Archives de catégorie : Terrorisme

La violence nue, par Dominique Temple

Billet invité. P. J. : Je me permets d’attirer votre attention sur ce qui me paraît une réflexion essentielle ici sur le meurtre-suicide. Ouvert aux commentaires.

Toutes les sociétés, nous rappelle Marcel Mauss, sont fondées à l’origine sur le principe de réciprocité. Mais d’où vient que depuis l’origine des temps les sociétés se livrent des guerres inexpiables ? Serait-ce que chaque système de réciprocité produirait un sentiment de l’humain, exclusif et irréductible ? Hors de la réciprocité, autrui serait-il abandonné aux forces de la nature ?

Continuer la lecture de La violence nue, par Dominique Temple

Partager :

Court terme, long terme, par Michel Leis

Billet invité.

Comme le rappelle Cedric Mas dans son billet, la rhétorique guerrière porte avant tout sur le court terme. La lutte contre le terrorisme ne peut se limiter à une série de « batailles », que ce soit sur le territoire national contre des individus prêts à recourir à la violence, ou à l’extérieur avec les bombardements contre Daesh. Les postures guerrières et les mesures d’exception sont un acte de communication avant d’être réellement efficaces. Il faut rappeler une évidence : sans perspectives de long terme, la lutte contre le terrorisme est vouée à l’échec, il se renouvelle sans cesse et continue d’attirer à lui de nouveaux adeptes. On gagne des batailles sans jamais gagner la guerre. Depuis longtemps déjà, les priorités de la politique nationales et l’action diplomatique traduisent ce manque de vision, non seulement en France, mais dans d’autres pays occidentaux.

Continuer la lecture de Court terme, long terme, par Michel Leis

Partager :

La réaction et la peur, par Aurèle

Billet invité.

Il faut se garder bien sûr d’essayer d’analyser et d’expliquer des phénomènes sociaux à la seule lumière du fait individuel et d’une « psychologie spontanée ». Celle-ci m’a cependant semblé expliquer parfaitement une réaction dont j’ai été témoin la semaine passée. Comment expliquer autrement en effet le discours de ce professeur d’université au cours duquel j’assistais, après les attentats de Paris du vendredi 13 novembre ?

Continuer la lecture de La réaction et la peur, par Aurèle

Partager :

La livre de chair, par Zébu

Billet invité.

« Le président de la République a remercié le Roi pour l’assistance efficace apportée par le Maroc à la suite des attentats de vendredi dernier. Les deux chefs d’Etat ont marqué la détermination partagée de la France et du Maroc à mener ensemble le combat contre le terrorisme et la radicalisation et à œuvrer à la résolution des crises régionales et internationales. »

Continuer la lecture de La livre de chair, par Zébu

Partager :

Passer de la lutte contre le terrorisme à la prévention du risque terroriste, par Cédric Mas

Billet invité.

Nous poursuivons nos réflexions sur une alternative aux postures et aux réactions à court terme, adoptées par nos dirigeants – au moins dans leurs discours – qui nécessite de définir et de mettre en œuvre une stratégie de prévention du risque terroriste.

Continuer la lecture de Passer de la lutte contre le terrorisme à la prévention du risque terroriste, par Cédric Mas

Partager :

LE TEMPS QU’IL FAIT LE 20 NOVEMBRE 2015 – (retranscription)

Retranscription de Le temps qu’il fait le 20 novembre 2015. Merci à Olivier Brouwer !

Bonjour, nous sommes le vendredi 20 novembre 2015.

Les guerres de religion, qui sont des guerres civiles qui se passent sur un territoire, sont la pire des horreurs, on le sait. On ne se reconnaît pas dans l’autre parce qu’il pense différemment, et on veut l’exterminer comme une vermine et le punir d’être différent, de ne pas être comme nous-mêmes.

Continuer la lecture de LE TEMPS QU’IL FAIT LE 20 NOVEMBRE 2015 – (retranscription)

Partager :

Comprendre, pour éviter de refaire les mêmes conneries

Essayer de comprendre, c’est tirer parti du fait d’avoir un cerveau. Certains partisans du « tirons dans le tas, on verra bien plus tard ! », sont contre. À leur opposer, quelques beaux textes ces jours derniers :

Le Monde, Thomas Piketty : «  Le tout sécuritaire ne suffira pas »

Face au terrorisme, la réponse doit être en partie sécuritaire. Il faut frapper Daech, arrêter ceux qui en sont issus. Mais il faut aussi s’interroger sur les conditions politiques de ces violences, sur les humiliations et les injustices qui font que ce mouvement bénéficie de soutiens importants au Moyen-Orient, et suscite aujourd’hui des vocations sanguinaires en Europe. A terme, le véritable enjeu est la mise en place d’un modèle de développement social et équitable, là-bas et ici. […]

Le Monde, Bernard Stiegler : Ce n’est qu’en projetant un véritable avenir qu’on pourra combattre Daech

C’est donc sur les ruines de l’ultralibéralisme que se construit la radicalisation ?

