Transform! Europe : Economic Governance in the EU after the Eurozone Crisis

Transform! Europe est la fondation du Parti de la gauche européenne. J’ai participé à la rédaction de son plus récent rapport : Economic Governance in the EU after the Eurozone Crisis.

Vous pourrez le trouver ici.

Partager

L’Europe et nous les Allemands, selon Oliver Welke

Oliver Welke dans le « heute-show » du 19 mai 2017, l’émission satirique de la semaine politique en Allemagne. Cela se passe le vendredi soir, et l’audience est considérable.

Continuer la lecture de L’Europe et nous les Allemands, selon Oliver Welke

Partager

Trends – Tendances, Envoyons une ambassade à Berlin !, le 26 avril 2017

Envoyons une ambassade à Berlin !

Bruno Colmant, l’un de nos économistes de tout premier plan, vient de consacrer un ouvrage à L’euro : une utopie trahie ? * où il s’interroge sur l’avenir de la monnaie commune européenne : est-elle une construction artificielle désormais en faillite, ou bien une aventure qui continue d’être malgré tout un projet d’avenir en dépit de ses faiblesses majeures que l’actualité a à cœur de souligner cruellement jour après jour ?

Continuer la lecture de Trends – Tendances, Envoyons une ambassade à Berlin !, le 26 avril 2017

Partager

LE TEMPS QU’IL FAIT LE 21 AVRIL 2017 – Retranscription

Retranscription de Le temps qu’il fait le 21 avril 2017. Merci à Pascale Duclaud !

Bonjour, nous sommes le 21 avril 2017. En France, après-demain dimanche : premier tour de l’élection présidentielle. Alors vous avez vu l’attitude que j’ai choisie d’avoir sur le blog, c’est-à-dire que je me suis adressé non seulement aux gens qui avaient déjà écrit des billets sur le blog en leur disant : « Voilà, proposez-moi des choses », mais vis-à-vis du public en général, je me suis adressé à la cantonade en disant : « Eh bien envoyez-moi des papiers ». Continuer la lecture de LE TEMPS QU’IL FAIT LE 21 AVRIL 2017 – Retranscription

Partager

Le temps qu’il fait le 21 avril 2017

Présidentielle française dimanche

Quel avenir pour l’euro ?

Bruno Colmant, L’Euro : une utopie trahie, La Renaissance du livre 2017

Paul Jorion, Bruno Colmant (sous la direction de Marc Lambrechts), Penser l’économie autrement, Fayard 2014

* Abrogation des lois interdisant la spéculation en Suisse en 1860 ; en Belgique en 1867 ; en France en 1885.

Partager

L’euro selon Herman Van Rompuy, ou « Berlin ou Moscou ? »

Bruno Colmant publie un nouveau livre : L’euro : une utopie trahie ? (Renaissance du livre 2017). Il a eu l’amabilité de m’en faire parvenir un exemplaire. Comme j’ai reçu le livre samedi, je n’ai pas encore eu le temps de le lire mais j’ai lu l’avant-propos rédigé par Herman Van Rompuy, ancien Premier ministre belge (2008-2010), ancien Président du Conseil européen (2010-2014) qui regroupe chefs d’État ou de gouvernement des vingt-huit pays constituant l’Union européenne.

Continuer la lecture de L’euro selon Herman Van Rompuy, ou « Berlin ou Moscou ? »

Partager

60e anniversaire du Traité de Rome : DE QUOI SONT-ILS ENCORE CAPABLES ? par François Leclerc

Billet invité.

Comment passer dans une félicité enjouée le cap du 60e anniversaire de la signature du Traité de Rome, le 25 mars prochain ? Angela Merkel, François Hollande, Mariano Rajoy et Paolo Gentiloni ont hier accordé leurs violons pour jouer le grand air d’une Europe à la carte qu’ils prétendent portée par un élan nouveau. Tragediante, comediante !

Continuer la lecture de 60e anniversaire du Traité de Rome : DE QUOI SONT-ILS ENCORE CAPABLES ? par François Leclerc

Partager

L’euro-parlement de Piketty est la base d’une souveraineté financière de la démocratie internationale européenne, par Pierre Sarton du Jonchay

Billet invité.

L’euro-parlement de Piketty est la base d’une souveraineté financière de la démocratie internationale européenne. La délibération des euro-parlementaires consistera à déterminer une enveloppe globale de la masse monétaire en euro dont découleront des limites d’endettement public à l’échelle des États nationaux et à l’échelle de L’État financier confédéral. Continuer la lecture de L’euro-parlement de Piketty est la base d’une souveraineté financière de la démocratie internationale européenne, par Pierre Sarton du Jonchay

Partager

Refondation de l’économie politique sous le psychodrame présidentiel français, par Pierre Sarton du Jonchay

Billet invité.

