Archives de catégorie : Etats-Unis

Que se passe-t-il sur le marché américain du crédit aux entreprises ?, par Fabien Foureault

Billet invité

Le jeudi 10 Décembre 2015, le fonds mutuel Third Avenue Management a décidé de bloquer les retraits d’argent d’un de ses véhicules pour le liquider progressivement. Ce véhicule (appelé Focused Credit Fund), créé au pic de la grande récession en 2009, investit notamment dans des entreprises en difficulté, espérant profiter de leurs restructurations financières. Cet évènement a été suivi le lendemain par des ventes massives de parts de fonds (Exchange Traded Funds ou ETF) qui exposent les investisseurs et les épargnants à des instruments de crédit venant financer ces entreprises endettées (notées dans la catégorie « spéculatives » par les agences de notation), les obligations à haut rendement (high-yield bonds). Même si deux autres fonds se sont par la suite retrouvés dans une situation similaire à celle de Third Avenue, le marché s’est stabilisé pendant la trêve hivernale. Continuer la lecture de Que se passe-t-il sur le marché américain du crédit aux entreprises ?, par Fabien Foureault

Partager :

LE TEMPS QU’IL FAIT LE 17 DÉCEMBRE 2015 – (retranscription)

Retranscription de Le temps qu’il fait le 17 décembre 2015. Merci à Cyril Touboulic pour la retranscription !

Bonjour, nous sommes le jeudi 17 décembre 2015. D’habitude, je fais la vidéo le vendredi, je la fais aujourd’hui (un jeudi) parce que demain à l’heure où j’enregistre ma vidéo habituellement, je serai avec les 7 autres experts de notre groupe de réflexion, de notre comité, nous nous retrouverons en face du ministre des finances belge, M. Johan Van Overtveldt, et nous lui remettrons le rapport sur lequel nous travaillons depuis 8 mois. Voilà !

Continuer la lecture de LE TEMPS QU’IL FAIT LE 17 DÉCEMBRE 2015 – (retranscription)

Partager :

LE MARCHÉ DE L’ESPACE EST OUVERT ! par François Leclerc

Billet invité.

Barack Obama a signé fin novembre le « Space Act », et une nouvelle ruée vers l’or peut commencer. Désormais, toute ressource trouvée par une entreprise américaine sur une autre planète que la Terre ou un astéroïde lui appartient. La conquête de l’espace n’est plus réservée à la coopération scientifique – à connotation de compétition politique – mais devient un business de plein exercice.

Continuer la lecture de LE MARCHÉ DE L’ESPACE EST OUVERT ! par François Leclerc

Partager :

La ‘science’ économique pour les nuls, par Roberto Boulant

Vous ne comprenez rien à l’économie et à son langage codé truffé d’anglicismes et d’attentats à la langue française ? Vous avez des doutes sur le sérieux d’experts capables de démontrer tout et son contraire dans une même conférence (voire dans une même phrase, pour les plus doués d’entre eux) ? Vous soupçonnez tous ces gens-là d’être de fieffés bandits, tout entier au service d’une petite caste d’hyper-privilégiés ?

Eh bien, vous avez raison !

Partager :

LA RELANCE PAR L’ENDETTEMENT, par François Leclerc

Billet invité.

La Fed fêtera-t-elle le 10ème anniversaire de sa politique de taux à presque zéro ? Elle a déjà gagné plus d’un an avec ses atermoiements et se trouve proche du but, mais une nouvelle approche semble devoir être adoptée mi-décembre, qui pourrait l’en empêcher : les taux devraient rester bas et monter graduellement, vient-il de partout, la normalisation annoncée allant être à petits pas…

Continuer la lecture de LA RELANCE PAR L’ENDETTEMENT, par François Leclerc

Partager :

US : La peoplisation et autres joyeusetés de la démocratie

Chacun préférerait voter pour quelqu’un dont il a déjà entendu prononcer le nom plutôt que pour un illustre inconnu. Quoi de plus normal ? Si ce n’est que cela conduit aujourd’hui le Parti républicain américain à s’arracher les cheveux. J’ai signalé la semaine dernière le fait que, du côté républicain, Donald Trump, le magnat infréquentable de l’immobilier US, caracole en tête des sondages portant sur les élections présidentielles de novembre 2016. Chacun outre-Atlantique sait en effet qui il est, en dépit de ses sorties politiquement incorrectes recyclant tout ce que l’on peut inventer en matière de préjugé ou de stéréotype sexiste, xénophobe, préférence sexuelle, et que sais-je encore.

