Étiquette : matières premières

  • Trends-Tendances – Matières premières : après l’euthanasie du rentier, celle de l’investisseur ?, le 30 avril 2020

    Après l’euthanasie du rentier, celle de l’investisseur ? Le mardi 16 septembre 2008 eut lieu un événement inédit dans l’histoire :…

    Vous devez être connecté pour lire le contenu complet de l’article. Vous pouvez vous abonner iciLire la suite…

  • Permissives contraintes financières : LA VOIE EST LIBRE ! , par François Leclerc

    Billet invité

    En prologue de son analyse des bilans de 128 banques européennes, la BCE vient comme prévu de calmer le jeu, confirmant qu’elle entend aborder ce périlleux exercice non sans complaisance. Dévoiler la réalité, c’est replonger l’Europe dans une crise aiguë, trop la masquer c’est perdre toute crédibilité.

    Dans une lettre à Sharon Bowles, la présidente de la commission des affaires économiques et monétaires du Parlement européen, Mario Draghi donne des assurances à propos du traitement réservé aux obligations souveraines. Elles ne feront l’objet d’aucune dépréciation lors de l’examen, à la seule condition que les banques aient prévu de les conserver jusqu’à leur maturité, lorsqu’elles sont remboursées au nominal, si ni un défaut, ni une restructuration ne sont entre-temps intervenus, et si elles n’ont pas été apportées en garantie… à la BCE.… Lire la suite…

  • « GARDAREM LA TERRE ET LA MER » à Nant et sur le Larzac du 14 au 17 juillet 2011

    Non, ce n’est pas la vidéo du vendredi : c’est un « hors-série », une édition spéciale. Je ne serai pas à Nant dans le Larzac pour le 40e anniversaire (ça ne nous rajeunit pas, mon bon Monsieur !) de la marche contre l’extension du camp militaire en 1971, et pour exiger le retrait de l’autorisation d’exploration en vue d’exploiter le gaz de schiste, mais je serai là par Skype interposé. Le programme des Rencontres « Gardarem la terre et la mer » se trouve ici.

    Pierre Vuarin, de la Fondation Charles Léopold Mayer, m’a demandé d’expliquer à l’intention des participants mon projet d’interdiction des paris sur les fluctuations de prix.… Lire la suite…

  • LE TEMPS QU’IL FAIT, LE 6 MAI 2011

    États-Unis
    zone euro
    Bourse
    marchés des matières premières
    Friedrich von Hayek (1899-1992)
    « Le capitalisme à l’agonie » (2011)

    P.S. : Quand je dis « centripète », c’est « centrifuge » que j’aurais dû dire !… Lire la suite…

  • L’actualité de la crise : EN TOTAL DÉPHASAGE, par François Leclerc

    Billet invité

    Il fallait à tout prix un accord, toute l’énergie des participants au G20 finances y a donc été consacré : quel piètre résultat ! Un compromis a été passé, écartant les réserves de change de la liste des indicateurs ayant vocation à diagnostiquer les facteurs de déséquilibres mondiaux, pour ne retenir que la dette et le déficit public ainsi que l’épargne privée, caractérisant les déséquilibres internes d’un pays, et la balance courante pour les déséquilibres externes. Une formule savante évitant de retenir au premier rang le taux de change et la politique monétaire. Voilà ce à quoi ont pu aboutir, en tout et pour tout, les représentants des vingt plus grandes puissances mondiales totalisant 85% du PIB mondial : un accord infinitésimal !… Lire la suite…

  • L’EXPANSION, « Spéculation sur les matières premières : Sarkozy a-t-il raison ? », LE 25 JANVIER 2011

    Spéculation sur les matières premières : Sarkozy a-t-il raison ?

    Entretien avec Laura Raim

    Le président de la République a vivement critiqué une étude de Bruxelles mettant en doute l’impact de la spéculation sur la hausse des prix agricoles. Qu’en est-il vraiment ? L’avis du sociologue et anthropologue Paul Jorion.

