Université Catholique de Lille, ACTU ECHO – PAUL JORION NOVEMBRE 2017

À quoi bon penser à l’heure du grand collapse ?
Le revenu universel de base
La gratuité
La taxe robot
La disparition du travail
L’Intelligence Artificielle
L’ISF

Partager

La Fonderie – Musée bruxellois des industries et du travail, Paul Jorion : Le travail disparaît, le 28 octobre 2017

En novembre 2017, La Fonderie – Musée bruxellois des industries et du travail ouvrira une exposition temporaire consacrée au temps de travail et réalisée en partenariat avec le PAC-Régionale de Bruxelles.

La vidéo sera découpée et montée. Ici, la version brute de décoffrage :

Partager

Et si vous vous réveillez dans un monde sans argent ? | Paul Jorion | TEDxChambery

Ouvert aux commentaires.

Continuer la lecture de Et si vous vous réveillez dans un monde sans argent ? | Paul Jorion | TEDxChambery

Partager

« Vers un nouveau monde » (à paraître le 23 août) : Imposer le travail des machines, robots et logiciels

Vers un nouveau monde

Ouvert aux commentaires. Un chapitre de mon nouveau livre-manifeste.

LE MONDE TEL QU’IL DEVRAIT ÊTRE

4. Imposer par une « taxe Sismondi » le travail des machines, robots et logiciels

S’il est un phénomène dont la plupart d’entre nous ne mesurent pas l’ampleur, tant les conséquences nous en semblent impensables parce qu’il atteint les structures mêmes de notre société, c’est bien la disparition accélérée de l’emploi, que celle-ci soit due à l’automation, c’est-à-dire au remplacement de l’humain par un robot, ou à l’informatisation, qui est son remplacement par un logiciel. Nous l’observons déjà autour de nous depuis quelques décennies, mais il s’attaque de manière de plus en plus frontale à notre vie quotidienne par le biais de licenciements toujours plus nombreux et fréquents.

Continuer la lecture de « Vers un nouveau monde » (à paraître le 23 août) : Imposer le travail des machines, robots et logiciels

Partager

Retranscription – « Les machines pourraient financer une allocation universelle », le 21 juillet 2014

« Les machines pourraient financer une allocation universelle », le 21 juillet 2014. Merci à Marianne Oppitz !

Mais, c’est une question qui n’est absolument pas posée : la question du lien entre les revenus (les revenus qui sont nécessaires pour acheter les objets qui sont créés) et le travail. On tient pour acquis qu’il y aura toujours du travail et que  la grande masse des gens ne sera pas rétribuée par les gains du capital mais par des gains du travail. Continuer la lecture de Retranscription – « Les machines pourraient financer une allocation universelle », le 21 juillet 2014

Partager

TEDx Chambéry, « Un monde sans argent », répétition – Retranscription

Retranscription de la répétition de TEDx Chambéry, « Un monde sans argent ». Merci à Marianne Oppitz !

Bonjour,

La première chose que je vais vous demander, c’est de venir avec moi et nous allons remonter le temps. Nous allons remonter de 80 années en arrière et nous allons nous déplacer aussi parce que nous allons nous retrouver à Cambridge, en Angleterre. Nous sommes dans les années 30 et nous sommes dans la chambre – dans son collège à King’s College – du grand économiste John Maynard Keynes. Continuer la lecture de TEDx Chambéry, « Un monde sans argent », répétition – Retranscription

Partager

Piqûre de rappel : VentsContraires.net – Paul Jorion : « Le monde des affaires est fasciné par le darwinisme », août 2014

(I) « Nous nous débarrassons du travail de manière massive »
(II) « La personne remplacée par une machine n’en profite absolument pas »
(III) « Les machines pourraient financer une allocation universelle »
(IV) « Pas de décroissance sans remise en question de la propriété privée »
(V) « Peut-on sortir d’un modèle économique fondé sur la croissance ? »
(VI) « Les Luddites avaient compris la réalité du développement technologique »
(VII) « Reconstituer la planète, c’est du travail… et de l’emploi »
(VIII) « Sur Internet, le monde de l’argent veut éliminer celui de la gratuité »

Sur le site VentsContraires.net

Partager

LE TEMPS QU’IL FAIT LE 28 AVRIL 2017 – Retranscription

Retranscription de Le temps qu’il fait le 28 avril 2017. Merci à Marianne Oppitz !

Bonjour, nous sommes le vendredi 28 avril 2017 et en France, nous sommes dans l’entre deux tours de l’élection présidentielle. Une élection, une fois de plus, comme en 2005, si j’ai bon souvenir [P.J. : non le souvenir est mauvais, c’est 2002], où l’extrême droite risque de parvenir au pouvoir. C’est un danger, un danger énorme, je l’ai rappelé hier, dans un billet, faire venir, par les urnes, en particulier, l’extrême droite au pouvoir, c’est lui donner le moyen de mettre en place des cliquets, de rendre la chose irréversible, comme on le rappelait dans les commentaires, de faire appel à l’armée, à la police et à la gendarmerie pour déloger les grévistes, c’est extrêmement dangereux. Continuer la lecture de LE TEMPS QU’IL FAIT LE 28 AVRIL 2017 – Retranscription

Partager

« Taxe Sismondi » : la suggestion de taxer les robots avance en Belgique

Ce soir, lundi 24 avril, je serai à Bruxelles, à l’invitation du MR (Mouvement réformateur), parti qui a pris le relai de l’ancien « Parti libéral » et qui se trouve en ce moment au gouvernement. La raison, vous la trouverez dans l’article ci-dessous, publié samedi dans le quotidien belge « La Dernière Heure », qui ne m’en voudra pas de le reproduire ici pour la bonne cause.

Continuer la lecture de « Taxe Sismondi » : la suggestion de taxer les robots avance en Belgique

Partager

Trends – Tendances, Pourquoi une « taxe robots » ? le 30 mars 2017

Pourquoi une « taxe robots » ?

Le philosophe suisse Jean-Charles Sismondi (1773 – 1842) écrivait au début du 19e siècle : « Il n’est pas avantageux de remplacer un homme par une machine si on ne peut lui trouver du travail ailleurs… Mieux vaut avoir une population de citoyens que de machines à vapeur ». Continuer la lecture de Trends – Tendances, Pourquoi une « taxe robots » ? le 30 mars 2017

Partager

LE TEMPS QU’IL FAIT LE 31 MARS 2017 – Retranscription

Retranscription de Le temps qu’il fait le 31 mars 2017. Merci à Pascale Duclaud !

Bonjour, nous sommes le vendredi 31 mars 2017 et vous l’avez sans doute vu, j’ai mis un avis aussitôt que sa compagne m’a appelé : François Leclerc qui nous fait une veille sur l’actualité – qui nous parle beaucoup de l’Europe, des aventures de l’Europe depuis pas mal d’années, qui nous parle de Fukushima, qui nous parle aussi des choses dont on parle très très peu dans les journaux (les migrations et les réfugiés) – et François Leclerc n’est pas bien. Il est à l’hôpital, dans un coma artificiel. Je vous tiendrai au courant. [P.J. : François Leclerc va aujourd’hui beaucoup mieux].

Continuer la lecture de LE TEMPS QU’IL FAIT LE 31 MARS 2017 – Retranscription

Partager