NOS SOCIÉTÉS D’ENFERMEMENTS, par François Leclerc

Billet invité.

En dépit de leur désuétude, les murs sont en passe de devenir le symbole de nos sociétés de replis et d’enfermements. Leur construction se révélant une méthode éprouvée et universelle, leur inventaire est sans fin.

Continuer la lecture de NOS SOCIÉTÉS D’ENFERMEMENTS, par François Leclerc

Partager

LES AUTORITÉS EUROPÉENNES LAISSENT LE CHAMP LIBRE À ERDOGAN, par François Leclerc

Billet invité.

Les autorités italiennes ont retenu des dernières rencontres des ministres de l’Intérieur ainsi que des Affaires étrangères européens qu’elles doivent d’abord compter sur elles-mêmes pour enrayer l’exode des réfugiés. Car il en est ressorti que le partage de leur accueil avec les autres pays est rigoureusement exclu, ne laissant que deux issues de disponibles : détruire les réseaux de passeurs et séparer les réfugiés ayant droit à l’asile des migrants économiques, qui représenteraient 80% de l’ensemble en application de critères non précisés.

Continuer la lecture de LES AUTORITÉS EUROPÉENNES LAISSENT LE CHAMP LIBRE À ERDOGAN, par François Leclerc

Partager

JUSQU’OÙ PEUT MONTER LA TENSION AVEC ERDOGAN ? par François Leclerc

Billet invité.

Le gouvernement grec est sous une énorme pression, qui n’est pas exercée par les autorités européennes pour une fois, mais par la menace turque d’ouverture aux réfugiés de ses frontières avec la Grèce et la Bulgarie. Ces deux pays, où environ 55.000 et 13.000 réfugiés – principalement des afghans dans ce dernier – sont déjà stationnés, pourraient être à nouveau envahis par des réfugiés qui y resteraient coincés en raison de la fermeture de la Route des Balkans, désormais bien mieux contrôlée.

Continuer la lecture de JUSQU’OÙ PEUT MONTER LA TENSION AVEC ERDOGAN ? par François Leclerc

Partager

LA GUERRE DES NERFS D’ERDOGAN, par François Leclerc

Billet invité.

La frontière maritime de la Turquie avec la Grèce va-t-elle rester porte close pour les réfugiés, relançant dans le cas contraire leur exode au sein de l’Union européenne avant l’hiver ? La question se trouve à nouveau posée depuis l’interview que le ministre des affaires étrangères Mevlüt Çavuşoğlu a accordé hier à Neue Zürcher Zeitung.

Continuer la lecture de LA GUERRE DES NERFS D’ERDOGAN, par François Leclerc

Partager

LES RÉFUGIÉS, CE NAUFRAGE DE L’EUROPE, par François Leclerc

Billet invité.

La frontière maritime de la Turquie avec la Grèce reste fermée pour les réfugiés, les autorités turques ayant en contrepartie les mains libres pour mener leurs offensives militaires contre les Kurdes en Irak et en Syrie. Continuer la lecture de LES RÉFUGIÉS, CE NAUFRAGE DE L’EUROPE, par François Leclerc

Partager

Joe Biden vint, vit, mais point ne vainquit la Turquie, par M.K. Bhadrakumar, le 26 août 2016

La traduction par Timiota de Joe Biden vint, vit, mais point ne vainquit la Turquie, par M.K. BHADRAKUMAR, le 26 août 2016 (Asia Times).

Si le vice-président états-unien Joe Biden a pu espérer un donnant-donnant avec le président turc Recep Tayyip Erdogan – des assurances américaines sur la « ligne rouge » du fleuve Euphrate pour les milices kurdes en échange de l’acquiescement turc à la résidence du prêcheur islamiste Fetullah Gülen en Pennsylvanie –, le voilà gros-jean comme devant. Continuer la lecture de Joe Biden vint, vit, mais point ne vainquit la Turquie, par M.K. Bhadrakumar, le 26 août 2016

Partager

Le Proche-Orient « compliqué » comme métaphore des limites de la rationalité de l’espèce, par Roberto Boulant

Billet invité

En attendant d’être surpassé par la prochaine guerre en mer de Chine, en Afrique centrale ou dans les pays baltes, le Proche-Orient et plus particulièrement le conflit syrien, offrent l’exemple de ce qui se fait de mieux en termes de folies sur cette planète. Une véritable carte de visite pour homo-sapiens, infiniment plus fidèle à la réalité que notre CV embarqué sur les sondes Pionner 10 et 11 (même si la représentation incomplète des parties génitales sur le dessin représentant la femme, en dira beaucoup sur notre psychologie à d’éventuels extra-terrestres).

