Archives par mot-clé : Parti démocrate

Trump : 2 remarques en passant

Les Démocrates sont partagés sur la question de l’impeachment, la procédure permettant la destitution d’un président américain. Certains considèrent que le rapport de la Commission Mueller a déroulé le tapis rouge devant eux, offrant une abondance de motifs légitimes de destitution, tous minutieusement décrits. D’autres visent sur le plus long terme un affaiblissement significatif du Parti républicain, pour une décennie au moins, celui-ci se décrédibilisant chaque jour davantage dans la défense d’un président à la dérive, à propos de qui le rapport Mueller aurait prouvé qu’il n’est pas le Génie du Mal que l’on aurait pu imaginer, mais un naïf dépassé en permanence par les événements et que son entourage roule dans la farine jour après jour.

Le Wall Street Journal, dont l’attitude vis-à-vis de Trump depuis son élection avait été celle d’une neutralité bienveillante, lui tombe dessus à bras raccourcis depuis la publication du rapport Mueller (voir aujourd’hui, par exemple, un article tout particulièrement cruel sur ses déclarations d’impôt), faisant supposer que la finance, qui le tolérait dans le rôle d’un Raspoutine – éventuellement même agent d’une puissance étrangère, a perdu toute patience envers un homme d’affaires dont les tactiques de dealer à la petite semaine s’avèrent totalement inefficaces dans le monde de la haute politique. N’apprend-on pas aujourd’hui (ultime outrage !) que Kim Jong-un – négligeant désormais le projet d’un Prix Nobel de la Paix partagé avec Trump – se rend aujourd’hui à Vladivostok pour un sommet jeudi avec Poutine ?

Partager :
Recommandez par mail Recommandez par mail

États-Unis : le peuple s’adapte à ses dirigeants

Ouvert aux commentaires.

Un intéressant sondage dans le Washington Post sur le Président Trump et ses mensonges (6.420 depuis son élection ; répétés car immunisés contre toute forme de démenti), où l’on apprend des choses rassurantes, mais aussi d’autres, très dérangeantes celles-ci.

D’abord, dans le genre rassurant : si 3 électeurs Démocrates sur 10 croient aux balivernes de Trump, ils ne sont encore que  4 sur 10 parmi les Républicains.

Continuer la lecture de États-Unis : le peuple s’adapte à ses dirigeants

Partager :
Recommandez par mail Recommandez par mail

Le Parti démocrate… la gueule de bois une fois dissipée

Au soir du 6 novembre, les Démocrates ont commencé par minimiser l’amplitude de leur victoire aux midterms, les élections à mi-mandat présidentiel, ceci en raison de leur échec à emporter la majorité au Sénat comme ce fut au contraire le cas au Congrès. Furent observés chez eux les effets de la décompensation, cet état dépressif dans lequel chacun tombe après avoir consenti un effort considérable.

Un raz-de-marée électoral était quasi impossible pour diverses raisons que j’ai eu l’occasion de mentionner mais dont la principale est la concentration des électeurs de gauche dans les zones urbaines sous-représentées au Congrès comme au Sénat américains, le système de représentation n’ayant pas suivi la tendance à l’urbanisation des États-Unis au fil des siècles.

Continuer la lecture de Le Parti démocrate… la gueule de bois une fois dissipée

Partager :
Recommandez par mail Recommandez par mail

Élections US : quelles conséquences ?, le 7 novembre 2018 – Retranscription

Retranscription de Élections US : quelles conséquences ?, le 7 novembre 2018. Merci aux retranscripteurs ! Ouvert aux commentaires.

Bonjour, nous sommes le mercredi 7 novembre 2018, et comme vous le pensez bien, je vais vous parler des élections qui ont eu lieu hier aux États-Unis, les élections de midterm, c’est-à-dire à mi-mandat pour le président des États-Unis, M. Donald Trump.

Continuer la lecture de Élections US : quelles conséquences ?, le 7 novembre 2018 – Retranscription

Partager :
Recommandez par mail Recommandez par mail

Quelle mouche a piqué le New York Times ?

La presse – même francophone – s’interroge sur quelle mouche a piqué le New York Times de divulguer hier des informations sur M. Rod Rosenstein, le numéro 2 du ministère de la Justice : velléité de mettre le Président sur écoute, de créer une coalition d’officiels de haut rang qui invoqueraient le 25 e amendement de la constitution des États-Unis pour destituer M. Trump, informations susceptibles d’être invoquées par le Président pour révoquer Rosenstein, éliminant un fusible entre lui et le procureur spécial Robert Mueller à la tête d’une commission enquêtant sur une éventuelle collusion de l’équipe Trump avec la Russie.

Continuer la lecture de Quelle mouche a piqué le New York Times ?

Partager :
Recommandez par mail Recommandez par mail

Le spectre du Watergate vient hanter Trump & Co.

Hier, vendredi 20 avril 2018, le Parti démocrate américain a déposé une plainte affirmant l’existence contre lui d’une conspiration impliquant des officiels et des hommes d’affaire russes, certains d’entre eux appartenant aux services secrets, le comité de la campagne présidentielle de Donald Trump, dont certains de ses proches comme son fils Donald Trump Jr. et son gendre Jared Kushner, et l’organisation Wikileaks et son président Julian Assange, ce dernier déjà en très vilaine posture : en résidence forcée à l’ambassade de l’Équateur à Londres, et les autorités de ce pays ayant coupé son accès à l’Internet en raison précisément de ses interférences intempestives avec le bon fonctionnement des institutions américaines – du propre point de vue de celles-ci, et désormais donc de l’Équateur également.

Continuer la lecture de Le spectre du Watergate vient hanter Trump & Co.

Partager :
Recommandez par mail Recommandez par mail