Archives de catégorie : Le genre humain

L’humanité à l’heure du choix : grande bifurcation ou grande liquidation ?, par Roberto Boulant

Ouvert aux commentaires.

Bernard Stiegler dans un tout récent entretien avec Aude Lancelin (Éviter l’apocalypse) défend l’idée que face au nihilisme d’un capitalisme nous conduisant directement à l’extinction, il faut que l’humanité construise de toute urgence (et c’est le GIEC qui le dit) une vision alternative à même de nous redonner espoir. Il ne s’agit plus de résister, de tenter de limiter les ravages humains, sociaux et écologiques du Moloch mondialisé et financiarisé, mais de renverser la domination, c’est-à-dire de faire la révolution (bifurcation) qui nous permettra de survivre. Pour cela le philosophe défend l’idée que nous devons passer du système fermé du néolibéralisme – incapable par construction d’évoluer (TINA) – à un système dynamique ouvert qui bien qu’utilisant le calcul, admet que tout ne peut pas être calculé.

Continuer la lecture de L’humanité à l’heure du choix : grande bifurcation ou grande liquidation ?, par Roberto Boulant

21Shares
Recommandez par mail Recommandez par mail

Le VIROSAPIENS, par G.J. CORBISIER

Ouvert aux commentaires.

Les millénaires passant, l’évidence est devenue aveuglante : le taxon Sapiens Sapiens qui a pris le pas chez les Homos s’avère en réalité dévastateur. Non seulement il l’est pour lui-même mais il entraîne dans sa destruction une bonne partie des espèces ainsi que l’environnement actuel. Sera-ce à partir de l’an 3000 ? Combien de temps faudra-t-il pour que tous les hommes disparaissent, et tous disparaîtront-ils ? Qu’est-ce qui, du règne animal, disparaîtra le plus totalement et le plus vite ? Il est difficile de répondre ou même de préciser les délais. Mais, même si Einstein n’a pas écrit ou dit que ‘’si les abeilles devaient totalement disparaître, l’homme ne survivrait pas plus de quatre ans’’, il est vrai qu’un tel événement aurait de lourdes et sans doute rapides conséquences, et cela malgré tous les autres fertilisateurs.

Continuer la lecture de Le VIROSAPIENS, par G.J. CORBISIER

7Shares
Recommandez par mail Recommandez par mail

Université catholique de Lille, Paul Jorion : « Déclarer l’état d’urgence pour le genre humain ? » le 6 novembre 2018 à 17h30

Un cycle de 6 conférences par Paul Jorion. Une annonce officielle aura lieu ultérieurement, qui précisera le lieu exact des conférences sur le campus. Je vous tiendrai au courant.

  1. Quel scénario pour les années qui viennent ?

Quatre films significatifs :

         Le dernier rivage (1959) : l’humanité finit par s’autodétruire du fait de son surarmement

         Elysium (2013) : tandis que les pauvres s’entre-déchirent sur une Terre dégradée, les riches, devenus immortels, vivent une vie idyllique dans une station spatiale

         Interstellar (2014) : la Terre ayant été rendue par nous inhabitable, le salut du genre humain est dans la colonisation d’autres mondes

         Terminator (1984) : les machines désormais autonomes se débarrassent des hommes devenus un fardeau pour elles

Continuer la lecture de Université catholique de Lille, Paul Jorion : « Déclarer l’état d’urgence pour le genre humain ? » le 6 novembre 2018 à 17h30

7Shares
Recommandez par mail Recommandez par mail

CRISPER-Cas9 : un sondage, trois réactions

Ouvert aux commentaires.

Le Pew Research Center a publié le 26 juillet dernier une étude qui avance que 7 Américains sur 10 approuveraient l’utilisation des technologies « d’édition » des gènes à des fins thérapeutiques sur les embryons et les bébés (Public Views of Gene Editing for Babies Depend on How It Would Be Used).

La réaction de Jean-Paul Vignal :

Cet optimisme riche en promesses est néanmoins inquiétant techniquement parce que les effets secondaires de CRISPR, l’outil qui permet cette édition ne sont pas encore bien connus (CRISPR Gene Editing May Have Unanticipated Side Effects).

