Archives par mot-clé : « Comment sauver le genre humain »

« Comment sauver le genre humain » : une lecture par Gilbert Chabian

Ouvert aux commentaires.

Cela n’apparaît que lentement, mais ce livre sera un pas important pour les années qui viennent. Car il offre un « plan de bataille » pour affronter le changement climatique. Loin des « petits gestes » et des perspectives romantiques : une marche collective, une feuille de route de gouvernement.

Toute lecture est particulière. Mais ici c’est le moment de lecture qui est tout particulier. Un livre écrit en 2019 peut-il encore nous atteindre en mi-2020 ? Nous sommes en train de vivre une épreuve qui frappe toute l’humanité, la laissant dans l’angoisse et dans l’incertitude (comment s’y adapter et pour combien de temps?), ainsi que dans une colère envers les gouvernements libéraux, au sens le plus large, pour leur impréparation. Lire après le surgissement de la pandémie, c’est lire avec un sentiment d’urgence et de colère. Et la perspective s’est rapidement orientée vers « le monde d’après » : quelle économie et quelle société avec l’impact du confinement et des précautions sanitaires ? Et quel débat politique ? (1)
Continuer la lecture de « Comment sauver le genre humain » : une lecture par Gilbert Chabian

Partager :

« Comment sauver le genre humain » au temps du Coronavirus ? le 26 avril 2020 – Retranscription

Retranscription de « Comment sauver le genre humain » au temps du Coronavirus ? le 26 avril 2020.

Bonjour, nous sommes le dimanche 26 avril 2020 et je dois faire un petit exercice qui s’appellera : « Comment sauver le genre humain » au temps du Coronavirus ? Et la petite astuce, c’est que les premiers mots « Comment sauver le genre humain » sont entre guillemets parce qu’il s’agit du titre du livre que j’ai écrit avec Vincent Burnand-Galpin et qui fait partie de ces ouvrages maudits qui sont sortis en période de confinement, c’est-à-dire que vous n’avez toujours pas l’occasion de l’acheter [si, si : ce n’est plus vrai]. Vous pouvez l’acheter probablement sous forme numérique, quelque part. Il y a eu quelques exemplaires chez Amazon que les gens ont rapidement achetés. On était encore à l’époque du flux tendu. Et voilà, donc, il n’est pas vraiment disponible [si, si : ce n’est plus vrai]. Si, il est dans des caisses chez des libraires, dans leur cave ou bien déjà sur les rayons, prêts à être vendus.

Ce n’est pas pour ça que je vous en parle. Ce qui m’intéresse, je voudrais m’intéresser à l’actualité de ce livre. C’est une actualité tout à fait virtuelle [non, non : ce n’est plus vrai] mais la question que je me posais ce matin, c’est : « Est-ce que ce qu’on a dit tient bien dans la tourmente ? C’est-à-dire est-ce qu’il y aura déjà des raisons de modifier ce qui est écrit dans le bouquin ou bien non ? »

Continuer la lecture de « Comment sauver le genre humain » au temps du Coronavirus ? le 26 avril 2020 – Retranscription

Partager :

« Dédicace genre humain », par luami

« Dédicace genre humain »

…inspirée par l’ouvrage ci-après

« Comment sauver le genre humain »
Est une question existentielle
Qui nous indique les chemins
A explorer pour l’essentiel !

Nous sommes enfants de Mère Nature
Comme nos propres enfants ensuite
Alors faisons que nos cultures
Soient bienveillantes plutôt qu’en fuite !
Continuer la lecture de « Dédicace genre humain », par luami

Partager :

Eurasia Prospective : Entretien avec Vincent BURNAND-GALPIN, co-auteur avec Paul Jorion de Comment sauver le genre humain, le 30 mars 2020

Ouvert aux commentaires., le 21 mars 2020. Ouvert aux commentaires.

Entretien avec Vincent BURNAND-GALPIN, co-auteur avec Paul Jorion de Comment sauver le genre humain 1/2
Entretien avec Vincent BURNAND-GALPIN, co-auteur avec Paul Jorion de Comment sauver le genre humain 2/2

Florent Parmentier : Vincent Burnand-Galpin, vous venez de co-publier avec Paul Jorion Comment sauver le genre humain. Comment vous est venue l’idée de cet ouvrage ?

Ce livre est d’abord le fruit de notre rencontre avec Paul Jorion. Dans le cadre de la tribune étudiante que j’animais à l’ENSAE, je l’avais invité pour une conférence à l’école. Nous sommes restés en contact  et cela fait maintenant deux ans que nous travaillons ensemble. Avant la publication du livre, nous avions déjà co-signé un certain nombre de textes.

Cet ouvrage, plus spécifiquement, est la rencontre de nos deux univers. D’un côté, Paul Jorion travaille depuis de plusieurs années sur une critique de notre système économique actuelle. Il avertit en particulier sur ses failles depuis la crise de 2008. Il alerte également, dans Le dernier qui s’en va éteint la lumière (éd. Fayard, 2016) notamment, sur le risque d’extinction de l’espèce humaine.

Continuer la lecture de Eurasia Prospective : Entretien avec Vincent BURNAND-GALPIN, co-auteur avec Paul Jorion de Comment sauver le genre humain, le 30 mars 2020

Partager :

« Un chant de rédemption », le 21 mars 2020 – Retranscription

Retranscription de « Un chant de rédemption », le 21 mars 2020. Ouvert aux commentaires. Bonjour, nous sommes le 21 mars. C’est…

Vous devez être connecté pour lire le contenu complet de l'article. Vous pouvez vous abonner ici

Partager :

Intello n°1. Paul Jorion : « Il nous faut une économie dirigée », par François Ruffin

François publiera ça sur son site facebook lundi ou mardi. Il me permet de le mettre ici également. Ce n’est pas un verbatim de notre conversation mardi (24 mars) : il a monté des choses que nous avons dites avec des passages du livre. Ouvert aux commentaires.

Quand l’heure du confinement a sonné, je lisais justement Comment sauver le genre humain, le dernier essai de Paul Jorion et Vincent Burnand-Galpin. Des tas de passages faisaient écho à la crise que nous traversons. Aussi, depuis ma cuisine, ai-je appelé l’anthropologue de la finance.

François Ruffin : Votre livre, c’est un éloge de l’ « économie dirigée »…

Paul Jorion : Oui, c’est un coup d’Etat qui a eu lieu : l’économie dirige, et on ne dirige plus l’économie. D’un moyen, c’est devenu une fin. Du coup, on fait passer la vie des choses bien avant la vie des gens, la vie des rétroviseurs avant celle des gens qui font les rétroviseurs. Continuer la lecture de Intello n°1. Paul Jorion : « Il nous faut une économie dirigée », par François Ruffin

Partager :