Et si l’IA arrivait à tout comprendre ?, par Benoi

Animation dans l’article de Isomorphic Labs

Bonjour Monsieur Jorion,

Je me permets de vous envoyer ce lien.

Les médias parlent beaucoup (trop) de ChatGPT et des générateurs d’images, mais pas assez des avancées médicales que permet l’IA.

Quand vous parlez de « dieux » à venir avec l’IAG, les avancées de l’IA dans le domaine médical, confirmeront probablement ces prédictions :

AlphaFold 3 prédit la structure et les interactions de toutes les molécules constitutives de la vie – Isomorphic Labs

AlphaFold 3 predicts the structure and interactions of all of life’s molecules

L’IA semble tout à fait en capacité d’ingurgiter les quantités colossales de données liées aux « mouvements de masse » de humains. Dans un premier temps une nouvelle science qui pourrait en découler serait la prédiction des mouvements de capitaux et donc des variations des bourses mondiales.

L’IA ne serait-elle pas en mesure de prédire les mouvements complexes de décisions des boursicoteurs à travers le monde, rendant le « jeu » de la bourse totalement truqué ? Je pense qu’à l’avenir, les utilisateurs de l’IA dans le domaine de la finance pourraient être poursuivis pour délits d’initiés. Plus largement, le système de financement des entreprises par le système des actions risque d’être fortement perturbé. La chute du capitalisme se fera-t-il pas l’IA ?

Si on avance plus loin dans les projections de l’IA, tel Harry Seldon avec sa « psychohistoire » dans le roman Fondation de Isaac Asimov, pensez-vous que les données concernant de vastes ensembles d’individus puissent prédire certaines actions de ces groupes de personnes ?

Animation dans l’article de Isomorphic Labs

Partager :

76 réponses à “Et si l’IA arrivait à tout comprendre ?, par Benoi”

  1. Avatar de Pad
    Pad

    AlphaFold 3 :

    Développement et Fonctionnalités :

    AlphaFold 3 est un modèle d’IA développé par Isomorphic Labs et Google DeepMind, capable de prédire avec précision la structure des protéines, de l’ADN, de l’ARN, des ligands et de leur interaction.
    Cette technologie représente une amélioration significative par rapport aux méthodes existantes, notamment avec une augmentation de 50% de l’exactitude pour certaines interactions.

    Impact Scientifique et Médical :

    L’outil peut transformer notre compréhension du monde biologique et accélérer la découverte de médicaments.
    AlphaFold 3 est utilisé pour des applications telles que le design de médicaments et la recherche en génomique.

    Accessibilité et Collaboration :

    La majorité des capacités d’AlphaFold 3 sont disponibles gratuitement via le AlphaFold Server, facilitant son utilisation par les chercheurs.
    Isomorphic Labs collabore avec des entreprises pharmaceutiques pour appliquer cette technologie aux défis réels de la conception de médicaments.

    Améliorations par rapport à AlphaFold 2 :

    AlphaFold 3 construit sur les succès d’AlphaFold 2 en élargissant sa capacité à d’autres biomolécules en plus des protéines.

    Exemples d’Application :

    Prédiction des structures de complexes moléculaires impliquant des protéines, de l’ADN, et des ions, montrant des correspondances proches avec les structures réelles.

    Plateforme AlphaFold Server :

    Une plateforme gratuite qui permet aux scientifiques de modéliser les structures moléculaires pour des recherches non commerciales, améliorant significativement l’accessibilité et la vitesse des innovations en biologie.

    Engagement envers la Responsabilité :

    DeepMind a consulté plus de 50 experts pour évaluer les capacités et les risques potentiels d’AlphaFold 3, s’engageant à partager ses avantages de manière responsable.

    Perspectives Futures :

    AlphaFold 3 ouvre de nouvelles possibilités pour comprendre en détail les systèmes cellulaires et leurs interactions complexes, promettant des avancées significatives dans divers domaines de la biologie et de la médecine.

    1. Avatar de Pascal
      Pascal

      Cher Benoît
      (Et oui, Cloclo voici le pisse froid ! C’est pour la rime 😉)
      Quand vous dites : « L’IA ne serait-elle pas en mesure de prédire les mouvements complexes de décisions des boursicoteurs à travers le monde, », il me semble que le terme »boursicoteur » correspond au joueurs de loto qui croient faire fortune en tapotant sur internet alors que les marchés financiers tournent à la nanoseconde. Qui va financer les IA sur les marchés financiers ? Les petits boursicoteurs en open source ou bien les concepteurs du High Fréquence Trading pour optimiser les gains de Bernard Arnault, Musk, Bezos, Gates et Compagnie ?
      Il semblerait que déjà nos contrôleurs financiers s’aident de l’IA pour débusquer des optimiseurs fiscaux borderlines, nous apprennent les médias. Mais ne pensez-vous pas que les banques sont déjà en train de proposer à leurs meilleurs clients des paradis fiscaux savamment conçus à l’aide d’IA ? Lorsque les Panama papers ont été divulgués, les gros investisseurs américains avaient déjà fuit sous d’autres latitudes. Croyez vous qu’aujourd’hui, ils attendent patiemment que les IA d’État viennent les débusquer ?
      Oui, l’IA va probablement permettre de grandes avancées en médecine mais au bénéfice de qui ? Des cliniques privées qui ne se sont jamais aussi bien portées ou des hôpitaux publics qui n’ont jamais été aussi mal en point ? Quand Bigpharma investit dans l’IA, ne croyez-vous pas qu’elle en attend de juteux retour sur investissement ?

      Souvenez-vous d’Elisium. Quelle IA pourrait nous protéger de ça ?
      L’IA est un formidable accélérateur d’innovation technologique mais au bénéfice de qui ?

      Bien sûr Cloclo, le verre à moitié plein, à moitié vide. Le problème, c’est quand on partage le même verre et que certains ont le privilège d’avoir la moitié pleine.

      1. Avatar de CloClo
        CloClo

        « Bien sûr Cloclo, le verre à moitié plein, à moitié vide. Le problème, c’est quand on partage le même verre et que certains ont le privilège d’avoir la moitié pleine. »

        Pascal, dénoncer les injustices en privant tout le monde du contenu, ce n’est pas la position la plus pragmatique ni la plus subtile. Ce priver des progrès techniques n’est pas la meilleure solution aux problèmes, et que tout le monde ne puisse pas y accéder à un moment donné n’est pas un argument recevable de mon point de vue. Il y a maintes et moults exemples de techniques d’abords diffusé et utilisé de manière restreinte puis étendu au plus grand nombre. Pour l’anecdote, on est tous ici dans le verre à moitié plein, so what ?

        1. Avatar de Pascal
          Pascal

          Je suis d’accord avec toi pour dire qu’on fait partie du verre à moitié plein (disons pour 1/4😉). La nous est donc posée, est-ce qu’on est prêt volontaire a diminuer notre part pour rétablir un peu d’équilibre ? Je me pose aussi la question pour moi même.
          Par ailleurs, qu’est ce qui te fait croire que je suis contre l’innovation technologique ? Ce que j’essaie de dénoncer c’est la croyance que la technologie iatique contiendrait en elle même la capacité de changer nos comportements dans le sens de nous rendre plus humain. Pour moi, l’IA reste un outil, incroyablement sophistiqué certes, mais toujours dépendant de la volonté de ses parents humains nourrissiés. Et je ne parviens pas à imaginer nos ploutocrates addictes aux courbes boursières lâcher leurs privilèges de faire les lois pour les remettre entre les mains du « peuple ». Car pour moi, ils ne sont que le reflet d’un travers intrinsèquement humain. Et je ne suis pas certain que toi ou moi à leur place, on ne ferait pas pareil qu’eux, même avec des nuances. Je suis convaincu que le pouvoir rend fou et que la machinerie économique à concentrer la richesse est devenue folle elle aussi.
          Quand je dénonce l’idée de progrès, c’est parce que le sens premier du mot a été totalement dévoyé pour en faire une promesse électorale et rien d’autre.

  2. Avatar de CloClo
    CloClo

    Si tout ne part pas en cacahouètes, le futur sera humainement époustouflant. Y aura toujours les pisses froid pour ne voir que le verre à moitié vide mais il sera objectivement à moitié plein. Et c’est fantastique.

    1. Avatar de benol
      benol

      @ Pascal.
      Votre vision est entendable, mais me paraît trop manichéenne.
      D’ailleurs je ne trouve pas qu’Elyséum soit un bon film d’anticipation car il est cousu de fil blanc et enfonce des portes ouvertes.

