Archives de catégorie : Le genre humain

Parfois heureusement, le genre humain se rend compte qu’il n’est qu’un !

Des passants regardent et se réjouissent au passage des ambulances transportant certains des jeunes rescapés de la grotte. – Lauren DeCicca/Getty Images

P.S. Je n’exclus pas pour autant des gens envers qui j’ai beaucoup de sympathie, les éléphants, les vaches, etc. Vous me connaissez : d’ailleurs certains m’appellent « Noé Second ».

31Shares

C’est quoi une surpopulation ?

Ouvert aux commentaires.

C’est une discussion qui vient d’avoir lieu dans les commentaires du Blog, mais comme c’est susceptible d’intéresser davantage de monde que les seuls aficionados qui se défient dans les commentaires, je la reproduis ici.

Hadrien écrit (14h18) :

Ma question : pourquoi faudrait il une IA pour constater le problème démographique ?

La surpopulation détruit notre planète, bien plus que le capitalisme.

Cette évidence reste refusée par P. Jorion et beaucoup de jorionistes, sans compter le Pape, les économistes, les politiques, des « intellectuels », les journalistes tous populationnistes.

Continuer la lecture de C’est quoi une surpopulation ?

44Shares

« Toutes affaires cessantes »

J’ai vu se profiler une crise financière et économique gigantesque, et j’ai dit : « Il faut s’occuper de cela, toutes affaires cessantes ! » J’ai regardé autour de moi, et je n’ai vu que des yeux ronds. À une exception près, qui est aussi celui qui m’a dit un jour il y a dix ans à propos d’une personne dont j’entendais le nom prononcé pour la première fois : « Attention, il est présidentiable ! »

J’ai vu se profiler l’extinction de l’humanité. J’ai dit : « Il faut s’occuper de cela, toutes affaires cessantes ! » Là aussi, je n’ai vu que des yeux ronds, sauf dans un pays très lointain mais qui se sait au milieu.

J’ai vu la Bête de l’Apocalypse, et son nom était Trump, et j’ai dit : « Il faut s’occuper de cela, toutes affaires cessantes ! » Je le répète ici tous les jours, mais j’entends dire : « Ça n’intéresse pas grand-monde, ce n’est pas vendeur ! Vous n’avez pas plutôt écrit quelque chose d’optimiste ? »

Continuer la lecture de « Toutes affaires cessantes »

79Shares

Le genre humain est bisexué : ce qu’en pense la culture populaire

En rapport avec mon billet Le genre humain est bisexué, que Le Monde a eu l’amabilité de reproduire dans son édition du 30 janvier, je me suis convaincu qu’une enquête « de terrain », comme s’expriment les anthropologues, serait intéressante quant à ma remarque « [L]es rôles reproductifs différents [des hommes et de femmes] impliquent des comportements différents ». Il est clair que, dans certaines de ses manifestations en tout cas, la culture populaire entérine cette attente de comportements très différenciés. Je mets ici une vidéo qui va dans ce sens.

8Shares

Néolibéralisme et djihadisme, la nouvelle Sainte-Alliance ?, par Roberto Boulant

Billet invité. Ouvert aux commentaires.

À soixante-trois ans d’intervalle, deux fêtes de la Toussaint auront marqué au fer rouge l’histoire de France : celle en 1954 de la « Toussaint sanglante » marquant le début de ce qui allait devenir la guerre d’Algérie, et aujourd’hui 1er novembre 2017, celle qui voit la banalisation de l’état d’urgence par son entrée dans la loi ordinaire.

Continuer la lecture de Néolibéralisme et djihadisme, la nouvelle Sainte-Alliance ?, par Roberto Boulant

55Shares

Marc Defant, géochimiste : notre existence d’animal technologique tient du miracle

Je m’aventure très loin en-dehors du domaine de mes compétences. Corrigez-moi si nécessaire. Ouvert aux commentaires.

L’explication la plus convaincante du fait que nous soyons seuls ou apparemment seuls dans un si grand univers me semble avoir été donnée par un scientifique : Marc Defant, vulcanologue et professeur de géochimie à l’Université de Floride méridionale à Tampa, qui, dans une conférence TEDx intitulée « Pourquoi nous sommes seuls dans la galaxie », explique que l’apparition d’êtres intelligents de notre type requiert la conjonction d’événements extrêmement rares d’un point de vue statistique, devant de plus se produire dans un ordre bien précis. Continuer la lecture de Marc Defant, géochimiste : notre existence d’animal technologique tient du miracle

19Shares

Réforme du code pénal ou … de la civilité ? par Madeleine Théodore

Billet invité. Ouvert aux commentaires.

Être acteur ou actrice, ce n’est pas seulement mettre son physique au service d’un rôle ou d’un texte, c’est aussi mettre en jeu son potentiel de sensibilité, de manière souvent inconditionnelle et généreuse. L’affaire Harvey Weinstein suscite beaucoup de réactions et de témoignages associés à ce milieu professionnel, et c’est à juste titre, car il s’agit autant d’une insulte aux personnes, au métier – un des plus vulnérables – qu’un abus concernant l’accès à la profession, au sens le plus neutre du terme.

Continuer la lecture de Réforme du code pénal ou … de la civilité ? par Madeleine Théodore

7Shares

Le temps qu’il fait le 13 octobre 2017

L’avenir

I. Le 19e congrès du PCC

II. Les idées pour changer le monde ne sont pas des brevets donnant lieu à redevance

III. Aujourd’hui tout le monde est « prospectiviste »

Continuer la lecture de Le temps qu’il fait le 13 octobre 2017

5Shares

Du nombril des primates et de l’intelligence artificielle forte, par Roberto Boulant

Billet invité. Ouvert aux commentaires.

