Étiquette : corruption

  • PJ TV : « Le monde d’après… » – Invité William Bourdon, aujourd’hui 16 juin 2020 à 18h00

  • Vidéo – Trump : La bombe David Holmes

    Pertinence de l’article d’impeachment « bribery » (corruption) David Holmes rapporte la conversation entre Trump et Gordon Sondland le 26 juillet 2019…

    Vous devez être connecté pour lire le contenu complet de l’article. Vous pouvez vous abonner iciLire la suite…

  • 26/9/19 : Impeachment live

    On continue de s’étonner à Washington de la rapidité avec laquelle a soudain été communiquée hier la retranscription accablante de la conversation du 25 juillet entre Trump et Volodymyr Zelensky, le président ukrainien. Que Trump imagine qu’il s’agissait d’une « très belle conversation » quand elle semble tirée par tout autre que lui du dialogue du « Parrain » passe encore vu le personnage, mais que le ministre de la Justice William Barr la laisse passer paraît incompréhensible, Trump suggérant dans la conversation qu’il existe désormais une « cellule ukrainienne » composée uniquement de son avocat Rudy Giuliani, de Barr et de lui-même, dont le seul but est sa ré-election en 2020, alors que Barr apparaissait déjà aux premières loges comme étant la personne ayant bloqué la transmission au Congrès du rapport du lanceur d’alerte.… Lire la suite…

  • Trump : La couche de fange la plus épaisse

    Quand on s’attribue généreusement l’image de celui qui asséchera le bourbier, qui drainera le marécage (« To Drain the Swamp »), le risque que l’on court, c’est que quelqu’un découvre que c’est dans votre propre jardin que la couche de fange est en réalité la plus épaisse.

    Le président Trump a  accepté de courir ce risque et il en récolte aujourd’hui les fruits amers.

    Mercredi de la semaine dernière, le 2 mai, Rudolph Giuliani, ancien maire de New York et candidat malheureux à l’investiture du Parti républicain aux élections présidentielles de 2008, qui venait de rejoindre l’équipe d’avocats de Trump, jetait un pavé dans la mare : « Non, les 130.000 $ de prix du silence versés à l’actrice porno Stormy Daniels ne constituaient pas une infraction au financement de la campagne présidentielle : ils avaient été remboursés par Trump lui-même, par l’intermédiaire de son avocat Michael Cohen, grâce à des versements mensuels d’un montant de 35.000 dollars ».… Lire la suite…

  • Arabie saoudite – Chine : le retour du sens de l’État

    La version en anglais se trouve ici. Ouvert aux commentaires.

    José d’Acosta, jésuite, fut missionnaire au Pérou et au Mexique dans la seconde moitié du XVIe siècle. Son contact avec la culture aztèque fut la cause pour lui d’un profond désarroi. « Quelle signification attribuer à l’abominable cruauté dont le spectacle se déroule tous les jours sous mes yeux ? », s’interrogeait-il. Un jour, l’illumination se fit : « Dieu, se dit-il, a mis en scène un tel théâtre pour que nous puissions nous représenter ce qu’est un monde sans lui ».… Lire la suite…

  • Brésil : LES POSSÉDANTS L’EMPORTENT AU CONGRÈS DES CORROMPUS, par François Leclerc

    Billet invité.

    L’alliance des milieux d’affaires brésiliens et des députés corrompus a dans l’immédiat sauvé le président Michel Temer d’une inculpation et d’un procès devant la Cour suprême pour corruption passive. Une majorité plus large que prévue de 263 députés a éteint l’action entamée par le procureur-général Rodrigo Janot, alors que 172 votes sur 531 suffisaient, les deux-tiers des voix étant nécessaires pour poursuivre l’action engagée.… Lire la suite…

  • Brésil : COMMENT REMPLIR LE VIDE DU POUVOIR ? par François Leclerc

    Billet invité.

    La cote de confiance du président brésilien Michel Temer est dégringolée à 5%, et 81% des Brésiliens souhaitent d’après un sondage que les députés, qui vont voter demain, envoient sa mise en accusation à la Cour Suprême pour fait de corruption. … Lire la suite…

  • Bayrou, Ferrand, Goulard, etc. en France, Mayeur, Peraïta, etc. en Belgique

    Ouvert aux commentaires.