Continuer la lecture de CRISPER-Cas9 : un sondage, trois réactions

12Shares
Recommandez par mail Recommandez par mail

« Trump : Ce qui apparaît en surface n’est pas beau à voir », le 11 août 2018 – Retranscription

Retranscription de « Trump : Ce qui apparaît en surface n’est pas beau à voir ». Merci à Éric Muller, Grégoire Pichard et Olivier Brouwer ! Ouvert aux commentaires.

Bonjour, nous sommes le samedi 11 août 2018, et aujourd’hui, le titre de ma petite causerie sera : « Trump : Ce qui apparaît en surface n’est pas beau à voir ».

Je vous ai déjà parlé des personnes qui m’écrivent pour me dire : « Pourquoi cette obsession chez vous à propos de la personne de M. Trump ? », et là, j’ai déjà répondu : il est l’ennemi public N°1 de l’humanité parce qu’il aggrave de manière considérable le danger d’extinction de l’humanité. Il ne joue pas dans la même catégorie, il n’est pas dans la même ligue, il n’est pas dans la même division que Madame Hillary Clinton, dont j’avais souligné qu’elle est, en fait, l’obsession de la plupart des gens qui m’écrivent sur Trump, et qui me parlent après de manière infinie, infiniment longue, de grandes logorrhées, qui ne portent absolument pas sur Trump mais sur Hillary Clinton, et où il y a – je ne l’avais pas signalé jusqu’ici – où il y a quand même une part de sexisme, voilà, qui paraît quand même assez dominante.

Continuer la lecture de « Trump : Ce qui apparaît en surface n’est pas beau à voir », le 11 août 2018 – Retranscription

7Shares
Recommandez par mail Recommandez par mail

Parfois heureusement, le genre humain se rend compte qu’il n’est qu’un !

Des passants regardent et se réjouissent au passage des ambulances transportant certains des jeunes rescapés de la grotte. – Lauren DeCicca/Getty Images

P.S. Je n’exclus pas pour autant des gens envers qui j’ai beaucoup de sympathie, les éléphants, les vaches, etc. Vous me connaissez : d’ailleurs certains m’appellent « Noé Second ».

31Shares
Recommandez par mail Recommandez par mail

C’est quoi une surpopulation ?

Ouvert aux commentaires.

C’est une discussion qui vient d’avoir lieu dans les commentaires du Blog, mais comme c’est susceptible d’intéresser davantage de monde que les seuls aficionados qui se défient dans les commentaires, je la reproduis ici.

Hadrien écrit (14h18) :

Ma question : pourquoi faudrait il une IA pour constater le problème démographique ?

La surpopulation détruit notre planète, bien plus que le capitalisme.

Cette évidence reste refusée par P. Jorion et beaucoup de jorionistes, sans compter le Pape, les économistes, les politiques, des « intellectuels », les journalistes tous populationnistes.

Continuer la lecture de C’est quoi une surpopulation ?

44Shares
Recommandez par mail Recommandez par mail

« Toutes affaires cessantes »

J’ai vu se profiler une crise financière et économique gigantesque, et j’ai dit : « Il faut s’occuper de cela, toutes affaires cessantes ! » J’ai regardé autour de moi, et je n’ai vu que des yeux ronds. À une exception près, qui est aussi celui qui m’a dit un jour il y a dix ans à propos d’une personne dont j’entendais le nom prononcé pour la première fois : « Attention, il est présidentiable ! »

J’ai vu se profiler l’extinction de l’humanité. J’ai dit : « Il faut s’occuper de cela, toutes affaires cessantes ! » Là aussi, je n’ai vu que des yeux ronds, sauf dans un pays très lointain mais qui se sait au milieu.

J’ai vu la Bête de l’Apocalypse, et son nom était Trump, et j’ai dit : « Il faut s’occuper de cela, toutes affaires cessantes ! » Je le répète ici tous les jours, mais j’entends dire : « Ça n’intéresse pas grand-monde, ce n’est pas vendeur ! Vous n’avez pas plutôt écrit quelque chose d’optimiste ? »

Continuer la lecture de « Toutes affaires cessantes »

81Shares
Recommandez par mail Recommandez par mail

Le genre humain est bisexué : ce qu’en pense la culture populaire

En rapport avec mon billet Le genre humain est bisexué, que Le Monde a eu l’amabilité de reproduire dans son édition du 30 janvier, je me suis convaincu qu’une enquête « de terrain », comme s’expriment les anthropologues, serait intéressante quant à ma remarque « [L]es rôles reproductifs différents [des hommes et de femmes] impliquent des comportements différents ». Il est clair que, dans certaines de ses manifestations en tout cas, la culture populaire entérine cette attente de comportements très différenciés. Je mets ici une vidéo qui va dans ce sens.

