25 réflexions sur « Vidéo – Le Covid-19 et la fragilité des nations »

  1. À l’instant (15h24) dans le Financial Times, un éditorial pas piqué des vers descendant en flammes MM. Cummings et Johnson : Like Brexit, the Cummings affair is about trust, par Tony Barber :

    La rhétorique churchillienne du Premier ministre durant la pandémie pue le populisme creux.

  2. Qu’il s’agisse des USA ou de la Belgique , votre association d’idées entre manifestation de la pandémie et mauvais état des nations considérées , repose sur l’idée que la multiplicité et les contradictions des actions locales auraient permis une plus forte atteinte de la maladie .

    Or , on a beaucoup affirmé que par exemple en Allemagne , c’est la souplesse relative laissée aux institutions locales( länder ) qui aurait permis de « limiter la casse » . Même en France , on a vu un état nation centralisé en passer par davantage de responsabilité locale pour s’en sortir .

    Comment conciliez vous ces deux affirmations contraires ?

    1. « l’idée que la multiplicité et les contradictions des actions locales auraient permis une plus forte atteinte de la maladie »

      1° l’hésitation devant immunité de groupe et confinement
      2° multiplicité et contradictions des actions locales – en l’absence et à défaut d’un pouvoir central coordonnant véritablement les actions locales.

      1. J’avais effectivement shunté le 1°.

        Si le choix de l’immunité de groupe doit être porté au rang des choix ayant aggravé le nombre de morts et gravement affectés , peut on pour autant en faire une caractéristique des états en déshérence ( cf. la Suède ou les Pays Bas ) ?

      2. @ juannnessy,
        Ah vous aviez shunté le 1° ? Mais vous préférez commenter tout avant de tout lire ! Ça va plus vite en effet !
        Vous savez tout sur tout, et vous ne doutez jamais de vous. Vous avez toujours raison et tout le monde s’écrase en vous laissant le dernier mot.
        Mais bon c’est le folklore du blog, je suppose… avec ma méchanceté foncière…

  3. Vraisemblablement pas votre meilleure (vidéo).
    A mon avis.
    A l’exception de la partie « anglaise ». Et de l’anecdote familiale bien entendu.

      1. @PJ (26/5 à 21h29)
        Le hasard qui guide votre main dans le judicieux choix de l’argument propositionnel (( intérêt de redéfinir le V et le A dans TVA )) contenu dans votre billet de ce jour : https://www.pauljorion.com/blog/2020/05/27/plan-de-sortie-de-crise-de-20-associations-les-mefaits-de-lamateurisme-de-bonne-volonte/#comments
        me permet , en forme de réponse explicite , de vous suggérer , en ces temps où « on » pourrait avoir besoin de vos compétences dans votre domaine reconnu , d’éviter le risque de prêter à controverses , aussi inutiles qu’utilisables par l’ « adversaire » , sur des sujets où votre affichage d’un trop grand degré de certitude ne peut finalement que nuire à l’essentiel.
        Il reste à se concentrer didactiquement sur le contenu des nombreux commentaires déjà visibles à cette heure.
        Et faire tout pour « vider » le sujet de manière lumineuse pour tous .
        A mon humble avis.

  4. La Suède, dont le confinement a été moins autoritaire et moins systématique, a plus de morts que ses voisins scandinaves. Mais il est beaucoup trop tôt pour faire des comparaisons fiables.
    Le nombre final de morts est très loin d’être connu et de nombreux facteurs sont susceptibles de jouer : la date à laquelle les premières mesures ont été prises, les dates et sources de contamination, la répartition de la population en âge, sa répartition géographique, l’état sanitaire général, les modes de vie, etc.
    Et puis il faudra bien prendre en compte un jour, dans les comparaisons finales, les effets des mesures anti-covid elles-mêmes sur les autres causes de mortalité.

    Oui certainement, ce virus révèle la fragilité des nations. Puissent-elles en tirer la leçon. Et, découlant de cette fragilité, il révèle l’encore plus grande fragilité des organisations internationales et en particulier d’une certaine organisation qui se veut supranationale…

    1. Mais il est beaucoup trop tôt pour faire des comparaisons fiables.

      Et quand le temps sera venu selon vos critères, tout le monde sera passé à autre chose. Ce que je soupçonne être le but de votre manoeuvre.

      1. Déjà que les commentaires ont l’air de se faire moins nombreux sur les abaques de taux de contaminations , comme les applaudissements depuis le début du déconfinement .

        Sur le fond , et si l’on pose que d’une certaine façon , la covid 19 a aussi révélé les points faibles de l’UE , est ce qu’on ne peut pas se réjouir , sous cette pression , du revirement en cours de la chancelière Merkel qui ouvre un réel espoir de voir l’Europe enfin se prendre en main ., en posant les premiers jalons d’une véritable solidarité ?

        Auquel cas on pourrait souhaiter la même évolution positive à la Belgique , à l’Angleterre , aux USA et au Brésil . Pour la Russie , je ne sais que penser .

      2. Ma manœuvre ? Que voulez-vous dire ?
        J’essaie de comprendre, comme tout le monde.
        Nous n’en sommes qu’au début, il me semble, qu’au début de l’épidémie sauf si elle s’éteint toute seule d’ici l’été comme une vulgaire grippe saisonnière mais ça n’en prend pas le chemin et qu’au début des conséquences économiques, sociales, etc., et aussi sanitaires de notre réaction à l’épidémie. Il est donc prématuré de conclure. Sinon sur un aspect dynamique : dans aucune région du monde, aucun pays ne semble ni échapper au virus, ni échapper aux conséquences de sa réaction au virus mais avec de grandes disparités dans l’impact subi.