Alexis Toulet dans son dernier billet se demandait si les ordinateurs pourraient atteindre un niveau d’intelligence similaire à celui de l’être humain ou si des robots pourraient devenir indépendants de leurs créateurs, voire hostiles, en allant même jusqu’à les remplacer. Questions dans l’air du temps certes, mais qui au vu des colossaux budgets de recherche de la DARPA et de ses homologues étrangers se posent très sérieusement. Notre espèce étant ainsi faite que les domaines de recherche susceptibles de déboucher sur une quelconque supériorité militaire voient aussitôt s’ouvrir les vannes du financement.

Continuer la lecture de Du nombril des primates et de l’intelligence artificielle forte, par Roberto Boulant

15Shares

LE TEMPS QU’IL FAIT LE 28 JUILLET 2017 – Retranscription

Retranscription de Le temps qu’il fait le 28 juillet 2017. Merci à Marianne Oppitz et Olivier Brouwer ! Ouvert aux commentaires.

Bonjour, nous sommes le vendredi 28 juillet 2017 et hier, j’ai reçu un long message d’un participant au Blog, qui fait des billets sur le blog, et qui participe aussi à l’activité du groupe plus restreint qui s’appelle : « Les Amis du Blog de Paul Jorion ». Il m’envoyait un portrait de la situation de mon blog, des « Amis du Blog de Paul Jorion » et, d’une manière plus générale aussi, de la situation dans les pays où on lit, où on écoute essentiellement le Blog de Paul Jorion, c’est-à-dire dans les pays francophones : en France, en Belgique, en Suisse, au Québec et dans d’autres endroits. Continuer la lecture de LE TEMPS QU’IL FAIT LE 28 JUILLET 2017 – Retranscription

11Shares

Les bases biologiques de la morale ou de l’intérêt de l’altruisme chez les primates sociaux, par Roberto boulant

Billet invité

Une théorie scientifique se doit d’être explicative mais également prédictive. Et comme toute construction intellectuelle organisée en système, elle doit pouvoir se confronter à de nouvelles observations afin d’être confortée, précisée, ou même à l’occasion… invalidée ! Ainsi en va-t-il des cathédrales intellectuelles, comme le modèle standard en physique des particules par exemple, que théoriciens et expérimentateurs partout sur la planète s’acharnent à vouloir dynamiter (las, en vain jusqu’à présent). Continuer la lecture de Les bases biologiques de la morale ou de l’intérêt de l’altruisme chez les primates sociaux, par Roberto boulant

20Shares

La fusée Ariane, petite fille du missile balistique nazi V2, ou les origines du programme spatial français, par Roberto Boulant

Billet invité.

Un petit texte en hommage à Jacques Villain qui vient de nous quitter. Ingénieur de formation et historien de la conquête spatiale, ces travaux nous rappellent combien il n’existe pas de recherche appliquée neutre. Continuer la lecture de La fusée Ariane, petite fille du missile balistique nazi V2, ou les origines du programme spatial français, par Roberto Boulant

14Shares

Qui étions-nous ? Nous étions une manifestation du vivant. Et nous le savions.

Dans Le dernier qui s’en va éteint la lumière, j’ai tenté de faire un pas en arrière par rapport à ce que fait habituellement l’anthropologue, en portant sur nous en tant que genre humain, le regard d’un anthropologue extra-terrestre. Dans Qui étions-nous ?, je tenterai de faire un pas en arrière de plus.

Continuer la lecture de Qui étions-nous ? Nous étions une manifestation du vivant. Et nous le savions.

26Shares

La liberté de choisir ou de vivre sa préférence pour le mot « choisir » ou le mot « vivre »

J’ai choisi dans Le dernier qui s’en va éteint la lumière, de développer un modèle de la conscience que j’ai proposé pour la première fois dans un article publié en 1999 dans la revue L’Homme, intitulé « Le secret de la chambre chinoise ». Dans cet article, je tire les conséquences de la découverte par le psychologue Benjamin Libet que ce que nous appelons notre « intention » de poser un acte n’intervient qu’après que cet acte a été posé. Le retard avait été calculé par Libet comme étant d’une demi-seconde mais des études récentes ont montré que le délai pouvait se monter jusqu’à dix secondes. Des mots comme « volonté » ou « intention » perdent du coup le sens que nous leur attribuons habituellement ; la question se pose même s’il convient encore de les utiliser.

Continuer la lecture de La liberté de choisir ou de vivre sa préférence pour le mot « choisir » ou le mot « vivre »

10Shares

REQUIEM : le temps alloué était dépassé…, par Philippe Soubeyrand

Ce texte a été rendu permanent sur le Blog sous la forme très accessible d’une Page dans la colonne de gauche.

REQUIEM : le temps alloué était dépassé…

Note de l’auteur :

L’anticipation que je vous propose ici est avant tout dédiée aux enfants. Elle renvoie aux références permettant de rendre l’ensemble robuste. Libre à chacun de se faire sa propre opinion, sauf que nous n’avons plus le choix. Nous devons agir maintenant et non demain…

Fig1b-Mars_NASA_2016

Hubble Takes Mars Portrait Near Close Approach – Image Hubble publiée le 19 mai 2016 par NASA Goddard Space Flight Center – NASA, ESA, the Hubble Heritage Team (STScI/AURA), J. Bell (ASU), and M. Wolff (Space Science Institute) – (CC BY 2.0) [1].

Continuer la lecture de REQUIEM : le temps alloué était dépassé…, par Philippe Soubeyrand

15Shares