8Shares
Recommandez par mail Recommandez par mail

Néolibéralisme et djihadisme, la nouvelle Sainte-Alliance ?, par Roberto Boulant

Billet invité. Ouvert aux commentaires.

À soixante-trois ans d’intervalle, deux fêtes de la Toussaint auront marqué au fer rouge l’histoire de France : celle en 1954 de la « Toussaint sanglante » marquant le début de ce qui allait devenir la guerre d’Algérie, et aujourd’hui 1er novembre 2017, celle qui voit la banalisation de l’état d’urgence par son entrée dans la loi ordinaire.

Continuer la lecture de Néolibéralisme et djihadisme, la nouvelle Sainte-Alliance ?, par Roberto Boulant

55Shares
Recommandez par mail Recommandez par mail

Marc Defant, géochimiste : notre existence d’animal technologique tient du miracle

Je m’aventure très loin en-dehors du domaine de mes compétences. Corrigez-moi si nécessaire. Ouvert aux commentaires.

L’explication la plus convaincante du fait que nous soyons seuls ou apparemment seuls dans un si grand univers me semble avoir été donnée par un scientifique : Marc Defant, vulcanologue et professeur de géochimie à l’Université de Floride méridionale à Tampa, qui, dans une conférence TEDx intitulée « Pourquoi nous sommes seuls dans la galaxie », explique que l’apparition d’êtres intelligents de notre type requiert la conjonction d’événements extrêmement rares d’un point de vue statistique, devant de plus se produire dans un ordre bien précis. Continuer la lecture de Marc Defant, géochimiste : notre existence d’animal technologique tient du miracle

19Shares
Recommandez par mail Recommandez par mail

Réforme du code pénal ou … de la civilité ? par Madeleine Théodore

Billet invité. Ouvert aux commentaires.

Être acteur ou actrice, ce n’est pas seulement mettre son physique au service d’un rôle ou d’un texte, c’est aussi mettre en jeu son potentiel de sensibilité, de manière souvent inconditionnelle et généreuse. L’affaire Harvey Weinstein suscite beaucoup de réactions et de témoignages associés à ce milieu professionnel, et c’est à juste titre, car il s’agit autant d’une insulte aux personnes, au métier – un des plus vulnérables – qu’un abus concernant l’accès à la profession, au sens le plus neutre du terme.

Continuer la lecture de Réforme du code pénal ou … de la civilité ? par Madeleine Théodore

7Shares
Recommandez par mail Recommandez par mail

Le temps qu’il fait le 13 octobre 2017

L’avenir

I. Le 19e congrès du PCC

II. Les idées pour changer le monde ne sont pas des brevets donnant lieu à redevance

III. Aujourd’hui tout le monde est « prospectiviste »

Continuer la lecture de Le temps qu’il fait le 13 octobre 2017

5Shares
Recommandez par mail Recommandez par mail

Du nombril des primates et de l’intelligence artificielle forte, par Roberto Boulant

Billet invité. Ouvert aux commentaires.

Alexis Toulet dans son dernier billet se demandait si les ordinateurs pourraient atteindre un niveau d’intelligence similaire à celui de l’être humain ou si des robots pourraient devenir indépendants de leurs créateurs, voire hostiles, en allant même jusqu’à les remplacer. Questions dans l’air du temps certes, mais qui au vu des colossaux budgets de recherche de la DARPA et de ses homologues étrangers se posent très sérieusement. Notre espèce étant ainsi faite que les domaines de recherche susceptibles de déboucher sur une quelconque supériorité militaire voient aussitôt s’ouvrir les vannes du financement.

Continuer la lecture de Du nombril des primates et de l’intelligence artificielle forte, par Roberto Boulant

15Shares
Recommandez par mail Recommandez par mail