Archives par mot-clé : Prise du capitole

Les USA se sont un peu plus enfoncés dans leur déclin, par Jacques Seignan

Le 6 janvier, par curiosité, j’avais vu en partie le discours de Trump. Une grande foule avec les casquettes MAGA enfoncées, des gens éructant. Ensuite dans la soirée, comprenant que des événements exceptionnels se passaient, j’ai regardé CNN. Pour quelqu’un de ma génération qui se souvient enfant avoir vu les premières retransmissions télé en N&B par satellite depuis l’Amérique (ah Pleumeur-Bodou !), voir en direct de tels instants de si loin reste fascinant.

Toute personne familière avec l’Histoire sait qu’il ne faut jamais tenter d’expliquer un processus comme si ses acteurs en connaissaient la fin. Dans le cas du direct, par exemple, on ne savait pas qu’une deuxième tour à New-York allait s’effondrer ni que N.-D. de Paris, elle, résisterait à l’incendie. Alors à Washington, cette nuit-là, tout pouvait dégénérer et Trump ne voulait pas calmer le jeu car il était complice. De plus Mike Pence lynché, comment Trump n’aurait-il pas décrété l’état d’urgence, gagné les pleins pouvoirs ? Mais tous les « spectateurs » forcément extérieurs furent un peu piégés. Un certain aspect folklorique surnageait malgré les mots effarés des commentateurs de CNN. Un cas illustre bien cela : le fou torse nu et tatoué de signes néonazis, le QAnon Chaman. (En France des journalistes incultes ont dit qu’il était déguisé en Viking : visiblement dans leur enfance ils n’ont jamais vu ou lu des histoires d’Indiens avec leurs sorciers.)
Continuer la lecture de Les USA se sont un peu plus enfoncés dans leur déclin, par Jacques Seignan

Partager :

Le coup d’État de Donald Trump, le 21 janvier 2021 – Retranscription

Retranscription de Le coup d’État de Donald Trump, le 21 janvier 2021.

Bonjour, nous sommes le jeudi 21 janvier 2021 et je crois que je vais appeler ça : « Les États-Unis ont la gueule de bois » [Le billet s’appellera en réalité : « Le coup d’État de Donald Trump »]. 

Ni hier, ni les jours précédents, à partir du 17, il n’y a eu le soulèvement populaire qu’espérait M. Trump. Il y a même eu une passation des pouvoirs sans incident. On montre la photo d’un manifestant isolé devant je crois que c’est le Capitole du Michigan : il y a un bonhomme avec sa pancarte « Trump 2020 ». 

Pourquoi ? Comment est-ce possible avec ce qu’on avait vu le 6 janvier, la prise du Capitole par une foule de 6 000 à 8 000 personnes avec une résistance relativement modeste du côté du service d’ordre qui devait empêcher ce qu’on a pourtant vu. Une annonce d’insurrection au niveau local dans les 50 états et la menace, d’une « disruption » à proprement parler de l’inauguration hier ? Et il ne s’est rien passé… 

Continuer la lecture de Le coup d’État de Donald Trump, le 21 janvier 2021 – Retranscription

Partager :