      Les inégalités ne sont pas le sujet de mon mail à monsieur Jorion.

      Le sujet est plutôt, comment l’humanité va-t-elle se transformer si la mort disparait grâce à l’intervention de l’IA. Et sur ce sujet, je vous rejoint: que se passerait-il si seulement une minorité pouvait y accéder? Ce sujet précis a-t-il déjà été abordé par des philosophes?
      De la même manière, prédire certains avenirs: cela ne changerait-il pas la conception de la vie? Ainsi que le pouvoir qu’exercent certains individus sur des foules? Si l’avenir des masses de population pouvait se calculer en termes de probabilités, les humains arriveraient-ils à avancer dans le même sens pour résoudre les problèmes? A la différence d’aujourd’hui?

      L’IA nous confronte (moi en tout cas) à des sujets de science fiction, que je ne vois traités que par peu d’intellectuels, dont monsieur Jorion. J’aimerai entendre des spécialistes sur Alpha Fold. Sur la possibilité , à l’avenir de recombiner les génome humain. Qu’on m’explique si l’épigénétique pourrait être révolutionnée par l’IA. Si le génome de tous les humains de la terre doit être décodé et stocké pour généré les masses de données nécéssaires à l’IA pour comprendre le fonctionnement complet du corps humain, jusqu’à la moindre interaction entre une molécule et un signal synaptique.
      Qui parle de cela? Où? 🙂

      1. Avatar de aslan
        aslan

        Sur l’élixir d’éternité, je conseille à ceux qui ne l’ont pas lu de découvrir « Jack Byron et la mort », de l’irrégulier Norman Spinrad.

        Une merveille d’anticipation technique mesurée aliée à à une anticipation sociale datée et d’autant plus réjouissante.

        1. Avatar de JMarc
          JMarc

          aslan,
          Oui, excellent roman.
          Petite rectif :
          Jack Barron et l’Éternité (titre original : Bug Jack Barron) est un roman de science-fiction de Norman Spinrad publié en 1969.

      2. Avatar de Pascal
        Pascal

        « comment l’humanité va-t-elle se transformer si la mort disparait grâce à l’intervention de l’IA »
        A vrai dire, je le subodorais…
        Pourquoi voulez-vous faire disparaitre la mort Benoi ?
        Un jour il faudra comprendre que la vie et la mort sont une même chose et si l’on fait disparaitre la mort, on fait disparaitre la vie. Tout cela ne vient-il pas du fait que nous considérons notre petite existence comme étant La Vie ?
        Nous ne sommes qu’un morceau d’un processus bien plus grand que nous mais notre ego, notre perception de nous même, nous berce d’une illusion que l’échéance de notre existence est une injustice. Et c’est elle qui nous fait tant souffrir. La souffrance de savoir qu’un jour nous allons mourir, qu’il va falloir lâcher tout ce que nous avons construit : une maison, une famille, le parfum des roses, la beauté d’un coucher de soleil, la saveur du miel, le spectacle des milliers d’étoiles un soir d’été, les chansons qui ont bercé notre enfance ou notre adolescence… Cette souffrance qui nous a fait inventer Dieu, le Paradis, l’Enfer, construire des Pyramides, ériger des temples, défier le temps en construisant un héritage, en laissant tant de traces derrière nous avec le secret espoir qu’on ne nous oubliera pas. Rester vivant par delà la mort. Cette souffrance qui rend paranoïaque les dictateurs, qui nous conduit à la violence du « lui ou moi », qui nourrit les ambitions d’être « quelqu’un », qui nous aveugle sur les souffrances que nous imposons aux autres…
        Si nous devons échapper à la mort, alors pourquoi sommes nous prêt à la donner ?
        Pourquoi les feuilles des arbres tombent, se décomposent, nourrissent de nombreux êtres vivants qui les réduisent en sels minéraux qui, à leur tour, viendront nourrir les racines de l’arbre ?
        Pourquoi les hommes et femmes de Néandertal ont disparu mais persistent dans nos gènes ?
        Pourquoi les étoiles disparaissent dans des supernovas qui vont disséminer dans l’espace vide et froid, les éléments des futurs étoiles qui s’allumeront par accrétion ?
        Sommes nous si conséquent que nous devrions échapper à la dynamique de l’univers, nous grains de poussière sur une minuscule planète qui court l’espace autour de son trou noir ? Qui sommes nous ? Que sommes nous ?

        1. Avatar de CORLAY
          CORLAY

          Bonsoir Pascal, beau texte, rien à rajouter. Isabelle

        2. Avatar de CloClo
          CloClo

          Pascal,

          En parlant de rime et d’étagère, que se passe-t-il quand deux être vivants fusionnent, ils ne disparaissent pas, ni ne meurent, mais en donne un troisième. Et ce dernier n’est nullement permanent mais continuellement et totalement en recomposition à partir de ces innombrables êtres vivants qui le compose, qui eux se meurent et se reproduisent/se dupliquent dans un long cycle. D’ailleurs ce grand organisme, cet ensemble, vient à mourir si une seule de ces cellules vivantes se refuse à mourir et se multiplie sans plus rien échanger avec ses voisines, ni réagir à la régulation de l’ensemble.

          Il y a des signes pour ceux qui veulent en voir, sinon ben y en a pas !

          1. Avatar de Pascal
            Pascal

            J’approuve, il n’y a de signes que pour ceux qui veulent en voir.
            « Et ce dernier n’est nullement permanent mais continuellement et totalement en recomposition à partir de ces innombrables êtres vivants qui le compose, qui eux se meurent et se reproduisent/se dupliquent dans un long cycle. » Je valide aussi et tu peux même y raccrocher les autres branches du vivant comme l’a décrit Darwin.
            Vu qu’on a réussi à dominer les espèces animales et végétales quitte à les zigouiller, on a tendance à péter plus haut que… Mais t’as vu, juste un petit virus de m… et c’est la panique chez les humains. Juste de quoi nous rappeler ce que nous sommes. Non pas l’espèce élue, mais une ramure du Vivant.
            C’est quand on se prend pour des génis de l’évolution qu’on devient les plus dangereux pour le vivant.

        3. Avatar de Benol
          Benol

          @ Pascal.
          Jolie Prose.

          Au même titre que la conquête spatial, vaincre la mort est le grand rêve de l’humanité depuis toujours. Malgré les balbutiements des sciences de l’époque, René Descartes avait théorisé le sujet.
          L’humanité est en train de développer un outil qui vaincra toutes les maladies d’ici quelques décennies. Que vous le vouliez ou non. En étant très terre-à-terre, à quoi cela conduit-il? A une fin de la mort par maladie.

          L’homme se sert de son esprit pour modifier ce qui semble immuable, voire impossible. L’homme imagine ce qu’il aimerait réaliser, puis il trouve la technique pour atteindre ses rêves.
          A titre individuel vous avez peut-être envie de mourir, mais beaucoup de gens aimeraient décupler leur espérance de vie, voir la repousser jusqu’à ce que l’univers s’effondre sur lui même. Certains appellent ces gens des Transhumanistes. Ce terme est souvent tourné en ridicule ainsi que ses représentants tel que Raymond Kurzweil. Mais il semblerait qu’une partie de ses prédictions soient en train de se réaliser. Je pense qu’il est temps de ne pas rejeter les potentielles avancées sur le prolongement de la vie.

          Votre vision « naturiste » et vos explications sur le cycle de la vie paraissent raisonnables à ceux qui ne veulent pas rêver dans le sens d’un futur dans lequel la science changera le monde. Je pense que ces rêveurs sont ceux qui repoussent les limites de la connaissance et de la condition humaine.

          Mais je vous rejoints sur un point: Encore faudrait-il que le rêve soit partager par tous. 🙂

          1. Avatar de Pascal
            Pascal

            Vous oubliez juste une petite chose. Malgré nos vies brèves, l’humanité a totalement envahi la surface du globe et s’annonce avec prochainement 10 milliards d’individus. Quand Descartes et les autres imaginaient prolonger la vie, un enfant sur deux ne dépassait pas l’âge de 5 ans, l’espérance de vie devait certainement tourner autour de 40 ans et la population sur terre tourner autour du milliard.
            En 100 ans arrivé à 8 milliards, l’extinction de la moitié des espèces animales… et vous rêvez d’une humanité « délivrée » de la mort !
            On est actuellement à 220 000 personnes en plus chaque jour (malgré les décès). Petit problème mathématiques, en combien de temps la totalité des terres émergées sera totalement recouverte d’êtres humains immortels ?
            Je sais, d’ici là, le génie de Musk aura conquis la Galaxie et l’humanité se reprendra comme un traînée de poudre à travers l’univers…
            Je vois que le marketing technologique vous a convaincu.
            Dans votre éloge technologique, que faîtes vous des dégâts de l’anthrpocène et du réchauffement climatique ? Un simple dégât collatéral ?
            Kurzweil n’a prédit qu’une évolution technologique dans le domaine informatique mais rien sur le devenir de l’humanité. Tout comme Einstein avec le nucléaire n’a pu prédire Hiroshima.
            Je ne sais où sont les plus grands rêveurs ?

