LA CRUELLE ABSENCE D’ALTERNATIVE, par François Leclerc

Billet invité.

Toujours aussi déroutante, la crise politique européenne ne désempare pas. La France est atteinte par une profonde recomposition politique et un doute qui ne l’est pas moins, le gouvernement britannique est entré dans une phase d’instabilité prononcée, la date et le résultat des élections législatives italiennes sont plus que jamais un point d’interrogation.

Continuer la lecture de LA CRUELLE ABSENCE D’ALTERNATIVE, par François Leclerc

Partager

Le Monde / L’Écho – Les Britanniques peuvent-ils vraiment se passer du continent ? le 11 avril 2017

Dans Le Monde : Les Britanniques peuvent-ils vraiment se passer du continent ?

Dans L’Écho : Les Britanniques méprisent le continent mais n’ont jamais pu s’en passer

L’anthropologue Karl Pearson (1857 – 1936), inventeur du fameux « coefficient de corrélation », outil de base de la statistique, fit cette remarque à propos de restes humains mis à jour sur les champs de bataille de la guerre de Cent Ans, que rien n’était plus éloigné du crâne d’un combattant anglais que celui d’un Français.

Continuer la lecture de Le Monde / L’Écho – Les Britanniques peuvent-ils vraiment se passer du continent ? le 11 avril 2017

Partager

L’INCERTITUDE FAITE REINE, par François Leclerc

Billet invité.

Le décor de la nouvelle crise grecque est planté. En faisant adopter par le Parlement deux modestes mesures sociales – que les députés de Nouvelle Démocratie ont annoncé voter ce soir – Alexis Tsipras a voulu montrer qu’il conservait malgré tout des marges de manœuvre. Mais c’est loin d’être gagné malgré les réactions qu’il suscite en sa faveur.

Continuer la lecture de L’INCERTITUDE FAITE REINE, par François Leclerc

Partager

LE PIRE N’EST PAS TOUJOURS SÛR, par François Leclerc

Billet invité.

Dans son rapport annuel, le FMI persiste et signe à propos de la Grèce : « Les objectifs actuels des autorités restent irréalistes, en conservant l’hypothèse que la Grèce atteindra et maintiendra des excédents primaires de 3,5% du PIB pendant plusieurs décennies malgré des taux de chômage à deux chiffres ». Pour ensuite réaffirmer que « un nouvel allègement de la dette est nécessaire pour qu’elle soit viable. »

Continuer la lecture de LE PIRE N’EST PAS TOUJOURS SÛR, par François Leclerc

Partager

LE TEMPS QU’IL FAIT LE 30 JUIN 2016 – Retranscription

Retranscription de Le temps qu’il fait le 30 juin 2016. Merci à Marianne Oppitz !

Bonjour, nous sommes le jeudi 30 juin 2016 et quand je fais la vidéo un jeudi plutôt qu’un vendredi, je donne une explication. L’explication, c’est celle-ci :

Continuer la lecture de LE TEMPS QU’IL FAIT LE 30 JUIN 2016 – Retranscription

Partager

Le temps qu’il fait le 30 juin 2016

Le Royaume-Uni sombre dans le naufrage du Brexit

Arron Banks

Brexit : vingt intellectuels eurocritiques lancent un appel pour un nouveau traité

Continuer la lecture de Le temps qu’il fait le 30 juin 2016

Partager

Le Parti travailliste, victime collatérale du Brexit

Quelle que soit la réalité ou non d’une spécificité britannique, le Parti travailliste du Royaume-Uni subit en ce moment le sort de l’ensemble des partis dits « socialistes » européens, à savoir que la résurgence dans l’effondrement généralisé du monde occidental d’un authentique choix de société Droite (= repli égocentrique) / Gauche (= générosité), conduit à leur scission, la ligne de partage les traversant en leur beau milieu.

Continuer la lecture de Le Parti travailliste, victime collatérale du Brexit

Partager

Redonner un sens européen aux verbes de la démocratie, par Pierre Sarton du Jonchay

Billet invité. À propos de Échecs, par Zébu

Zébu,

Je suis radicalement d’accord avec ton constat apparemment paradoxal que le Brexit n’est pas vraiment une sortie britannique de l’Europe géographique et politique mais bien la remise en cause par une majorité de Britanniques du modèle britannique de l’empire libéral. Tous les aménagements des traités et des institutions que les Britanniques ont obtenu de l’Union Européenne faisaient du Royaume-Uni bien avant le triste référendum, une réalité extérieure au système d’unification politique européenne. Le paradoxe est que les Britanniques ont rejeté eux-mêmes le modèle juridique et politique que les continentaux s’étaient efforcé d’imiter et d’appliquer pour faire masse avec l’empire britannique.

Continuer la lecture de Redonner un sens européen aux verbes de la démocratie, par Pierre Sarton du Jonchay

Partager

LE TEMPS QU’IL FAIT LE 24 JUIN 2016 – Retranscription

Retranscription de Le temps qu’il fait le 24 juin 2016. Merci à Cyril Touboulic.

Bonjour, nous sommes le vendredi 24 juin 2016. Ce soir, à 18h30, je suis à Liège – je m’adresse à vous, si vous êtes là –, à l’invitation d’ATTAC-Liège. Venez si vous êtes dans la bonne ville de Liège.

Continuer la lecture de LE TEMPS QU’IL FAIT LE 24 JUIN 2016 – Retranscription

Partager

Brexit : l’Europe reprend le chantier de la démocratie par le commencement, par Pierre Sarton du Jonchay

Billet invité.

Le message adressé par les Britanniques à l’Europe est purement politique. Il n’aura pas plus de conséquences économiques que celles déjà en cours. Continuer la lecture de Brexit : l’Europe reprend le chantier de la démocratie par le commencement, par Pierre Sarton du Jonchay

Partager

Le Brexit : un échec de la religion féroce qui n’ouvre pas de perspectives, par Michel Leis

Billet invité.

Dans la religion féroce et le darwinisme social qui sert de boussole à nos gouvernants, la dimension sociale est inexistante, la composante territoriale ignorée, cette réflexion était déjà au cœur de l’un de mes précédents billets sur ce sujet.

Continuer la lecture de Le Brexit : un échec de la religion féroce qui n’ouvre pas de perspectives, par Michel Leis

Partager

Le « Brexit » et les présidentielles de 2017 en France, par Michel Leis

Billet invité.

Le référendum sur le maintien ou non de la Grande-Bretagne se rapproche à grands pas, le camp favorable à la sortie progresse fortement dans les derniers sondages (à l’heure où j’écris ces lignes, l’inadmissible et dramatique assassinat de la députée travailliste Jo Cox pourrait influencer les résultats). Vu de France, on aimerait se réjouir du grand coup de pied dans la fourmilière européenne, mais quand on regarde les arguments qui ont fait mouche durant cette campagne, on peut aussi légitimement s’inquiéter pour le débat présidentiel de 2017.

Continuer la lecture de Le « Brexit » et les présidentielles de 2017 en France, par Michel Leis

Partager