des nécessités du changement. C’est juste la convergence de décisions isolées, certaines sont dictées par une culture commune, d’autres par des impératifs qui finissent par s’imposer au plus grand nombre, d’autres encore obéissent à une logique et à des objectifs qui n’ont rien à voir, mais qui contribuent néanmoins à cette mutation du système, enfin, la frange la plus avancée du capitalisme voit dans le changement une opportunité de pérenniser et d’accroître les profits. On est au cœur de cette logique du « il fallait se dépêcher de tout changer afin que rien ne change » qui était au cœur de mon premier essai[i], ces bouleversements en profondeur qui accompagnent des décisions qui ne sont pas forcément coordonnées ou concertées. La convergence de décisions isolées laisse intact le double questionnement évoqué dans la première partie de ce billet. Comment réduire la consommation des individus ? Comment obtenir le consentement de la majorité des citoyens à une réduction subie ?

Continuer la lecture de Effondrement versus mutation (II), par Michel Leis

Partager :

L’Union Européenne respecte-t-elle les conventions de Genève ?, par Serge Boucher

Billet invité.

Si ceux qui s’étaient réjouis de l’arrivée au pouvoir de Syriza ont bien des raisons d’être contrariés, leurs ennemis idéologiques semblent réticents à savourer leur victoire. Les économistes néo-libéraux allemands, par exemple, sont semble-t-il très en colère contre les soutiens de Syriza, spécifiquement les prix Nobel Joseph Stiglitz et Paul Krugman, qu’ils décrivent comme « impolis », « inconscients » des traités européens, et « paléo-Keynesiens ».

Continuer la lecture de L’Union Européenne respecte-t-elle les conventions de Genève ?, par Serge Boucher

Partager :

Rencontre avec Paul Jorion : « L’extrême-droite économique, une menace pour la démocratie », Foire du Livre Politique de Liège, le 8 novembre 2014

Un entretien avec Steve Bottacin. Cela date d’il y a quelques mois, mais ce n’est peut-être pas tout à fait 😀 sans lien avec l’actualité.

Rencontre avec Paul Jorion :
« L’extrême-droite économique, une menace pour la démocratie »,
Foire du Livre Politique de Liège, (8 novembre 2014),
à l’initiative des Territoires de la Mémoire

STEVE : En Belgique, avant-hier, [le 6 novembre 2014], une grande manifestation a réuni à Bruxelles 120.000 personnes contre les propositions du nouveau gouvernement. Celui-ci a annoncé qu’il était ouvert au dialogue mais qu’il importait de maintenir son programme. Ça m’a rappelé quelques souvenirs de manifestations monstres et de grèves générales en Grèce, notamment entre 2009 et 2011 : 13 grèves générales à ce moment-là… et une austérité qui est maintenue contre vents et marées par le gouvernement. Est-ce que j’ai raison de faire ce parallèle entre l’austérité à la grecque et, maintenant, l’austérité à la belge ?

PAUL : Oui, parce qu’il faut savoir que l’austérité, c’est un programme politique davantage qu’économique. C’est une façon de situer le politique comme étant par nécessité dicté par une logique économique, qui ferait qu’il n’y a qu’une seule approche possible des problèmes. C’est le fameux « There is no alternative » de Madame Thatcher (je prends même son accent involontairement en le disant)…

Continuer la lecture de Rencontre avec Paul Jorion : « L’extrême-droite économique, une menace pour la démocratie », Foire du Livre Politique de Liège, le 8 novembre 2014

Partager :

Deux leçons grecques, par Michel Leis

Billet invité.

Les articles de journaux qui se sont multipliés ces derniers jours sur la crise grecque suscitent à parts plus ou moins égales deux types de réactions.

Nombre d’entre elles soutiennent le peuple grec, parfois au nom de la démocratie, parfois au nom de l’antieuropéanisme, parfois par simple compassion envers un peuple qui n’a pas mérité de punition collective.

Continuer la lecture de Deux leçons grecques, par Michel Leis

Partager :