Archives de catégorie : Racisme

Trump : non je n’ai pas écrit ceci ce matin, cela date d’il y a trois ans

Le temps qu’il fait le 18 août 2017 : La dernière bataille de la Guerre de Sécession (1861 – 1865). Désormais aussi dans La chute de la météorite Trump. Un objet populiste mal identifié (Le Croquant 2019), pp. 102-106

Bonjour, nous sommes le vendredi 18 août 2017. Et général j’appelle ces causeries du vendredi… je les couvre d’un terme générique qui est « Le temps qu’il fait » et puis j’ajoute la date. Et parfois j’ai un thème particulier. Je sais que j’ai envie de parler de quelque chose. Et ce matin j’ai envie de vous parler de ce que j’appellerai « La dernière bataille de la Guerre de Sécession ». Pourquoi ? Parce que vous le savez : l’actualité, c’est beaucoup les États-Unis ces jours-ci – ce matin il y a Barcelone aussi malheureusement – et je m’intéresse en particulier à l’actualité aux États-Unis. C’est un pays que je connais bien, j’ai des enfants américains, j’ai eu des épouses américaines, j’ai vécu là-bas douze ans, c’est un pays où je me suis mêlé des affaires locales, j’ai fait de la politique aux États-Unis même si je n’avais pas la nationalité. Mais comme je l’ai déjà dit un jour : je passais inaperçu ; j’ai dû même faire la preuve un jour que je n’étais pas Américain. Les autorités m’ont demandé de faire la preuve (rires) que je n’étais pas Américain. Donc je passais, je dirais effectivement, relativement inaperçu.
Continuer la lecture de Trump : non je n’ai pas écrit ceci ce matin, cela date d’il y a trois ans

Partager :

Vidéo – Le monde nous surprend, dans le bon sens

Covid-19 – Violences policières – François Ruffin

Wikipédia : « Georg Everhard Rumphius, né en 1627 à Wölfersheim en Allemagne et mort en 1702, est un marchand, un militaire et un architecte néerlandais célèbre surtout pour ses travaux en histoire naturelle. »

Partager :

Être Noir sur Terre, par Izzo Wane

« Je ne peux pas respirer ». C’est les larmes aux yeux que j’ai essayé de revivre hier soir dans ma tête ce que George Floyd a vécu. Je suis originaire d’un pays d’Afrique de l’Ouest appelé la Mauritanie avec une population composée de  Blancs, les Maures, et d’Africains noirs. Ce pays est méconnu de la plupart des gens que je rencontre tous les jours dans le monde des affaires. La Mauritanie détient le triste record d’être le dernier pays sur Terre à avoir aboli l’esclavage. Malheureusement, l’esclavage héréditaire y persiste toujours. Oui, j’ai bien dit l’esclavage en 2020 (amis non-Mauritaniens, voyez ici).

Continuer la lecture de Être Noir sur Terre, par Izzo Wane

Partager :

États-Unis : dystopie

À l’âge de 14 ou 15 ans, j’ai écrit une nouvelle rassemblant trois scénarios où une civilisation est sur le point de conquérir les étoiles et où le projet capote à la dernière minute. (Je ne me souviens plus si c’est l’une de mes publications dans la revue de mon lycée).

Dans l’un des trois scénarios, le départ de la fusée est interrompu par une émeute sur le site de lancement.

Je n’aurais jamais imaginé que je serais un jour le témoin d’événements de cette nature.

Le lancement de Crew Dragon de SpaceX en direction de la station spatiale internationale doit avoir lieu dans moins d’une heure en Floride, alors que des émeutes ont éclaté partout aux États-Unis.

P.S. Le lancement s’est bien déroulé.

Partager :

États-Unis : une nation qui n’a jamais su exorciser ses démons

Ouvert aux commentaires.

Je suis tellement écoeuré que je suis incapable de dire quoi que ce soit.

Pour le contexte, un extrait de ma vidéo Le temps qu’il fait le 18 août 2017 :

… la Guerre de Sécession (1861 – 1865), ça ne date pas d’aujourd’hui. Mais il s’est passé après la Guerre de Sécession quelque chose à laquelle on s’est peu intéressé mais que l’actualité d’aujourd’hui et des jours précédents nous rappelle : d’une certaine manière, les Sudistes n’ont pas vraiment perdu. Sous prétexte ou dans un esprit – je dirais peut-être « généreux » – de permettre au Sud de se reconstruire, on lui a permis de ne pas, je dirais se « déstaliniser » entièrement par rapport à ses visions esclavagistes. Continuer la lecture de États-Unis : une nation qui n’a jamais su exorciser ses démons

Partager :

