Archives par mot-clé : Disparition du travail

La Quinzaine Littéraire, N° 1206, « TU AURAS CESSÉ DE GAGNER TON PAIN À LA SUEUR DE TON FRONT », le 16 décembre 2018

Ouvert aux commentaires.

La seconde de mes chroniques mensuelles pour

« Tu auras cessé de gagner ton pain à la sueur de ton front » :

« Player Piano », le premier roman de l’auteur américain Kurt Vonnegut Jr. fut publié par Scribner en 1952. Étiqueté « science-fiction » par la critique maigrelette qu’il suscita à sa parution (« Je parle bien d’aujourd’hui », s’insurgea alors l’auteur), l’ouvrage se vendit mal.

Continuer la lecture de La Quinzaine Littéraire, N° 1206, « TU AURAS CESSÉ DE GAGNER TON PAIN À LA SUEUR DE TON FRONT », le 16 décembre 2018

7Shares
Recommandez par mail Recommandez par mail

Reçu ceci : « une action contre la robotique agricole » (pour ouvrir la discussion)

Voyons voir ce que les lecteurs du Blog de PJ en pensent. Ouvert aux commentaires.

une action contre la robotique agricole

Un salut à toutes, à tous,

Voici le communiqué, suivi d’un tract, pour une action dont Écran
total a été partie prenante. Une action contre la robotique, et en
solidarité avec celles et ceux qui refusent de pucer leurs bêtes.
Merci à chacun et chacune de faire circuler, d’en parler, etc.
En pièce jointe, une version .pdf du document.

À bientôt pour d’autres nouvelles !

Le secrétariat numérique.

Continuer la lecture de Reçu ceci : « une action contre la robotique agricole » (pour ouvrir la discussion)

17Shares
Recommandez par mail Recommandez par mail

Demain l’humain ? – Paul Jorion vs. Nicolas Baverez à Cannes, le 2 décembre 2018 – Retranscription

Retranscription de Demain l’humain ? – Paul Jorion vs. Nicolas Baverez à Cannes, le 1er décembre 2018, le 2 décembre 2018. Merci à Éric Muller !

Bonjour, nous sommes dimanche, le second décembre. Non, je ne crois pas qu’on dise le second décembre. On dit le premier décembre, mais pour une raison qui m’échappe, on ne dit pas le second décembre [sourire]. Toujours est-il que je suis toujours à Cannes. J’assisterai encore cet après-midi à un exposé sur l’Intelligence Artificielle. Hier, je suis intervenu dans un débat avec Nicolas Baverez sur la question du monde de demain. Le thème général, c’est l’humain demain. Il y avait, après nous, Dominique Méda et Pierre-Noël Giraud qui ont parlé de l’avenir du travail.

Continuer la lecture de Demain l’humain ? – Paul Jorion vs. Nicolas Baverez à Cannes, le 2 décembre 2018 – Retranscription

7Shares
Recommandez par mail Recommandez par mail

Trends-Tendances – La vraie cause du populisme européen, le 29 novembre 2018

Ouvert aux commentaires.

N’est-il pas paradoxal, pour ne pas dire inquiétant, qu’à quatre mois du Brexit (le 29 mars 2019), tous les scénarios demeurent encore possibles ? Du divorce par consentement mutuel dans des termes apaisés, à la séparation brutale du Royaume-Uni et de l’Union européenne dans la zizanie et le chaos, en passant par un second référendum appelant les citoyens britanniques à se prononcer sur la même question qu’en octobre 2016, en ayant cependant cette fois une représentation plus claire – et quelque peu cauchemardesque – de ce qui se passerait en cas d’échec ou même de divorce réussi.

Plus inquiétant encore le fait que – selon les sondages – dans un grand nombre de pays membres de l’Union européenne, si les populations étaient consultées aujourd’hui par référendum, elles voteraient pour un -exit à leur façon : Italexit, Frexit, et ainsi de suite.

Continuer la lecture de Trends-Tendances – La vraie cause du populisme européen, le 29 novembre 2018

24Shares
Recommandez par mail Recommandez par mail

Alter-échos, Le travail, grand impensé de notre société : Pascal Chabot et Paul Jorion

Ouvert aux commentaires.