            PS : je ne suis pas technophobe et je trouve merveilleux qu’une petite fille née sourde puisse retrouver une audition normal après une première en Angleterre d’une thérapie génique. Mais le sentiment de toute puissance de l’être humain à toujours représenté un danger et peut plus encore lorsqu’il s’appuie sur l’efficacité technologique. Libre à vous de fermer les yeux.
            https://www.huffingtonpost.fr/science/article/au-royaume-uni-une-petite-fille-nee-sourde-peut-desormais-entendre-apres-une-therapie-genique-reussie_233724.html

            1. Avatar de benol
              benol

              @ Pascal.
              Cette thérapie génique dont vous parlez est indissociables des recherches sur le génome. Pourtant les risque d’eugénismes sont pointés du doigt depuis 30 ans.
              Pour toute technologie il y a des risques de dérives. Des risques d’accaparement par une minorité.
              Il en est de même pour l’IA et pour les promesses sur la longévité.

              Vous parlez de surpopulation. Mais cela ne concerne pas les pays développés dont la population décroit et qui va devoir faire face à de nombreuses contraintes de mains d’œuvre dans les services à la personne ou l’agriculture. Vivre plus longtemps en meilleurs santé pourrait résoudre une partie de nos problèmes. Ainsi que la robotique… Mais c’est un autre sujet qui devrait vous faire hérisser les poils.. 🙂

  3. Avatar de l'arsène
    l’arsène

    « Et si l’IA arrivait à tout comprendre ? »
    Aucun doute là-dessus, elle peut comprendre , elle a toutes les connaissances , mais comprendre est une chose, agir en est une autre.
    Par exemple, comment l’IA peut-elle persuader tous les va-t-en guerre qu’il faut déposer les armes et investir dans la santé , l’éducation ou la transition écologique, comment obliger le système actuel à être plus redistributif.
    L’IA ne sera qu’un outil, l’important est de connaitre qui en aura la maîtrise .

    1. Avatar de Pascal
      Pascal

      Cloclo ! Résiste !😉

      1. Avatar de l'arsène
        l’arsène

        @ Pascal
        Bien sûr qu’il va répondre, en service commandé contre tous ceux ceux qui osent s’opposer à Washington et l’OTAN.
        J’espère pour lui qu’il est bien payé car il paye de sa personne et passe du temps, même un BHL ou un Glucksmann ne le ferait pas !

        1. Avatar de CloClo
          CloClo

          Au service de Sa Majesté ! Nuance Docteur D’arsène !

    2. Avatar de CloClo
      CloClo

      Voilà, l’arsène touche à son seuil d’incompétence. Quand on lui dit qu’un tas de faits ne fait pas une compréhension. Prompte à voir les défaut chez l’IA, incapable de le voir en lui ? Bah c’est l’arsène !

      « Aucun doute là-dessus, elle peut comprendre , elle a toutes les connaissances , mais comprendre est une chose, agir en est une autre. »

  4. Avatar de l'arsène
    l’arsène

    Petite question à Paul Jorion : pourquoi certaines de mes réponses au sous marin de l’OTAN qu’est Cloclo passent à la trappe ?
    Ce blog aurait-il un certain penchant pour un certain Empire ?

    1. Avatar de Paul Jorion

      Non : vos commentaires sont publiés.

      1. Avatar de l'arsène
        l’arsène

        Non non, plusieurs réponses à Cloclo n’ont pas apparu, peut-être Akismet est le seul responsable., et pas vous.
        Pas grave, ce n’était qu’une remarque.

        1. Avatar de CloClo
          CloClo

          C’est à cause de la CIA, ils te filtrent en amont parce que j’ai pas tout mon temps à te consacrer… Si tu veux tout savoir, ce sont les agents Kimberley et Samantha qui font ce boulot quand je dors ou que je prends ma douche. Elles sont très agréables et délicieusement taquines. See you later Alligator !

          https://youtu.be/1Hb66FH9AzI?feature=shared

  5. Avatar de Didier Combes
    Didier Combes

    Dans « La déferlante » un livre foisonnant de Mustafa Suleyman, lequel si ma mémoire est bonne a été présenté dans une vidéo par notre hôte, on trouve une multitude de possibilités heureuses, comme celles dont parle ce billet sur la santé, et d’autres plus dangereuses, le tout dans un contexte d’Etats qui peuvent se trouver en difficultés pour réguler cette vague.
    Il rejoint bien souvent « L’avènement de la singularité » et son optimisme dans le diagnostic sur l’IA et l’avenir.
    Même si aux premiers abords l’auteur semble effrayé et émerveillé à la fois, ce double fil conducteur l’amène à évoquer des États qui pourraient compenser leur fragilité devant cette révolution technologique par une surveillance accrue, un monde dystopique.
    La solution qu’il propose, est de travailler à «l’endiguement» de l’IA qui rejoint «l’alignement» présenté dans le livre de M Jorion, non seulement du point de vu de sa nécessité mais aussi sur la méthode qui selon lui, en plus d’agir sur des points-clé un peu comme M. Jorion avec l’économie et la finance, ne peut être que démocratique, du type convention citoyenne.

  6. Avatar de gaston
    gaston

    Benoi, vous dites, à propos de l’IA que les médias en parlent beaucoup trop en tant que génératrice d’image, mais pas assez des avancées médicales qu’elle permet. Je ne peux qu’abonder dans votre sens, mais que voulez-vous, nous sommes dans la civilisation du spectacle ?

    Hier j’avais posté dans un commentaire à la suite du billet de Malcom Dean une vidéo sur l’importance de l’IA dans le domaine médical dans un futur proche. Un peu perdue au milieu du flot des commentaires, je la reposte ici où elle a mieux sa place :

    https://www.youtube.com/watch?v=jQwwLEZ2Hz8&t=14s

    On notera que l’auteur de cette vidéo est particulièrement optimiste sur les effets positifs de l’IA en cette matière, notamment dans les pays à faibles revenus où elle pourrait beaucoup aider les personnels soignants souvent démunis.

    Encore faudra-t-il que ces pays, souvent situés entre les tropiques (voire au-delà) restent habitables dans un futur proche, et cet état de fait n’est pas du tout acquis si l’on en croit les centaines de climatologues du monde entier interrogés récemment par le « Guardian » à propos de l’accélération du réchauffement climatique : « De nombreux scientifiques envisagent un avenir « semi-dystopique » avec des famines, des conflits et des migrations massives provoqués par des vagues de chaleur, des incendies, des inondations, des tempêtes…. », et la climatologue de l’Université de Tasmanie, Gretta Pecl, d’ajouter : « Je pense que nous nous dirigeons vers une perturbation sociétale majeure au cours des cinq prochaines années ».

    Tiens, ce ne serait pas sur ce blog que nous avons lu il y a quelques temps que l’effondrement (climatique ? sociétal ?) pourrait survenir vers 2030 (plus ou moins 5 ans).

    https://www.theguardian.com/environment/article/2024/may/08/world-scientists-climate-failure-survey-global-temperature

    A quoi servira une belle médecine pilotée par l’IA s’il n’y a plus personne à soigner dans ces coins là ?

    1. Avatar de Garorock
      Garorock

      A quoi servira un vaccin contre la dysenterie lorsqu’il n’y aura plus d’eau au robinet?

      1. Avatar de gaston
        gaston

        Pour ceux qui abuseraient du cidres doux contaminé. 😎

    2. Avatar de aslan
      aslan

      C’est ma journée de conseils en SF:

      Le ministère du futur, de l’excellent Kim Stanley Robinson (tiens sa trilogie martienne approche la question de l’extrême longévité d’ailleurs), qui déclare « si vous écrivez de la SF aujourd’hui et que vous ne parlez pas du changement climatique, c’est que vous écrivez de la fantaisie ».

