Archives de catégorie : Anthropocène

Réorienter notre énergie libidinale pour nous sauver, par Cédric Chevalier

Ouvert aux commentaires.

En observant le paysage lors d’un voyage en train en Europe, une déduction s’impose : les humains modifient leur environnement selon leur désir, ils marquent visiblement leur territoire, le contrôlent. Ils sont les géniteurs et les créateurs objectifs de leur environnement. Comme cette marque est de nature géologique, on parle désormais d’Anthropocène. N’est-il pas évident que les humains éprouvent une grande joie à modeler le monde ? Qu’ils aiment à devenir des dieux, à se soumettre eux-mêmes, leurs semblables, les autres vivants et l’espace inanimé autour d’eux à leur toute-puissance ? Ils apprécient visiblement observer les effets de leur force, en construction et en destruction, depuis leur plus jeune âge. 

Continuer la lecture de Réorienter notre énergie libidinale pour nous sauver, par Cédric Chevalier
5Shares
Recommandez par mail Recommandez par mail

Paul Jorion pense tout haut aux 3 derniers jours, le 17 février 2019 – Retranscription

Retranscription de Paul Jorion pense tout haut aux 3 derniers jours. Ouvert aux commentaires.

Bonjour chères Amies et chers Amis, je vais donner à ma petite causerie d’aujourd’hui un nom qui ne vous dira pas grand-chose au départ parce que je vais appeler cela « Mes 3 dernières journées », « Paul Jorion pense tout haut à ses 3 dernières journées ». Mais, il s’est passé un certain nombre de choses qui vont me donner un fil conducteur.

Continuer la lecture de Paul Jorion pense tout haut aux 3 derniers jours, le 17 février 2019 – Retranscription
1Shares
Recommandez par mail Recommandez par mail

« Externalités négatives » ? Non : brutalisation ! par Vincent Burnand-Galpin

Ouvert aux commentaires.

« En sciences économiques, on n’a rien inventé depuis Marx » lancent les journalistes du Monde Diplomatique et coordinateurs du Manuel d’économie critique, Hélène Richard et Renaud Lambert lors d’une conférence à l’ENSAE ParisTech le 6 décembre 2018. Leur idée ? Les concepts de la science économique actuelle sont « pauvres », autrement dit, ce sont des rustines que l’on appose par-ci par-là pour que la théorie néoclassique reste valide : un remake du géocentrisme de Ptolémée faisant face à la théorie de Copernic ? La science économique actuelle manque d’un vrai travail sur les concepts, un concept devant être une notion qui tend, par sa simple définition, à coller au mieux à une réalité. Plus il rend compte et explique un spectre de phénomènes par lui-même, plus le concept est riche.

Continuer la lecture de « Externalités négatives » ? Non : brutalisation ! par Vincent Burnand-Galpin
13Shares
Recommandez par mail Recommandez par mail

Est-ce que rouler en voiture et prendre l’avion, c’est mal Papa ? par Cédric Chevalier

Ouvert aux commentaires.


La puissance d’un petit dessin par rapport à de longs discours.

Un schéma qui illustre bien toutes les données du problème de la soutenabilité de la présence humaine sur Terre, à la fois sur les plans écologique, de justice sociale, de vote citoyen et de réponse politique :

Continuer la lecture de Est-ce que rouler en voiture et prendre l’avion, c’est mal Papa ? par Cédric Chevalier
703Shares
Recommandez par mail Recommandez par mail

Philo en 2 leçons

Cela a l’air de vous plaire, alors, parlons-en : ouvert aux commentaires.
5Shares
Recommandez par mail Recommandez par mail

Sauver le genre humain, mais comment ?, le 11 novembre 2018 – Retranscription

Retranscription de Sauver le genre humain, mais comment ?, le 11 novembre 2018. Merci à Eric Muller !

Bonjour, nous sommes le dimanche 11 novembre, et pas n’importe quel 11 novembre : le 11 novembre 2018, c’est-à-dire un siècle après une énorme boucherie, un carnage extraordinaire :des millions de personnes qui sont mortes, des jeunes soldats, mais pas seulement des jeunes soldats. À certains endroits dans cette « guerre civile européenne » comme on l’a appelée, il y avait des gens qui sont venus qui n’avait pas envie de venir. Ceux qu’on a fait venir d’Afrique, ceux qui sont venus d’Australie, de Nouvelle-Zélande, du Canada, des États-Unis… pour se joindre au grand massacre. Chez nous, ce sont surtout des populations, effectivement, de soldats qui sont mortes, mais en quantité absolument considérable de dizaines, de centaines de milliers, des millions de jeunes homme. Et dans d’autres pays, ce sont surtout les populations civiles qui ont écopé, comme en Turquie, où il y a eu là des millions de morts, de morts civiles.

Continuer la lecture de Sauver le genre humain, mais comment ?, le 11 novembre 2018 – Retranscription

1Shares
Recommandez par mail Recommandez par mail

L’humanité à l’heure du choix : grande bifurcation ou grande liquidation ?, par Roberto Boulant

Ouvert aux commentaires.