    « L’étude montrant que la spéculation ne conduit pas à l’augmentation du prix des matières premières au niveau mondial, je recommanderais une date pour la publier, le 1er avril », s’est emporté Nicolas Sarkozy lors d’une conférence de presse lundi. C’est sûr que le rapport de Bruxelles tombe mal alors que le chef d’Etat fait de la lutte contre la spéculation sur les matières premières agricoles l’un de ses chevaux de bataille pour sa présidence du G20.Lire la suite…

  • SPECULATION ET SEMAINE DES QUATRE JEUDIS

    Ce texte est un « article presslib’ » (*)

    Il ressort de l’allocution ce matin du Président français que des mesures seront proposées par la France dans le cadre du G20 pour tenter de juguler la spéculation sur les marchés des matières premières. Ce que seront ces mesures doit être deviné à partir des réponses qui ont été faites à certaines questions des journalistes. D’abord, pénalisation de ceux qui alternent les positions acheteuses et vendeuses sur les marché à terme des matières premières – comportement auquel on reconnaît les spéculateurs – par une taxe sur les opérations. Ensuite, « garanties financières » (marges substantielles ?)… Lire la suite…

  • LE PRIX, par David Cayla

    Billet invité

    J’ai lu avec beaucoup d’attention l’ouvrage de Paul Jorion Le prix, et il m’est alors venu une première question : et si les « marchés », et tout particulièrement les marchés à terme où se négocient les prix des matières premières n’avaient été créés, contrairement à ce qui peut se dire, non pas pour protéger les producteurs des « fluctuations », mais bien plutôt pour supprimer les prix ? Supprimer le prix de l’or, de l’argent, du cuivre, du fer, du blé, du maïs, etc.

    Et pourquoi supprimer les prix ? Pour briser les reins de l’URSS (à l’époque), sans doute, mais aussi et surtout pour permettre aux Américains en particulier et aux Occidentaux en général de continuer à mener grand train.… Lire la suite…

  • L’actualité de la crise : PENSER GLOBAL POUR AGIR GLOBAL, par François Leclerc

    Billet invité.

    En ces temps où les économistes peuvent saisir l’occasion d’être modestes, d’autres ressources sont requises afin d’analyser une crise décidée à ne pas finir. Des concours sont déjà apparus, des anthropologues s’en sont même mêlés, sans avoir été dans un premier temps invités. Des philosophes et des sociologues aussi. On attend désormais la venue d’épidémiologistes, dont l’apport pourrait être également constructif, les mathématiciens étant priés de faire profil bas.

    Si la maladie étudiée est tenace, sa propagation est redoutable. Tous ces bonnes volontés ne seront pas de trop pour la combattre, vu qu’il ne lui a été pour l’instant trouvé comme seul remède qu’une saignée sans fin, certains ayant le privilège royal d’en être dispensés.… Lire la suite…

  • L’actualité de la crise: Les hors la loi modernes (I),par François Leclerc

    Billet invité.

    LES HORS LA LOI MODERNES (partie I)

    Mais où est donc passé le diable ? Une fois de plus, il est perdu dans les détails et les méandres de la régulation financière, faisant de toute tentative de cerner ses très relatifs progrès un exercice fastidieux, alors que s’annoncent de multiples grands rendez-vous internationaux: Assemblées du FMI et de la Banque Mondiale, G20 Finances, G20 Travail (une innovation), puis celui des chefs d’Etat…

    Plus nous approchons du fatidique moment où des décisions devront finalement être prises, plus les discussions se tendent, les fameux détails pesant de tout leur poids. Ce qui n’implique pas, au contraire, que celles-ci se tiennent au grand jour, laissant à l’observateur comme principale ressource de scruter ce qui émerge, avec beaucoup de blancs à remplir et dans une grande cacophonie.… Lire la suite…

  • « Allez, tous ensemble, on construit une cabane… »

    Vous avez été jeune, voire même vous l’êtes toujours ! Vous avez été scout… ou vous avez regretté de ne pas l’être ! Vous avez été misanthrope toute votre vie mais devant la tournure que prennent les événements, vous avez compris qu’il était temps de changer ! Alors voilà un petit projet pour le weekend.