Continuer la lecture de US : La peoplisation et autres joyeusetés de la démocratie

Partager :

Grèce – Poursuivant en sifflotant mon petit bonhomme de chemin…

Certains s’étonnent – dans les commentaires ici, et dans les mails que je reçois – de mon humeur égale depuis le 25 janvier, date de la victoire de Syriza aux législatives grecques. Ils me recommandent d’adopter leur propre point de vue qui, si j’en juge par la suite de leurs messages, est fait de montagnes russes, où les périodes de désespoir profond succèdent aux époques de folle exaltation.

Continuer la lecture de Grèce – Poursuivant en sifflotant mon petit bonhomme de chemin…

Partager :

LE FMI ET LES AMÉRICAINS, AVEC NOUS ! par François Leclerc

Billet invité.

Enchaînant sur la fuite organisée de l’étude du FMI sur la soutenabilité de la dette de la Grèce, le secrétaire d’État au Trésor américain fait à partir d’aujourd’hui une tournée impromptue en Europe. Le Fonds mettant implicitement des conditions à sa participation au troisième plan de sauvetage de la Grèce, Jack Lew va expliquer entre quatre-z-yeux
à Mario Draghi, Wolfgang Schäuble et Michel Sapin « la voie à suivre » qu’il entend pour la suite. On est prié de tendre l’oreille.

Continuer la lecture de LE FMI ET LES AMÉRICAINS, AVEC NOUS ! par François Leclerc

Partager :

La Corée, la Grèce et l’Europe, par Serge Boucher

Billet invité.

On trouve parfois au bas d’un article sur Internet, perdu au milieu de centaines d’autres commentaires, l’expression parfaite d’un sentiment largement partagé, mais rarement exprimé de façon concise et élégante. Commentant un article de Libération sur la crise grecque, un certain Aloha-Cardan écrit tout haut ce que tout le monde pense tout bas :

Demandez au Sud-Coréens s’ils ne sont pas revenus à la prospérité après la crise asiatique de 98 et le régime sec imposé par le FMI. Seulement il a fallu qu’ils se retroussent les manches.

Continuer la lecture de La Corée, la Grèce et l’Europe, par Serge Boucher

Partager :

Trois objections et une alternative au Traité transatlantique (TTIP), par Pierre Defraigne

Billet invité. L’auteur précise : « Je suis pour l’économie de marché, la libéralisation commerciale, l’Amérique – pas seulement – et même l’OTAN. Et pourtant, résolument opposé au TTIP ».

Trois objections et une alternative au Traité transatlantique (TTIP)

Par Pierre Defraigne, Directeur exécutif du Centre Madariaga-Collège d’Europe, Directeur général honoraire à la Commission européenne[1]

pdefraigne@madariaga.org

Continuer la lecture de Trois objections et une alternative au Traité transatlantique (TTIP), par Pierre Defraigne

Partager :

POUR UN MONDE UN PEU MEILLEUR, OU MÊME BEAUCOUP, par François Leclerc

Billet invité.

L’Europe fait figure de mauvaise élève comparée aux États-Unis en terme de croissance. Mais les 2,4% de progression de l’activité économique américaine de 2014, qui connaissent un tassement, font pâle figure comparés aux 3,4% réalisés en moyenne dans les années 90. Comme attendu, c’est la consommation qui tire la croissance – elle y contribue pour 70% – mais les dépenses des Américains ont seulement retrouvé leur niveau de 2006, ce qui relativise le constat.

D’où provient l’amélioration du pouvoir d’achat des ménages ? De la baisse du prix de l’essence et de la diminution du chômage, est-il expliqué. Ce qui ne rend pas compte de la nature des nouveaux emplois et de leur rémunération, ni de l’accroissement des inégalités de répartition des revenus. L’illustrant, les grandes villes américaines ont connu en avril des manifestations très suivies pour réclamer une augmentation du salaire horaire minimum. A New York, ils étaient entre 10.000 et 15.000 dans la rue, salariés précaires et sous-payés, travaillant dans la restauration rapide, s’occupant d’enfants, dans les secteurs de la santé, du bâtiment ou travaillant dans les aéroports.

Continuer la lecture de POUR UN MONDE UN PEU MEILLEUR, OU MÊME BEAUCOUP, par François Leclerc

Partager :