Étiquette : Wikileaks

  • Piqûre de rappel : Audition de Robert Mueller : Un bilan, le 24 juillet 2019

    Les aimables personnes qui traduisent désormais mes billets en anglais ont ressuscité le compte-rendu que j’avais fait de l’audition du Conseil spécial Robert Mueller. Vous trouverez la traduction ici. J’en profite pour reproduire ce billet, le faisant précéder de l’introduction que vous trouverez dans le Tome II de La chute de la météorite Trump.

    25 juillet 2019

    Les conclusions de la commission Mueller sont considérées comme un désastre par les Démocrates et comme une victoire en rase campagne par les Républicains

    Dans mon écoute, je tente de détecter la différence qu’établissent ceux qui sont dans le secret des dieux, entre la partie émergée de l’iceberg  : ce qu’ils peuvent révéler au public que nous sommes, et sa partie immergée à propos de laquelle il font discrètement allusion dans leurs échanges entre bons entendeurs.Lire la suite…

  • Robert Mueller : « Roger Stone demeure un criminel condamné à la prison »

    Robert Mueller, qui avait dirigé la commission d’enquête sur une éventuelle collusion entre l’équipe Trump et la Russie, a réagi à la commutation de la peine de Roger Stone par le président, dans une tribune libre du Washington Post, intitulée : « Roger Stone demeure un criminel condamné à la prison, et à juste titre ».

    Il rappelle les agissements de Stone favorisant la diffusion par le truchement de WikiLeaks de données piratées par des agents russes et en coordination avec un agent russe en vue de favoriser l’élection de Trump, ainsi que ses mensonges devant diverses instances, ses menaces de mort envers une personne (Randy Credico) dont il avait déclaré qu’elle était son intermédiaire sans ses contacts avec WikiLeaks, pour cacher l’identité du véritable intermédiaire (Jerome Corsi).… Lire la suite…

  • Audition de Robert Mueller le 24 juillet 2019 : un bilan

    Ouvert aux commentaires.

    M. Robert Mueller est un vieux monsieur. Il va avoir 75 ans dans quelques jours (le 7 août), et plusieurs commentateurs américains s’en sont plaints, qui espéraient hier quelqu’un avec davantage de punch, avec une voix moins fluette. Ils disaient qu’aujourd’hui à 74 ans, on a davantage d’assurance, on ne cherche pas parfois ses mots, comme ce fut quelquefois le cas hier.

    Je suppose qu’à la différence de Robert Mueller et, entre autres, Paul Jorion, ils n’ont pas assisté pour la plupart aux 7 heures d’audition, et n’ont donc pas souffert d’un coup de fatigue.

    Je vous ai rendu compte des 7 heures en direct.… Lire la suite…

  • Heureusement pour Assange, il a un allié de poids

  • Inculpation de 12 fonctionnaires russes par la justice américaine

    Ouvert aux commentaires.

    Je suis en train de lire les documents et en particulier bien entendu le texte de l’inculpation qui fait que cette affaire est en train de changer de nature du tout au tout. L’image qui est en train de se dessiner est en effet absolument inédite : l’élection de Trump en tant qu’acte de guerre de la Russie contre les États-Unis, dans ce nouveau type de guerre qu’est la guerre numérique.

    Point remarquable : si les opérations de déstabilisation de l’élection présidentielle de 2016 sont le fait de fonctionnaires russes – comme l’affirme l’inculpation, il s’agit bien d’un acte de guerre entre deux nations, et la question d’une collusion ou non de Trump et/ou de son équipe devient subsidiaire (de l’ordre de la collaboration ou non d’une cinquième colonne).… Lire la suite…

  • De l’anthropologie à la guerre civile numérique, entretien réalisé le 21 mars 2016 (texte complet)

    Ouvert aux commentaires.

    I- La « mentalité primitive »

    Jacques Athanase GILBERT

    Votre parcours est particulièrement atypique, marqué en particulier par cette étonnante transition du chercheur au blogueur. Au-delà, votre pensée s’enracine dans le champ de la transdisciplinarité, empruntant à la fois à la philosophie, à l’anthropologie, à la sociologie et à l’économie. Comment appréhendez-vous cet itinéraire ?… Lire la suite…

  • De l’anthropologie à la guerre civile numérique (XV), La guerre civile numérique, entretien réalisé le 21 mars 2016

    Franck CORMERAIS

    Blogueur, vous occupez, Paul Jorion, sur ce terrain une position radicale par l’étude de ce que vous nommez La guerre civile numérique (2011). Non seulement cette théorie permet d’interroger les systèmes intelligents mais également les problématiques économiques.… Lire la suite…

  • QUOI DE NEUF À HOLLYWOOD ?

