Archives de catégorie : Biologie

Boris Johnson : le crime paie !

Boris Johnson, prochain Premier ministre britannique

De la même manière qu’être caractériel vous permet de gravir sans difficultés tous les échelons d’une entreprise jusqu’au sommet, l’arrogance de classe – à l’exception de toute véritable qualité – vous permet de devenir chef d’État.

Nous avons malheureusement perdu par la civilisation les mécanismes qui faisaient que de manière générale dans la famille des « grands singes » à laquelle nous appartenons, de tels individus étaient éliminés avant qu’ils ne fassent trop de dégâts.

Partager :

L’étrange défaite de la démocratie bureaucratique européenne : l’autorisation du chalutage électrique, par Jean-François Le Bitoux

Billet invité.

L’étrange défaite de la démocratie bureaucratique européenne : l’autorisation du chalutage électrique. De quoi cette dérogation est-elle le message ?

Continuer la lecture de L’étrange défaite de la démocratie bureaucratique européenne : l’autorisation du chalutage électrique, par Jean-François Le Bitoux

Partager :

Marc Defant, géochimiste : notre existence d’animal technologique tient du miracle

Je m’aventure très loin en-dehors du domaine de mes compétences. Corrigez-moi si nécessaire. Ouvert aux commentaires.

L’explication la plus convaincante du fait que nous soyons seuls ou apparemment seuls dans un si grand univers me semble avoir été donnée par un scientifique : Marc Defant, vulcanologue et professeur de géochimie à l’Université de Floride méridionale à Tampa, qui, dans une conférence TEDx intitulée « Pourquoi nous sommes seuls dans la galaxie », explique que l’apparition d’êtres intelligents de notre type requiert la conjonction d’événements extrêmement rares d’un point de vue statistique, devant de plus se produire dans un ordre bien précis. Continuer la lecture de Marc Defant, géochimiste : notre existence d’animal technologique tient du miracle

Partager :

La preuve est-elle faite que nous ne sommes que des marionnettes ?

Vous avez sûrement entendu dire que nos intestins contiennent des quantités astronomiques de bactéries déterminant notre bien-être et en particulier notre immunité, et vous avez sûrement entendu dire aussi qu’une quantité à ce point considérable de neurones résident dans notre intestin que l’on peut légitimement considérer qu’il y a là un … « second cerveau ». Vous lirez alors avec intérêt un article scientifique publié aujourd’hui dans la revue Cell Biology, intitulé « Symbiosis: Gut Bacteria Manipulate Host Behaviour » (Volume 27, Issue 15, pR746–R747, 7 August 2017), ce qui se traduit par « Symbiose : les bactéries intestinales manipulent le comportement de leur hôte ».

Aurait-on donc découvert qui décide vraiment de ce que nous faisons et de qui nous sommes ?

P.S. Tout cela pourrait apparaître un peu loufoque, mais il est fort probable que ce soit au contraire très sérieux.

Partager :

Les bases biologiques de la morale ou de l’intérêt de l’altruisme chez les primates sociaux, par Roberto boulant

Billet invité

Une théorie scientifique se doit d’être explicative mais également prédictive. Et comme toute construction intellectuelle organisée en système, elle doit pouvoir se confronter à de nouvelles observations afin d’être confortée, précisée, ou même à l’occasion… invalidée ! Ainsi en va-t-il des cathédrales intellectuelles, comme le modèle standard en physique des particules par exemple, que théoriciens et expérimentateurs partout sur la planète s’acharnent à vouloir dynamiter (las, en vain jusqu’à présent). Continuer la lecture de Les bases biologiques de la morale ou de l’intérêt de l’altruisme chez les primates sociaux, par Roberto boulant

Partager :

Dynamiques cellulaires et autres réseaux : les jumeaux sont-ils des oiseaux ? par Timiota

Billet invité. Ouvert aux commentaires.

J’extrais cette phrase célèbre en anthropologie (« les jumeaux sont des oiseaux » disent les Nuers du Soudan, voir Pourquoi – selon nous – les jumeaux ne sont pas des oiseaux) pour parler de la dynamique « darwinienne » de la différenciation cellulaire, telle que S. Huet en rend compte (au sujet d’un article de A. Richard de l’équipe de O. Gandrillon avec J.-J. Kupiec) et de celles d’autres réseaux.

Continuer la lecture de Dynamiques cellulaires et autres réseaux : les jumeaux sont-ils des oiseaux ? par Timiota

Partager :

REQUIEM : le temps alloué était dépassé…, par Philippe Soubeyrand

Ce texte a été rendu permanent sur le Blog sous la forme très accessible d’une Page dans la colonne de gauche.

REQUIEM : le temps alloué était dépassé…

Note de l’auteur :

L’anticipation que je vous propose ici est avant tout dédiée aux enfants. Elle renvoie aux références permettant de rendre l’ensemble robuste. Libre à chacun de se faire sa propre opinion, sauf que nous n’avons plus le choix. Nous devons agir maintenant et non demain…

Fig1b-Mars_NASA_2016

Hubble Takes Mars Portrait Near Close Approach – Image Hubble publiée le 19 mai 2016 par NASA Goddard Space Flight Center – NASA, ESA, the Hubble Heritage Team (STScI/AURA), J. Bell (ASU), and M. Wolff (Space Science Institute) – (CC BY 2.0) [1].

Continuer la lecture de REQUIEM : le temps alloué était dépassé…, par Philippe Soubeyrand

Partager :

« Sous un régime d’empoisonnement interne », une dette écologique sociétale ?, par Jean-François le Bitoux

Billet invité.

Paul Jorion en guise de critique d’un article sur son dernier livre souligne : « Je crains qu’il n’y ait un malentendu quant à mon « revirement » ou « conversion » éventuels : ma position n’a jamais changé sur la question et je continue à dénoncer le gloubi-boulga heideggérien qui inspire le courant ultra-conservateur du mouvement décroissantiste ».

Continuer la lecture de « Sous un régime d’empoisonnement interne », une dette écologique sociétale ?, par Jean-François le Bitoux

Partager :

Le piaf comme symbole de l’Humanité, par Roberto Boulant

Billet invité.

Il est de notoriété publique que les hommes qui se prennent pour des aigles, sont la plupart du temps des buses.

Mais le paradoxe est que loin de nuire, cette déplorable particularité psychologique semble faciliter leur prise de pouvoir dans les institutions ! Impossible de citer des noms, tant ils sont nombreux sous toutes les latitudes et dans toutes les sphères d’activités, là où despotisme et népotisme se le disputent à l’incompétence crasse…

Continuer la lecture de Le piaf comme symbole de l’Humanité, par Roberto Boulant

Partager :

Des huîtres, des finances et des hommes…, par Jean-François Le Bitoux

Billet invité.

Le 9 octobre 2015, l’anthropologue Paul Jorion s’interroge sur un risque épidémiologique aggravant de la religion mondialisée : L’ultralibéralisme est-il un mécanisme biologique de mortalité dépendant de la densité ?

C’est une question d’actualité car des mortalités des huîtres, des moules et des entreprises aquacoles sur les estrans nationaux ont bien une étiologie sociologique et anthropologique, plus qu’épidémiologique. Les crises conchylicoles à répétition que vit notre pays résultent d’années de laissez-faire même si ce sont bien des bactéries et des virus qui « finissent » le travail.

Continuer la lecture de Des huîtres, des finances et des hommes…, par Jean-François Le Bitoux

Partager :