Archives par mot-clé : William Barr

Robert Mueller témoignera devant le Congrès le 17 juillet, le 29 juin 2019 – Retranscription

Retranscription de Robert Mueller témoignera devant le Congrès le 17 juillet, le 29 juin 2019. Ouvert aux commentaires.

Bonjour, nous sommes le mercredi 26 juin 2019 et, ce matin, au réveil, je tombe sur un email, un mail qui m’est envoyé par l’un de vous, qui dit : « Vous avez sûrement vu ça : M. Robert Mueller parlera devant le Congrès américain le 17 juillet » et je lui réponds : « Non, la nouvelle est tombée à 4 h du matin. À ce moment-là, je fais quand même comme tout le monde, je dors ! ». Merci à cette personne qui me l’a signalé. Je l’aurais bien entendu vu dans les minutes qui suivaient.

Continuer la lecture de Robert Mueller témoignera devant le Congrès le 17 juillet, le 29 juin 2019 – Retranscription
Partager :

Un tournant pour Trump ?

Vous avez vu le point d’interrogation ? C’est parce que la question se pose, sans que la réponse soit évidente.

Avant que Robert Mueller ne dépose son rapport, le seul tournant possible était une démission de Trump, à laquelle – selon moi (je vous l’ai dit) – Mueller poussait le Président. S’il tenait bon, ce qui fut le cas, il faudrait attendre pour un tournant, la publication du rapport.

Trump a bien joué en nommant un ministre de la Justice à sa botte en la personne de William Barr, lequel a bien joué lui-même en laissant s’écouler un mois entre le moment où Mueller lui a transmis son rapport et celui où le public a eu le droit d’en lire une version passablement caviardée, et en annonçant par anticipation : « Ni collusion, ni entrave à la justice. Circulez, y a rien à voir ! », en espérant manifestement qu’au moment où le rapport serait vu, quiconque dirait – comme moi – « Mais il y a là matière à 50 Watergates ! », le public, lassé, dirait lui : « Ah ! Non ! Affaire classée, passons à autre chose ! »

Continuer la lecture de Un tournant pour Trump ?

Partager :

Robert Mueller met les points sur les « i »

Mueller n’a rien dit que je ne vous avais dit qu’il avait déjà dit.

Mais comme rares avaient été ceux qui avaient compris ce qu’il avait dit et qu’une phrase du rapport Mueller comme « Si nous avions été certain que le président n’avait clairement pas commis de délit, nous l’aurions dit » * dépassait manifestement l’entendement des parlementaires Républicains et du ministre de la Justice William Barr également, il a bien fait de mettre les points sur les « i ».

=============

* “If we had confidence that the president clearly did not commit a crime, we would have said that”.

Partager :

Trump est-il affaibli ? La Chine pense que oui – Explications

Trump est-il affaibli ? C’est difficile à dire. Ayant en la personne de  William Barr un ministre de la Justice à sa botte, le petit jeu d’affirmer dans un premier temps à propos du rapport Mueller : « Ni collusion, ni entrave à la justice ! », avant que le public ne puisse découvrir un mois plus tard que le rapport dit en fait 1° « Tant de gens nous ont menti qu’il est impossible de savoir, à ce stade-ci de l’enquête, s’il y a eu collusion ou non », 2° « Il y a 10 comptes directs d’entrave à la justice, plus un indirect, il se fait cependant que ce n’est pas à nous mais, selon la Loi, au Congrès de s’occuper de cette affaire », ce petit jeu était habile, puisqu’il permettait aux amis de M. Trump, au moment où l’opinion de Mueller serait connue, de se draper dans leur dignité et d’affirmer : « Trop tard, temps mort ! Affaire classée ! »

Continuer la lecture de Trump est-il affaibli ? La Chine pense que oui – Explications

Partager :

Trump : « Pas de session de rattrapage pour les Démocrates ! » 

Quand, le 18 avril, le rapport de la Commission Mueller a été connu, les commentateurs – moi y compris – se sont interrogés : qu’avait bien pu espérer le ministre de la Justice, William Barr, en offrant du rapport, le 24 mars, soit près d’un mois auparavant, un résumé trompeur : « Pas de collusion selon M. Mueller, et pas d’entrave à la justice selon M. Rod Rosenstein, N°2 de mon ministère, et moi-même », puisque quand le rapport serait publié, son « Circulez y a rien à voir ! » le ferait apparaître comme un fieffé menteur ?