Oui. On ramène le radicalisme à une question de religion, et c’est scandaleux. La plupart des recrues de l’islam radical n’ont pas de culture religieuse. Ce n’est pas de religion dont il s’agit, mais de désespoir. Richard Durn, l’assassin de huit membres du conseil municipal de Nanterre en mars 2002, anticipe son acte en parlant de son sentiment de ne pas exister : il a voulu devenir quelqu’un par ce geste. […]

Le Monde, Jérôme Ferrari : Déplorer, maudire, ne pas comprendre

Peut-être sommes-nous entrés en guerre, peut-être sommes-nous entrés en résistance, je ne sais pas. Il y a sans doute bien des manières d’être en guerre et de résister. Les querelles sémantiques paraissent bien vaines. Mais je sais que Paris n’est pas Homs, et je crains fort que persister à boire un apéritif en terrasse ne transforme aucun de nous en Jean Moulin. Finalement, ce serait bien qu’on commence par se mettre d’accord sur le sens des mots. Avant d’entendre à la radio une ministre que je me refuse à accabler, j’ignorais, par exemple, que les stades de foot étaient des temples de la « fraternité », sur lesquels déferlent régulièrement, comme chacun sait, des tsunamis d’amour. De même, je ne suis pas très sûr de bien comprendre ce qu’une autre ministre, qu’il est également superflu de nommer, appelle « lieux de culture ». L’émotion est immense, elle est légitime, et elle explique évidemment que règne une certaine confusion dans le choix du vocabulaire.[…]

Continuer la lecture de Comprendre, pour éviter de refaire les mêmes conneries

Partager :

PAUL JORION PENSE TOUT HAUT LE 17 NOVEMBRE 2015 – (retranscription)

Retranscription de Paul Jorion pense tout haut le 17 novembre 2015. Merci à Olivier Brouwer !

Bonjour, on est le mardi 17 novembre 2015. Près de quatre jours se sont déjà écoulés depuis les événements de vendredi soir.

Vous avez vu, je suis intervenu immédiatement. Je regardais la télévision, ce qui m’arrive très rarement. Il y avait des années que je n’avais pas regardé la télévision, mais là, j’ai regardé à la télévision ce qui était en train de se passer et j’ai rédigé un billet au moment même. Ensuite, j’ai donné la parole – vous avez dû le voir depuis – à un très grand nombre de commentateurs, sur mon blog. Des gens qui écrivent d’habitude, mais aussi des gens qui se sont manifestés par leurs commentaires, par les choses qu’ils m’ont envoyées et que j’ai publiées très volontiers.

Continuer la lecture de PAUL JORION PENSE TOUT HAUT LE 17 NOVEMBRE 2015 – (retranscription)

Partager :

Contre le terrorisme : arrêtons les postures politiciennes, par Cédric Mas

Billet invité.

Les attaques terroristes jihadistes qui frappent avec une redoutable régularité la France ne sont ni un phénomène étranger à notre société, ni un phénomène exceptionnel. Elles font partie de notre quotidien, réalisation d’un risque structurel interne à nos sociétés développées et vieillissantes, comme aux sociétés plus jeunes en devenir des pays du Proche orient, mais aussi d’Afrique, d’Asie centrale.

Continuer la lecture de Contre le terrorisme : arrêtons les postures politiciennes, par Cédric Mas

Partager :

Attentats de Paris : Le moment est peut-être venu de poser une question qui fâche, par Anton Klimm

Billet invité.

Les individus ayant commis les attentats de Paris ont globalement le même âge que les personnes qu’ils ont visées et assassinées : tous appartiennent en effet essentiellement à la tranche des trentenaires. N’est-il pas légitime de se demander pourquoi certains se retrouvent du « bon » côté et d’autres, du « mauvais » ? Leur histoire personnelle est-elle sans lien aucun avec la tragédie qui a eu lieu ?

Continuer la lecture de Attentats de Paris : Le moment est peut-être venu de poser une question qui fâche, par Anton Klimm

Partager :

La fuite en avant, par Rodolphe

Billet invité.

Le discours du président de la République devant le congrès laisse craindre le pire tant les signes d’une fuite en avant sécuritaire sur le territoire national sont patents. L’arsenal répressif serait renforcé de toutes parts : qu’il s’agisse pour les policiers d’élargir leurs droits à user de leur arme, de l’évolution de la Constitution qui verrait encore l’exécutif renforcé dans le cas de l’état d’urgence, de la facilité accordée à la déchéance de la nationalité française, du renforcement des effectifs policiers, ou du maintien de ceux de l’armée jusqu’en 2019, l’ensemble des mesures annoncées ce soir vont dans le même sens : le tout sécuritaire et par là la restriction des libertés et des contre-pouvoirs.

Continuer la lecture de La fuite en avant, par Rodolphe

Partager :