    Durant la vidéo que j’ai enregistrée tout à l’heure, j’ai fait allusion à un mail que je venais de recevoir, me disant que je pouvais être utile. Je viens de le lire ainsi que la documentation attachée et je crois que c’est vrai. Mais il faut qu’on s’y mette tous ensemble.… Lire la suite…

  • L’actualité de la crise : Coup d’avance japonais dans la régulation, par François Leclerc

    Bilet invité.

    COUP D’AVANCE JAPONAIS DANS LA REGULATION

    Il est souvent difficile, étudiant longuement dans le détail tous ces mécanismes financiers et leurs effets, de ne pas faire une pause afin de se poser de temps en temps un peu naïvement la question : « Mais quand va-t-on se décider à arrêter ce jeu de massacre ? ». Pour replonger derechef dans ses savantes découvertes, ne sachant ni qui pourrait le décider, ni par quel moyen il y parviendrait.

    Car tout concourt à ce qu’il s’amplifie, ce massacre. Les bulles en train de gonfler (dont celle des matières premières, à laquelle on ne prend pas assez garde, dont la montée en puissance vient d’être dénoncée par ThyssenKrupp, le leader Allemand de l’acier).… Lire la suite…

  • L’actualité de la crise: L’invraisemblable désinvolture, par François Leclerc

    Billet invité.

    L’INVRAISEMBLABLE DESINVOLTURE

    Le capitalisme, déjà mis en cause pour sa logique financière dont le bilan des conséquences reste à faire, ainsi que pour sa contribution à l’utilisation irraisonnée des ressources de la planète, pour ne pas parler de celle au réchauffement de son atmosphère aux effets imprévisibles, est-il ou non en premier lieu responsable de l’impressionnante addition de ces méfaits, dont la liste s’allonge ? Si la réponse devait être affirmative – poser la question n’est pas y répondre pour les autres – il serait alors vraiment urgent de changer de modèle de société, sans attendre qu’il ne s’effondre de lui-même, sur nous, ou bien qu’il se réforme et s’amende, ce dont il ne donne pas de signal extrêmement convaincant.… Lire la suite…

  • Mes livres sur la crise : petit récapitulatif

    La remarque d’Auspitz,

    Pendant deux ans, Paul a recherché les éléments dont il avait besoin pour conforter ses intuitions ; aujourd’hui, tout cela est dans ses livres ; si nous voulons rester au même niveau de compréhension des phénomènes, nous devons les lire

    m’a donné l’idée de ce petit récapitulatif :

    La crise du capitalisme américain (La Découverte 2007 ; éditions du Croquant 2009)

    Écrit en 2004-2005, publié en janvier 2007. « Le livre qui a annoncé la crise ». L’ouvrage explique pourquoi il y a aura une grande crise du capitalisme américain. Le surendettement des ménages américains. La disparité des revenus aux États–Unis.… Lire la suite…

  • Commission Spéciale sur la Crise Financière, Économique et Sociale (CRIS) du Parlement Européen, le 10 novembre 2009

    Ce texte est un « article presslib’ » (*)

    J’étais hier après-midi, l’un des huit « experts » conviés par la Commission Spéciale sur la Crise Financière, Économique et Sociale (CRIS) du Parlement Européen, à Bruxelles, sur « Les causes de la crise financière, ses conséquences et ses défis pour l’Union Européenne ».

    Depuis la rentrée en septembre, j’ai participé à une demi-douzaine de réunions de ce type, où une brochette d’orateurs est appelée à se prononcer sur un thème similaire. Spécificité de l’après-midi d’hier : la médiocrité des interventions de mes co-panélistes, accumulant les clichés, les propos convenus, ânonnant les directives – qui de sa banque, qui de son gouvernement –, tout cela dans une affreuse langue de bois bureaucratico-administrative.… Lire la suite…