Depuis le Tartuffe de Molière, les Français sont artistes à débusquer les distorsions entre le dire et le faire. Spécialement entre ce qui se dit sur la place publique et ce qui se fait dans les chambres privées. La place publique est le lieu des apparences et des intentions proclamées par le discours et les gestes visibles. Le domaine privé est le lieu de la vérité ou chacun est ce qu’il fait ; où les intentions s’expriment dans les actes par des gestes nus ; où la parole, l’écrit et le théorique sont vérifiables par l’expérience sensible, par l’interaction physique sans l’habillage de la virtualité discursive. Dans le huis clos des affaires privées, le sens du dire est immédiatement illustré par le faire.

Continuer la lecture de Refondation de l’économie politique sous le psychodrame présidentiel français, par Pierre Sarton du Jonchay

Partager

Compte-rendu de Et les faibles subiront ce qu’ils doivent ? de Yanis Varoufakis, Les liens qui libèrent, 2016, par Georges Lagarde

Billet invité.

Je viens de terminer Et les faibles subiront ce qu’ils doivent ? de Yanis Varoufakis, que j’ai acheté malgré la maladresse de son titre en français, parce que j’avais été intrigué par la critique favorable publiée dans Le Monde.

Continuer la lecture de Compte-rendu de Et les faibles subiront ce qu’ils doivent ? de Yanis Varoufakis, Les liens qui libèrent, 2016, par Georges Lagarde

Partager

La « planche à billet » des banques centrales, par Jean Matouk

Billet invité.

Il vaudrait mieux arrêter la « planche à billet » des banques centrales et pratiquer une désendettement réciproque des Etats

Depuis 2008, les banques centrales des divers pays tentent de ranimer la croissance. D’une part en laissant les taux d’intérêt très bas – les taux actuels des banques centrales, qui sont au bas de l’échelle de tous les taux, sont de 0,5% aux Etats-Unis et en Grande Bretagne, et 0% dans la zone euro – ce qui, normalement, pousse à l’investissement. D’autre part en injectant directement de la monnaie par achats de titres publics et privés que les banques ont à leur actif. Ce qu’on baptise aujourd’hui des « facilités quantitatives » (Q.E)

Continuer la lecture de La « planche à billet » des banques centrales, par Jean Matouk

Partager

LE TEMPS QU’IL FAIT LE 13 NOVEMBRE 2015 – (retranscription)

Retranscription de Le temps qu’il fait le 13 novembre 2015. Merci à Cyril Touboulic !

Bonjour, nous sommes le vendredi 13 novembre 2015. Et donc, faites un peu attention quand vous sortez de chez vous parce que, quand même, on sait bien qu’un vendredi 13, il faut être un tout petit peu prudent. Ou si vous croyez au contraire que vous aurez de la chance un peu plus que d’habitude, eh bien, n’hésitez pas donc à acheter un billet de loterie.

Continuer la lecture de LE TEMPS QU’IL FAIT LE 13 NOVEMBRE 2015 – (retranscription)

Partager

Le temps qu’il fait le 13 novembre 2015

La conscience

Paul Jorion : Le secret de la chambre chinoise, L’Homme 1999 Volume 39 Numéro 150 pp. 177-202

Le « gold plating » des directives européennes

Claude Lévi-Strauss : Race et histoire, Unesco 1952

Mauro Guillén : The Architecture of Collapse, Oxford University Press 2015

Partager

Taxer le crédit pour capitaliser le travail réel, par Pierre Sarton du Jonchay

Billet invité.

Le ralentissement général actuel de la croissance mondiale alors que la dette mondiale continue d’enfler hors de tout contrôle réaliste, nous assure d’une catastrophe humaine planétaire. Même si les banques centrales prêtent aux banques gratuitement, l’insolvabilité des États, des banques, des entreprises et d’une fraction croissante des populations de consommateurs, rend de plus en plus probable la faillite d’une institution systémique. Les débiteurs des banques sont toujours plus nombreux à ne plus avoir accès à la liquidité monétaire à cause du doute massif sur leur capacité réelle à rembourser leurs dettes actuelles. L’économie réelle est en train de se figer dans le monde entier faute de liquidités suffisantes pour évaluer et régler les prix de ce qui est produit.

Partager

LA NOUVELLE EUROPE EN FILIGRANE, par François Leclerc

Billet invité.

Un débat est engagé au vu du sort réservé à la Grèce : faut-il ou non quitter l’euro, ce piège qui s’est refermé ? Puisant ses arguments dans de précédents épisodes, la discussion rejaillit en force, l’union monétaire symbolisant une Europe rejetée. L’un des prolongements de la discussion consiste à se demander si une occasion exemplaire n’a pas été manquée.

Continuer la lecture de LA NOUVELLE EUROPE EN FILIGRANE, par François Leclerc

Partager