Archives par mot-clé : Thomas Piketty

FranceInfo TV, « Ouvrez le 1 » : « Faut-il faire payer les riches ? », le mercredi 5 février à 21h

Ouvert aux commentaires.

FranceInfo TV, « Ouvrez le 1 » : « Faut-il faire payer les riches ? », le mercredi 5 février à 21h

Mon point de vue sera opposé à celui d’Olivier Babeau, président de l’Institut Sapiens.

C’est le moment de se souvenir de la réponse qu’avait apportée Timiota ici à la question, dans deux billets en 2014.

Découverte Médicale : De petites doses de Piketty empêchent les crises de Gattaz (I) et Découverte Médicale : De petites doses de Piketty empêchent les crises de Gattaz (II)

À propos de la concentration des richesses et de l’augmentation des inégalités, Piketty nous dit à sa façon qu’il y a bel et bien une divergence en cours, et que les Trente Glorieuses n’étaient qu’une exception. On pourra toujours prétendre qu’une société comme celle de la Belle Époque (1910), venait de passer quelques décennies de capitalisme qui ne se grippait qu’assez occasionnellement, et que donc retrouver ces niveaux d’inégalités, si cela sort X millions de gens de la pauvreté vers la classe moyenne par la même occasion, on ne doit pas faire la fine bouche. Continuer la lecture de FranceInfo TV, « Ouvrez le 1 » : « Faut-il faire payer les riches ? », le mercredi 5 février à 21h

Partager :

Vidéo – Institut de théologie orthodoxe Saint-Serge – « Crise du monde de l’économie capitaliste », le 19 septembre 2019

Ouvert aux commentaires.

Université de rentrée de l’Institut de théologie orthodoxe Saint-Serge : « L’Église confrontée à la crise » – les 19 et 20 septembre 2019

« Crise du monde de l’économie capitaliste » par Paul JORION – jeudi 19 septembre 2019 from Orthodoxie.com on Vimeo.

Partager :

Thomas Piketty : « Tous les discours décrivant les inégalités comme inévitables sont battus en brèche par l’histoire »

Le Monde : Thomas Piketty : « Tous les discours décrivant les inégalités comme inévitables sont battus en brèche par l’histoire », le 12 septembre 2019

Oui je sais, mon tort est d’avoir toujours une (ou 2, ou 3…) longueurs d’avance ! Mais il n’est jamais trop tard pour bien faire !

Partager :

FRANCE 2, « DES MOTS DE MINUIT », Judith Chemla, Thomas Piketty, Paul Jorion, Paolo Roversi, Rhoda Scott, Applause, LE 29 JUIN 2011

Ça ne date pas d’aujourd’hui mais voilà que la vidéo est soudain disponible. Vu l’heure à laquelle ça passait (entre 0h30 et 2h30), je ne suis pas sûr que beaucoup de monde l’ait vu à l’époque !

  • – La comédienne Judith Chemla  
  • – L’économiste Thomas Piketty
  • – L’anthropologue et sociologue Paul Jorion
  • – Le photographe Paolo Roversi
  • – La musicienne Rhoda Scott

Philippe Lefait lit durant l’émission un extrait de mon Le capitalisme à l’agonie :

Continuer la lecture de FRANCE 2, « DES MOTS DE MINUIT », Judith Chemla, Thomas Piketty, Paul Jorion, Paolo Roversi, Rhoda Scott, Applause, LE 29 JUIN 2011
Partager :

LE TEMPS QU’IL FAIT LE 4 AOÛT 2017 – Retranscription

Retranscription de Le temps qu’il fait le 4 août 2017. Merci à Pascale Duclaud et à Marianne Oppitz !

Bonjour, nous sommes le vendredi 4 août 2017 et si on veut faire un speech un petit peu programmatique, eh bien le faire un 4 août ce n’est jamais une mauvaise idée parce que, comme vous le savez, le 4 août 1789 un monde est tombé : le monde féodal, en France, et un nouveau monde est apparu.

