Archives de catégorie : Ultralibéralisme

Propaganda (1928) d’Edward Bernays

Naissance de la pub, de la com, et de l’ultralibéralisme (trois noms pour une même chose).

Extraits de « The Century of the Self » de Adam Curtis, réalisé en 2002 pour la BBC

Voir aussi « Propaganda » (1928) de Edward Bernays

L’ensemble de la série :
Continuer la lecture de Propaganda (1928) d’Edward Bernays

24Shares
Recommandez par mail Recommandez par mail

Gênes – L’ultralibéralisme reflète la nature humaine : court-termiste et égoïste, par Jean-Baptiste Auxiètre

Ouvert aux commentaires.

Le pont Morandi de Gênes était condamné à s’écrouler car il n’avait pas été conçu pour le trafic actuel, ni pour exister plus de 50 ans – nous en sommes à 51 ! Si l’on ressortait son cahier des charges d’origine, on verrait non seulement qu’il a dépassé son espérance de vie mais aussi qu’il dépassait ses capacités physiques et matérielles.

Continuer la lecture de Gênes – L’ultralibéralisme reflète la nature humaine : court-termiste et égoïste, par Jean-Baptiste Auxiètre

306Shares
Recommandez par mail Recommandez par mail

UNE DYNAMIQUE EST ENCLENCHÉE EN ITALIE, le 28 mai 2018 – Retranscription

Retranscription de Une dynamique est enclenchée en Italie. Merci à Catherine Cappuyns !

Bonjour, nous sommes le 28 mai 2018 et le sentiment que j’ai c’est qu’il y a une dynamique qui s’est enclenchée, il y a un mouvement qui est en marche en Italie. M. Mattarella, le président de la République, a cru bon de refuser la proposition faite par la Lega et Cinque Stelle d’avoir M. Paolo Savona comme ministre de l’économie et des finances en Italie. Il a mis son véto à ça. Du coup M. Giuseppe Conte qu’il avait pressenti comme Premier ministre a jeté l’éponge et le président de la République a nommé ce matin M. Carlo Cottarelli Premier ministre, ou il lui a demandé d’envisager la constitution d’un gouvernement.

Continuer la lecture de UNE DYNAMIQUE EST ENCLENCHÉE EN ITALIE, le 28 mai 2018 – Retranscription

34Shares
Recommandez par mail Recommandez par mail

Une dynamique est enclenchée en Italie

La colère des Italiens aura des conséquences majeures pour l’Europe.

P.S. Vous trouverez demain mardi 29 un entretien que j’ai accordé sur l’Italie au groupe EBRA (L’Alsace, Le Bien public, Le Dauphiné libéré, Dernières Nouvelles d’Alsace, L’Est républicain, Le Journal de Saône-et-Loire, Le Progrès, Le Républicain lorrain et Vosges Matin).

Je devrais également débattre de l’Italie sur rtbf mercredi 30 dans l’émission « Débats Première » de 12h30 à 13h.

25Shares
Recommandez par mail Recommandez par mail

L’Italie à la veille d’un gouvernement anti-système, le 18 mai 2018 – Retranscription

Retranscription de L’Italie à la veille d’un gouvernement anti-système. Merci à Catherine Cappuyns ! Ouvert aux commentaires.

Bonjour, nous sommes le 18 mai 2018 et la troisième puissance économique de la zone euro , l’Italie, va peut-être entrer lundi dans une configuration assez particulière, c’est-à-dire d’avoir un gouvernement antisystème combinant un parti d’extrême-droite, la Lega : qui a eu 17% des votes aux dernières élections et un parti antisystème assez difficile à définir : Cinque Stelle, qui a obtenu 32% des voix aux élections les plus récentes. Et à deux, ils représentent donc 32 + 17, ça nous fait 49, ça fait pratiquement la moitié de l’électorat.

Continuer la lecture de L’Italie à la veille d’un gouvernement anti-système, le 18 mai 2018 – Retranscription

19Shares
Recommandez par mail Recommandez par mail

Pourquoi il faudrait raser les écoles de commerce, par Martin Parker

Un article du Guardian. Merci à Frédéric Durand pour la traduction ! Ouvert aux commentaires.

Martin Parker : Why we should bulldoze the business school, le 27 avril 2018 © The Guardian

Il existe 13.000 écoles de commerce dans le monde, c’est 13.000 de trop. Je sais de quoi je parle puisque j’ai enseigné dans ces écoles pendant 20 ans.