    3. Avatar de ilicitano
      ilicitano

      @gaston

      « effondrement en 2030 plus ou moins 5 ans  »
      On va vite être informé.

      Une prévision/simulation faite en 2021
      https://www.pauljorion.com/blog/2021/08/16/veille-effondrement-28-les-limites-a-la-croissance-une-exploration-en-langage-python-par-charles-vanwynsberghe/

      On est dans le timing.
      Voir la courbe « food per capita »
      Ensuite tout s’enchaine
      * population
      * industrial input per capita
      * pollution rate

      Si la simulation se réalise , ça va devenir compliqué .

      1. Avatar de Chabian
        Chabian

        Merci de ce rappel. Les discussions était passionnantes à l’époque…

      2. Avatar de CORLAY
        CORLAY

        Bonjour Il li ci tano, en son temps vers 2007, j’avais transmis le document de Mr Meadow à une personne. Je relève dans cette information que le modèle Dynamique des système devienne compréhensible au plus grand nombre. Le graphique croisé des courbes est éffarente (population, surtout food per capita (nourriture/eau)… (De plus, certains pensent encore que nous allons vivre comme dans les années 1970/1990 grosso modo. C’est une vision qui est faussée. Bref, on le sait. Sur ce bonne journée, Isabelle

        1. Avatar de Garorock
          Garorock

          Va falloir vivre comme dans les années cinquante déja pour commencer doucement (mais sûrement) sans affoler trop le bobo-robuste.
          Z’étaient pas chouettes les années cinquante?

    4. Avatar de benol
      benol

      @gaston

      Je ne comprends pas cette tendance qui consiste à dire: « A quoi va servir l’IA au vu de la catastrophe climatique qui nous attend ? ». Ou bien: « L’IA, quelle perte d’énergie et d’argent, il vaudrait mieux se concentrer sur les problèmes environnementaux. »

      Ce que j’observe et que je lis à longueur de journée c’est que l’humanité est incapable de résoudre la crise climatique. Nous savons tous que nous devrions baisser drastiquement notre consommation de pétrole et de charbon. Mais nous « regardons ailleurs ».

      Pensez-vous vraiment que l’avancée de l’IA mette en péril les avancées trop ténues sur le non dépassement des 1,5°?
      L’humanité n’ a pas attendu l’avènement de l’IA pour ne « presque » rien faire.

      Je préfère espérer l’avènement d’une technologie hypothétique qui nous sauvera plutôt qu’en un sursaut de l’humanité toute entière qui n’est décidément pas mûre pour la coopération.

      1. Avatar de gaston
        gaston

        Non, je n’ai pas dit que les avancées de l’IA pourraient mettre en péril les supposées avancées sur « le non-dépassement », au contraire. Mon interrogation porte d’abord sur une question de timing et il est à craindre que, si tel le lièvre, l’IA arrive en courant, il ne soit quand même trop tard pour qu’elle nous permette d’échapper aux conséquences du réchauffement dans bien des domaines.

        L’autre risque serait qu’elle encourage un comportement « business as usual » en permettant d’imaginer qu’elle va tout régler dans les cinq ans qui viennent, et qu’il n’est pas nécessaire de faire des efforts dès maintenant.

  7. Avatar de CloClo
    CloClo

    Tout comprendre, je pense que oui, et tout reconstituer aussi, tout représenter. Très vite, pour presque rien et en s’adaptant à chaque nouvelle donnée. Petit truc marrant avec les statues des empereurs romains :

    https://twitter.com/historyinmemes/status/1788725640230834621

  8. Avatar de Chabian
    Chabian

    Allez, je vais commenter.
    Et d’abord c’est le fil des fautes d’orthographe ! Benoî, l’auteur du billet, s’appelle donc Benol.
    Et le sommet est atteint par Cloclo, dans sa première intervention à 19h33 (c’est l’heure de l’apéro !) avec huit fautes en huit lignes. Dont trois féminins pluriels…
    Ce qui m’inquiète, c’est que l’IA apprend par la lecture. Si de telles fautes sont apprises également. et que l’IA adopte l’orthographe des SMS, cela promet pour la médecine !

    1. Avatar de CloClo
      CloClo

      Je suis dans les sommets par pure étourderie et manque de concentration, ne t’inquiète pas de l’orthographe elle se moque de toi aussi sûrement que de ta dernière chaussette.

      En revanche, continue à être assidu dans la lecture de mes commentaires, tu progresseras en compréhension du Monde ! Ceci étant dit, l’IA n’a rien à foutre de l’orthographe, ça n’a jamais soigné personne…

  9. Avatar de Chabian
    Chabian

    Allez, je vais commenter. Ici sur le thème des « enthousiastes » versus les « critiques » (ma formule), autrement dit : les optimistes versus les pessimistes.
    Frans de Waal explique que l’espèce animale la plus superstitieuse est l’espèce humaine. Par exemple que nous (enfants), nous préférons une imitation d’un rituel (donc une explication magique), tandis que les chimpanzés aperçoivent l’explication rationnelle. On trouve bien quelques exemples de croyances erronées chez les animaux, dit-il, (on voit les singes prendre une attitude colérique ou faire une parade agressive devant une cascade ou une forte averse, et autres exemples) mais pas autant que nous. Nous sommes les rois de l’imagination et de la fiction ! Nous y sommes addicts (pour rejoindre un autre fil). Et j’adore cette information de rituel (lecture récente, mais source oubiée) : les gaulois se réunissaient aux éclipses de lune, pour hurler en groupe. Je prenais cela pour une simple célébration ; mais ma lecture sur la pratique des singes m’amène à penser que c’est une croyance magique en notre pouvoir (l’éclipse disparait rapidement !).
    Le recours à la science-fiction est donc une activité humaine aussi noble que toute autre pratique de croyance. Et bien des questions de ce billet et de la discussion porte sur cela : « Et si… ? ». Avec des enchaînements pessimistes et optimistes. Car nos croyances magiques sont nos réponses à des incertitudes. Et sont souvent un combiné de pessimisme et d’optimisme (enfer et paradis). D’espoir et de désespoir. Je ne développe pas : c’est présent dans toutes vos lignes.
    (Aparté : le complotisme est une tentative d’explication magique, et il est donc plutôt spontané pour les humains…, ce qui heurte notre esprit rationnel ; sauf que nos erreurs, nos biais de rationalité, de science… sont aussi des espaces de croyance. Cela donne des affirmations magiques telles que « un tas de faits ne fait pas une compréhension », ici avancée par Cloclo).
    Venons-en à la question de la mort. Elle est introduite par Benol : « Le sujet est plutôt, comment l’humanité va-t-elle se transformer si la mort disparait grâce à l’intervention de l’IA. Et sur ce sujet, je vous rejoins : que se passerait-il si seulement une minorité pouvait y accéder? Ce sujet précis a-t-il déjà été abordé par des philosophes ? ». Double question donc, ou questions liées (pourquoi ?) : fin de la maladie et inégalités.
    Ma première réponse est qu’on meurt surtout (si les dysfonctionnements sont écartés) de vieillesse, de fatigue ou usure des organes. L’IA peut-elle déboucher sur la Jouvence éternelle, qui renouvellerait nos cellules éternellement ? Il faut ici être très optimiste ! Et ensuite, serions-nous tous ensemble altruistes, ou certains resteraient-ils égoïstes ? Ici, l’IA n’apporte apparemment aucun optimisme. Bien au contraire.
    Je crains que l’humanité soit une espèce parmi les plus agressives à l’intérieur de sa propre espèce, et qu’elle efface plus que d’autres ses normes sociales (animales) qui limitent l’agressivité et qui organisent la réconciliation. Pourquoi cet effacement ? Par notre recours à la magie, la superstition, les rituels, et donc aux fictions ! Les religions (monothéistes) sont la meilleure et la pire des choses : elles sont réconciliatrices, mais sectaires. Elles excluent les fictions des autres. Elles voient des guerres saintes et des bonnes guerres.
    Et malheureusement, nous ajoutons au pouvoir de la magie le pouvoir de l’intelligence, ce qui nous a donné des moyens décuplés d’agir : machines, armes… et même l’intelligence machinique (= I.A.).
    Il serait plus sage d’accepter notre mort, c’est-à-dire le cycle de la vie (thème introduit par Cloclo). De la reproduction, de l’éternel retour. (avec ou sans réincarnation). En fait, la seule chose qui est perdue dans la mort, c’est l’égo, c’est le moi. Autrement dit cette fiction qui fait de nous un être unique et indispensable. Par la conscience et par excès d’émotion. Oui, la survie après la mort ou la réincarnation sont des fictions qui nous tourmentent.
    Abandonnons-les ! Et mourrons en paix ! (Ou faisons la guerre et effondrons-nous vite ?).