Bernard Stiegler dans un tout récent entretien avec Aude Lancelin (Éviter l’apocalypse) défend l’idée que face au nihilisme d’un capitalisme nous conduisant directement à l’extinction, il faut que l’humanité construise de toute urgence (et c’est le GIEC qui le dit) une vision alternative à même de nous redonner espoir. Il ne s’agit plus de résister, de tenter de limiter les ravages humains, sociaux et écologiques du Moloch mondialisé et financiarisé, mais de renverser la domination, c’est-à-dire de faire la révolution (bifurcation) qui nous permettra de survivre. Pour cela le philosophe défend l’idée que nous devons passer du système fermé du néolibéralisme – incapable par construction d’évoluer (TINA) – à un système dynamique ouvert qui bien qu’utilisant le calcul, admet que tout ne peut pas être calculé.

Continuer la lecture de L’humanité à l’heure du choix : grande bifurcation ou grande liquidation ?, par Roberto Boulant

41Shares
Recommandez par mail Recommandez par mail

Mes conférences en novembre : Lille, Paris, Bordeaux, Saint-Étienne et Cannes

Lille : le 6 novembre – Déclarer l’état d’urgence pour le genre humain : Quel scénario pour les années qui viennent ?

Paris : le 8 novembre – Espace analytique  : La greffe de tête : corps donneur ou tête donneuse ?

Lille : le 21 novembre – Rendez-vous de l’éthique de l’Université Catholique de Lille : Autour de « La tentation d’Eugénie » de Pierre Giorgini

Bordeaux : le 22 novembre – Les Tribunes de la Presse : Se débarrasser du capitalisme ?

Bordeaux : le 23 novembre – Les Tribunes de la Presse : L’Europe en quête de frontières

Paris : le 26 novembre – Cour de Cassation : L’IA et l’expertise judiciaire

Saint-Etienne : le 29 novembre – Conférence de l’hôtel de ville : Se débarrasser du capitalisme est une question de survie

Cannes : le 1er décembre – Les Rencontres de Cannes : Quel travail et pour qui ?

5Shares
Recommandez par mail Recommandez par mail

« Seulement nous ! » ou « Nous, tous ensemble ! » ?, le 31 octobre 2018 – Retranscription

Retranscription de « Seulement nous ! » ou « Nous, tous ensemble ! » ?, le 31 octobre 2018. Merci à Cyril Touboulic ! Ouvert aux commentaires.

Bonjour, nous sommes le mercredi 31 octobre 2018, et voilà plusieurs semaines que je contemple l’actualité autour de moi (au niveau national, international), et que je me pose la question de comment rendre compte de l’ensemble des choses qu’on voit et qui semble partir dans toutes les directions. Comment rendre compte à la fois de la guerre menée par l’Arabie saoudite au Yémen, les élections au Brésil, M. Trump et la manière dont il essaie de gérer un massacre à Pittsburgh dans une synagogue, et ainsi de suite ? Comment envisager tout ça ?

Continuer la lecture de « Seulement nous ! » ou « Nous, tous ensemble ! » ?, le 31 octobre 2018 – Retranscription

13Shares
Recommandez par mail Recommandez par mail

Une belle panade ! Juin 1914 ou avril 1940 ?, le 26 octobre 2018 – Retranscription

Retranscription de Une belle panade ! Juin 1914 ou avril 1940 ?, le 26 octobre 2018. Merci à Eric Muller !

Bonjour, nous sommes le vendredi 26 octobre 2018, et ma vidéo sera intitulée : « Une belle panade ! »

Nous sommes dans une belle panade, à la fois sur le plan international, à la fois aussi à l’intérieur de pays en particulier, comme les États-Unis et le Brésil, et je dirai quand même un mot, à la fin, de la France et de la Belgique.

Continuer la lecture de Une belle panade ! Juin 1914 ou avril 1940 ?, le 26 octobre 2018 – Retranscription

11Shares
Recommandez par mail Recommandez par mail

Une belle panade ! Juin 1914 ou avril 1940 ?

États-Unis : deux camps s’estimant en légitime défense
France : le statu quo de la banque face à l’autoritarisme mal informé
Belgique : un peu d’espoir, l’accent mis sur l’environnement et le travail
La politique du pire : Le mal de Pierre-Henri Castel

La pacte germano-soviétique « Molotov-Ribbentrop » sera dénoncé le 22 juin 1941
Le 8 décembre 1941 les États-Unis déclarent la guerre au Japon ; le 11 décembre, en application du pacte tripartite, l’Allemagne et l’Italie déclarent la guerre aux États-Unis.

4Shares
Recommandez par mail Recommandez par mail

Le VIROSAPIENS, par G.J. CORBISIER

Ouvert aux commentaires.

Les millénaires passant, l’évidence est devenue aveuglante : le taxon Sapiens Sapiens qui a pris le pas chez les Homos s’avère en réalité dévastateur. Non seulement il l’est pour lui-même mais il entraîne dans sa destruction une bonne partie des espèces ainsi que l’environnement actuel. Sera-ce à partir de l’an 3000 ? Combien de temps faudra-t-il pour que tous les hommes disparaissent, et tous disparaîtront-ils ? Qu’est-ce qui, du règne animal, disparaîtra le plus totalement et le plus vite ? Il est difficile de répondre ou même de préciser les délais. Mais, même si Einstein n’a pas écrit ou dit que ‘’si les abeilles devaient totalement disparaître, l’homme ne survivrait pas plus de quatre ans’’, il est vrai qu’un tel événement aurait de lourdes et sans doute rapides conséquences, et cela malgré tous les autres fertilisateurs.

Continuer la lecture de Le VIROSAPIENS, par G.J. CORBISIER

7Shares
Recommandez par mail Recommandez par mail