LES PIÈGES DANS LESQUELS ILS SE SONT FOURRÉS, par François Leclerc

Billet invité.

Que vont-ils encore nous inventer ? Pour contenir les réfugiés aux portes de l’Europe, les autorités européennes ont pactisé avec un autocrate et ne savent pas comment sortir du piège dans lequel elles se sont fourrées. Ce sont elles qui ont le plus à perdre et elles n’ont pas de plan B. Simultanément, les créanciers européens de la Grèce – sur qui la charge des réfugiés risque de retomber si le gouvernement turc en décide ainsi – continuent d’exiger de son gouvernement des performances économiques hors de portée, tandis que le FMI appuie où cela fait mal en mettant en évidence que la dette grecque est hors de contrôle sur sa trajectoire actuelle.

Continuer la lecture de LES PIÈGES DANS LESQUELS ILS SE SONT FOURRÉS, par François Leclerc

Partager

UN TOURNANT EUROPÉEN PAS ANNONCÉ ET À PEINE ENTAMÉ, par François Leclerc

Billet invité.

En cherchant à obtenir la participation du FMI au 3ème plan de sauvetage de la Grèce, le gouvernement allemand s’est pris tout seul les pieds dans le tapis, ne pouvant accepter ses propositions de restructuration de la dette.

Continuer la lecture de UN TOURNANT EUROPÉEN PAS ANNONCÉ ET À PEINE ENTAMÉ, par François Leclerc

Partager

AU TABLEAU DU DÉSHONNEUR, LA GRÈCE, par François Leclerc

Billet invité.

La Grèce reste à l’épicentre de ses crises. Celle des réfugiés donne de nombreux signes d’être prête à rebondir, et celle de son sauvetage de continuer à opposer ses créanciers.

Continuer la lecture de AU TABLEAU DU DÉSHONNEUR, LA GRÈCE, par François Leclerc

Partager

PAS DE TEMPS MORT EN EUROPE ! par François Leclerc

Billet invité.

Quelle attitude le FMI va-t-il adopter à propos de sa participation au 3ème plan de sauvetage de la Grèce, qui reste en suspens ? Va-t-il se satisfaire du report à 2018 de toute décision relative à une restructuration de sa dette au profit de vagues considérations générales ? Réponse probable le 24 mai à moins que, sous la forme de dispositions intérimaires, des prolongations soient décidées pour passer le cap du Brexit et le passage difficile des négociations avec le gouvernement turc. Il ne faut jamais sous-estimer la créativité disponible dans ce domaine.

Continuer la lecture de PAS DE TEMPS MORT EN EUROPE ! par François Leclerc

Partager

NOUVEAUX ÉPISODES DE LA DÉSAGRÉGATION DE L’EUROPE, par François Leclerc

Billet invité.

La crise des réfugiés prend le même chemin que les précédentes : elle s’installe et apporte sa contribution à une désagrégation progressive de l’Europe que rien ne semble arrêter. Après l’euro, un autre de ses symboles est en jeu, l’espace Schengen, car rien n’est réglé.

Continuer la lecture de NOUVEAUX ÉPISODES DE LA DÉSAGRÉGATION DE L’EUROPE, par François Leclerc

Partager

LA GRÈCE DERNIÈRE ROUE DU CARROSSE, par François Leclerc

Billet invité.

Les négociations ont repris à Athènes, avec pour enjeu de libérer un nouveau versement des créanciers européens de la Grèce d’ici à la mi-juillet, afin que le gouvernement puisse rembourser la BCE. Non sans confusion, la partie se joue désormais à trois depuis l’apparition au grand jour de désaccords entre les autorités européennes et le FMI. La promesse longtemps différée d’ouverture de négociations à propos de la dette sera enfin tenue si l’accord qui est visé la semaine prochaine par le président de l’Eurogroupe Jeroen Dijsselbloem se concrétise, mais « un dernier pas reste à franchir » a reconnu Pierre Moscovici.

Continuer la lecture de LA GRÈCE DERNIÈRE ROUE DU CARROSSE, par François Leclerc

Partager

LA LOGIQUE DE DÉMANTÈLEMENT DE L’EUROPE, par François Leclerc

Billet invité.