      3. Pourquoi serait-il si méprisable d’avoir des doutes, de ne pas juger trop vite, de penser non seulement aux victimes du virus mais aussi aux victimes de notre réaction au virus ?

      4. Il y a dix ans que vous partagez vos doutes ici. Par un effet de coïncidence, ils ne portent jamais que sur les idées de gauche, vos idées de droite, voire de droite extrême, sont elles, fermement établies.

      5. Là je me fais pas traiter d’islamo-gauchiste, ici je me vois reprocher mes idées d’extrême-droite, ou l’étiquette en guise d’argument…

      6. Certainement sur E&R ? Bloc Identitaire ? FdSouche ? Valeurs actuelles ? M’enfin faut pas traîner là-bas DMB…

      7. Tiens, j’étais passé à côté de cet « article » de DMB dans le Monde en 2014.

        https://www.lemonde.fr/le-monde/article/2014/11/26/russie-et-si-nous-savions-raison-garder_5996210_4586753.html

        Extrait, pris avec des pincettes, et un masque à gaz, du vrai DMB dans le texte :

        « Poutine n’est pas gay friendly, le mariage pour tous n’est pas vraiment son truc, la théorie du genre non plus, ni la parité, il n’est pas un acharné défenseur des droits de l’homme, l’extension de la démocratie dans le monde n’est pas sa principale motivation, il ne compte pas sur le parapluie américain pour la défense de la Russie, il n’est pas un adorateur inconditionnel de la mondialisation ultralibérale, souveraineté et indépendance nationales ne sont pas à ses yeux des gros mots, il n’est pas précisément un apôtre de la laïcité, etc. Bref ! : notre credo n’est pas le sien.

        C’est un infidèle. Ce n’est pas un ennemi, car un ennemi est quelqu’un qui vous veut du mal.  »

        Alors DMB, t’es un infidèle, juste cela ? Et tu poses des crottes de ce genre sur le net depuis des années mon colon ! Là tout y passe, un vrai bréviaire des nazionaux pur jus, un condensé mais d’habitude les mots entendus c’est plus : les pédés, les gonzesses avec des couilles, les droits des tafioles pleurnicheuses, les chieurs démocrates qui discutent pour tout et pour rien, les affreux mondialistes, les bouffeurs de curés, comprendre les judo maçons, je crois que t’as fait une bonne quine DMB.

      8. Ca y est ! Merci petit jésus, j’ai trouvé :

        https://institutdeslibertes.org/immigration-les-francais-sont-endormis-par-le-muezzin-mediatique/

        Commentaire du 26 juin !

        « Denis Monod-Broca
        26 June 2018
        Peut-être suis-je un gauchiste dans le déni mais l’Aquarius me fait penser à l’Exodus, pas à un navire-négrier.
        L’immigration n’est certes pas un sujet simple, il s’accommode mal des caricatures et des raccourcis, mais il me semble que le pays des Droits de l’Homme, comme nous nous plaisons à nous nommer, se devrait d’accueillir généreusement ces malheureux qui fuient la guerre et la misère, quelles que soient la couleur de leur peau et leur religion, les accueillir dignement, avec possibilité de subvenir à leurs besoins, et non pas les rejeter, ni même les partager en quota à répartir à travers l’Europe.
        A quoi bon vivre, à quoi être ce que nous sommes, à quoi bon inscrire “fraternité” au fronton de nos bâtiments publics, à quoi bon avoir des principes, à quoi bon défendre notre civilisation et ses valeurs, si nous les trahissons ainsi, radicalement, à la première difficulté, guidés par notre égoïsme et la préservation de notre confort ?… »

        Au début, en lisant, je me dis, mais moi aussi je signe et j’applaudis des 2 mains. Puis d’un coup surgit cette ombre, qui mérite une petite analyse : « si nous les trahissons ainsi, radicalement, à la première difficulté, guidés par notre égoïsme et la préservation de notre confort ?… »

        Que veut-dire DMB ? Le spécialiste du « oui, mais », on ne saura jamais, je parle dans le vide certainement.

      9. Bon allez je termine mon tour du petit monde du Net de mister DMB par cela :

        https://www.liberation.fr/tribune/2002/06/26/la-fin-de-la-faim-justifie-les-moyens_408252

        Alors, on signerait presque aussi hein ?

        Et pourtant quelque chose d’assez ténu dans son listing sur « l’honnêteté » invite à un peu de prudence et de demander plus de gages …

        Pourquoi, par exemple, un fin connaisseur comme DMB, ne parle pas de Françafrique, du poids de la dette détenue par la France qu’elle n’annule pas, etc etc etc.

        Bref, bonne nuit mister DMB.

      10. @ Cloclo

        Quel intérêt pour mes écrits ! Je n’en reviens pas…

        Dans ce texte de 2014, pourquoi ne pas avoir signalé la citation de de Gaulle que j’y avais mise : « En effet, si la France et l’Union Soviétique, chacune de son côté, ont ce qu’il leur faut pour vivre, il est clair, qu’en s’aidant l’une l’autre, elles ont à gagner beaucoup. Il s’agit aussi de mettre en œuvre successivement : la détente, l’entente et la coopération dans notre Europe tout entière, afin qu’elle se donne à elle-même sa propre sécurité après tant de combats, de ruines et de déchirements. Il s’agit, par là, de faire en sorte que notre Ancien Continent, uni et non plus divisé, reprenne le rôle capital qui lui revient, pour l’équilibre, le progrès et la paix de l’univers. » ?

        La détente, l’entente et la coopération en Europe ne vous intéressent-elles donc pas ? Ni l’équilibre, le progrès et la paix de l’univers ?

        Moins en tous cas que de déblatérer sur mon compte.

Les commentaires sont fermés.