Archives par mot-clé : Suisse

« L’homme qui voulait détruire le secret bancaire » (A Leak in Paradise), de David Leloup

Ouvert aux commentaires.

Le 23 mars sortira en salles en Belgique un documentaire de David Leloup intitulé « L’homme qui voulait détruire le secret bancaire ». Le film a déjà pu être vu sur une chaîne de télévision néerlandaise coproductrice, sous l’appellation « A Leak in Paradise », une fuite au paradis, le paradis en question étant les Iles Caïman où a longtemps travaillé l’homme auquel le film est consacré, Rudolf Elmer, autrefois employé de la banque suisse Julius Bär.

Continuer la lecture de « L’homme qui voulait détruire le secret bancaire » (A Leak in Paradise), de David Leloup

Partager :

Revenu de base : LA BRISE INDÉCISE DES TEMPS NOUVEAUX, par François Leclerc

Billet invité.

Le revenu de base pour chaque citoyen sans condition de ressources est une idée qui trotte dans l’air sous différentes formes et avec différentes intentions, les bonnes et les moins bonnes. Dernier pays en date à l’étudier, la Finlande qui envisage de la tester en 2017.

Continuer la lecture de Revenu de base : LA BRISE INDÉCISE DES TEMPS NOUVEAUX, par François Leclerc

Partager :

FRAUDE FISCALE : J’AI VRAIMENT BIEN DE LA CHANCE !

Vous savez, j’ai vraiment bien de la chance. Le soldat Bradley Manning est traduit en justice en ce moment-même, devant une cour martiale aux États-Unis ; Julian Assange est confiné à l’ambassade de l’Équateur à Londres, sachant qu’il sera arrêté s’il cherchait à en sortir ; Aaron Swartz s’est suicidé, la rumeur voulant que la raison en est son intime conviction qu’il serait inculpé de bien davantage que d’effraction d’une base de données universitaire ; quant à Edward Snowden, il est quelque part à Hong Kong, et pas près d’en sortir. Tout cela pour avoir répété des horreurs : des choses abominables que l’on chuchote sans doute mais que l’on ne dit jamais, au grand jamais, à voix haute. Et moi, je m’apprête à vous répéter des horreurs du même acabit alors que, assis confortablement dans mon fauteuil, je ne cours absolument aucun risque d’arrestation.

Pourquoi ? parce que je vais me contenter de mettre sur le papier ce que je viens d’entendre dire dans une vidéo sur un site-toile, et que je n’ai même pas à me presser à la pensée que ce matériau subversif risque de disparaître dans les secondes qui viennent pour être remplacé par un laconique : « Retiré par l’usager » puisque le site en question est celui du Sénat de la république française, et que je ne ferai rien de plus que rapporter les propos de M. Pierre Condamin-Gerbier, gestionnaire de fortune, ancien associé-gérant chez Reyl Private Office, devant la Commission d’enquête sur le rôle des banques et acteurs financiers, le 12 juin 2013, autrement dit, mercredi de la semaine dernière.

Continuer la lecture de FRAUDE FISCALE : J’AI VRAIMENT BIEN DE LA CHANCE !

Partager :

L’actualité de demain : AU BÉNÉFICE DE BEAUCOUP DE DOUTES, par François Leclerc

Billet invité.

Le film a un petit air de déjà vu : une réunion internationale décide d’éradiquer un mal en le prenant à bras le corps, des discussions s’engagent… puis finissent par lentement s’enliser. Cette fois-ci l’évasion fiscale forme la trame de l’histoire.

Les déclarations de ceux qui en Europe sont montrés du doigt, pour tenter de biaiser, ne manquent pas. Sur la sellette, la Suisse, le Luxembourg et l’Autriche – excusez-du peu ! – désignés comme les principaux coffre-forts de l’évasion fiscale, qui abritent au niveau mondial, selon Tax Justice International, 21.000 milliards de dollars d’actifs financiers en cavale. Chacun de ces gouvernements tente d’échapper à un échange automatique d’information qui est désormais préconisé au plus haut niveau comme devant être la norme internationale, l’équivalent américain (le FATCA) prévu pour entrer en vigueur en 2014. La palme revenant aux Autrichiens qui entrent dans la négociation en réclamant que les territoires sous juridiction britanniques (îles anglo-normandes et Caïman, Gibraltar…) les rejoignent, plus réputés pour leur secret bancaire que pour leur industrie de la pêche. « On n’y va pas sans eux ! », annoncent-ils, au grand embarras du gouvernement britannique qui se réfugie derrière des négociations en cours avec les autorités de ces territoires…

Continuer la lecture de L’actualité de demain : AU BÉNÉFICE DE BEAUCOUP DE DOUTES, par François Leclerc

Partager :

« HIRONDALOUETTE » SUISSE, par Franck Janura

Billet invité.

Le large succès du “oui” obtenu dans le cadre de la votation (terme indigène approprié) “contre les rémunérations abusives” intervenue en Suisse le 3 mars dernier serait une bonne surprise pour de nombreux observateurs. Pour reprendre l’image à laquelle Paul faisait référence dans sa dernière vidéo du vendredi, cet événement (parmi d’autres) ferait souffler une “brise printanière” sur le monde post-crise financière de 2007-2008.