Les actions de la BCE sont au plus bas en Allemagne. La mise en cause de Mario Draghi a monté d’un cran, ses détracteurs appelant à un changement de sa politique, sans crainte de bousculer le dogme de l’indépendance de la banque centrale. Le temps n’est plus où Jens Weidmann, le président de la Bundesbank, éternel minoritaire au sein du conseil des gouverneurs de la BCE, se contentait d’exprimer ses réserves, de voter contre les mesures décidées par la majorité, puis se bornait à déclarer que cela allait « trop loin ». Le dernier train de mesures, l’annonce que de nouvelles pourraient intervenir et l’irruption dans les débats de l’option de l’Helicopter money ont été de trop.

Continuer la lecture de LA LOGIQUE DE DÉMANTÈLEMENT DE L’EUROPE, par François Leclerc

Partager

LA GUERRE SANS FIN DES MONNAIES, par François Leclerc

Billet invité.

De plus en plus nombreux, les économistes qui voient plus loin que le bout de leur nez se grattent la tête. Qu’il est loin le temps où Nouriel Roubini pouvait seul se prévaloir du surnom de Mister Doom (Monsieur catastrophe), car les alarmistes sont désormais légion  ! Ce n’est pas une consolation, car ils ont en commun de non seulement craindre le pire mais aussi de ne pas savoir comment et quand il surviendra.

Continuer la lecture de LA GUERRE SANS FIN DES MONNAIES, par François Leclerc

Partager

LES DESSOUS DES NÉGOCIATIONS GRECQUES, par François Leclerc

Billet invité.

Quel jeu le FMI joue-t-il vis à vis de la Grèce ? La publication aux bons soins de Wikileaks de la transcription d’une téléconférence du 19 mars dernier de Poul Thomson, son directeur pour l’Europe, avec Delia Velkouleskou, sa chef de mission en Grèce, éclaire les dessous des négociations en cours, qui n’avancent pas.

Continuer la lecture de LES DESSOUS DES NÉGOCIATIONS GRECQUES, par François Leclerc

Partager

LES LEVIERS DE LA RELANCE MONDIALE EN DISCUSSION, par François Leclerc

Billet invité.

L’injection de liquidités directement aux particuliers par les banques centrales vient de faire hier un adepte de plus, le très respectable chroniqueur du Financial Times Martin Wolf. Afin de susciter la demande qui fait défaut et que les banques centrales ne parviennent pas à susciter, il suggère après d’autres qu’il leur soit donné le pouvoir de procéder à une telle distribution.

Continuer la lecture de LES LEVIERS DE LA RELANCE MONDIALE EN DISCUSSION, par François Leclerc

Partager

LE RÉGLEMENT TRÈS POLITIQUE D’UN MONDE CACHÉ DERRIÈRE LES MARCHÉS, par François Leclerc

Billet invité.

Visible comme le nez au milieu de la figure, mais jusqu’à maintenant superbement ignorée, une question aux fortes implications fait l’objet d’une discrète réflexion : les titres de la dette souveraine peuvent-ils ou non continuer à être considérés sans risque et traités comme tels par la régulation financière ?

Continuer la lecture de LE RÉGLEMENT TRÈS POLITIQUE D’UN MONDE CACHÉ DERRIÈRE LES MARCHÉS, par François Leclerc

Partager

LES DEUX VISAGES DU FMI, par François Leclerc

Billet invité.

Employant une de ces formulations imprécises dont il a le secret, le FMI lance une nouvelle mise en garde pour accompagner ses dernières projections trimestrielles : « La croissance mondiale pourrait dérailler si les transitions importantes de l’économie mondiale ne sont pas bien gérées ». On n’en saura pas plus dans l’immédiat.

Continuer la lecture de LES DEUX VISAGES DU FMI, par François Leclerc

Partager

SUR LA DETTE, LE FMI AVANCE À PAS DE LOUP ! par François Leclerc

Billet invité.

Les gardiens du Temple qui s’en offusquent doivent se rendre à l’évidence : comme les banques centrales, le FMI fait de la politique et pas qu’un peu ! Pour ceux qui en douteraient encore, il vient une nouvelle fois d’en faire la preuve vis à vis de l’Ukraine, et se prépare à prochainement récidiver avec la Grèce.

Continuer la lecture de SUR LA DETTE, LE FMI AVANCE À PAS DE LOUP ! par François Leclerc

Partager

LES ÉMERGENTS PRIS À LEUR TOUR, par François Leclerc

Billet invité.