Continuer la lecture de Le Proche-Orient « compliqué » comme métaphore des limites de la rationalité de l’espèce, par Roberto Boulant

Partager

C’est l’été… on a le dos tourné dix minutes et on se retrouve avec une guerre mondiale sur les bras !

Vous souvenez-vous de la Seconde guerre mondiale ?

Je vous la rappelle en deux mots. Il existait un axe fasciste composé de méchants vraiment très mauvais. Si mauvais que tout le reste du monde (dont nous à très juste titre) s’est uni pour leur tomber dessus à bras raccourcis. Les méchants ont fini par prendre une raclée bien méritée.

Continuer la lecture de C’est l’été… on a le dos tourné dix minutes et on se retrouve avec une guerre mondiale sur les bras !

Partager

Si ça vous démange de repousser l’Oncle Sam, allez donc en Syrie !, par M. K. Bhadrakumar

La traduction par Timiota de Hello, want to push back at Uncle Sam? Then go to Syria, par M. K. BHADRAKUMAR, le 18 août 2016 (Asia Times).

La visite récente du président turc Recep Erdogan à St Petersbourg pour rencontrer le président russe Vladimir Poutine, ajouté au premier décollage de chasseurs-bombardiers russes d’une base iranienne pour frapper des cibles syriennes, ainsi qu’à la visite en préparation d’Erdogan en Iran probablement au cours de la semaine prochaine, voilà qui pointe l’émergence d’une troïka Turquie-Iran-Russie autour de la Syrie. Continuer la lecture de Si ça vous démange de repousser l’Oncle Sam, allez donc en Syrie !, par M. K. Bhadrakumar

Partager

Turquie : Vous l’avez d’abord lu sur le Blog de PJ, il y a 3 semaines déjà, par Abel Musard

Billet invité.

Vous l’avez d’abord lu sur le Blog de PJ, le 19 juillet, avant de le lire dans l’éditorial du Monde daté d’aujourd’hui, à propos de la visite d’Erdogan en Russie :

« Au-delà de la question de principe, non négociable, de la peine de mort, c’est un possible changement d’alliance géostratégique qui s’esquisse, périlleux pour tous les acteurs, au cœur de la poudrière proche-orientale. »

Partager

Turquie : Post-Coup, par Abel Musard 

Billet invité.

Le Ministre des affaires étrangères russe Sergueï Lavrov et le Secrétaire d’État américain John Kerry se rencontrent aujourd’hui au Laos afin de mettre au point le mécanisme conjoint de lutte contre le terrorisme en Syrie dans les termes des « Accords de Moscou » conclus lors de la rencontre de MM. Kerry et Poutine à Moscou les 14 et 15 juillet.

Continuer la lecture de Turquie : Post-Coup, par Abel Musard 

Partager

LE TEMPS QU’IL FAIT LE 22 JUILLET 2016 – Retranscription

Retranscription de Le temps qu’il fait le 22 juillet 2016. Merci à Marianne Oppitz !

Bonjour, nous sommes le vendredi 22 juillet 2016. Et le 22 juillet, c’est mon anniversaire, et il se fait qu’aujourd’hui, j’ai – au choix – septante ou soixante-dix ans, et j’ai fait un petit billet là-dessus : j’ai réfléchi au fait que c’est la première fois que j’attache de l’importance à un chiffre d’âge.

Continuer la lecture de LE TEMPS QU’IL FAIT LE 22 JUILLET 2016 – Retranscription

Partager

Réponse à une réponse : UNE THÈSE FORT MAL ÉTAYÉE, par François Leclerc

Billet invité.

Il n’était pas dans mon intention d’entrer dans une polémique, mais je ne peux rester sans réponse et me dois de donner mon point de vue sur les interventions d’Abel Musard. Dans son billet initial, il tente d’accréditer la thèse d’un coup d’État fomenté par les Américains en Turquie. Sur quoi repose son argumentation, qui selon lui « mérite en tout cas un examen plus approfondi », un point, et c’est le seul, sur lequel nous sommes d’accord ?