Le travail, grand impensé de notre société

Martine Vandemeulebroucke

La robotisation et le développement de l’intelligence artificielle ne suscitent pas seulement des inquiétudes pour le marché de l’emploi. Le remplacement de l’homme par la machine interroge sur la place du travail dans nos représentations sociales, mentales, sur la spécificité du travail humain. Sommes-nous prêts à encaisser ce « tsunami » social ? Eléments de réponses avec le philosophe Pascal Chabot et Paul Jorion, anthropologue et expert en intelligence artificielle.
Continuer la lecture de Alter-échos, Le travail, grand impensé de notre société : Pascal Chabot et Paul Jorion

101Shares
Recommandez par mail Recommandez par mail

The Guardian : La robotisation va entraîner une recrudescence de l’esclavage en Asie du Sud-Est, par Annie Kelly

Ouvert aux commentaires.

Selon un rapport, la robotisation va entraîner une recrudescence de l’esclavage en Asie du Sud-Est, Annie Kelly, jeudi 12 juillet 2018 © The Guardian

La recherche montre que le risque de trafic humain augmentera car l’automatisation pousse les travailleurs peu qualifiés à une « course vers le bas » pour les emplois.

Les robots réduiront des millions d’emplois et créeront une recrudescence de la traite et de l’esclavage dans toute l’Asie du Sud-Est, affirme la recherche.

Continuer la lecture de The Guardian : La robotisation va entraîner une recrudescence de l’esclavage en Asie du Sud-Est, par Annie Kelly

80Shares
Recommandez par mail Recommandez par mail

Les vrais défenseurs du peuple, et les faux, le 22 juillet 2018 – Retranscription

Retranscription de Les vrais défenseurs du peuple, et les faux. Merci à Éric Muller et Grégoire Pichard !

Bonjour, nous sommes le dimanche 22 juillet 2018, et aujourd’hui je voudrais vous parler d’un sujet sérieux : les vrais défenseurs du peuple et les faux.

Et ce qui me conduit à vous parler de ça, c’est un mail que j’ai reçu ce matin, que je viens de lire, et qui m’a fendu à ce point le cœur que j’ai voulu y réagir immédiatement.

Voilà : c’est un monsieur qui m’écrit, et il m’écrit en disant : « Vous devriez moins parler de M. Trump… » -, et il ne me dit pas, comme certains des correspondants ces jours-ci, en disant : « Il faut parler moins de M. Trump parce que ça me fatigue ! ». C’est toujours ce mot fatiguer qui est amusant. Parce que, moi, j’ai entendu ça à une époque : quand je parlais avec des collègues qu’il y allait y avoir une crise des subprimes, il y avait parmi nous des gens qui disaient: « Oui, moi, ça me fatigue », et ce qu’ils voulaient dire, c’est « Ça m’irrite, ça m’inquiète, ça me fait peur ». Oui, il avait raison que ça lui faisait peur, puisqu’on allait tous perdre notre emploi un peu plus tard à cause de ça !

Continuer la lecture de Les vrais défenseurs du peuple, et les faux, le 22 juillet 2018 – Retranscription

12Shares
Recommandez par mail Recommandez par mail

Courrier reçu : Fin du travail

Question :

Bonjour, pourriez-vous nous donner une explication pour comprendre où se trouve vos désaccords entre Pablo Servigne par exemple qui nous dit que l’effondrement, par la fin du pétrole, va supprimer le chômage (JM Jancovici dit une chose similaire il me semble), et vous qui nous dites que les robots vont travailler à notre place ?

Merci, et désolé par avance si vous avez déjà répondu à cette question.

Y

Réponse :

Merci pour votre mail. Malheureusement je ne suis pas au courant de ce que disent MM. Servigne et Jancovici sur l’emploi, je connais leurs travaux mais je n’ai rien lu d’eux sur l’emploi. Je dirais simplement que s’il y a effondrement il n’y aura plus d’emploi et donc plus de chômage non plus : juste de la survie, qui sera sans doute du travail, mais pas de l’emploi. Quand je parle de robots travaillant à notre place, c’est tant qu’il n’y pas extinction, après, c’est absolument tout qu’ils feront à notre place.

Cordialement,

PJ

1Shares
Recommandez par mail Recommandez par mail