Rudy Giuliani a eu tort de prendre ses anciens collègues pour des nazes

Je vous ai parlé hier de MM. Lev Parnas et Igor Fruman, deux personnages dans l’entourage de M. Rudy Giuliani, avocat (non-rémunéré) de M. Trump, que la presse qualifie selon les sources d’« adjoints », « associés » ou « collaborateurs » de l’ancien maire de New York, et qui furent arrêtés mercredi dernier 9 octobre alors qu’ils s’apprêtaient à quitter les États-Unis avec des billets d’avion aller-simple (ce qui suggère qu’ils se doutaient des ennuis qui ne tarderaient pas à être les leurs). 

Ils sont toujours en prison, leur caution ayant été fixée à 1 million de dollars.

Leur acte d’accusation offre des explications détaillées des raisons de leur arrestation, à savoir comme je vous le disais, que ces personnes ont servi de prête-nom à un financement des activités de la campagne de M. Trump et d’autres, en cachant l’origine étrangère de ces fonds.

La source de ces fonds est décrite dans le texte de l’inculpation comme un « Citoyen étranger Russe et homme d’affaires ».

Les sommes qui ont été injectées dans la politique américaine, leur source étant soigneusement cachée par diverses astuces, visaient deux objectifs : le premier, permettre à ce bailleur de fonds de devenir un acteur de premier plan dans le commerce légal de la marijuana dans l’État du Nevada, le second objectif étant :

Une aide dans la tâche de faire en sorte que le Gouvernement U.S.  élimine ou rappelle celle qui était alors l’ambassadrice U.S. en Ukraine.

Je vous ai parlé hier de l’ambassadrice en question, Marie L. Yovanovitch, de son élimination et de son rappel, qui eurent effectivement lieu selon le plan établi.

Le plus intéressant n’est pas là, il est dans la description minutieuse des chefs d’inculpation dans le document émis par la cour fédérale du district sud de New York, une cour à laquelle M. Giuliani fut autrefois attaché.

Le plus étonnant est que l’ancien maire de New York, trempé jusqu’au cou par l’inculpation de ses deux « associés » respectivement Ukrainien et Biélorusse, ait pu sous-estimer à ce point la sagacité de ses anciens collègues. 

Il imaginait sans doute être le seul génie parmi eux !

Partager :