Continuer la lecture de Réponse à une réponse : UNE THÈSE FORT MAL ÉTAYÉE, par François Leclerc

Partager

Turquie : réponse à François Leclerc, par Abel Musard

Billet invité. À une critique que lui a adressé François Leclerc à titre privé, Abel Musard répond ce qui suit.

I stand by my deduction. Elle ne s’appuie pas sur des ragots d’un officiel turc que je ne connais pas mais sur des déclarations officielles de MM. Kerry et Ayrault. Kerry a fait connaître au public un entretien privé qu’il a eu avec le ministre des affaires étrangères turc. Ce dernier n’a pas proféré, que je sache, d’accusations publiques, il a réservé son mécontentement à Kerry qui lui décide de s’en servir pour menacer la Turquie devant tout le monde. Cela même est révélateur. Il y a plus que de la psychanalyse là-dedans, de la logique.

Continuer la lecture de Turquie : réponse à François Leclerc, par Abel Musard

Partager

Turquie : les vessies et les lanternes, par Abel Musard

Billet invité.

Le New York Times a publié dans la journée d’hier un article au titre intriguant : John Kerry rejette les suggestions d’une implication américaine dans le coup d’état en Turquie.

Continuer la lecture de Turquie : les vessies et les lanternes, par Abel Musard

Partager

EN EUROPE, LES MAUVAIS GÉNIES SONT DE SORTIE, par François Leclerc

Billet invité.

Sur les trois crises qui ensemble menaçaient l’Union européenne, l’une est déjà intervenue et les deux autres murissent. Le Brexit annonce une longue période de négociations et d’incertitudes qui va escamoter tout débat sur la relance de la construction européenne, ainsi que sur la relance tout court. Les suites du coup d’État raté en Turquie vont rendre impraticable l’application par les autorités européennes de l’accord d’endiguement des réfugiés. Enfin, la Commission et le gouvernement italien ne trouvent toujours pas d’accord sur le sauvetage des banques italiennes, car celui-ci n’en a pas à l’échelle du pays, l’application des règles de l’Union bancaire ruinant les petits investisseurs et déclenchant une crise politique.

Continuer la lecture de EN EUROPE, LES MAUVAIS GÉNIES SONT DE SORTIE, par François Leclerc

Partager

QUEL RÔLE ERDOGAN A-T-IL JOUÉ DANS LE PUTSCH DÉFAIT ? par François Leclerc

Billet invité.

Les putschs militaires comportent souvent leur part d’ombre. Celui qui vient d’échouer en Turquie n’en manque pas. À ce point que, dès son démarrage, sa paternité était attribuée au chef de l’État par une rumeur persistante courant à Ankara et Istanbul. Dans les milieux intellectuels, il n’y a aucun doute là-dessus. Fethullah Gülen, le prédicateur en exil aux États-Unis dont le président turc Recep Tayyip Erdogan réclame l’extradition en l’accusant d’être à l’origine du putsch, a depuis repris cette vision à son compte.

Continuer la lecture de QUEL RÔLE ERDOGAN A-T-IL JOUÉ DANS LE PUTSCH DÉFAIT ? par François Leclerc

Partager

LA MAUVAISE GRAINE DU BREXIT, par François Leclerc

Billet invité.

Le Brexit va conforter le délitement de l’Europe et contribuer à la poursuite de la crise financière et économique mondiale. Avec dans les deux cas un même moteur : le repli sur des valeurs sûres, puisqu’il n’est pas trouvé d’issue.

Continuer la lecture de LA MAUVAISE GRAINE DU BREXIT, par François Leclerc

Partager

LA TACHE INDÉLÉBILE DES RÉFUGIÉS, par François Leclerc

Billet invité.

Près de 700 réfugiés se sont noyés la semaine passée en Méditerranée en dépit des sauvetages en mer qui se sont multipliés, selon le HCR. Aussi meurtrière que la route des Balkans vers l’Europe du Nord, la voie Libyenne vers l’Italie a pris le relais. Si les réfugiés ne traversent plus la mer Égée qu’en nombre réduit, l’exode ne connait pas de répit. Au départ de la Grèce, ils tentent encore de traverser la Bulgarie avec le concours de passeurs et beaucoup se font arrêter.

Continuer la lecture de LA TACHE INDÉLÉBILE DES RÉFUGIÉS, par François Leclerc

Partager