Archives de catégorie : « Comment sauver le genre humain »

« Comment sauver le genre humain » : le best-seller qui n’est pas en vente, ou presque…

De Fayard :

La situation présente ne permet ni à Amazon d’effectuer de réassorts des titres en rupture dans ses entrepôts, ni à notre distributeur Hachette de gérer des livraisons. Tout est pour le moment à l’arrêt, les livres n’étant pas considérés comme des biens de première nécessité. En revanche votre ouvrage est bien sûr disponible en e-book sur le site d’Amazon pour les personnes qui lisent sur tablette ou liseuse.

Par ailleurs, nous venons de vérifier, il est disponible sur fnac.com (https://livre.fnac.com/a14086499/Paul-Jorion-Comment-sauver-le-genre-humain). En revanche il nous est impossible de savoir en quelle quantité.

Il semble également possible de le commander sur lalibrairie.com (https://www.lalibrairie.com/livres/comment-sauver-le-genre-humain_0-6394164_9782213716848.html) mais ce site limite le traitement quotidien des commandes, certainement en raison d’un effectif réduit.

Beaucoup de sites de vente en ligne ont décidé de suspendre temporairement la possibilité de passer commande de livres papier (par exemple cultura.com ou leslibraires.fr) mais maintiennent en revanche la vente d’e-books (lorsqu’ils ont ce service bien sûr).

Partager :

Quartier général : « L’État-providence doit être inscrit dans la Constitution », par Paul Jorion, le 25 mars 2020

Ouvert aux commentaires.

Sur le site de QG, le texte a été  légèrement modifié : « une hésitation entre faire primer des choses sur les êtres humains ou mettre l’humain au premier plan » est devenu « une hésitation entre faire primer le fonctionnement général sur les êtres humains ou mettre l’humain au premier plan ». « Le Brexit, une catastrophe économique et financière » est devenu « le Brexit, une catastrophe économique et financière à mes yeux ».

Ce qui suit est le texte original.

Continuer la lecture de Quartier général : « L’État-providence doit être inscrit dans la Constitution », par Paul Jorion, le 25 mars 2020

Partager :

Crise sanitaire : le « moment Pearl Harbor » pour le climat ? par Vincent Burnand-Galpin

Ouvert aux commentaires. Employé pour la première fois par l’économiste américain Lester Brown, le terme de « moment Pearl Harbor » est…

Vous devez être connecté pour lire le contenu complet de l'article. Vous pouvez vous abonner ici

Partager :

2de allocution de M. Macron, président de la République française, le 16 mars 2020 – Retranscription

Retranscription de la 2de allocution de M. Macron, président de la République française, le 16 mars 2020. Ouvert aux commentaires.…

Vous devez être connecté pour lire le contenu complet de l'article. Vous pouvez vous abonner ici

Partager :

Mémoires d’outre-tombe, par Juannessy

Ouvert aux commentaires.

Bonjour Paul Jorion,

j’essaie de trouver l’énergie qui me fuit, mais qui me permet encore de suivre épisodiquement le blog, pour vous écrire en ce moment assez particulier que j’aurai eu la chance de connaître encore avant le grand saut.

Je suis un peu navré de la dérive d’actualité de beaucoup de commentateurs (les commentatrices semblent de plus en plus en retrait *) qui prennent leurs réflexions ou ressentiments pour vérités opérationnelles et se regardent plutôt dans la glace. Dans le flot des « réactions » à l’actualité grave et aux actions des « responsables », j’ai retrouvé pas mal des grandeurs et désespérantes bêtises auxquelles j’ai pu être confronté en une vingtaine d’occasions en situation de crises dans ma vie professionnelle, avec des dilemmes étrangement comparables par leur nature sinon par leur intensité, à ceux qui se révèlent à l’échelle nationale et internationale aujourd’hui. il y a toujours des juges là où l’urgence exige des acteurs et de la symbiose bienveillante.

Continuer la lecture de Mémoires d’outre-tombe, par Juannessy

Partager :

2de allocution de M. Macron, président de la République française

Ouvert aux commentaires.

Comment sauver le genre humain (Jorion & Burnand-Galpin) à paraître le 18 mars :

Dans ces grands bouleversements, l’État-providence que nous appelons de nos voeux doit être un repère, c’est à lui qu’incombe la responsabilité d’amortir les chocs de cette rude transition. Dans cet effort de guerre écologique, une mobilisation de tous est impérative. Il n’est pas question de laisser certains au bord de la route : chacun a un rôle à jouer dans la grande transformation à mener.

Page 160.

Partager :