Continuer la lecture de Pourquoi il faudrait raser les écoles de commerce, par Martin Parker

170Shares
Recommandez par mail Recommandez par mail

Le colloque Walter Lippmann : aux origines du « néo-libéralisme », par Serge Audier (XII), Ludwig von Mises

Le colloque Walter Lippmann : aux origines du « néo-libéralisme », préface de Serge Audier – Penser le « néo-libéralisme », éditions Le bord de l’eau, 2012. Madeleine Théodore nous propose un résumé en plusieurs parties de cette réflexion essentielle. Ouvert aux commentaires.

Présente au Colloque, l’Ecole autrichienne

Charles Gide (1847-1932) et Charles Rist (1874-1975), dans leur « Histoire des doctrines économiques depuis les physiocrates jusqu’à nos jours » (1909), évoquaient le « néo-libéralisme » de l’école autrichienne, qui se développait en réaction à l’interventionnisme étatiste et collectiviste. Continuer la lecture de Le colloque Walter Lippmann : aux origines du « néo-libéralisme », par Serge Audier (XII), Ludwig von Mises

8Shares
Recommandez par mail Recommandez par mail

Le Monde / L’Écho – Keynes vs. von Hayek

Le Monde : Saint Paul, saint Augustin, Hayek et Keynes

L’Écho : Keynes vs. von Hayek

Ce que nous appelons notre « volonté » opère, nous le savons maintenant, selon deux modes : le premier est celui de l’intention délibérée, consciente, de poser un acte à un moment du futur, cette intention constituant alors un « souci » dont nous nous efforcerons de nous libérer, et le second, celui de poser un acte ici et maintenant, en réalité inconscient dans son mécanisme. On doit au psychologue américain Benjamin Libet (1916-2017) la découverte que la réalisation d’un acte précède – parfois de plusieurs secondes – ce que nous ressentons comme notre intention de le poser.

Continuer la lecture de Le Monde / L’Écho – Keynes vs. von Hayek

22Shares
Recommandez par mail Recommandez par mail

La privatisation de l’État, par Roberto Boulant

Billet invité. Ouvert aux commentaires.

Bienvenus en Absurdistan ! Le monde magique où la richesse ruisselle vers le haut, où les impôts sont dégressifs, où le précariat remplace le salariat et où, fort logiquement, les pauvres sont stigmatisés.

Continuer la lecture de La privatisation de l’État, par Roberto Boulant

33Shares
Recommandez par mail Recommandez par mail

L’horrible M. Trump… stade suprême du néolibéralisme le plus mortifère ! par Yorgos Mitralias

Billet invité. Ouvert aux commentaires.

Trump n’est pas n’importe qui et nos gouvernants font preuve de grande irresponsabilité quand ils feignent ne pas apercevoir l’énormité de la terrible et si immédiate menace contre l’humanité et la planète représentée par cet homme et ses amis. Certainement, il s’agit de quelqu’un monstrueusement inculte, primitif, vulgaire, raciste et brutal. Sûrement, Trump est un déséquilibré totalement incapable de maîtriser ses réactions. Et sans aucun doute il peut à n’importe quel moment tout foutre -vraiment- en l’air!

Continuer la lecture de L’horrible M. Trump… stade suprême du néolibéralisme le plus mortifère ! par Yorgos Mitralias

34Shares
Recommandez par mail Recommandez par mail

Le colloque Walter Lippmann : aux origines du « néo-libéralisme », par Serge Audier (XI), La nébuleuse hétérogène du Colloque Lippmann

Le colloque Walter Lippmann : aux origines du « néo-libéralisme », préface de Serge Audier – Penser le « néo-libéralisme », éditions Le bord de l’eau, 2012. Madeleine Théodore nous propose un résumé en plusieurs parties de cette réflexion essentielle. Ouvert aux commentaires.

Plutôt que de rabattre tous les penseurs sur une histoire longue qui mènerait tout droit à Thatcher ou Reagan, ou vers l’Europe néo-libérale, il est préférable de lire les textes attentivement et prendre sérieusement en compte le contexte historique et discursif. Continuer la lecture de Le colloque Walter Lippmann : aux origines du « néo-libéralisme », par Serge Audier (XI), La nébuleuse hétérogène du Colloque Lippmann

5Shares
Recommandez par mail Recommandez par mail