Archives de catégorie : Science économique

Le Pistolet et La Pioche #15, « Devenons-nous des machines ? » Paul Jorion répond, le 29 mai 2018

Ouvert aux commentaires.

Tandis que les algorithmes d’apprentissage non-supervisé progressent chaque jour un peu plus et tendent à nous ressembler, il semble que les êtres humains perdent en complexité et en nuances, voire en intelligence. Sommes-nous en train de nous mettre à fonctionner comme des IA ?

17Shares
Recommandez par mail Recommandez par mail

Pourquoi il faudrait raser les écoles de commerce, par Martin Parker

Un article du Guardian. Merci à Frédéric Durand pour la traduction ! Ouvert aux commentaires.

Martin Parker : Why we should bulldoze the business school, le 27 avril 2018 © The Guardian

Il existe 13.000 écoles de commerce dans le monde, c’est 13.000 de trop. Je sais de quoi je parle puisque j’ai enseigné dans ces écoles pendant 20 ans.

Continuer la lecture de Pourquoi il faudrait raser les écoles de commerce, par Martin Parker

170Shares
Recommandez par mail Recommandez par mail

Le Financial Times : La science économique a-t-elle échoué ?

Ouvert aux commentaires.

Hier, le Financial Times a publié un article intitulé « Has economics failed ? FT readers and writers debate the future of the discipline », soit « La science économique a-t-elle échoué ? Les lecteurs du FT et des auteurs débattent de l’avenir de la discipline ».

Ayant lu cet article, et ayant eu l’occasion de lire Keynes attentivement *, j’ai écrit ceci à quelques amis : « La réponse à la quasi totalité des questions que ces économistes en vue se posent se trouve chez Keynes. Keynes n’est pas un inconnu. Quel est le mécanisme qui explique qu’ils ne soient pas au courant ? »

Pour vous permettre à vous aussi de participer au débat, je reproduis le texte de l’article dans la section « Commentaires ».

19Shares
Recommandez par mail Recommandez par mail

Les grands ratés de l’histoire : la réponse de l’École historique à Carl Menger et sa « Querelle des méthodes »

Si vous avez quelques notions de « science » économique, vous connaissez la version officielle : « Dans les années 1870, grâce à l’approche marginaliste, le discours ambigu de l’économie politique trouva sa transposition en une véritable science : la science économique, et ceci simultanément avec Stanley Jevons en Grande-Bretagne, l’Autrichien Carl Menger dans le monde germanophone, et Léon Walras dans le monde francophone. Continuer la lecture de Les grands ratés de l’histoire : la réponse de l’École historique à Carl Menger et sa « Querelle des méthodes »

11Shares
Recommandez par mail Recommandez par mail

LE TEMPS QU’IL FAIT LE 24 NOVEMBRE 2017 – Retranscription

Retranscription de Le temps qu’il fait le 24 novembre 2017. Merci à Cyril Touboulic !

Bonjour, nous sommes le vendredi 24 novembre 2017, et il m’arrive parfois, quand je fais cette vidéo du vendredi, quand je m’apprête à la faire, de me demander : « À quoi ça sert ? Pourquoi je fais ça exactement ? », et je réfléchis, et la première chose qui me vient, bien sûr, c’est vous, qui me dites quand j’évoque la possibilité d’arrêter, en disant : « Non, non, non ! C’est important que vous la fassiez. » Continuer la lecture de LE TEMPS QU’IL FAIT LE 24 NOVEMBRE 2017 – Retranscription

18Shares
Recommandez par mail Recommandez par mail

Au-delà de la théorie néoclassique, l’économie de pouvoirs, par Sebastien Groyer

Billet invité.

L’économie de marché séparée du capitalisme implique une critique de la théorie néoclassique et l’intégration du pouvoir comme constituant incontournable alors qu’il était jusque-là laissé de côté. Le premier à avoir établi les bases de l’économie néoclassique est Léon Walras[1] en 1874, en créant un équilibre général théorique sous condition de concurrence parfaite. Cette théorie néoclassique sera largement critiquée pendant le XXème siècle par l’incapacité à faire survenir l’équilibre général ainsi que par l’irréalisme des conditions de départ.

Continuer la lecture de Au-delà de la théorie néoclassique, l’économie de pouvoirs, par Sebastien Groyer

21Shares
Recommandez par mail Recommandez par mail

Le Monde / L’Écho : Gérons-nous mieux le risque financier qu’au temps des subprimes ? le mardi 19 septembre 2017

Le Monde : Pourquoi nous ne savons pas gérer le risque financier

L’Écho : Comment gérer le risque financier ?

Le risque financier n’est pas maîtrisable ; la science économique qui affirme que oui se leurre et nous trompe ; Non, aucun cadre réglementaire ne permettra jamais de maîtriser entièrement le risque financier.

Continuer la lecture de Le Monde / L’Écho : Gérons-nous mieux le risque financier qu’au temps des subprimes ? le mardi 19 septembre 2017

21Shares
Recommandez par mail Recommandez par mail

LE TEMPS QU’IL FAIT LE 28 JUILLET 2017 – Retranscription

Retranscription de Le temps qu’il fait le 28 juillet 2017. Merci à Marianne Oppitz et Olivier Brouwer ! Ouvert aux commentaires.

