Archives de catégorie : collapsologie

Laudato si’ et la décroissance, La Nef, N° 273, septembre 2015

J’ai accepté de commenter le thème « Laudato si’ et la décroissance » dans le numéro de septembre de la revue catholique traditionaliste La Nef. En voici le texte.

Il est dit au paragraphe 193 de Laudato si’ que « Nous savons que le comportement de ceux qui consomment et détruisent toujours davantage n’est pas soutenable, tandis que d’autres ne peuvent pas vivre conformément à leur dignité humaine. C’est pourquoi l’heure est venue d’accepter une certaine décroissance dans quelques parties du monde, mettant à disposition des ressources pour une saine croissance en d’autres parties » (p. 147). La décroissance est mentionnée là comme un objectif économique qui devrait être le nôtre. Rien n’est dit du fait que la décroissance est l’inverse de la croissance et que cette dernière joue un rôle tout particulier, en fait un rôle clé, au sein de notre système économique.

Continuer la lecture de Laudato si’ et la décroissance, La Nef, N° 273, septembre 2015

93Shares
Recommandez par mail Recommandez par mail

Trois chercheurs britanniques : « Si l’intelligence extra-terrestre est très répandue, sa tendance à l’autodestruction l’est sûrement également »

La proposition de trois chercheurs britanniques [*] de partir à la recherche des traces de civilisations extra-terrestres éteintes plutôt qu’en activité se situe dans la ligne droite de l’hypothèse pessimiste de l’Astronome royal britannique Martin Rees selon qui, comme nous l’avons vu, si les civilisations d’animaux inventeurs et producteurs de machines précèdent nécessairement celles-ci, ces civilisations s’éteignent lors du passage du flambeau pour laisser les machines désormais seules et livrées à elles-mêmes, soit parce que le stade de l’invention de machines intelligentes appartient aux derniers feux jetés par une civilisation en voie d’autodestruction, soit parce que si des machines sont intelligentes, elles chercheront nécessairement à se débarrasser d’une espèce aussi nuisible que la nôtre. Les auteurs de l’article parlent à ce propos de « civilisations qui ont surpassé (ou succombé à) une Singularité technologique [P.J. : le dépassement global de l’intelligence humaine par celle de la machine] », et ils ajoutent qu’« il s’agit alors moins de la mort d’une civilisation que de sa transmutation en quelque chose de fondamentalement différent ».

Continuer la lecture de Trois chercheurs britanniques : « Si l’intelligence extra-terrestre est très répandue, sa tendance à l’autodestruction l’est sûrement également »

65Shares
Recommandez par mail Recommandez par mail

Effondrement versus mutation (I), par Michel Leis

Billet invité.

Épuisement rapide des ressources, catastrophe climatique de grande envergure, prise de pouvoir par des machines devenues intelligentes, les facteurs qui pourraient conduire à la disparition de l’espèce humaine ne manquent pas. De nombreux billets sur ce blog rappellent à intervalle régulier les risques que nous courons en poursuivant notre course folle. On ne peut pourtant pas se limiter à des scénarios d’effondrement. L’apocalypse nucléaire des années 50 et 60, au cœur d’une abondante production cinématographique et littéraire durant la guerre froide, n’a pas eu lieu, même si nous avons eu quelques avant-goûts civils de ce qu’aurait pu être un tel désastre. L’horloge de la fin du monde mise à jour par l’université de Chicago a beau se rapprocher à nouveau dangereusement de minuit, son évolution récente traduit à la fois le changement de la nature des menaces (elle prend en compte maintenant les changements climatiques), mais aussi les peurs de l’époque.

Eff 1 1

Source Wikipédia

Continuer la lecture de Effondrement versus mutation (I), par Michel Leis

13Shares
Recommandez par mail Recommandez par mail

Sommes-nous vraiment plus malins que les dinosaures ? Ou comment ne pas devenir prématurément une espèce fossile, par Cédric Chevalier

Billet invité.

Pendant 165 millions d’années, les dinosaures ont largement dominé la Vie sur Terre : pas un territoire n’échappait à leur emprise. Il y a 65 millions d’années, dans une conjonction d’événements encore l’objet de discussion entre les scientifiques, ils disparurent pour la plupart, laissant les ancêtres des oiseaux actuels comme seuls descendants. Nous n’avons aujourd’hui connaissance de leur existence que via les empreintes qu’ils ont laissées dans la roche : les fossiles. Mais qu’y a-t-il de commun entre les dinosaures et nous ?

Continuer la lecture de Sommes-nous vraiment plus malins que les dinosaures ? Ou comment ne pas devenir prématurément une espèce fossile, par Cédric Chevalier

92Shares
Recommandez par mail Recommandez par mail

Et si, tout de même, le dernier éteignait la lumière !, par Pascal

Billet invité.

Paul Jorion dit ne pas vouloir que la lumière s’éteigne, pourtant cela fait partie des possibles et nous aurions tord de ne pas imaginer cette hypothèse. En effet, refuser d’envisager l’effondrement réduirait notablement notre champ des possibles, même si l’idée nous est désagréable.

Je vous invite donc à faire l’expérience suivante.

Continuer la lecture de Et si, tout de même, le dernier éteignait la lumière !, par Pascal

22Shares
Recommandez par mail Recommandez par mail

LE TEMPS QU’IL FAIT LE 24 JUILLET 2015 – (retranscription)

Retranscription de Le temps qu’il fait le 24 juillet 2015. Merci à Olivier Brouwer !

Bonjour, on est le vendredi 24 juillet 2015. Et hier, en voyant le billet de Philippe Soubeyrand sur la transition énergétique et sur ces dates fantastiques qu’on nous donne en disant : « Voilà, on va baisser la consommation de ceci pour 2030 et on va s’arranger pour qu’il y ait beaucoup moins de ceci ou de cela en 2050… » Et on sait, nous savons que c’est vraiment dans les années qui viennent et pas à l’échéance de vingt ans, trente ans qu’il faut changer les choses radicalement.

Continuer la lecture de LE TEMPS QU’IL FAIT LE 24 JUILLET 2015 – (retranscription)

10Shares
Recommandez par mail Recommandez par mail

Le temps qu’il fait le 24 juillet 2015

Blog de PJ : La loi sur la transition énergétique a été votée… hélas…, par Philippe Soubeyrand, le 24 juillet 2015

Blog de PJ : Elysium, le 23 août 2013

Gérard Simon, Kepler astronome astrologue, 1979

Joseph A. Tainter, L’effondrement des sociétés complexes, 1988

Jared Diamond, Effondrement : Comment les sociétés décident de leur disparition ou de leur survie, 2005

Pablo Servigne & Raphaël Stevens, Comment tout peut s’effondrer, 2015

9Shares
Recommandez par mail Recommandez par mail