Étiquette : Brésil

  • Le vote des « géants démocratiques » : Y lit-on l’augure des grippages à venir ?, par Timiota

    Les trois grands pays démocratiques qui sont aussi des puissances au moins régionales sont le Brésil, l’Inde et les USA. Tous trois se polarisent, peu ou prou, au vu des élections survenues depuis 2020.

    Que nous dit la comparaison géographique des camps en présence ? Bien sûr, les structures sociales sont hautement différentes, mais si le capitalisme grippe son monde et savonne la planche à la démocratie, la possible fenêtre sur les mécanismes qu’ouvrirait la géographie interne à ces géants ne manquerait pas d’intérêt. Cela serait une lecture plus agnostique qu’idéologique de ces grippages, donc potentiellement plus convaincante encore.

    Voici trois liens vers des cartes électorales « par état » et les commentaires possibles de « déterminisme de grippage », suggérés de façon volontairement peu nuancée.… Lire la suite…

  • Covid-19 : Taux de contamination et taux de décès cumulés – Mise à jour

    Ouvert aux commentaires.

    Taux de contamination cumulé par pays

    L’Espagne et la Belgique bientôt rattrapés par les États-Unis

    Lire la suite…

  • Pourquoi nous sommes en train de gagner

    Ouvert aux commentaires.
    24 août 2019, 18h59 – C’est tout moi ça : toujours précéder un peu l’actualité (qq heures, jours, mois, années…), Trump’s company could save millions if interest rates fall as he demands.… Lire la suite…

  • LE BRÉSIL PLONGE DANS L’INCONNU, par François Leclerc

    Billet invité.

    Le jeu de massacre continue au Brésil avec l’ouverture par la Cour suprême d’une enquête pour « obstruction à la justice » visant le président par intérim Michel Temer. Celui-ci s’est faute de mieux déclaré « victime d’un complot », tandis que les rues des grandes villes du pays retentissaient du slogan « Fora Temer ! » (Dehors Temer).… Lire la suite…

  • PARALLÈLE BRÉSILIEN, par François Leclerc

    Billet invité.

    L’actualité brésilienne, faite de scandales de corruption impliquant la classe politique dans son ensemble et d’émeutes sanglantes dans les prisons, me renvoie à mes deux années passées à São Paulo, en 2005 et 2007. Lula accomplissait alors son premier mandat et un grand scandale de corruption affectant le Parti des travailleurs avait éclaté, créant un fort désarroi.… Lire la suite…

  • NETTOYAGE AU KARCHER AU BRÉSIL, par François Leclerc

    Billet invité.

    La société brésilienne va-t-elle parvenir à se débarrasser de la gangrène de la corruption qui la ronge ? Débusqué il y a trois ans, le tentaculaire scandale Petrobras continue de secouer le monde politique qui craint désormais une seconde vague de nouvelles révélations. Les dirigeants de ce géant du pétrole, qui sont nommés par le pouvoir, ont financé les caisses noires des partis politiques et de leurs plus influents responsables, via un cartel illicite des grands groupes du BTP à qui ils confiaient des contrats en sous-traitance.… Lire la suite…

  • LES JUGES BRÉSILIENS NE DÉSARMENT PAS, par François Leclerc

    Billet invité.

    Les épisodes de la lutte contre la corruption qui oppose les autorités judiciaires aux plus hauts dignitaires de l’État se poursuivent au Brésil, à la manière d’une telenovela. À ceci près qu’il s’agit de la réalité et que cette série est sans fin, étendant même ses effets dans d’autres pays latino-américains via les entreprises brésiliennes du BTP.… Lire la suite…

  • RIEN N’ARRÊTERA PLUS LES PROCUREURS BRÉSILIENS, par François Leclerc

    Billet invité.

    Les évènements se sont précipités. Le groupe Odebrecht a comme prévu signé l’accord de collaboration avec la justice, 77 de ses cadres le signant à titre individuel. Leurs dénonciations viseraient 130 hommes politiques de nombreux partis, échangées contre des remises de peine. Le groupe s’est de surcroit engagé à payer une amende de 2 milliards de dollars.… Lire la suite…

  • LA CORRUPTION À LA BRÉSILIENNE SUR LA SELLETTE, par François Leclerc

    Billet invité.

    De sourde, la guerre qui oppose les magistrats brésiliens de l’enquête « lava jato » (lavage express) aux dirigeants politiques corrompus est brusquement devenue ouverte. Ces derniers font preuve ces jours-ci d’une extrême nervosité à l’approche d’un accord de collaboration entre la justice et les responsables du géant du BTP Odebrecht, dont le PDG est détenu en prison. Contre des remises de peine, ceux-ci seraient prêts à parler et à impliquer dans des délits de corruption des dizaines d’élus, qui cherchent à tout prix à arrêter l’enquête.… Lire la suite…

  • CE QUE RÉVÈLE LA CHUTE DE DILMA, par François Leclerc

    Billet invité.

