Archives de catégorie : Communs

Le programme du Blog de PJ pour les élections européennes, par Paul Jorion et Vincent Burnand-Galpin

Ouvert aux commentaires.

Quel modèle économique pour une société écologique ?

L’avènement d’une société écologique est impossible sans un changement radical de modèle économique. La politique actuelle du gouvernement en est l’exemple a contrario : concilier, sur le plan politique, libéralisme économique et préservation de l’environnement débouche nécessairement sur l’inaction écologique. L’environnement est sacrifié sur l’autel de la sacro-sainte équation « business + croissance = emploi + élection ».

Ce qui nous conduit à notre perte : le modèle économique capitaliste et néolibéral

Le capitalisme : un rapport de force en faveur du détenteur de capital

Le capitalisme, c’est le système économique qui donne l’avantage sur le plan politique au capitaliste, le détenteur de capital. Or qu’est-ce que le capital ? Ce sont les ressources qui, manquant à la place où elles seraient nécessaires pour permettre la production, la distribution ou la consommation des biens et des services, doivent être empruntées. Si les ressources manquent à la place où elles sont nécessaires, c’est que la propriété privée y fait artificiellement obstacle. Continuer la lecture de Le programme du Blog de PJ pour les élections européennes, par Paul Jorion et Vincent Burnand-Galpin

Partager :
Recommandez par mail Recommandez par mail

Le Monde / L’Écho – Les valeurs contre la valeur, le 11 février 2019

Ouvert aux commentaires.

Dans Le Monde : « De la valeur de marché à la tragédie des communs »

Dans L’Écho : Quand la valeur doit laisser la place aux valeurs

[J'apprends à l'instant par un coup de téléphone que cette chronique dans Le Monde sera ma dernière : un courrier m'est adressé qui m'expliquera la suppression du cahier Économie en raison du coût du papier].

En novembre 2013, le comité pour les affaires économiques et monétaires du Parlement européen mit en accusation la Troïka, dont les trois composantes sont la Commission européenne, la Banque centrale européenne et le Fonds monétaire international. En cause, la politique drastique d’austérité imposée à la Grèce. 

Les parlementaires et les experts présents furent ulcérés par la mauvaise foi flagrante des représentants de la Troïka dans leurs réponses aux questions posées. Des grondements s’élevèrent même de l’hémicycle à plusieurs reprises. Ils mentaient, mais avec maladresse, trahissant ainsi leur malaise. Convoqués pour expliquer comment ils envisageaient les enjeux d’un monde humain axé sur des valeurs, ils n’avaient à opposer à leurs accusateurs que la valeur nue : la logique froide d’un monde sous l’empire seul de sommes d’argent.

Continuer la lecture de Le Monde / L’Écho – Les valeurs contre la valeur, le 11 février 2019

Partager :
Recommandez par mail Recommandez par mail

Université catholique de Lille, Paul Jorion : « Déclarer l’état d’urgence pour le genre humain ? » le 6 novembre 2018 à 17h30

Un cycle de 6 conférences par Paul Jorion. Une annonce officielle aura lieu ultérieurement, qui précisera le lieu exact des conférences sur le campus. Je vous tiendrai au courant.

  1. Quel scénario pour les années qui viennent ?

Quatre films significatifs :

         Le dernier rivage (1959) : l’humanité finit par s’autodétruire du fait de son surarmement

         Elysium (2013) : tandis que les pauvres s’entre-déchirent sur une Terre dégradée, les riches, devenus immortels, vivent une vie idyllique dans une station spatiale

         Interstellar (2014) : la Terre ayant été rendue par nous inhabitable, le salut du genre humain est dans la colonisation d’autres mondes

         Terminator (1984) : les machines désormais autonomes se débarrassent des hommes devenus un fardeau pour elles

Continuer la lecture de Université catholique de Lille, Paul Jorion : « Déclarer l’état d’urgence pour le genre humain ? » le 6 novembre 2018 à 17h30

Partager :
Recommandez par mail Recommandez par mail

Le président Macron : Napoléon ou Bonaparte le Petit ? par Jean-Michel Servet

Billet invité. Ouvert aux commentaires.

La diffusion de l’Ode à la joie de Beethoven au Louvre le soir de l’élection d’Emmanuel Macron à la présidence peut être comprise comme un symbole d’adhésion à l’Union européenne. Ce choix contrastant avec la multitude de drapeaux tricolores qui étaient agités pendant que cet hymne était diffusé et que le président élu marchait seul vers la tribune où il allait s’exprimer in vivo face à ses supporters. Continuer la lecture de Le président Macron : Napoléon ou Bonaparte le Petit ? par Jean-Michel Servet

Partager :
Recommandez par mail Recommandez par mail

Non à la privatisation du patrimoine des Français ! par Jean-Paul Vignal

Billet invité. Ouvert aux commentaires.

Le héraut incontesté du néolibéralisme décomplexé ayant été élu Président de la République, il est possible, voire même probable, que la marchandisation de la vie quotidienne des Français s’accélère dans les mois à venir et provoque une vague de privatisations, sous le regard bienveillant de la très dogmatique Commission européenne et pour le plus grand plaisir des marchés financiers.

Continuer la lecture de Non à la privatisation du patrimoine des Français ! par Jean-Paul Vignal

Partager :
Recommandez par mail Recommandez par mail

Une génération de transition, par Dominique Temple

Billet invité. Ouvert aux commentaires.

La transition de la société capitaliste à la société post-capitaliste est hors de la compétence de notre génération parce que celle-ci est tributaire de la privatisation de la propriété, et de ses conséquences l’aliénation de la qualité du travail et l’exploitation de la force de travail. Continuer la lecture de Une génération de transition, par Dominique Temple

Partager :
Recommandez par mail Recommandez par mail