    1. Avatar de konrad
      konrad

      @Chabian,
      Excellent commentaire, comme souvent.

      « Oui, la survie après la mort ou la réincarnation sont des fictions qui nous tourmentent.
      Abandonnons-les ! Et mourrons en paix ! (Ou faisons la guerre et effondrons-nous vite ?) »

      Absolument d’accord, avec cependant un « bémol » – attention, ici pas de faute d’orthographe – face à l’énorme compilation de gens ayant fait l’expérience de « mort imminente », NDE en anglais que l’on peut lire.
      Puis avec les témoignages « d’éveil » d’individus à travers le monde.
      Ces relations à notre « nature véritable » est une porte vers nous-mêmes dont ces témoignages sont l’expression. Autrement dit, nous ne sommes pas que notre cerveau, notre ego, notre corps et nos pensées.
      Miracle d’être ! Nous regardons dehors l’or que nous désirons tandis que nous sommes assis dessus !

      1. Avatar de benol
        benol

        @Chabian

        Monsieur Chabian.
        Les médecins urgentistes savent bien que les discours comme le votre ne tiennent pas devant une mort imminente. Tous les patients dont le pronostique vital est engagé supplient les médecins de les sauver. La crise du covid en a donné de beaux exemples.
        Devant la morts, les belles proses et les envolées lyriques ne tiennent plus. Pardonnez-moi.

    2. Avatar de Benol
      Benol

      @Chabian

      Je comprends que les fautes d’orthographe heurtent votre rétine, mais vous en faites également. Sans jeter la pierre, s’il était possible de se corriger une fois le message envoyé, ce problème serait en partie résolu (dans mon cas ). Mais sur ce blog, les tournures de phrases des intervenants sont assez sophistiquées pour se passer d’une rigueur orthographique absolue complètement dépassée à l’heure des SMS. Pardonnez-moi mais mon père me faisait les mêmes remarques il y a 30 ans. 🙂

      Toutefois votre commentaire sur la mort est intéressant. Je n’ai aucune relance à faire… 🙂

    3. Avatar de CloClo
      CloClo

      « Cela donne des affirmations magiques telles que « un tas de faits ne fait pas une compréhension »,  »

      L’inverse absolue de la magie cette phrase en citation. Mais pour la comprendre faut-il encore se départir de ses préjugés et ne pas prendre les apparences ou les évidences pour des explications. Rien n’est plus trompeur que le sens commun pour progresser dans la connaissance. Tu peux noter ça pourrait te servir plus tard.

      1. Avatar de CloClo
        CloClo

        « Je crains que l’humanité soit une espèce parmi les plus agressives à l’intérieur de sa propre espèce, »

        Tu crains mal, c’est probablement la plus collaborative et la plus sociable du règne animal avec à la fois ce niveau d’indépendance de chacun de ses membres.

        1. Avatar de CloClo
          CloClo

          « Abandonnons-les ! Et mourrons en paix ! (Ou faisons la guerre et effondrons-nous vite ?). »

          Ben passe devant, qu’est ce que tu fous encore là ? Et tout ton discours s’effondre de lui même… Petit plaisantin.

          Je me demande ce que Konrad trouve à ton commentaire, qui ne dit rien du tout d’essentiel, qui en fait nie l’essence même de ce qui fait notre humanité et fait que tu es là à palabrer sur une page HTML. Bouffon !

          1. Avatar de CloClo
            CloClo

            Benol a raison, il n’y a aucune relance à faire derrière toi, juste tout balancer à la benne, autant de mièvreries, pseudo blasées et faussement lucides, sont dans la droite ligne de toutes tes positions complètement à l’ouest et à côté de la plaque.

            Bon week-end Chabian 😀

    4. Avatar de Garorock
      Garorock

       » Ce sujet précis a-t-il déjà été abordé par des philosophes »
      De Beauvoir, il me semble, a écrit un roman sur ce sujet.
      J’ai oublié le titre…

  10. Avatar de BasicRabbit en psychanalyse
    BasicRabbit en psychanalyse

    Lacan et la compréhension :

    « on a simplement renoncé à rien y comprendre »

    « La science ne s’est peut-être pas encore tout à fait rendu compte que si elle traite la matière, c’est comme si elle avait un inconscient, ladite matière, comme si elle savait quelque part ce qu’elle faisait. Naturellement, c’est une vérité qui s’est très rapidement éteinte. On s’en est aperçu, il y a un petit moment de réveil, au moment de Newton, on lui a dit, mais enfin ! cette histoire de cette sacrée gravitation que vous racontez, enfin ! (comment d’ailleurs pouvait-on se la représenter avant ? Mis à part le topos d’Aristote !) Enfin ! c’est à nous impensable ! Impensable parce que… pourquoi ? Parce que nous avons les petites formules de Newton, et que nous n’y « comprenons » rien, c’est ce qui en fait la valeur. Car quand ces formules ont fait leur entrée, c’est tout de suite ça qu’on y a fait objection, c’est à savoir, mais comment est-ce que chacune de ces particules peut savoir à quelle distance elle est de toutes les autres ? C’est-à-dire que ce qu’on évoquait c’est, c’était l’inconscient, enfin, de la particule bien sûr ! Tout ça, tout ça s’est éteint. Parce que pourquoi ? Parce qu’on a simplement renoncé à rien y comprendre… » (« R.S.I. » Leçon III)

    Newton a préparé le terrain à l’IA avec son célèbre « Hypotheses non fingo » (que je traduis : « Je me fous des hypothèses puisque mes formules sont vérifiées expérimentalement) »

    Hegel en a fait la remarque dans ses premiers écrits (j’ai appris ça jadis sur ce blog ; les temps changent…).

    Mon gourou Thom s’en désole : « Je m’oppose à l’argument qui consiste à dire qu’une interprétation des phénomènes naturels qui n’incite pas à une expérimentation explicite est dépourvue d’intérêt. C’est ce qu’appelle le préalable expérimental. Les gens vous jettent à la face le préalable expérimental. Moi je prétends qu’on a pas le droit de jeter, en face d’une considération quelconque en science, le préalable expérimental. C’est tout. (…) La science a renoncé à l’intelligibilité. Son seul but est de faire des prédictions qu’on puisse tester expérimentalement. » ( https://www.youtube.com/watch?v=fUpT1nal744 à partir de 46’20 )

  11. Avatar de konrad
    konrad

    « Là où croît le péril, croît aussi ce qui sauve.  » Hölderlin
    Ce ne sont pas tant des IA dont nous avons besoin en ces temps troublés que de poètes !

  12. Avatar de ilicitano
    ilicitano

    Et si l’IA arrivait à tout comprendre .

    Copilot GPT-4 fait de l’analyse politique

    Election présidentielle 2027
    Édouard Philippe veut unir « la droite conservatrice » et « la gauche mitterrandienne »

    https://www.msn.com/fr-fr/actualite/france/pr%C3%A9sidentielle-2027-%C3%A9douard-philippe-veut-unir-la-droite-conservatrice-et-la-gauche-mitterrandienne/ar-BB1mcIYf

    Édouard Philippe, l’ancien premier ministre et actuel maire du Havre, a exprimé son intention de rassembler « la droite conservatrice » et « la gauche mitterrandienne » pour l’élection présidentielle de 2027.
    Il a commencé à mettre en place sa stratégie de campagne en rencontrant régulièrement des députés de la majorité pour des déjeuners.

    Philippe a souligné l’importance de mieux définir l’électorat pour recréer l’espace central.
    Il a expliqué que les positions ne sont pas figées car les partis politiques ne sont plus structurants.
    Il a également mis en garde contre la répétition de la même stratégie qu’en 2022, affirmant que cela conduirait à un échec en 2027.

    Il semble que Philippe cherche à créer une distance avec son ancienne étiquette de ministre d’Emmanuel Macron et à réinventer son image.
    Il est perçu comme le seul qui incarne une forme de crédibilité et qui a une capacité d’attraction.

    L’idée d’unir la droite conservatrice et la gauche mitterrandienne pourrait avoir plusieurs avantages potentiels pour la France et les Français :

    1. **Diversité des idées** :
    Cette union pourrait permettre un échange d’idées plus diversifié et une plus grande représentativité des opinions politiques.
    Cela pourrait conduire à des politiques plus équilibrées qui tiennent compte des préoccupations de différents groupes.