    THE FIFTH ESTATE Official Trailer
    by The Fifth Estate 1 month ago 1,852,127 views… Lire la suite…

  • LE TEMPS QU’IL FAIT LE 5 AVRIL 2013

    L’affaire Cahuzac et ses retombées… qui ne font que commencer !

    J’évoque ceci dans la vidéo, mon billet du 20 janvier 2010 : Top 10 du Post des blogs politiques qui montent.

    J’écris à l’époque : 160.000 accès mensuels ; pour mettre en perspective, aujourd’hui : 303.000 accès mensuels.

    Sur YouTube, c’est ici.… Lire la suite…

  • LE MONDE, « Ils ne mourraient pas tous mais tous étaient frappés », jeudi 4 – vendredi 5 avril 2013

    Le texte qui suit est plus long que celui qui paraît dans Le Monde. La raison en est que le format qui m’avait été communiqué dans la matinée était de 6 500 signes maximum. On me signalait en début d’après-midi qu’il serait en réalité de 5 200. C’est moi qui ai abrégé.

    Sur le site du Monde : La crise accroît l’intolérance à la fraude fiscale des élites.

    Quand Mme Lamblin, élue EELV de Paris, fut accusée de blanchiment d’argent sale, son avocat affirma en substance : « Beaucoup de bruit pour rien ! » parce qu’il n’y avait là selon lui qu’un cas banal d’évasion fiscale.… Lire la suite…

  • LE TEMPS QU’IL FAIT LE 17 AOÛT 2012

    Julian Assange et le siège de l’ambassade de l’Équateur à Londres
    Ringolevio d’Emmett Grogan
    La banque Standard Chartered et les régulateurs

    La vidéo sur YouTube.… Lire la suite…

  • L’ÉQUATEUR OFFRE L’ASILE POLITIQUE À JULIAN ASSANGE

    The English version of this post can be found here.

    Avec la Grande-Bretagne qui menace du coup de prendre d’assaut l’ambassade équatorienne à Londres, m’est avis qu’on en reparlera. M’est avis que cela pourrait être cette fameuse petite étincelle qui met le feu à la plaine. M’est avis que l’on a ici le potentiel d’une dépêche d’Ems, d’un certain assassinat à Sarajevo, d’un certain incident dans le Golfe du Tonkin.

    Une intuition, une intuition seulement. … Lire la suite…

  • LES ÉCHOS, Chute du monde ancien ? Enjeux de « La guerre civile numérique »

    Un compte-rendu de La guerre civile numérique (Textuel 2011) par Pascal Ordonneau dans Les Échos.

    Le texte se trouve ici.

    Et si cette guerre civile numérique que décrit Paul Jorion était le commencement d’un renversement radical, non pas simplement des autorités et des pouvoirs mais avant tout, des idées, des méthodes, du rapport de l’homme à une nouvelle conception de l’ordre des choses, des voies et moyens de construire le bonheur et d’œuvrer à l’émergence monde vraiment « mondialisé », où « sans frontières » n’est pas synonyme d’impunité, ni « ouverture » synonyme de droit « de pillage » ?

    Lire la suite…

  • LE MONDE OÙ NOUS VIVONS

    Ce texte est un « article presslib’ » (*)

    Révolté par la bavure du 12 juillet 2007 à Bagdad, quand neuf hommes furent abattus par deux hélicoptères, dont deux correspondants de guerre de l’agence de presse Reuters, et un père de famille qui se portait au secours d’un des journalistes qui n’était encore que blessé, et dont les deux enfants furent grièvement blessés, le soldat Bradley Manning a communiqué à WikiLeaks les enregistrements des « incidents », ainsi que 260 000 dépêches diplomatiques américaines. Il attend – dans des conditions de détention brutales – d’être jugé par une cour martiale. Il y a vingt-deux chefs d’accusation retenus contre lui, dont « collusion avec l’ennemi ».… Lire la suite…

  • LE TEMPS QU’IL FAIT, LE 4 MARS 2011

    Présidentielles françaises en 2012
    Sergent Manning
    Julian Assange
    Sergey Aleynikov
    La manipulation du prix des actions
    Lloyd Blankfein
    Le prix à payer pour sauver un système à l’agonie
    La nuit du 4 août 1789

    Note, le 5 mars : Hier matin j’émettais dans la vidéo ci-dessus l’hypothèse qu’il existe désormais un « accord de coopération » à l’amiable entre les dirigeants de Goldman Sachs et les autorités américaines, judiciaires et/ou financières. Ce qui le fait supposer, c’est qu’aucun des dirigeants de la firme n’a été inculpé en dépit de la gravité de l’accusation portée à son encontre lors de l’audition au Sénat le 27 avril 2010 : qu’en vue d’un gain, elle a procédé à une destruction délibérée du système financier américain par une utilisation massive de CDO (Collateralized Debt Obligations) synthétiques portant sur des CDO structurés par ses propres soins de manière à ce que leur dépréciation soit maximale.… Lire la suite…