Catégorie : Royaume-Uni

  • Londres : Qui a dit que les gens changeaient ?, par Duncan Sutherland

    La différence est qu’il y a 70 ans, la foule londonienne ne comptait pas autant de touristes, d’immigrants et de réfugiés. Il y a même des réfugiés ukrainiens qui font la queue pour voir le cercueil de la défunte reine, « parce que c’est un événement historique », et non parce qu’ils sont monarchistes.

    Faites la queue à Londres aujourd’hui et les gens la rejoindront simplement parce qu’elle est là.

    Lire la suite…

  • Never underestimate the English!, by Duncan Sutherland

    This morning the Lord Speaker addressed the King and Parliament in Westminster Hall, a grand, grim and  gloriously menacing structure dating back almost to the Norman Conquest and thus predating constitutional monarchy as we understand it by a millennium.

    Here the first King Charles was put on trial, a process which led to his decapitation. Here the severed head of the upstart Lord Protector Cromwell was hung from the rafters as a warning to all those who might think of challenging the monarchy. This was Oliver Cromwell, you understand, not Thomas Cromwell, who had been a faithful servant of the English state in a previous century and whose severed head was hung up not in Westminster Hall but on Tower Bridge as a warning to all those who might think that serving the King was an easy ride.… Lire la suite…

  • Pomp and Circumstance : Charles III

    Farewell the neighing steed, and the shrill trump,
    The spirit-stirring drum, the ear-piercing fife,
    The royal banner, and all quality,
    Pride, pomp and circumstance of glorious war!

    Othello, Acte III, Scène III

    Lire la suite…

  • Elizabeth Alexandra Mary Windsor (1926 – 2022)

    Que seraient les anthropologues sans les institutions cocasses, les rituels biscornus, tous les flonfons et les tralalas ? Et les personnes qui acceptent stoïquement de les incarner sans broncher ?

    (Nous ne serions pas grand-chose !)… Lire la suite…

  • La Grande-Bretagne prend conscience

  • Vidéo – Boris Johnson

    Au bord du précipice … ou pas ?
    « Oxford Union » et non « Oxford Society »… Lire la suite…

  • Royaume-Uni : UNE SPIRALE DESCENDANTE, par Duncan Sutherland

    Les retombées du discours de Sajid Javid, ministre de la Santé démissionnaire, sont déjà perceptibles : on entend dire que des conservateurs de plus haut rang, dont son collègue Michael Gove, exigent de Boris Johnson qu’il parte.

    « Trop, c’est trop » – Sajid Javid met ses collègues au défi de démissionner du cabinet de Boris Johnson :

    Lire la suite…

  • Julian Assange ne doit pas être extradé, la France doit intervenir, par Chantal Montellier

  • L’Écosse et l’Angleterre : un contraste affligeant, par Duncan Sutherland

    Le texte original en anglais, ci-dessous.

    L’article du Guardian ci-dessous, datant d’il y a quelque temps, traite des différences de style et de fond du gouvernement en Écosse et en Angleterre pendant la crise actuelle de santé publique.

    Le problème fondamental de l’Angleterre, et même du Royaume-Uni, est que le Brexit a placé au poste de premier ministre une personne qui, dans d’autres circonstances, n’aurait pas été envisagée pour ce poste. Contrairement à Sturgeon, il incarne un vide moral indifférent, désorganisé et sur-privilégié.… Lire la suite…

  • Brexit #14 – Un bateau britannique arraisonné par la France dans le cadre d’un conflit sur les droits de pêche, par Duncan Sutherland

    UK boat detained by France amid fishing rights row

    Une autre crise de nerfs. Les frictions de ce type consolident le Brexit en Angleterre en unissant les Anglais dans l’autodéfense contre les pénibles étrangers.

    De toute façon, le cœur de cette affaire n’est pas vraiment le Brexit. Il s’agit ni plus ni moins de la souveraineté britannique dans les îles anglo-normandes. Le Brexit a rouvert cette vieille plaie, tout comme il a ravivé les rancunes territoriales impliquant la vieille Angleterre dans la péninsule ibérique et en Irlande.

    Une guerre commerciale entre l’UE et le Royaume-Uni serait donc en partie un différend territorial déguisé, ce qui pourrait être a priori une affaire assez sérieuse, du moins en principe, et conviendrait parfaitement aux partisans du Brexit.… Lire la suite…

  • Covid-19 : Boris Johnson au pied du mur

    M. Johnson s’est engagé à la levée de toute restriction au Royaume-Uni le 19 juillet. Il a fait allusion cependant à quelques « extra precautions » qui pourraient rester d’application. … Lire la suite…

  • Brexit et les étrangers, par Duncan Sutherland

    Le texte original se trouve ici.

    Comme on l’a déjà fait remarquer, le Brexit vous obligera à détenir un passeport et à être soumis au contrôle de l’immigration à la frontière britannique, comme la plupart des citoyens étrangers qui ne bénéficient d’aucun privilège particulier en ce qui concerne l’admission dans le pays vert et agréable qu’est l’Angleterre. Je parle d’Angleterre plutôt que de Grande-Bretagne ou même de Royaume-Uni, car le contrôle de l’immigration au Royaume-Uni repose essentiellement sur une attitude anglaise à l’égard des étrangers et sur une tradition anglaise de contrôle de leur nombre. En outre, comme vous le savez, l’appendice nord de l’Angleterre, l’Écosse, ne souhaite pas imposer les contrôles de l’immigration du Brexit, mais elle le fait à contrecœur, tout comme elle a quitté l’Union européenne à contrecœur, où elle était parfaitement heureuse d’être. … Lire la suite…

  • Meurtre dans l’Université anglaise (1984)

    J’ai republié ici récemment les chroniques consacrées à l’anthropologie que j’avais rédigées autrefois pour la revue L’Âne Le magazine freudien. Il en est une que j’avais publiée ici sous forme de facsimilé à l’occasion du décès de Margaret Thatcher. J’écrivais ceci :

    Comme il n’est pas bienséant d’insulter les morts, je m’en abstiendrai. Mais rien ne m’interdit n’est-ce pas de republier un texte rédigé il y a vingt-neuf ans et consacré à l’anthropologie sociale ? Meurtre dans l’université anglaise a paru originellement en 1985 dans le numéro 21 de la revue L’Âne, à la page 22.

    En voici le texte.… Lire la suite…

  • Brexit #8 – Merci à lui !

    Ce qui fut mon expérience, d’être étudiant thésard et ensuite jeune professeur à Cambridge, est désormais impossible.

    F*** y*** ass***s!… Lire la suite…

  • A Symbolic Standoff, par Duncan Sutherland

    Une traduction DeepL suit le texte en anglais, affiché en premier.

    Early yesterday morning, during the Muslim festival of Eid Mubarak, which is officially recognized and respected in Scotland, the UK Home Office, which has responsibility for immigration control throughout the United Kingdom, staged a brutal dawn raid on the home of an Indian family in Kenmure Street in the ethnically and culturally diverse southside district of Pollokshields in the city of Glasgow, an area which is within the Scottish Parliament constituency represented by the First Minister of Scotland, Nicola Sturgeon, whose pro-independence administration is vehemently opposed to the UK Government’s post-Brexit « hostile environment » immigration policy, of which you may have heard.… Lire la suite…