Continuer la lecture de LE TEMPS QU’IL FAIT LE 4 AOÛT 2017 – Retranscription

Partager :

Retranscription – « Peut-on sortir d’un modèle économique fondé sur la croissance ? », le 3 août 2014

« Peut-on sortir d’un modèle économique fondé sur la croissance ? », le 3 août 2014. Merci à Marianne Oppitz !

John Maynard Keynes avait une solution, lui. C’était qu’on aille vers des situations où on n’est pas obligé d’emprunter les ressources qu’on utilise. Continuer la lecture de Retranscription – « Peut-on sortir d’un modèle économique fondé sur la croissance ? », le 3 août 2014

Partager :

Deux petites leçons à tirer + une autocritique, par Gilbert Chabian

Billet invité. Ouvert aux commentaires.

Trois petites leçons à tirer de ces élections :

1/ Le ressort de ce système d’élections à deux tours a été mis à nu. Bien plus qu’en 2002, la situation particulière du passage au 2d tour d’un candidat « honni » ou justifiant un « isolement politique » amène à un déni de démocratie. Le président élu ne sort pas d’un affrontement « à la loyale » mais d’un avantage dû au « devoir républicain » (selon la terminologie du jour : république équivaut à démocratie dans l’esprit de la République des droits de l’homme).

Continuer la lecture de Deux petites leçons à tirer + une autocritique, par Gilbert Chabian

Partager :

LA CRISE OBLIGATAIRE COUVE TOUJOURS, par François Leclerc

Billet invité.

Dans son édition d’hier, le Wall Street Journal titrait un papier sur la dette souveraine d’une formule choc : « le marché de la dette périphérique européenne accueille un nouveau membre : la France. » En titrant le sien sur le même sujet « le différentiel des taux allemand et français renouent avec le plus haut d’il y a quatre ans, sous l’effet des sondages décrivant la course en tête de Le Pen », le Financial Times en analysait de son côté les raisons. Dans les deux cas, le retour naissant de la crise obligataire affleurait dans le commentaire, prenant appui sur la constatation d’une grande fragilité politique.

Continuer la lecture de LA CRISE OBLIGATAIRE COUVE TOUJOURS, par François Leclerc

Partager :

SI MÊME JEAN-CLAUDE JUNCKER N’Y CROIT PLUS… par François Leclerc

Billet invité.

Lors de son arrivée à la tête de la Commission, en septembre 2014, Jean-Claude Juncker annonçait que l’Union allait jouer la carte de « sa dernière chance ». Mais, sans attendre la fin de son mandat en 2019, il a annoncé qu’il n’en briguerait pas un second et signifié qu’il n’y croit plus.

Continuer la lecture de SI MÊME JEAN-CLAUDE JUNCKER N’Y CROIT PLUS… par François Leclerc

Partager :

L’euro-parlement de Piketty est la base d’une souveraineté financière de la démocratie internationale européenne, par Pierre Sarton du Jonchay

Billet invité.

L’euro-parlement de Piketty est la base d’une souveraineté financière de la démocratie internationale européenne. La délibération des euro-parlementaires consistera à déterminer une enveloppe globale de la masse monétaire en euro dont découleront des limites d’endettement public à l’échelle des États nationaux et à l’échelle de L’État financier confédéral. Continuer la lecture de L’euro-parlement de Piketty est la base d’une souveraineté financière de la démocratie internationale européenne, par Pierre Sarton du Jonchay

Partager :

Piketty dans « Questions politiques » sur France Inter, par Pierre-Yves Dambrine

Billet invité. Ouvert aux commentaires.

Piketty a une conviction : la politique doit se faire au grand jour, pas dans des conciliabules secrets entre ministres des finances ou entre chefs d’État ou de gouvernement.

Continuer la lecture de Piketty dans « Questions politiques » sur France Inter, par Pierre-Yves Dambrine

Partager :