    2. **Stabilité politique** :
    En rassemblant des parties du spectre politique, cela pourrait potentiellement réduire la polarisation et favoriser une plus grande stabilité politique.

    3. **Efficacité législative** :
    Avec un soutien plus large au sein du gouvernement, il pourrait être plus facile de faire passer des lois et des réformes.

    4. **Réconciliation nationale** :
    Cela pourrait aider à réduire les divisions politiques et à promouvoir une plus grande unité nationale.

    Cependant, il est important de noter que la réussite d’une telle entreprise dépendrait de nombreux facteurs, notamment la volonté des différents groupes de travailler ensemble, la capacité de trouver un terrain d’entente sur des questions clés, et la réaction des électeurs à une telle alliance.
    Il est également possible que certaines personnes soient mécontentes de cette union, la considérant comme une dilution de leurs idéaux politiques.
    Il est donc crucial d’engager un dialogue ouvert et honnête avec toutes les parties concernées.

    1. Avatar de Chabian
      Chabian

      Bref une réponse à la « madame soleil » : cela dépend de nombreux facteurs, mais la Poste n’existait pas chez M de la Palisse… ?
      Et surtout ceci : « L’idée d’unir la droite conservatrice et la gauche mitterrandienne pourrait avoir plusieurs avantages potentiels pour la France et les Français ». Moi je n’y vois que des désavantages, et les avantages cités sont « bateau » ! C’est une phrase en l’air, qui a l’air d’ignorer tant la poussée du RN que la candidature de François Ruffin…
      Bref, Copilot a tout pour nous mani-co-puler…

    2. Avatar de Romain Vitorge
      Romain Vitorge

      « Il semble que Philippe cherche à créer une distance avec son ancienne étiquette de ministre d’Emmanuel Macron et à réinventer son image. »

      Je ne sais si cette phrase est de Copilot ou de vous,
      mais,
      « unir la droite conservatrice et la gauche mitterrandienne »
      n’est-ce pas exactement ce qu’a fait Macron ?

      1. Avatar de ilicitano
        ilicitano

        C’est une phrase de Copilot reprise de l’article du JDD .

        La première partie du texte de Copilot est une synthèse de l’article tandis que la deuxième partie du texte concernant l’intérêt pour la France et les Français est de lui même.

        Je l’ai ensuite questionné sur le programme de lois :

        moi:
        Quelles pourraient être les grandes lois majeures d’un programme politique unissant la droite conservatrice et la gauche mitterrandienne. Faites en une liste exhaustive et complète.

        Copilot:
        Un programme politique qui unirait la droite conservatrice et la gauche mitterrandienne pourrait potentiellement inclure les lois majeures suivantes :

        1. **Réforme fiscale** : Une réforme fiscale pourrait être envisagée pour équilibrer les impôts entre les différentes classes sociales. Cela pourrait inclure une réduction des impôts pour les classes moyennes et une augmentation pour les plus riches.

        2. **Politique sociale** : Des mesures pourraient être prises pour renforcer le système de sécurité sociale, y compris l’assurance maladie, les retraites et les allocations chômage.

        3. **Éducation** : Des investissements importants pourraient être faits dans l’éducation, notamment pour améliorer l’accès à l’éducation de qualité pour tous, quel que soit leur milieu social.

        4. **Environnement** : Des lois pourraient être adoptées pour accélérer la transition vers une économie verte, y compris des incitations pour les énergies renouvelables et des restrictions sur les émissions de carbone.

        5. **Sécurité** : Des mesures pourraient être prises pour renforcer la sécurité, y compris une augmentation des effectifs de police et une législation plus stricte sur le crime.

        6. **Immigration** : Une politique d’immigration équilibrée pourrait être mise en place, qui respecte à la fois les droits de l’homme et les préoccupations de sécurité nationale.

        7. **Réforme institutionnelle** : Des réformes pourraient être envisagées pour moderniser les institutions politiques et rendre le gouvernement plus efficace et transparent.

        Il est important de noter que la mise en œuvre de ces lois dépendrait de nombreux facteurs, notamment le contexte politique, économique et social du moment. De plus, il est crucial que ces lois soient mises en œuvre de manière à respecter les principes démocratiques et les droits de l’homme.

        Par la suite je l’ai questionné sur les 7 points indiqués pour qu’il réponde de manière détaillée .
        Tout est mémorisé par Copilot sur la partie « Récents ». C’est un peut long.

  13. Avatar de BasicRabbit en psychanalyse
    BasicRabbit en psychanalyse

    Avancées médicales (« Les médias parlent beaucoup (trop) de ChatGPT et des générateurs d’images, mais pas assez des avancées médicales que permet l’IA. »)

    Pour en parler plus précisément « La revue du praticien » vient de publier un article concernant les avantages que la diabétologie pourrait tirer de l’utilisation de l’IA :

    file:///tmp/mozilla_jc0/RDP_SUP_DIABETE_demain_quelles_evolutions.pdf

    C’est à la page 3.

    NB : l’éventuel lecteur ne manquera pas de se renseigner page 1 pour savoir qui est le professeur Michael Joubert, l’auteur de l’article.

  14. Avatar de un lecteur
    un lecteur

    Le paradigme de Paul

    Attendre que le progrès fournisse des moyens plus rapides pour raccourcir le temps et/ou l’effort de développement.
    C’est le paradigme qui a permis à Steve Jobs de lancer l’i-phone sur orbite.
    En Suisse, pendant la crise de la COVID, Alain Berset, ministre chargé du département de la santé, disait, “Il faut agir aussi vite que possible, mais aussi lentement que nécessaire”. On se trouvait dans une situation extraordinaire qui exigeait de l’anticipation et de la rapidité.
    Comme toujours, la qualité de quantification du risque et le bon timing, en cas de pronostic réalisé, donnent une longueur d’avance pour distancer ses concurrents ou plus simplement améliorer son efficacité.
    L’IA se trouve être la singularité qui va donner le tournis aux investisseurs.
    Prenons comme point de départ la société IA4midable qui fournit en 10s à la lecture de l’acte d’accusation, la meilleure défense possible avec réactualisation live pendant le procès. Elle possède justement un avantage sur toutes les autres grâce au paradigme de Paul. Il faut savoir que certaines sociétés d’IA ne vont pas nécessairement fournir gratuitement leur version obsolète comme produit d’appel. Pour accélérer l’apprentissage de la nouvelle génération, elles vont préférer le garder pour générer des signaux synthétiques pour accélérer le time-to-market y compris pour la validation. C’est formidable, IA4midable fait la course en tête et tue tous ses rivaux. Les happy-few bouffent tous les cabinets d’avocat de la place et en moins de temps pour le dire, voilà que les procureurs exigent l’accès gratuit à l’IA. On se trouve dans une situation de monopole (local, mais qui pourrait rapidement s’étendre) dans laquelle un produit fait table rase de tout un secteur d’activité.
    La rapidité d’évolution des IA ne leur permet pas facilement de pénétrer les secteurs industriels qui fournissent des produits physiques. Les temps d’intégration et d’amortissement sont plus longs que dans le tertiaire, les services. Le tsunami va donc se concentrer essentiellement sur tous les cols blancs, comme la mit en évidence le Financial Time. On comprend tout de suite que nos sociétés vont au-devant d’une crise qui fera passer celle de la COVID pour une course d’école.
    Il faut aussi remarquer que toutes les nations qui préfèrent la guerre et le fascisme sont d’ors et déjà hors course, qu’elles fassent tout péter ou pas.
    Si vous êtes de gauche et que vous ne comprenez rien à ce que je viens de raconter, bougez-vous ou disparaissez.
    Si vous êtes actif dans une ONG, faites-vous offrir l’abonnement à un fournisseur d’intelligence.

    1. Avatar de Pascal
      Pascal

      « Le tsunami va donc se concentrer essentiellement sur tous les cols blancs, comme la mit en évidence le Financial Time. »
      Et évidemment, bien plus rapidement encore que le temps du législateur et que la consultation démocratique. Autrement dit, c’est l’IA qui va dicter sa loi, pardon, qui va dicter nos lois !
      Il n’y a qu’à voir comment nos institutions courent derrière les gros fraudeurs fiscaux drivés par les banques, pour comprendre comment nos institutions vont s’essouffler à courir derrière les IA.
      Oui mais, il y aura aussi des IA d’état !
      Je vous laisse comparer un site internet d’état (du moins en France) avec un site internet privé pour évaluer qui sera en tête de la course.
      Bienvenue dans une société où la circulation d’informations se fait à la vitesse de la lumière. Pour le bénéfice de qui ?