Bonjour, nous sommes le vendredi 28 juillet 2017 et hier, j’ai reçu un long message d’un participant au Blog, qui fait des billets sur le blog, et qui participe aussi à l’activité du groupe plus restreint qui s’appelle : « Les Amis du Blog de Paul Jorion ». Il m’envoyait un portrait de la situation de mon blog, des « Amis du Blog de Paul Jorion » et, d’une manière plus générale aussi, de la situation dans les pays où on lit, où on écoute essentiellement le Blog de Paul Jorion, c’est-à-dire dans les pays francophones : en France, en Belgique, en Suisse, au Québec et dans d’autres endroits. Continuer la lecture de LE TEMPS QU’IL FAIT LE 28 JUILLET 2017 – Retranscription

11Shares
Recommandez par mail Recommandez par mail

La nouvelle astrologie. En fétichisant les modèles mathématiques, les économistes ont transformé l’économie en une pseudoscience hautement rémunératrice (2/2), par Alan Jay Levinovitz

Ouvert aux commentaires. Merci à Perrick Penet-Avez et à Sora Duly pour la traduction !

La nouvelle astrologie. En fétichisant les modèles mathématiques, les économistes ont transformé l’économie en une pseudoscience hautement rémunératrice © Aeon

Continuer la lecture de La nouvelle astrologie. En fétichisant les modèles mathématiques, les économistes ont transformé l’économie en une pseudoscience hautement rémunératrice (2/2), par Alan Jay Levinovitz

50Shares
Recommandez par mail Recommandez par mail

La nouvelle astrologie. En fétichisant les modèles mathématiques, les économistes ont transformé l’économie en une pseudoscience hautement rémunératrice (1/2), par Alan Jay Levinovitz

Merci à Perrick Penet-Avez pour la traduction !

La nouvelle astrologie. En fétichisant les modèles mathématiques, les économistes ont transformé l’économie en une pseudoscience hautement rémunératrice © Aeon

Continuer la lecture de La nouvelle astrologie. En fétichisant les modèles mathématiques, les économistes ont transformé l’économie en une pseudoscience hautement rémunératrice (1/2), par Alan Jay Levinovitz

54Shares
Recommandez par mail Recommandez par mail

« Penser tout haut l’économie avec Keynes » (Odile Jacob 2015), La rareté comme facteur explicatif du prix

Paul Jorion, « Penser tout haut l’économie avec Keynes », La rareté comme facteur explicatif du prix, pp. 194-199

La rareté comme facteur explicatif du prix

L’économiste italien Alessandro Roncaglia, dans son ouvrage intitulé Sraffa and the Theory of Prices, explique les différents usages qui ont été faits de la notion de rareté en science économique :

« Pour les économistes classiques […] les biens sont considérés comme rares par rapport aux besoins et aux désirs au sens où pour tout bien en particulier la quantité disponible à un moment donné est inférieure à la quantité qui serait requise pour épuiser la demande si son prix était de zéro » (Roncaglia 1978 : 5).

Continuer la lecture de « Penser tout haut l’économie avec Keynes » (Odile Jacob 2015), La rareté comme facteur explicatif du prix

21Shares
Recommandez par mail Recommandez par mail

L’Écho, Paul Jorion : « La science économique fournit le discours ad hoc aux financiers », le 29 avril 2017

L’Écho, Paul Jorion : « La science économique fournit le discours ad hoc aux financiers », mon entretien avec Johan Frederik Hel Guedj

Cliquer sur l'image pour l'agrandir

Le texte complet de l’entretien : Continuer la lecture de L’Écho, Paul Jorion : « La science économique fournit le discours ad hoc aux financiers », le 29 avril 2017

47Shares
Recommandez par mail Recommandez par mail

LE BLOG DE PAUL JORION A 10 ANS : Un bilan – Retranscription

Retranscription de Le temps qu’il fait le 24 février 2017. Merci à Pascale Duclaud, Olivier de Taxis, Marianne Oppitz et Cyril Touboulic !

Bonjour, nous sommes le vendredi 24 février 2017 et cela signifie que dans 4 jours, le 28 février, il y aura 10 ans exactement que je tiens ce blog. Vendredi prochain, nous aurons dépassé l’anniversaire, donc je vais en parler un peu aujourd’hui. Continuer la lecture de LE BLOG DE PAUL JORION A 10 ANS : Un bilan – Retranscription

35Shares
Recommandez par mail Recommandez par mail

Utilitarisme / anti-utilitarisme : quel socialisme pour la survie de l’espèce ? par Félicien Baumel

Billet invité. Ouvert aux commentaires.

Monsieur Jorion,

Je me permets de solliciter votre attention sur un passage très important de votre livre Le dernier qui s’en va éteint la lumière que je prends plaisir à relire et qui situe très bien les enjeux de notre siècle.

Continuer la lecture de Utilitarisme / anti-utilitarisme : quel socialisme pour la survie de l’espèce ? par Félicien Baumel

0Shares
Recommandez par mail Recommandez par mail