    Bayrou, Ferrand, Goulard, etc. en France, Mayeur, Peraïta, etc. en Belgique, pourquoi soudain tant d’affaires ? L’économiste américain John Kenneth Galbraith (1908 – 2006) connaissait la réponse.… Lire la suite…

  • PARALLÈLE BRÉSILIEN, par François Leclerc

    Billet invité.

    L’actualité brésilienne, faite de scandales de corruption impliquant la classe politique dans son ensemble et d’émeutes sanglantes dans les prisons, me renvoie à mes deux années passées à São Paulo, en 2005 et 2007. Lula accomplissait alors son premier mandat et un grand scandale de corruption affectant le Parti des travailleurs avait éclaté, créant un fort désarroi.… Lire la suite…

  • NETTOYAGE AU KARCHER AU BRÉSIL, par François Leclerc

    Billet invité.

    La société brésilienne va-t-elle parvenir à se débarrasser de la gangrène de la corruption qui la ronge ? Débusqué il y a trois ans, le tentaculaire scandale Petrobras continue de secouer le monde politique qui craint désormais une seconde vague de nouvelles révélations. Les dirigeants de ce géant du pétrole, qui sont nommés par le pouvoir, ont financé les caisses noires des partis politiques et de leurs plus influents responsables, via un cartel illicite des grands groupes du BTP à qui ils confiaient des contrats en sous-traitance.… Lire la suite…

  • RIEN N’ARRÊTERA PLUS LES PROCUREURS BRÉSILIENS, par François Leclerc

    Billet invité.

    Les évènements se sont précipités. Le groupe Odebrecht a comme prévu signé l’accord de collaboration avec la justice, 77 de ses cadres le signant à titre individuel. Leurs dénonciations viseraient 130 hommes politiques de nombreux partis, échangées contre des remises de peine. Le groupe s’est de surcroit engagé à payer une amende de 2 milliards de dollars.… Lire la suite…

  • LA CORRUPTION À LA BRÉSILIENNE SUR LA SELLETTE, par François Leclerc

    Billet invité.

    De sourde, la guerre qui oppose les magistrats brésiliens de l’enquête « lava jato » (lavage express) aux dirigeants politiques corrompus est brusquement devenue ouverte. Ces derniers font preuve ces jours-ci d’une extrême nervosité à l’approche d’un accord de collaboration entre la justice et les responsables du géant du BTP Odebrecht, dont le PDG est détenu en prison. Contre des remises de peine, ceux-ci seraient prêts à parler et à impliquer dans des délits de corruption des dizaines d’élus, qui cherchent à tout prix à arrêter l’enquête.… Lire la suite…

  • Piqûre de rappel : L’AFFAIRE GOLDMAN SACHS : UNE JUSTICE CORROMPUE OU UN SECTEUR FINANCIER DEVENU INTOUCHABLE ?, le 12 août 2012

    François Leclerc écrit dans son billet le plus récent : « le ministère américain de la justice a été très critiqué pour n’avoir poursuivi aucun banquier ou institution financière depuis 2008, date officielle du démarrage de la crise financière, accréditant les soupçons de collusion ». J’analysais cette question il y a quatre ans dans un billet qui n’a – hélas, trois fois hélas – rien perdu de son actualité.

    Lire la suite…

  • « À l’étranger on trouve plus ou moins normal que les administrations aient des comportements mafieux, chez nous, c’est très différent … »

    Dans les mémoires de Jacques de Larosière, intitulées 50 ans de crise financière (Odile Jacob 2016), on trouve le souvenir suivant, relatif à l’Ukraine, datant de l’époque où l’ancien gouverneur de la Banque de France, ancien directeur du Fonds monétaire international, était à la tête de la BERD, la Banque européenne pour la reconstruction et le développement (1993 – 1998) :… Lire la suite…

  • LA MAUVAISE PART DE L’HÉRITAGE DE LULA, par François Leclerc

    Billet invité.

    Avec la destitution de Dilma Rousseff qui se rapproche, la corruption a de beaux jours devant elle. Les députés, et avec eux la classe politique dans son ensemble, viennent de dévier le coup qui les menaçait afin que tout reste comme avant, à quelques victimes expiatoires près.… Lire la suite…