    Le feuilleton de la chute de Dilma Rousseff n’est pas fini, mais la cause est entendue. Elle est la victime non seulement d’une droite brésilienne revancharde qui veut en finir avec les années Lula, mais aussi des insuffisances et errements de son propre camp.… Lire la suite…

  • LA MAUVAISE PART DE L’HÉRITAGE DE LULA, par François Leclerc

    Billet invité.

    Avec la destitution de Dilma Rousseff qui se rapproche, la corruption a de beaux jours devant elle. Les députés, et avec eux la classe politique dans son ensemble, viennent de dévier le coup qui les menaçait afin que tout reste comme avant, à quelques victimes expiatoires près.… Lire la suite…

  • L’EXPORT ET LA DETTE TOMBENT A L’EAU, QUE RESTE-T-IL DANS LE BATEAU ? par François Leclerc

    Billet invité.

    La cause était entendue, au lendemain de l’épisode aigu de la crise : le salut viendrait par l’export que l’Organisation Mondiale du Commerce (OMC) avait brillamment contribué à développer. Les Chinois étaient sommés de valoriser leur monnaie pour freiner leurs exportations inondant les marchés occidentaux, et les Européens d’accroitre leur compétitivité pour augmenter les leurs. Mais le résultat n’est pas au rendez-vous, il y a quelque chose qui cloche là-dedans ! Le FMI vient de rendre publiques ses dernières prévisions mondiales et manifeste à nouveau son inquiétude. Il y a de quoi : ce sera la neuvième fois en trois ans qu’il révisera celles-ci à la baisse…

    De puissants facteurs s’additionnent pour créer une spirale descendante, aux effets plus ou moins prononcés suivant les régions du monde et les pays ; la contagion se répand au sein d’une économie devenue mondialisée au sein de laquelle les pays exportateurs se révèlent très dépendants de la santé de leurs clients.… Lire la suite…

  • L’actualité de demain : LES BRÉSILIENS, LES TURCS… ET NOUS-MÊMES, par François Leclerc

    Billet invité.

    Que peuvent bien avoir en commun la Turquie et le Brésil, si ce n’est de connaître, espacées de peu, des manifestations de protestation de masse tout aussi imprévues ? Faut-il uniquement y voir l’utilisation des réseaux sociaux, qui ne sont qu’un moyen de mobilisation ? La Turquie et le Brésil sont deux pays émergents au développement économique particulièrement rapide, avec comme conséquence le développement et l’amélioration du sort accélérée des classes moyennes. Cette notion est d’ailleurs à utiliser avec prudence pour ne pas faussement renvoyer à celles des pays développés : l’institut brésilien de statistiques (Ibope) publie ainsi 5 indices des prix – reflétant des structures différentes de la consommation – afin de tenir compte du large éventail des revenus.… Lire la suite…

  • L’ÉTAT SE MEURT, L’ÉTAT EST MORT, par Bertrand Rouziès-Leonardi

    Billet invité.

    Il n’y a plus de saisons. Le changement climatique affecte jusqu’au climat politique, qui peut renvoyer simultanément l’image de l’efflorescence irrésistible et de la caducité inexorable. Voilà qu’au beau milieu de l’automne, dans l’autre hémisphère, un autre printemps se lève. Ce qui bourgeonne, au Brésil, c’est une masse politique ; ce qui tombe, c’est une caste politique. Les commentateurs de l’autre hémisphère, aveugles à ce que signifie le cas turc, s’étonnent encore qu’avec tous ses atouts d’émergent presque adoubé grand parmi les grands (ressources considérables de tous types, agriculture et industrie puissantes, classe moyenne nombreuse, politique assez généreuse de redistribution), le Brésil connaisse un large mouvement social non partisan, ou plus exactement transpartisan et antisystème, qui va jusqu’à s’attaquer à l’institution footballistique et au barnum olympique.… Lire la suite…

  • L’actualité de demain : TOUT EST NIÉ ET TOUT SE DÉTÉRIORE…, par François Leclerc

    Billet invité.

    Les leçons du sauvetage de Chypre n’arrêtent pas d’être tirées. L’irréalisme des objectifs fixés au gouvernement par la Troïka par le MOU (memorandum of understanding) dont les grandes lignes sont connues est la dernière en date : un nouveau plan est tiré sur la comète qui n’a pas d’autre avenir que d’être revu lorsqu’il ne pourra plus être évité. On connait la chanson.

    Est-ce à dire que leurs auteurs sont particulièrement aveugles ? Non, la raison est qu’ils n’ont pas le choix, n’ayant pas de politique de rechange. Il leur faut affirmer envers et contre tous que la politique qu’ils préconisent fonctionne.… Lire la suite…