4 réflexions sur « Vidéo – L’implosion des États-Unis »

  1. Faut-il parler de « guerre » ? (au debut je me suis demandé si l’adjectif « froide » était le bon, mais je pense que l’on peut discuter du substantif aussi).
    Un peu comme le capitalisme a un côté (décrit par Marx) de « suceur de sang », pressurant le prolétaire qui ne peut vendre le travail à son juste prix mais est laissé au « revenu de subsistance », on en est arrivé à un stade ( pas si loin de certains stades des temps féodaux) où ce sont des entités « moyennes » qui jouent le rôle de « capteur de richesse » . Aux USA, ce sont les GAFAM, super-bantoustan inversés du capitalisme. Autour de la Russie, ce sont les bouts d’Ukraine manipulés (Donbass), la Crimée, la Biélorussie, la Transnistrie, qui joue ce rôle de « collecteur de plus-value », ou au moins d’influence, pour tenter de ramasser la mise.
    En Afrique, c’est Haftar qui sert de « collecteur d’influence » aux EAU et à l’Egypte, sous les auspices d’une certaine « diplomatie » française.
    Ce sont là des « colonio-capitalisme ». La fractalité géographique empêche sans doute de mettre un nom unique, comme le « prolétariat » ne se voyait pas comme tel en 1840, encore pris dans les logiques rurales anthropologiques dont il venait. D’où la nécessité d’une révision à nouveau frais de ce que sont les « logiques écono-territoriales » dont j’ai eu parlé ailleurs, mais qui peuvent expliquer en quoi nous sommes bien loin, aujourd’hui, d’une « société des Nations ». Même la nation anglaise (qui conduit le Brexit) n’est plus une nation, avant même de parler des gallois et écossais, c’est une tête londonienne qui draine ad libitum les zones pauvres du Nord, en se gardant les « jardins » du sud fréquentable, de Bristol à Margate et d’Exeter à Douvres, via Cambridge et Oxford bien sûr.
    Bon, je verrai la vidéo plus tard, j’avoue ne pas l’avoir vue.

    1. Après l’auto-domestication humaine, nous entrons dans la colonisation dématérialisée de sujet humain, désocialisé par le consumérisme, mais connecté par le biais des GAFAM afin d’en drainer le plus finement possible son potentiel.
      Matrix n’est pas loin !

  2. Avec un risque individuel tout aussi grand et un risque pour le pays tout entier aussi important n’y a t’il pas eu une tentative d’assassinat d’Hitler par des gradés de l’Armée allemande ? Alors pourquoi si le danger est si important car tout de même crime contre l’Humanité ce n’est pas inutile à éviter pour une si bienfaitrice civilisation ?

  3. Les iraniens viennent de riposter en lançant une douzaine de missiles sur deux bases où sont stationnées des troupes US ; la mèche de la dernière et ultime guerre mondiale a-t-elle été allumée ?
    https://edition.cnn.com/middleeast/live-news/us-iran-soleimani-tensions-intl-01-07-20/index.html
    Comment vont se comporter les généraux américains si Trump leur donne l’ordre de riposter par un déluge de feu sur l’Iran, ces généraux auront-ils la sagesse de cet officier russe en 1962 qui a dissuadé de tirer les torpilles avec charges nucléaires vers l’escadre de l’US Navy, chargée du blocus de Cuba lors de cet épisode de tension extrême entre USA et URSS ?

Les commentaires sont fermés.