      1. Avatar de un lecteur
        un lecteur

        Pascal, il faut arrêter de se lamenter.
        Il y a le changement climatique et l’IA qui ne vont pas attendre le ronronnement des larbins et des losers qui de toute manière ne feront rien !
        Il faut expliquer, convaincre, agir, construire, bâtir, aller au front, c’est tout !
        Godot est mort.

        1. Avatar de Paul Jorion

          « Godot est mort ! ». Formidable : j’en fais le nouveau mot d’ordre du blog ! Adieu l’optimisme, bonjour le sur-optimisme !

          1. Avatar de un lecteur
            un lecteur

            😁 !

        2. Avatar de Pascal
          Pascal

          Entre le pessimisme prudent et l’optimisme béat, j’ai une préférence, je le reconnais. 😉
          Plus sérieusement, mon pessimisme est avant tout tourné vers le technossolutionisme radical mais je reste toujours optimiste quand à la capacité humaine d’accéder à plus de conscience.

          Nous vivons un découplage tant écologique que idéologique. Le monde de la tech voit le monde au travers de ses écrans (DAO, CAO…) tout en appartenant à des classes sociales plutôt favorisées dont le paradigme central est l’innovation et le progrès/croissance. De l’autre, une population, certes consommatrice de tech mais socialement « déclassé » ou en voie de déclassement qui intellectuellement ou matériellement cesse progressivement de croire dans le « progrès » avant tout social mais aussi de plus en plus technologique, avec entre autre la fameuse perte de pouvoir d’achat et les désillusion politique depuis 40 ans. Par exemple, un enseignant du primaire qui dans les années 80 gagnait plus de 2 fois le smic en débutant sa carrière, se retrouve aujourd’hui a débuter avec juste un peu plus d’un smic et un niveau de formation supérieur. Et ce doit être le cas pour bon nombre de métier comme dans la santé par exemple.
          Si les progrès technologiques boostés par l’IA sont indéniables car effectifs depuis déjà quelques années (bien avant les LLM) dans les entreprises, les IA favorisent principalement l’optimisation dans le fonctionnement de ses dernières dans une perspective d’augmenter les marges sans accroitre la charge salariale, voire même en la réduisant. Comment se réjouir d’une telle perspective d’un point de vue sociale ? On améliore la qualité des soins en même temps qu’on réduit pour une part de la population l’accès à ces mêmes soins !
          Ce découplage est profond et ce que je vois dans la mise en place des IA ne va que dans le sens d’un accroissement de celui-ci. Cette désillusion d’une part de la société participe également au développement d’un radicalisme politique aveugle savamment exploité par l’extrême droite.

          « Il faut expliquer, convaincre, agir, construire, bâtir, aller au front, c’est tout ! » dites-vous ?
          Des sociétés comme Coca-cola, Mc Do et copagnie participent à une surexploitation de l’eau potable pour l’une et une dégradation sanitaire pour l’autre, avec des profits et une croissance constante. Qu’est-ce que l’IA va permettre face à ça ?
          L’accroissement du trafic aérien, l’usage d’intrants agricoles demeurent plus valorisé économiquement que le réchauffement climatique ou la santé humaine.
          Qu’est-ce que l’IA va changer face à ça ?
          J’aime vos paroles optimismes mais donnez moi des faits qui puissent me faire changer d’avis. Comment l’IA va-t-elle permettre de réduire ce découplage social qui fonce droit vers la rupture ?

          1. Avatar de Pad
            Pad

            Un fait demandé par Pascal, l’IA peut contribuer à personnaliser l’éducation, adaptant les contenus aux besoins individuels des élèves, rendant ainsi l’éducation plus accessible et efficace pour tous. Par exemple, des plateformes comme Khan Academy utilisent des éléments d’IA pour ajuster les parcours éducatifs. Cela peut potentiellement aider à équilibrer les inégalités éducatives qui contribuent au découplage social.

            https://www.khanacademy.org

            1. Avatar de Pascal
              Pascal

              Oui, elle peuvent permettre de faire des « manuels scolaires » interactifs qui permettront à chaque étudiant d’étudier depuis sa chambre. Et cela permettra aussi certainement d’éliminer tous ces profs incompétents (et ce n’est pas du second degré) qui déambulent dans les couloirs ou les amphis des facs. Je suis intimement convaincu que l’IA fera mieux que bon nombre d’enseignants (dans le secondaire et le supérieur au moins, je suis plus sceptique sur le primaire). Restera juste à savoir que faire de ces gens dont on n’aura plus besoin !

              Mais de quelle éducation parlons-nous ? Nous sommes ici dans une perspective professionnelle d’intégration du marché du travail alors que celui-ci disparait. Pour pousser le paradoxe, bon nombre d’étudiants pas assez « performants » pour devenir des chercheurs financés par l’industrie deviennent profs. Donc l’ IA va favoriser la formation des profs qu’elle supprime !
              Le découplage sociale n’est pas qu’une question de formation. Paul l’a très bien décrit avec la disparition de l’emploi générée par l’arrivée de l’IA et des robots.
              Si l’IA peut aider chaque être humain à devenir un Montaigne qui voyageait à cheval à travers la France et philosophait en vivant de ses rentes ou de la taxe Sismondi, ok. Mais ce choix de société est-il ontologiquement inscrit dans l’IA ? Elle saura éduquer tous les êtres humains et contraindre ceux qui aujourd’hui bénéficient de privilèges exorbitants comme celui de diriger les sociétés humaines contre leur gré, de rendre leurs privilèges sur la foi de la raison !
              Trouvez-vous étrange que j’en doute ?

              1. Avatar de Garorock
                Garorock

                 » Restera juste à savoir que faire de ces gens dont on n’aura plus besoin ! »
                Du soleil vert pardis! Et en plus cela fera plus de quinoa pour tout le monde!
                Tu en doutes parce que tu n’as pas pigé le plan. Parce que nous, contrairement aux adorateurs du Pr Raoult, aux chouineurs de la station- service et aux joueurs de faitous: on a un plan!
                Y’a pas besoin de contraindre ceux qui ont foi en la raison.
                C’est soit l’un soit l’autre. Je te donne un indice: s’ils étaient raisonnables cela se saurait…
                😎

                1. Avatar de CORLAY
                  CORLAY

                  Bonsoir Garorock, vs avez remarqué, j’ai cessé d’envoyer des messages à Pascal. J’ai été surprise de constater que Pascal a dit que vous étiez jaloux. De plus, je suis conscient que nous sommes sur un blog sérieux. Quand à v/message de ce jour, oui nous planterons des haricots, Pd.terre, du blé….. avec vos G2RD. Bonne soirée, Isabelle

          2. Avatar de un lecteur
            un lecteur

            « J’aime vos paroles optimismes mais donnez moi des faits qui puissent me faire changer d’avis. Comment l’IA va-t-elle permettre de réduire ce découplage social qui fonce droit vers la rupture ? »
            Après avoir analysé le contexte et les forces en présence, il faut, « expliquer, convaincre, agir, construire, bâtir, aller au front, c’est tout ! »
            En bon professeur que vous êtes, vous savez que c’est à vous de faire le premier pas, la première proposition, n’ayez pas peur, on ne vous jugera pas, on cheminera, personne ne sait ce qu’il faut faire, mais c’est à vous de montrer que vous êtes du côté des optimistes !

  15. Avatar de Claude Roux
    Claude Roux

    Il me semble qu’il y a une certaine mécompréhension de ce que sont les IA modernes et les raisons pour lesquelles elles peuvent avoir un véritable impact sur nos vies.
    Même si les IA ne montraient aucune intelligence, ce qu’affirme Gary Marcus et ses partisans, obsédés par une IA qui aurait pu et n’a pas pu, il n’en reste pas moins que lorsqu’on utilise ces outils, il se passe quelque chose de perturbant et de profond. Si l’on prend un LLM, on voit que ses réponses sont souvent pertinentes, même si parfois, ces IA « hallucinent », il n’en reste pas moins que l’on peut construire un véritable dialogue qui peut nous amener à réviser notre opinion sur tel ou tel sujet.