« La perspective d’une hausse des taux d’intérêt aux États-Unis et le ralentissement en Chine alimentent une incertitude et une plus forte volatilité des marchés », s’alarme Christine Lagarde en prélude de l’assemblée générale du FMI à Lima (en termes moins choisis : des masses de capitaux sont à la recherche d’affectation, sans se soucier des dégâts qu’ils commettent). La conjonction des deux phénomènes est également redoutée en raison de son impact sur une croissance des pays émergents, jugée « décevante » (traduire : démentant une fois de plus les prévisions), ainsi que sur la croissance mondiale. On a connu plus optimiste.

Continuer la lecture de LES ÉMERGENTS PRIS À LEUR TOUR, par François Leclerc

Partager

NOUVEAU G20 FINANCES POUR RIEN, par François Leclerc

Billet invité.

La marche du monde suscite bien des inquiétudes chez nos ministres des finances et banquiers centraux du G20, qu’ils affectent de dissimuler en tenant des propos rassurants au sortir de leur réunion d’Ankara. Sans leur donner une politique commune que l’on cherche vainement.

Continuer la lecture de NOUVEAU G20 FINANCES POUR RIEN, par François Leclerc

Partager

FUITE EN AVANT SUR PLANCHE POURRIE, par François Leclerc

Billet invité.

Le gouvernement allemand entre par effraction dans la négociation avec la Grèce, une fois celle-ci terminée, et s’est trouvé un allié pour la manœuvre avec le gouvernement français. La prééminence des chefs d’État et de gouvernement devait certes être réaffirmée, mais là n’est pas le seul enjeu.

Continuer la lecture de FUITE EN AVANT SUR PLANCHE POURRIE, par François Leclerc

Partager

LE PIÈGE SE REFERME, par François Leclerc

Billet invité.

Il n’y a pas trente-six logiques à la crise grecque, et le FMI vient de le confirmer en conditionnant sa participation au nouveau plan de roulement de la dette du pays. Pour justifier son retrait, il fait valoir que la Grèce n’étant pas solvable, sa dette doit être restructurée et, pour adopter un point de vue publiquement balancé, que des efforts doivent être fait des deux côtés, créanciers et débiteur. La donne en ressort décidément injouable.

Continuer la lecture de LE PIÈGE SE REFERME, par François Leclerc

Partager

LA PORTE S’OUVRE, PROFITONS-EN ! par François Leclerc

Billet invité.

En s’installant à l’échelle européenne, le dernier stade de la crise politique est engagé. Au vu du désastre qu’elle représente, la Grèce a catalysé un débat qui part dans tous les sens. Il ne porte plus qu’accessoirement sur ce qui va advenir d’elle, mais sur le sort de l’Europe, au prétexte que son fonctionnement a été mis à mal et qu’il faut faire quelque chose, mais quoi ?

Continuer la lecture de LA PORTE S’OUVRE, PROFITONS-EN ! par François Leclerc

Partager

LEUR EUROPE AU BOUT DU CHEMIN, par François Leclerc

Billet invité.

La première réunion de finalisation du 3ème plan est annoncée se tenir aujourd’hui à Athènes : il n’y a pas de temps à perdre si, comme annoncé à Athènes et à Bruxelles, les négociations doivent être bouclées à temps pour qu’un premier transfert de fonds intervienne, permettant au gouvernement grec d’honorer son remboursement à la BCE du 20 août prochain. Dans le cas contraire, un nouveau crédit-relais devra être trouvé pour attendre leur conclusion et éviter un défaut de paiement. L’idée qui domine est de ne pas s’engager dans de nouvelles interminables négociations qui risqueraient de s’enliser et qui contribueraient à la poursuite de l’effondrement de l’économie, accentuant un fait déjà largement accompli.

Continuer la lecture de LEUR EUROPE AU BOUT DU CHEMIN, par François Leclerc

Partager

QUAND LA GRANDE POLITIQUE S’EN MÊLE… par François Leclerc

Billet invité.

Essayant de desserrer l’étau que le gouvernement allemand met en place, Francois Hollande propose de former une « avant-garde » de la zone euro pourvue d’un gouvernement et d’un parlement. Quels pays en feront partie et quelle en sera la politique ? Interrogé, François Hollande a répondu qu’il pensait avant tout à la France, à l’Allemagne et à l’Italie *.

Continuer la lecture de QUAND LA GRANDE POLITIQUE S’EN MÊLE… par François Leclerc

Partager