Archives par mot-clé : William Barr

Joe Biden, Président des États-Unis ; un rat quitte le navire

Il y a 538 Grands électeurs pour les 50 états des États-Unis d’Amérique : 306 ont voté Biden, 232 ont voté Trump. Il n’y a pas eu de surprise : les Grands électeurs de chacun des états ont voté en conformité avec le suffrage universel dûment constaté dans leur état. Le Maine et le Nebraska ont une vote proportionnel, il est majoritaire dans les 48 autres.

Pendant ce temps, un rat a quitté le navire : William Barr, ministre de la Justice, a démissionné. Il était temps pour lui, il a sans doute trouvé le moyen d’échapper de justesse à la prison (voir mon billet du 10 juillet : « Comment éviter la prison », où je rapporte que John Bolton, ancien ambassadeur, conseiller à la Maison-Blanche, dans ses mémoires, The Room Where it Happened, explique qui dans l’entourage de Trump fera de la prison).

Partager :

« Comment éviter la prison », le 10 juillet 2020 – Retranscription

Retranscription de « Comment éviter la prison », le 10 juillet 2020 Bonjour, nous sommes le vendredi 10 juillet 2020…

Vous devez être connecté pour lire le contenu complet de l'article. Vous pouvez vous abonner ici

Partager :

Roger Stone n’ira pas en prison

Roger Stone, ami de longue date de Donald Trump, se présentant lui-même – comme un titre de gloire – de “dirty-trickster” : expert en mauvais coups, n’ira pas en prison le 14 juillet, son copain ayant commué la peine la nuit dernière. Un vendredi dans la nuit, comme la plupart des décisions autocratiques du président.

Trump avait dit durant le procès de Stone que celui-ci “avait eu les tripes” de refuser de témoigner contre lui quoi qu’il arrive, ce que le rapport de la commission Mueller avait commenté en disant que l’implication en était que le président s’engageait à récompenser ceux qui respecteraient la loi du silence.

Bill Russo, porte-parole de Joe Biden, candidat Démocrate à l’élection présidentielle de novembre, a déclaré :

Le président Trump a une fois de plus abusé de ses pouvoirs, commuant cette peine vendredi dans la nuit, espérant une fois encore échapper à l’examen critique, réduisant à néant les normes et les valeurs qui font de notre pays un phare resplendissant aux yeux du reste du monde.

La justice américaine est en effet à terre, succombant en ce moment aux coups que lui assène William Barr, ministre de la Justice, suivant les instructions du Parrain.

Mauvaise nouvelle pour M. Russo : pour autant que ç’ait été le cas avant l’accession de Trump à la présidence le 20 janvier 2017, les États-Unis ont en tout cas cessé ce jour-là et jusqu’à nouvel ordre, d’être “un phare resplendissant aux yeux du reste du monde”. Il s’agit désormais d’un État mafieux comme un autre.

Partager :

La prière du réaliste (primes russes sur des soldats américains), le 30 juin 2020 – Retranscription

Retranscription de La prière du réaliste, le 30 juin 2020. […] Je voudrais parler des Etats-Unis et de la Russie.…

Vous devez être connecté pour lire le contenu complet de l'article. Vous pouvez vous abonner ici

Partager :

« Le monde nous surprend, dans le bon sens », le 6 juin 2020 – Retranscription

Retranscription de Le monde nous surprend, dans le bon sens, le 6 juin 2020. Bonjour, nous sommes le dimanche 6…

Vous devez être connecté pour lire le contenu complet de l'article. Vous pouvez vous abonner ici

Partager :