Archives par mot-clé : nucléaire civil

À propos de Le Monde : L’écologie face au piège de la décroissance

En commentaire de L’écologie face au piège de la décroissance, par Stéphane Lauer, éditorialiste au « Monde », j’avais écrit :

Si j’étais le lobby nucléaire je serais véritablement ravi d’avoir un « éditorialiste du Monde » comme porte-parole enthousiaste. Je me poserais toutefois la question de savoir s’il s’agit d’une pure coïncidence.

Il semblerait que mon commentaire n’ait pas su sauter hélas l’obstacle de la modération.

Partager :

Fukushima : où l’on tente encore de nous faire croire que le nucléaire pourrait être moteur de la redynamisation rurale – Une catastrophe sans fin, par Cécile Asanuma-Brice *

Billet invité.

Voici maintenant plus d’un siècle que nos pays modernisés se sont tournés vers la planification afin de penser un meilleur équilibre économique et démographique de leur territoire. Si tel fut le discours mis en avant pour en vanter les mérites, le résultat n’en reste pas moins décevant, si ce n’est nul. Continuer la lecture de Fukushima : où l’on tente encore de nous faire croire que le nucléaire pourrait être moteur de la redynamisation rurale – Une catastrophe sans fin, par Cécile Asanuma-Brice *

Partager :

EDF : le cadeau empoisonné laissé aux générations futures, par Roberto Boulant

Billet invité.

Tout était clair, net et précis : EDF, fière d’une maîtrise technique inégalée, s’était engagée à démanteler d’ici à 2045 ses réacteurs de première génération implantés sur les sites de Saint-Laurent-des Eaux, Chinon et Bugey.

Continuer la lecture de EDF : le cadeau empoisonné laissé aux générations futures, par Roberto Boulant

Partager :

Nucléaire : J’ACCUSE nos Présidents de la République et ministres divers de totale irresponsabilité !, par Roberto Boulant

Billet invité

C’est bien connu l’argent est le nerf de la guerre, laquelle activité se révéla de tout temps très dangereuse et souvent fort dispendieuse. En coût équivalent par exemple, le projet Manhattan qui aboutit à la première bombe atomique, coûterait de nos jours quelques 25 milliards de dollars. Somme rondelette mais finalement assez modeste devant les investissements nécessaires à la guerre économique mondiale. Ainsi l’opération baptisée Grand Carénage et par laquelle EDF entend prolonger la durée de vie de son vieux parc de centrales nucléaires au-delà de 40 ans, a un coût estimé de 55 milliards d’euros. Continuer la lecture de Nucléaire : J’ACCUSE nos Présidents de la République et ministres divers de totale irresponsabilité !, par Roberto Boulant

Partager :

« Osons » le zéro Hulot pour le zéro nucléaire, par Thierry Ribault

Billet invité. P. J. : Faut-il s’en prendre par priorité à ses ennemis où à ses « alliés objectifs » dont on suppose qu’ils « pourraient faire beaucoup mieux » ? Mon choix personnel est clair : à ses ennemis, et c’est un reproche que je ferais à la gauche en général, d’avoir toujours préféré l’entre-déchirement à la lutte ciblée au bon endroit. Le débat sur les questions soulevées ici est cependant essentiel, c’est pourquoi je publie ce billet, mais seulement parce que je sais que d’autres viendront remettre en question, non pas les faits – qui sont avérés – mais l’approche, qui pourrait être plus consensuelle.

Continuer la lecture de « Osons » le zéro Hulot pour le zéro nucléaire, par Thierry Ribault

Partager :

Pourquoi le Grand Tournant est automatiquement un Grand Défi et pourquoi nous serons probablement absents de la Phase II – (retranscription)

Retranscription de Pourquoi le Grand Tournant est automatiquement un Grand Défi et pourquoi nous serons probablement absents de la Phase II. Merci à Olivier Brouwer.

Bonjour, nous sommes le mardi 30 septembre 2014. Et ce dont je voudrais vous parler, je vais lui donner le titre [suivant] : « Pourquoi le Grand Tournant est automatiquement un Grand Défi et pourquoi nous serons probablement absents de la Phase II ». Ce qui m’a fait penser à cela, ce sont deux articles qui sont à la une du journal Le Monde en ligne.

Le premier article, c’est un article consacré à une fermeture éventuelle de la centrale nucléaire de Fessenheim. Il y a un rapport de deux parlementaires affirmant qu’une fermeture serait trop chère, en particulier du fait qu’une compensation financière très importante devrait être consentie à EDF au cas où une fermeture aurait lieu.

Et la seconde nouvelle, c’est une nouvelle relative à la situation en Chine, où un dirigeant chinois important a déclaré, à propos des manifestations essentiellement d’étudiants à Hong-Kong, que leurs exigences en matière de démocratie, d’extension de la démocratie, faisaient d’eux des « extrémistes politiques ». Et je ne sais plus si c’est le même ou si c’est un autre [dirigeant chinois] qui a ajouté un commentaire du type : « de toute manière, on sait exactement qui vous êtes. » Voilà.

Continuer la lecture de Pourquoi le Grand Tournant est automatiquement un Grand Défi et pourquoi nous serons probablement absents de la Phase II – (retranscription)

Partager :

À la rédaction de Science et vie, à propos de « Accident nucléaire. Comment la France s’y prépare », par Un irradié non consentant

Billet invité.

À la rédaction de Science et vie

Aux sieurs Vincent Nouyrigat et Frédéric Pajak

Messieurs,

C’est avec un dégoût mêlé de pitié que j’ai aperçu la une de votre magazine (Accident nucléaire. Comment la France s’y prépare). Afin de connaître plus en détail l’étendue de ce désastre culturel et politique – en attendant la catastrophe radiologique annoncée – je me suis forcé à lire cette chose.

Je sais depuis longtemps que le monde radioactif dans lequel les experts de la question entendent nous faire vivre se déploie inlassablement depuis Los Alamos, en dépit de tout. Je sais aussi que l’État, en France, est actionnaire majoritaire de l’industrie nucléaire, y compris et surtout de l’armement, dont les réacteurs fabriquent, entre autres, le plutonium et autres saletés qui lui sont nécessaires. Je sais aussi que les Français, en dépit de la terreur qu’une industrie de la radioactivité suscite chez tout humain un peu conscient de la vie et des enjeux, sont fiers comme des coqs de leur « savoir-faire » nucléaire et de leur armement. Ils pourront toujours venir pleurnicher, le moment venu, sur leurs cancers et leurs beaux terroirs détruits avec le même savoir-faire.

Continuer la lecture de À la rédaction de Science et vie, à propos de « Accident nucléaire. Comment la France s’y prépare », par Un irradié non consentant

Partager :