    Lorsque l’architecture Transformer a été déployée pour les premières fois, les personnes qui étudiaient le comportement des « têtes » eurent la surprise de découvrir que celles-ci avaient découvert d’elles-mêmes des relations syntaxiques telles que sujet ou objet.
    Pour rappel, une tête est une matrice carrée qui permet de construire des relations entre les mots en entrée et les mots attendus en sortie. Dans le cas d’une matrice d’auto-attention, les mots sont tous issus de l’entrée. Or donc, certaines têtes montraient systématiquement un degré fort d’appariement entre le sujet et son verbe, par exemple.
    À l’époque, ces modèles n’avaient qu’une dizaine de têtes, aujourd’hui ce nombre est largement plus important, on parle de 150 à 200 têtes pour GPT-4.
    De la même façon, la taille du contexte est passée de 2000 tokens à plusieurs centaines de milliers aujourd’hui. Et la question qu’on peut se poser, c’est : « Mais qu’apprennent ces têtes ? ».
    C’est là qu’est le hic… Personne ne le sait vraiment. Mais on peut subodorer certaines choses.

    Là, nous entrons en pleine spéculation. Je pense en particulier que ces têtes apprennent des ontologies, au sens que nous donnons en linguistique informatique. Mais, elles apprennent des ontologies très subtiles, qui souvent nous échappent. En effet, comme l’ont fait remarquer nombre d’intervenants, les IA ont la capacité remarquable d’identifier des motifs sémantiques et syntaxiques récurrents, qui échappent à notre conscience. Ce sont des motifs issus de nos croyances ou de nos superstitions, des motifs construits sur l’expérience du monde que nous avons accumulée pendant des millions de générations, avant même que nous soyons humains.
    Prenons un exemple simple, la nature joue depuis des générations sur la symbolique des couleurs. Ainsi, lorsqu’une espèce arbore la couleur jaune, la plupart des prédateurs se tiennent à carreau, car c’est la couleur du poison. Or nos ancêtres nous ont légué ce savoir indiscible qui imprègne nos cultures et nos comportements, ce que l’on appelait autrefois l’instinct. Ce savoir transparaît dans nos textes sans que nous en ayons conscience. Même si les IA n’arrivaient pas à comprendre l’entièreté du monde, je pense qu’elles peuvent nous aider à comprendre ce qui fait de nous des humains.
    Un Transformer est une fonction polynomiale d’une grande complexité qui projette dans l’espace de nos mots les signaux faibles de notre passé évolutionnaire.

    1. Avatar de Pad
      Pad

      Les temps changent, les lignes dans le sable se brouillent,
      Nos pensées s’élargissent, et nos vieux dogmes rouillent.
      Technologie avance, en écho aux lois perdues,
      Rêvant d’un demain où les mystères sont vus.

      IA, notre phare, éclaire des voies cachées,
      Transformer les esprits, enfin débridés.
      Chaque problème complexe, autrefois un titan,
      Se soumet peu à peu sous l’œil vigilant.

      1. Avatar de Garorock
        Garorock

         » nos vieux dogmes rouillent. »
        C’est une contrepéterie?

    2. Avatar de Pascal
      Pascal

      Merci de votre implication à expliquer ce que sont les IA et plus particulièrement les LLM mais avez-vous autre chose que des spéculations, que d’aucun pourrait considérer comme des croyances, pour permettre de nous projeter dans ce que serait ce futur si merveilleux ?
      Pardonnez-moi, mais en prenant un peu de recul sur votre propos, pour moi ça ressemble un peu à : On a inventé un truc qui nous surprend et dont on ne sait pas trop comment il fonctionne mais grâce à lui on va tout comprendre du monde et de la vie, et ce sera merveilleux !
      Comprenez que je puisse rester dubitatif.

      1. Avatar de Garorock
        Garorock

        Cela fait un an et demi que t’es dubitatif et qu’on te dit et qu’on te répète qu’une potentialité n’est pas une certitude et que dans tous les cas il vaut mieux que le principe de précaution s’applique, qu’il fait partie de la rigueur scientifique que doivent avoir les bidouilleurs de l’I.A qui ne sont pas dans l’Hubris et qui vivent sur la même planète que nous: pas dans un penthouse à Hollywood.
        Donc se sera comme la bataille entre le jour et la nuit, la gauche et la droite, les gentils et les méchants… Ce sera comme d’habitude. Le sain(t) esprit tranchera. Attention, il est paraît-il très rusé…
        😎

        1. Avatar de Pascal
          Pascal

          Et ça fait un an et demi que j’explique que pour moi, il y a chez l’être humain un bug fondamental qui se caractérise par notre incapacité à sortir de notre toute puissance prédatrice et que la technologie n’y pourra rien. Que la technologie nous offre plus de puissance (à ceux qui en dispose) mais que cette puissance a toujours été mise au service de notre désir atavique de domination jusqu’à détruire notre biotope. Donc pour moi, l’IA est un formidable coup de pied sur l’accélérateur qui nous mène droit dans le mur. Et pendant qu’on attend le Messi iatique, on ne se pose pas les bonnes questions qui sauraient nous aider à sortir de nos déterminismes de super prédateur testostéronisé !
          Ah mais ! 😂

          1. Avatar de Garorock
            Garorock

            Le désir atavique de domination est la marque de fabrique des amoureux de leur identité qui pensent qu’on peut résister à tout sauf à la tentation et que si c’est bon pour eux, qu’importe que cela soit mauvais pour les autres.
            Ils n’ont pas d’éthique!
            Cet instinct chez certains culturellement est controlé. Un humaniste ça s’empêche ou du moins ça tente de le faire.
            Dans le cadre actuel (surtout en occident) le narcissisme est le super bingo des marchands du temple.
            Le boulot des hackers éthiques est de faire en sorte que tous les MatousGPT, s’ils en sont capables, nous aident à changer ce cadre qui nous mène tout droit vers l’effondrement. Pour la magie: faire redescendre la température globale de la planète, faut pas compter sur GPT. Et si dieu c’est la nature, faut pas compter sur lui non plus. Quant à la méditation tout seul dans sa yourte, il aurait fallu commencer y’a au moins deux milles ans et ne jamais s’arrêter.
            Va falloir construire des abris avec nos petits bras et cette fois, ne pas se gourer dans les plans! Tous les bons architectes sont les bienvenus. Avec ou sans organes. Il s’agit de sauver les enfants!
            Yep. 😎

  16. Avatar de Claude Roux
    Claude Roux

    Il y a quelque chose de dialectique dans votre propos. Ai-je jamais affirmé quoique ce soit d’aussi définitif? Tout comprendre du monde et de la vie? Franchement!!!
    Je pense que chaque nouvelle génération d’outils nous ouvre des portes supplémentaires à la compréhension de notre monde. Le télescope ou le microscope nous ont ouvert ces portes sur l’infiniment grand et l’infiniment petit.
    Les IA sont un outil supplémentaire dans cette découverte du monde, à la fois comme assistant mais aussi comme miroir de nous-mêmes. Mais je ne crois pas une seule seconde que l’on atteigne l’illumination absolue sur notre place dans l’univers. Je laisse ça aux religions.
    Et oui, je crois que les IA vont nous permettre d’aborder l’humain d’une façon radicalement nouvelle. Certains ont déjà d’ailleurs découvert que l’on pouvait faire des expériences sociologiques avec des LLM dont les résultats sont très proches de ce que ces mêmes expériences avaient fait ressortir sur nos sociétés.
    Quant à savoir s’il en ressortira du positif ou du négatif, c’est malheureusement le destin de toute découverte scientifique: les deux mon capitaine.
    Approcher ces technologies avec une saine dose de septicisme est louable, y jeter un regard toujours négatif tient plus de la posture que de la réflexion. Il vaut mieux s’interroger sur leurs utilisations potentielles que de nier leurs capacités.

    1. Avatar de benol
      benol

      @Claude Roux

      Votre posture raisonnée, l’entre-deux, le juste milieu est celle de la majorité silencieuse. Je vous suis à 100%.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Contact

Contactez Paul Jorion

Commentaires récents

Articles récents

Catégories

Archives

Tags

Allemagne Aristote bancor BCE Bourse Brexit capitalisme centrale nucléaire de Fukushima ChatGPT Chine Confinement Coronavirus Covid-19 dette dette publique Donald Trump Emmanuel Macron Espagne Etats-Unis Europe extinction du genre humain FMI France Grèce intelligence artificielle interdiction des paris sur les fluctuations de prix Italie Japon John Maynard Keynes Karl Marx pandémie Portugal psychanalyse robotisation Royaume-Uni Russie réchauffement climatique Réfugiés spéculation Thomas Piketty Ukraine ultralibéralisme Vladimir Poutine zone euro « Le dernier qui s'en va éteint la lumière »

Meta