Archives de catégorie : Qui étions-nous ?

Échange à propos de « Vers un nouveau monde »

Vers un nouveau monde

Ouvert aux commentaires.

Le 3 septembre, 2017 à 23h28

Bonsoir Paul,

A propos de votre dernier livre « Vers un nouveau monde ».

En le lisant, j’ai ressenti la même impression que certains de vos lecteurs dont la réaction vous a déçu : je l’ai déjà lu. Vous y reprenez vos thèmes favoris, ordonnés d’une manière plus didactique. En caricaturant un peu, c’est moins un essai qu’un manuel. Mais il ne m’a pas déçu ! Seulement, à mon sens, il n’est pas vraiment destiné à votre lectorat habituel.

Continuer la lecture de Échange à propos de « Vers un nouveau monde »

Partager :

« Des millénaires ont dû passer avant que tu ne viennes à la vie, et d’autres millénaires attendent en silence ce que tu vas faire de ta vie »

Ouvert aux commentaires.

J’écrivais le 4 juin, dans mon billet intitulé, Jacob Taubes (1924 – 1987), l’homme qui avait tout compris … et qui en est mort de rire ! ceci :

Post-scriptum : Or il n’y a rien au ciel, pas même le Surmoi universel ! Et, non, le banquet des fils où l’on mangeait du steak ou une côtelette de père n’a pas eu lieu : c’est de la mythologie ! Et de plus, le messie ne viendra pas, et l’injustice ne sera pas réparée, alors que la catastrophe – qui ne sera pas une révélation – aura lieu quand même ! Alors que faire ?

(La réponse au prochain numéro 😉 )

Continuer la lecture de « Des millénaires ont dû passer avant que tu ne viennes à la vie, et d’autres millénaires attendent en silence ce que tu vas faire de ta vie »

Partager :

LE TEMPS QU’IL FAIT LE 28 JUILLET 2017 – Retranscription

Retranscription de Le temps qu’il fait le 28 juillet 2017. Merci à Marianne Oppitz et Olivier Brouwer ! Ouvert aux commentaires.

Bonjour, nous sommes le vendredi 28 juillet 2017 et hier, j’ai reçu un long message d’un participant au Blog, qui fait des billets sur le blog, et qui participe aussi à l’activité du groupe plus restreint qui s’appelle : « Les Amis du Blog de Paul Jorion ». Il m’envoyait un portrait de la situation de mon blog, des « Amis du Blog de Paul Jorion » et, d’une manière plus générale aussi, de la situation dans les pays où on lit, où on écoute essentiellement le Blog de Paul Jorion, c’est-à-dire dans les pays francophones : en France, en Belgique, en Suisse, au Québec et dans d’autres endroits. Continuer la lecture de LE TEMPS QU’IL FAIT LE 28 JUILLET 2017 – Retranscription

Partager :

« Qui étions-nous ? » – Nos efforts méritoires pour trouver du sens dans le monde qui nous entoure

Ouvert aux commentaires.

Nous nous trouvons jetés à la naissance au sein du chaos de la comédie humaine, dont nous découvrons sans tarder qu’elle s’apparente plutôt à une très mauvaise farce. Nos efforts ensuite pour lui trouver du sens alors qu’elle se révèle, au fil des années, n’avoir en réalité ni queue ni tête, sont à proprement parler héroïques.

Continuer la lecture de « Qui étions-nous ? » – Nos efforts méritoires pour trouver du sens dans le monde qui nous entoure

Partager :

LE TEMPS QU’IL FAIT LE 23 MARS 2017 – Retranscription

Retranscription de Le temps qu’il fait le 23 mars 2017. Merci à Pascale Duclaud !

Bonjour, nous sommes le jeudi 23 mars 2017 et pour commencer je vais faire un point, là, de la rédaction du livre que je suis en train d’écrire, qui s’appelle Qui étions-nous ? et qui est une sorte de prolongement de Le dernier qui s’en va éteint la lumière. Dans ce dernier livre, j’avais essentiellement fait un constat : j’avais fait le catalogue, la cartographie, des voies de garage sur lesquelles nous sommes engagés, et pourquoi. Continuer la lecture de LE TEMPS QU’IL FAIT LE 23 MARS 2017 – Retranscription

Partager :

Le Cube, Les rendez-vous du futur « L’extinction de l’humanité ? » le 14 février à 19h30

Les rendez-vous du futur « L’extinction de l’humanité ? »
Rencontre / émission interactive en compagnie de l’anthropologue et essayiste belge Paul Jorion.

Dans son dernier ouvrage, « Le dernier qui s’en va éteint la lumière », paru en 2016 aux éditions Fayard, Paul Jorion n’annonce pas moins que « l’extinction de l’espèce humaine d’ici deux ou trois générations ». Il propose une description réaliste et véridique de notre espèce, de ses grandes forces et de ses immenses faiblesses qui, si nous ne réagissons pas immédiatement avec la plus extrême vigueur, risquent de nous conduire droit vers l’extinction.

Vivez la soirée au Cube et profitez d’un moment privilégié avec Paul Jorion autour d’un verre après l’émission, ou vivez-la en direct (et en replay) sur rendezvousdufutur.com, le site du Cube et Twitter #RDVF

Partager :

Pourquoi j’écris Qui étions-nous ? Défense et illustration du genre humain

Ouvert aux commentaires.

Et dans cette immensité, figurez-vous ce réseau : des orbites de soleils reliées par des ellipses de comètes ; les comètes jetées comme des amarres d’une nébuleuse à l’autre. Ajoutez les vitesses et les flamboiements, des astres faisant des courses de tonnerres. Abîmes, abîmes, abîmes. C’est là le monde.

Victor Hugo, Voyage de 1843

Continuer la lecture de Pourquoi j’écris Qui étions-nous ? Défense et illustration du genre humain

Partager :

Une course est engagée entre la destruction de notre propre planète et la conquête d’autres planètes

Ouvert aux commentaires.

Une course est donc engagée entre deux tâches auxquelles le genre humain se consacre : d’une part, la destruction de ses propres conditions de vie sur sa planète d’origine et, d’autre part, la recherche de planètes lointaines qui se prêteront à ses projets de colonisation. Continuer la lecture de Une course est engagée entre la destruction de notre propre planète et la conquête d’autres planètes

Partager :

LE TEMPS QU’IL FAIT LE 29 DÉCEMBRE 2016 – Retranscription

Retranscription de Le temps qu’il fait le 29 décembre 2016. Merci à Pascale Duclaud !

Bonjour ! Nous sommes le jeudi 29 décembre 2016. Demain vendredi, je commence des petites vacances de cinq jours. Mon entourage n’en revient pas que je m’arrête cinq jours ! (rire) On va essayer, on va voir si ça marche. Enfin voilà !

Continuer la lecture de LE TEMPS QU’IL FAIT LE 29 DÉCEMBRE 2016 – Retranscription

Partager :