L’implosion des États-Unis, le 7 janvier 2020 – Retranscription

Retranscription de L’implosion des États-Unis, le 7 janvier 2020. Ouvert aux commentaires. Bonjour, nous sommes le mardi 7 janvier 2020…

Vous devez être connecté pour lire le contenu complet de l'article. Vous pouvez vous abonner ici

Partager :

Jeff Daniels, retenez ce nom si vous ne le connaissez déjà

Ouvert aux commentaires. Non, il n’est pas mort, heureusement (j’aurais mis des dates), je mets ici cette vidéo (même si…

Vous devez être connecté pour lire le contenu complet de l'article. Vous pouvez vous abonner ici

Partager :

États-Unis : Une nation où le refoulé pèse des tonnes

The Guardian : They look white but say they’re black: a tiny town in Ohio wrestles with race, le 25 juillet 2019

Je vous parle beaucoup des États-Unis, et depuis longtemps : douze ans. Durant les deux premières années du blog, je rédigeais mes billets et je tournais mes petites webcams de mon domicile à Santa Monica en Californie.

Ce que je vous dis ici des États-Unis vous intéresse beaucoup moins que le reste ; les chiffres sont là. Ce n’est pas important pour moi : ce pays continuera de me passionner. Le livre où j’annonçais la crise des subprimes, La crise du capitalisme américain (2007), combinait tous les outils de ma boîte : la sociologie, l’économie, la démographie, la science politique et l’histoire.

Continuer la lecture de États-Unis : Une nation où le refoulé pèse des tonnes
Partager :

La grenouille dans la marmite, le 24 juin 2019 – Retranscription

Retranscription de La grenouille dans la marmite, le 24 juin 2019. Ouvert aux commentaires.

Bonjour, Nous sommes le lundi 24 juin 2019 et, aujourd’hui, ma petite conférence, mon exposé, s’appellera « La grenouille dans la marmite ». Vous connaissez cette histoire que l’on raconte, je ne sais pas si c’est plausible ou non mais on la raconte et, en tous cas, tout le monde comprend bien de quoi ça parle. On met une grenouille dans une casserole, dans une marmite, et on allume le feu en-dessous. Comme la température ne monte que progressivement, elle ne se rend pas compte que l’eau est trop chaude alors que, si on la plongeait dans une casserole d’eau bouillante, elle pourrait peut-être encore sauter. 

Continuer la lecture de La grenouille dans la marmite, le 24 juin 2019 – Retranscription
Partager :

L’Écho – États-Unis : Le lion devenu vieux, le 11 juin 2019

États-Unis : Le lion devenu vieux

La politique étrangère le Donald Trump n’a ni queue ni tête : elle récompense les adversaires de son pays et punit ses amis de longue date. Sa politique de défense est du même acabit : il loue les ennemis de sa patrie et dénonce ses propres généraux et ses services secrets. Sa politique économique semble elle aussi insensée : il entend mordicus faire revenir au pays des emplois qui n’ont pour l’essentiel (87%) pas été délocalisés mais éliminés par les progrès de la mécanisation. Quant à sa politique commerciale, elle est tout aussi incompréhensible : lundi je punis la Chine à l’aide de tarifs douaniers prohibitifs pour un déficit de la balance commerciale dû en réalité à la politique du dollar telle que les Américains eux-mêmes la définissent, mardi je punis à son tour le Mexique, mettant entre parenthèses le fait que lundi dans la soirée, un certain nombre de compagnies américaines – en tentant de s’adapter aux caprices de leur président – ont annoncé qu’elles déplaceraient certaines de leurs activités, de la Chine, vers le Mexique.

Continuer la lecture de L’Écho – États-Unis : Le lion devenu vieux, le 11 juin 2019
Partager :

« Fin du monde ! Fin du mois ! », le 19 mai 2019 – Retranscription

Retranscription de « Fin du monde ! Fin du mois ! », le 19 mai 2019. Ouvert aux commentaires.

Bonjour, nous sommes le dimanche 19 mai 2019 et le thème aujourd’hui, c’est « Fin du monde ! Fin du mois ! ». Vous avez entendu ce slogan qui a été inventé par quelqu’un. C’est une bonne idée. Ça a des allitérations. Ça essaye de suggérer l’idée d’une convergence des luttes, que les gens qui se battent contre la destruction de l’environnement, le réchauffement climatique, etc. et les gens qui vont dans la rue non sans raison aussi, parce que la situation leur est impossible dans le contexte actuel, que ces gens pourraient défiler ensemble et représenteraient à ce moment-là une masse critique de gens qui veulent autre chose.

Continuer la lecture de « Fin du monde ! Fin du mois ! », le 19 mai 2019 – Retranscription
Partager :

Fin du monde ! Fin du mois !

Ouvert aux commentaires.
Partager :