Archives de catégorie : Belgique

Covid-19 – Un très bon point pour la France ?

L’ONS (Office for National Statistics), l’équivalent britannique de l’INSEE, produit aujourd’hui un rapport comparatif entre les différentes nations : Comparisons of all-cause mortality between European countries and regions: January to June 2020, une comparaison de toutes les causes de mortalité entre pays et régions européens de janvier à juin, qui permet en particulier de mettre en évidence la surmortalité due à la Covid-19. En combinant les chiffres trouvés là avec d’autres, la BBC a composé le diagramme suivant :

Le titre dit : « L’Angleterre est le pays (sic) le plus touché en Europe par l’épidémie de coronavirus ». Le sous-titre dit : « Augmentation du taux de mortalité en comparaison avec les années précédentes ». La note donne quelques précisions : « … au 23 mai » ; l’Italie n’apparaît pas en raison de lacunes dans les données, ainsi que certains pays où les décès ont été inférieurs à la moyenne des années précédentes.

Alors ? Un très bon point pour la France ?

Partager :

Covid-19 : Nombre de décès et taux de décès cumulés, la Belgique et … les autres

Ouvert aux commentaires.


Les États-Unis désormais largement en tête, suivis par le Royaume-Uni (après un important ajustement des chiffres). Le laisser-faire et le chacun pour soi ne semblent pas particulièrement payants. Continuer la lecture de Covid-19 : Nombre de décès et taux de décès cumulés, la Belgique et … les autres

Partager :

Covid-19 : Verdict de fait pour le « capitalisme sauvage » – encore appelé « ultralibéralisme »

Ouvert aux commentaires.

Parti longtemps après tout le monde, le Royaume-Uni n’en vient pas moins coiffer au poteau ses concurrents (sauf les États-Unis bien sûr – leur compagnon en matière de foire d’empoigne du chacun pour soi) : le Royaume-Uni second désormais en nombre de décès.


Continuer la lecture de Covid-19 : Verdict de fait pour le « capitalisme sauvage » – encore appelé « ultralibéralisme »

Partager :

Covid-19 : décès et taux de décès – mise à jour

Ouvert aux commentaires.

Mise à jour, pour l’information statistique, de mon billet Covid-19 : Le cas préoccupant de la Belgique. Avons-nous tous la berlue ?, le 20 avril.

Les vastes oscillations en termes du nombre de décès se poursuivent aux États-Unis.

Ensuite, les trois graphiques mettant en évidence le taux de décès anormalement élevé en Belgique (de nombreuses études tentent ici et là de l’expliquer).
Continuer la lecture de Covid-19 : décès et taux de décès – mise à jour

Partager :

Covid-19 : Le cas préoccupant de la Belgique. Avons-nous tous la berlue ?

Ouvert aux commentaires.

Un grand nombre de décès aux États-Unis. Les vastes oscillations dépendent sans doute de la récolte des chiffres.

Les trois diagrammes ci-dessous soulignent une fois de plus que la Belgique est dans une situation particulièrement préoccupante. Continuer la lecture de Covid-19 : Le cas préoccupant de la Belgique. Avons-nous tous la berlue ?

Partager :

Covid-19 : Taux de décès cumulés – la particularité de la Belgique

Ce qu’il faut lire dans le graphique ci-dessus des taux de décès cumulés, c’est l’angle. Plus la courbe est dressée, moins c’est bon : moins le processus est maîtrisé, les morts continuent de s’accumuler. La Belgique (en rouge) a la plus mauvaise tendance. Les États-Unis (en mauve), malgré les très importants nombre de cas (½M+) et de décès (23,6k), en chiffres absolus, maintient un faible taux de décès cumulés.

Dans le graphe ci-dessus, il est normal que les courbes convergent : l’échelle du taux de décès cumulés est logarithmique. Ceci implique en effet qu’une différence de 1 millionième dans le bas du graphique apparaîtra énorme, mais plus on monte plus elle apparaîtra négligeable. Ce qui compte pour un pays, c’est la courbure : plus la courbe fléchit plus le processus est maîtrisé. Quand il l’est tout à fait, la courbe est devenue une horizontale. Ce qu’on voit dans ce graphique, c’est que l’Italie et l’Espagne étaient jusqu’ici les plus mal loties. Mais la Belgique (en rouge) est en passe de les dépasser.

Partager :

Les sophismes des lobbies industriels menacent notre survie parce que nous voulons bien y croire, par Cédric Chevalier

Ouvert aux commentaires.

Nul citoyen ne peut plus ignorer aujourd’hui l’alarme lancée par les scientifiques par rapport aux menaces écologiques : climat, pollution de l’air, de l’eau, des sols, extinction de la biodiversité, destruction des écosystèmes et érosion des ressources naturelles. On ne peut non plus ignorer les causes : trop de voitures, trop d’avions, trop de viande, trop de villas quatre-façades peu ou pas isolées, trop de péri-urbanisation et de bétonisation des terres, trop d’agriculture et de foresterie intensive, trop de pesticides, trop de biens de consommations vite achetés et vite jetés, etc. Nous n’ignorons pas non plus la parfaite inertie politique de nos sociétés face à ces menaces. La maison brûle mais nous restons tranquillement assis dans notre canapé, devant la télévision. Notre optimisme est à toute épreuve, on s’en sortira bien ! Tout cela, menaces, causes, inertie, est abondamment documenté par les scientifiques et les médias partout dans le monde.

Continuer la lecture de Les sophismes des lobbies industriels menacent notre survie parce que nous voulons bien y croire, par Cédric Chevalier

Partager :