J’avais émis l’hypothèse qu’il espérait peut-être que les censeurs aient masqué davantage du texte qu’ils ne l’ont fait, et que son résumé trompeur apparaîtrait sinon correct, du moins plausible.

Continuer la lecture de Trump : « Pas de session de rattrapage pour les Démocrates ! » 

Partager :

États-Unis : L’éthique est un complot communiste

Je suis en train de regarder l’audition de William Barr, ministre américain de la Justice, devant le Sénat américain, accusé par une partie de l’opinion d’avoir résumé de manière mensongère le rapport de la Commission Mueller avant qu’il ne soit rendu public.

Je vais essayer de ne pas être caricatural dans la manière dont je vois cette audition se dérouler. Je vois des sénateurs Démocrates évaluant le comportement de Trump et de son ministre de la Justice à l’intérieur du cadre d’un système éthique où certains actes sont admissibles et d’autres inadmissibles, selon qu’ils relèvent du bien ou du mal, c’est-à-dire, en fonction d’un système de valeurs, autrement dit de fins. Je vois aussi des sénateurs Républicains évaluant le comportement de Trump et de son ministre de la Justice, selon un autre critère : est-ce que cela arrange mes affaires ou non ? c’est-à-dire en fonction d’une logique de moyens uniquement.

Partager :

La chaîne Fox News roule-t-elle toujours pour Trump ?

Avant-hier, dans Trump : 2 remarques en passant, je vous signalais le changement d’attitude du Wall Street Journal, extrêmement mesuré jusqu’ici dans ses commentaires sur Trump, et devenu très caustique envers lui depuis la parution du rapport Mueller.

Dans la même veine, de retournement possible de situation dans la presse, l’étonnante déclaration sur Fox News – jusqu’ici soutien inconditionnel, et mégaphone du président américain en toutes matières – du juge Andrew Napolitano, son principal expert judiciaire, d’abord dans un éditorial, et ensuite en direct sur la chaîne.

Continuer la lecture de La chaîne Fox News roule-t-elle toujours pour Trump ?
Partager :

Les révélations du rapport Mueller

Le rapport Mueller :

La conclusion qui voudrait que le Congrès [Assemblée nationale] applique les lois relatives à l’obstruction de justice à l’exercice corrompu des pouvoirs associés à sa fonction par le Président concorde avec notre système constitutionnel de contrepouvoirs et avec le principe que nul n’est au-dessus de la Loi.

« The conclusion that Congress may apply the obstruction laws to the President’s corrupt exercise of the powers of office accords with our constitutional system of checks and balances and the principle that no person is above the law. »

Partager :

Les rédacteurs du rapport Mueller s’énervent

Vous savez que quand le rapport de la Commission Mueller a été déposé entre les mains de William Barr, ministre de la Justice américain, celui-ci a déclaré (je résume en deux mots) : « Circulez, y a rien à voir ! »

Or on apprend aujourd’hui que certains rédacteurs du rapport Mueller font part de leur frustration et font savoir en particulier ceci : le rapport est divisé en plusieurs parties, et à la tête du rapport et de chacune de ses sections se trouve un résumé analytique faisant office de synthèse.

Continuer la lecture de Les rédacteurs du rapport Mueller s’énervent

Partager :

Rapport Mueller : que tirent les Démocrates et les Républicains du fait que nous ne sachions toujours rien ?

On avait espéré un moment que le nouveau ministre de la Justice, William Barr, communiquerait un résumé du rapport Mueller dans la journée d’hier. Or il n’en a rien été et nous demeurons dans l’expectative.

Continuer la lecture de Rapport Mueller : que tirent les Démocrates et les Républicains du fait que nous ne sachions toujours rien ?

Partager :