Sans vouloir ici doucher de manière définitive les espoirs soulevés par ce résultat de la démocratie directe “made in Switzerland”, il convient d’en relativiser la portée. Pourquoi ? Certaines valeurs anthropologiques propres à la Suisse doivent nous amener tout d’abord à considérer ce vote, non pas comme une “jeune pousse”, mais plutôt comme une résurgence (certes bienvenue) de certaines valeurs propres à la société suisse en opposition avec le genre de “méritocratie” à laquelle s’attaque Thomas Minder, l’initiateur du texte. L’autre motif de modération d’optimisme est la portée même du texte soumis à la votation qui idéalise le comportement des actionnaires des sociétés cotées, ignorant cette forme spécifique d’individualisme qu’est l’individualisme patrimonial au sein du processus de financiarisation des économies.

Continuer la lecture de « HIRONDALOUETTE » SUISSE, par Franck Janura

Partager :

GROS TEMPS EN ALTITUDE !

J’évoquais vendredi dans ma vidéo consacrée au « frémissement » (l’inverse des « pousses vertes » censées signaler en 2009, la bonne santé revenue du capitalisme), l’initiative Minder en Suisse, visant au plafonnement des « rémunérations abusives » et je citais le chiffre des instituts de sondage annonçant que 57 % des Suisses entendaient voter en faveur de cette proposition. Eh bien, ce ne sont pas 57 % des Suisses mais, aux dernières nouvelles, 68 % d’entre eux qui ont approuvé l’initiative : une majorité franche et massive comme on les aime.

Confirmant la nouvelle tendance en matière de politique, à savoir que c’est le dernier carré des amis du capitalisme financier qui creuse involontairement sa tombe avec un bel enthousiasme, ce sont bien entendu les adversaires de la proposition qui, avec le bonus « secret » de 72 millions de francs suisses attribués à M. Vasella, patron démissionnaire de la firme pharmaceutique Novartis, ont convaincu un plus grand nombre d’électeurs de voter pour la proposition de Thomas Minder.

Avec Beppe Grillo en Italie il y a une semaine, et la « votation » suisse aujourd’hui, le gros temps se confirme en altitude. Sera-t-il dit un jour que c’est véritablement en Suisse que s’est amorcé le Grand Tournant ? C’est tout le bonheur que je souhaite à cette fière nation.

P.S. : On m’a accusé l’autre jour de vouloir « coloniser la Suisse » par mes interventions intempestives à la radio et à la télévision. Si ce que j’ai dit a pu convaincre l’un ou l’autre électeur ou électrice suisse de voter en faveur de l’initiative Minder, j’affirme ici sans crainte que j’en serais extrêmement satisfait !

 

Partager :

L’actualité de la crise : AH ! LES BRAVES GENS…, par François Leclerc

Billet invité.

On ne savait pas la Rhénanie du Nord-Westphalie à ce point un Land irréductible. Hannelore Kraft, chef social-démocrate du gouvernement régional, n’en démord pas : elle entend bien que son administration fiscale poursuive l’achat de CD contenant les données bancaires de fraudeurs allemands du fisc avec la complicité de banques suisses.

Entre 130 et 180 milliards d’euros auraient trouvé refuge en Suisse en 2011, selon la presse allemande, qui auraient pu rapporter jusqu’à 54 milliards d’euros de taxes.

Continuer la lecture de L’actualité de la crise : AH ! LES BRAVES GENS…, par François Leclerc

Partager :

L’actualité de la crise: une taxation des banques pour solde de tout compte, par François Leclerc

Billet invité.

UNE TAXATION DES BANQUES POUR SOLDE DE TOUT COMPTE

Faut-il y voir une illustration de la crise de la dette publique qui monte et du besoin qu’ont les Etats de réunir des fonds, ou bien l’expression de la nécessité dans laquelle les gouvernements occidentaux sont de répondre au moins symboliquement aux attentes de leur opinion publique ? Le dossier de la taxation des banques est quoiqu’il en soit en passe de revenir en force dans l’actualité.

Le coup d’envoi de la saison va être donné mercredi par le gouvernement allemand, qui va dévoiler son propre projet en conseil des ministres, en présence très médiatisée de Christine Lagarde.

On se rappelle que le FMI avait reçu mandat du G20 de fournir un rapport à ce sujet en avril. Nous y sommes presque, et le FMI vient de prévenir qu’il va ramasser les copies, afin de s’atteler à la rédaction de la motion de synthèse. Car tous ou presque s’y sont mis : les Américains, les Britanniques, les Allemands, même les Suisses… Les Français étant à la traîne.

Chacun vient avec son projet, généralement encore très flou, augurant d’une belle cacophonie que le FMI va avoir pour tâche de réduire. Alors que l’enterrement d’une taxe sur les transactions financières, dans la lignée de la taxe Tobin, est désormais acquis, au profit d’une taxe sur les établissements financiers. Ce qui est loin de simplifier le problème, tout au contraire, comme on va le voir !

Continuer la lecture de L’actualité de la crise: une taxation des banques pour solde de tout compte, par François Leclerc

Partager :