10 réflexions sur « Compte-rendu en direct : William Barr entendu par la commission judiciaire du Congrès »

  1. Le gros temps arrive, ça se tend à différents endroits, la rue et les manifs, la Chine, le Covid-19 et les ambassades…
    Ici, ça s’étend aux institutions : la Justice, la justice livrée en pâture aux médias…
    C’est parti pour l’affrontement !

    1. Oui mais pas l’affrontement entre impérialisme,
      l’affrontement entre consommateurs d’énergie et matière premières (y compris agricoles) qui veulent l’accès aux ressources.

      Mais il faut reconnaitre que la séquence 1929 + 11 ans pour mener à la guerre de 1940, ne donne pas grande confiance dans l’évolution post-choc de 2008 pour ce qui est des années 2021 et suivantes.

      La prochaine pacification viendra-t-elle avec un « welfare state » renouvelé ? Si oui, ce serait un monde d’accès limité aux ressources, donc avec beaucoup de savoir pour compenser. A créer sans tout casser : PeterSchum plutôt que Schumpeter.

      1. Pour sa réélection Trump joue du ressort nationaliste américain. C’est pain béni pour évacuer sa « gestion » désastreuse de la pandémie.
        Pour la Chine, sans l’évoquer, je pense que le nationalisme se porte lui aussi très bien. Je ne parle pas d’impérialisme.
        La politique extérieure n’est là que pour cimenter les troupes de Trump en vue de sa réélection. La bataille se joue donc sur le territoire américain.
        Si par malheur elle débordait ce serait une autre boulette qui n’arrangerait pas les affaires de Trump à l’international. Les chancelleries alliées connaissent quand même le bonhomme.
        La Chine n’a qu’à attendre, elle en a les moyens, pour l’instant elle n’a pas de soucis politiques majeurs chez elle (bien que…), ça peut tenir.
        Trump, lui, est le chasseur aux abois.

        Si le vote américain parvient à le faire basculer, ça ne va pas tout solutionner pour le reste du monde.
        Si les américains le maintiennent à son poste, faut qu’ils s’arrangent pour l’envoyer sur Mars, le rouge lui va si bien.

  2. A 100 jours des élections, que penser de l’action du « Lincoln Project », ce groupe de républicains, prêts à tout faire pour empêcher Trump d’obtenir un second mandat, allant jusqu’à inciter à voter Biden, lequel est considéré par eux comme le seul qui conservera les bases de la démocratie US !
    Quant à Biden, je suis un peu déçu qu’il ne choisisse pas Alexandria Ocasio-Cortez comme candidate à la vice-présidence, qu’est-ce que cela décoifferait  🙂

      1. Mmm, oui dans l’absolu, mais Edward Snowden devra laisser passer beaucoup de temps pour faire oublier qu’il a été accueilli en Russie, ce qui ne manque pas d’ambiguïtés, en revanche, si la France de Macron pouvait lui accorder l’asile, cela serait susceptible de changer beaucoup de choses pour la suite… 🙂
        C’est sûr qu’Elisabeth Warren est une ‘pointure’ en terme de profil intellectuel mais placée trop haut dans cette hiérarchie, le peuple s’identifie mal à ce type de profil et peut-être préférera-t-il s’identifier à AOC qui est un ‘bourgeon’ issu de leur classe sociale ?

  3. « The Nation » (Elie Mystal) :  » Trump’s Chief Henchman Off the Hook
    Bill Barr’s long-awaited testimony before Congress should have been a chance for Democrats to hold him accountable. Instead, it was just bad summer theater.  »
    encore raté…
    https://www.thenation.com/article/politics/barr-congress-hearing/
    il faudrait se demander pourquoi tant de constance dans le ratage… comme vous le suggérez, Paul, la peur, la honte de dévoiler le pot aux roses ?

Les commentaires sont fermés.