Archives par mot-clé : Rudolph Giuliani

S’il n’y a pas collusion, est-ce parce qu’il y a autre chose ?

Je reprenais hier, non pas dans un billet, mais dans un commentaire à mon propre billet, les propos d’un certain Steve Hall, spécialiste de la Russie pendant trente ans à la CIA, propos cités dans un article du Washington Post intitulé « Trump advisers lied over and over again, Mueller says. The question is, why? », de la plume de Rosalind S. Helderman, Josh Dawsey et Matt Zapotosky. 

Ce M. Steve Hall disait ceci : 

« Nous devons porter le regard au-delà de la question de savoir qui a eu une contravention pour stationnement interdit ou même écopé de quelques années de prison. Qu’en est-il de la vue d’ensemble ? Il s’agissait de la Russie, attaquant les États-Unis. »

Continuer la lecture de S’il n’y a pas collusion, est-ce parce qu’il y a autre chose ?

9Shares
Recommandez par mail Recommandez par mail

Giuliani jette l’éponge !


J’ai bien peur qu’il n’y ait ceci sur ma pierre tombale : « Rudy Giuliani : Il a menti pour Trump ».
D’une certaine manière, je ne pense pas que ce sera ça. Mais si cela devait l’être, qu’est-ce que ça peut me faire ? Je serai mort. J’ai l’impression que je saurai l’expliquer à saint Pierre. Il sera de mon côté.

Rudy Giuliani, ancien maire de New York, avocat et porte-parole officieux de Donald Trump depuis avril 2018. Sa stratégie dans cette fonction a essentiellement consisté en une série de deux temps :

1° « Jamais M. Trump n’aurait pu faire une chose pareille ! »
2° « Il n’est pas impossible que M. Trump ait fait cela, mais, après tout, est-ce un crime ? Non ! »

Giuliani est aujourd’hui au bout du rouleau, et jette l’éponge : « Mes mensonges sont désormais une affaire entre saint Pierre et moi ! »

Peut-être pas la meilleure ligne de défense pour un avocat mais prenons-en acte, et voyons-y le signe salvateur que le dénouement est proche.

24Shares
Recommandez par mail Recommandez par mail

Trump tient la forme !

Trump aujourd’hui dans un tweet :

« Comme il a été dit par de nombreux juristes, j’ai absolument le droit de M’ACCORDER LA GRÂCE PRÉSIDENTIELLE à moi-même, mais pourquoi le ferais-je quand je n’ai rien fait de mal ? »

Excellente question en effet.

Son avocat Rudy Giuliani, ancien maire de New York, a lui les pieds légèrement plus sur terre quand il déclare :

« Le président des États-Unis s’accordant à lui-même la grâce présidentielle est tout simplement impensable et cela déboucherait probablement sur une destitution (impeachment) immédiate. »

Continuer la lecture de Trump tient la forme !

11Shares
Recommandez par mail Recommandez par mail

Trump : Giuliani aggrave involontairement les dégâts, le 5 mai 2018 – Retranscription

Retranscription de Trump : Giuliani aggrave involontairement les dégâts. Merci à Pascale Duclaud !

Bonjour, nous sommes le samedi 5 mai 2018 et je continue de vous raconter les aventures de M. Trump, que j’ai baptisé désormais l’Ennemi public n° 1 du genre humain. Pourquoi ? Parce que non seulement nous sommes sur une voie de garage et nous avançons comme un bolide vers le gouffre mais lui, il [appuie] sur l’accélérateur. Il essaye de renverser, d’annuler, toutes les mesures que nous essayons de prendre pour au moins essayer de limiter les dégâts, et voilà : il enlève tous les freins donc on va tout droit vers le gouffre.

Continuer la lecture de Trump : Giuliani aggrave involontairement les dégâts, le 5 mai 2018 – Retranscription

4Shares
Recommandez par mail Recommandez par mail