Paul Jorion à TvDebout #53Mars Nuit Debout (remix) + stand-alone

Les doigts de fée de Julia sont allés interpoler (c’est le mot) dans la vidéo de TvDebout #53Mars, la première partie de mon speech filmé par ses soins le #52Mars, Marjorie ayant commencé à filmer en catastrophe quand Mehdi lui avait dit : « Vite ! Vite ! » et du coup, il manquait le début.

On dira ce qu’on voudra, c’est quand même essentiel les fées, merci Julia ! Et merci à Stéphane pour le téléchargement et le road management !

Continuer la lecture de Paul Jorion à TvDebout #53Mars Nuit Debout (remix) + stand-alone

Partager

Les Nuits Debout comme fluctuations critiques, par Timiota

Les injonctions contradictoires (style : « Sois spontané ! ») sont les signes visibles qui accompagnent les Nuits Debout, à la fois à l’extérieur et à l’intérieur.

Continuer la lecture de Les Nuits Debout comme fluctuations critiques, par Timiota

Partager

LE TEMPS QU’IL FAIT LE 22 AVRIL 2016 – Retranscription

Retranscription de Le temps qu’il fait le 22 avril 2016. Merci à Marianne Oppitz !

Bonjour, nous sommes le vendredi 22 avril 2016. Un tout petit mot de l’actualité, c’est la question des réfugiés, des migrants. Un problème qui, au niveau de l’Europe, semble être du domaine de l’insoluble. Des mesures sont prises qui n’ont ni queue, ni tête. À la fois, on prend conscience de la taille du problème, et en même temps, on révèle comment des états, bien organisés, qui devraient, en fait, avoir une organisation dans le cadre de l’Union européenne, et à l’intérieur de l’Union européenne, dans la zone euro, sont incapables non seulement de résoudre des problèmes économiques et financiers, mais quand il y a un problème d’un autre ordre qui se présente, problème de taille importante, je veux bien, révèle une pagaille absolue. Signe de l’effondrement généralisé ? je ne vais pas dire ça, mais on pourrait le lire de cette façon là. Il y a là, une crise importante, un problème.

Continuer la lecture de LE TEMPS QU’IL FAIT LE 22 AVRIL 2016 – Retranscription

Partager

Le texte préparé de mon intervention à la Nuit debout à Paris le 21 avril 2016

Ouvert aux commentaires.

Bonsoir Nuit debout de Paris, bonsoir Nuit debout de France, bonsoir Nuit debout de partout ! « Légitime est votre colère ! », comme dit la chanson. [Gloire au 17ème]

ND 21 avril
© Pierre-Yves Dambrine

Continuer la lecture de Le texte préparé de mon intervention à la Nuit debout à Paris le 21 avril 2016

Partager

Petite leçon d’espagnol : espoir, rêve et illusion, par Jacques Seignan

Billet invité

Le combat pour la démocratie n’est jamais achevé et jamais on ne devrait l’oublier ! En France et dans bien des pays, partout dans le monde, la démocratie est attaquée sur tous les fronts : par la concentration des richesses qui donne toujours plus de pouvoir à une minorité (possédant la majorité de médias) ; par la quasi-totalité de la classe politique, au service de cette minorité, et transformée, spécialement en France, en une caste dont certains membres sont corrompus ; par un président et sa majorité de godillots qui ont totalement trahi le peuple de gauche qui les avait élus ; par de trop puissants lobbies (les nucléocrates par exemple).

Continuer la lecture de Petite leçon d’espagnol : espoir, rêve et illusion, par Jacques Seignan

Partager

Merci Patron ! et Nuit Debout

Je suis allé voir hier soir Merci Patron ! de François Ruffin. C’est-à-dire longtemps après tout le monde, ce qui m’a donné l’avantage de savoir, avant même de le voir, ce que pensent de ce film pas mal de gens, et tout le bien qu’ils en pensent.

Continuer la lecture de Merci Patron ! et Nuit Debout

Partager

Les « Nuits Debout » : des chrysalides pour solder l’ère de la gouvernance », par Timiota

Billet invité.

Quelques mots de plus sont forgés et les fissures béantes se révèlent. Pas besoin de logique : notre pensée « primitive », associative, coopérative, retrouve une prise. Dites « Eurozone » puis « Varoufakis », et vous réalisez que la première n’a pas d’autre règle qu’une religion féroce, pas même de règle légale, le ministre grec étant celui qui a demandé l’habit du roi nu : la pensée est associée, elle n’a pas besoin d’être logique.

Continuer la lecture de Les « Nuits Debout » : des chrysalides pour solder l’ère de la gouvernance », par Timiota

Partager

À la recherche d’itinéraires bis, par Jean-Francois Le Bitoux

Billet invité. À propos de Nuit Debout – Nous sommes tous invités au festin de la Res Publica, par Marie Geffroy

« Ils ne possèdent pas les outils d’analyse de ce mouvement. » « Une brèche temporelle, comme une réalisation dans la matière que l’histoire n’est pas linéaire mais plutôt un écheveau de possibles entremêlés. Comme si depuis 14 jours un fil s’était dénudé, échappé, et offrait un itinéraire bis. »

Merci pour cette invitation au printemps 2016 ! Continuer la lecture de À la recherche d’itinéraires bis, par Jean-Francois Le Bitoux

Partager

Nuit Debout – Nous sommes tous invités au festin de la Res Publica, par Marie Geffroy

Billet invité.

Deux semaines. Voici deux semaines que sur la Place de la République à Paris, des irréductibles occupent l’espace public la nuit et ne se couchent plus. Deux semaines que le calendrier reste bloqué sur le mois de mars, et que les jours s’égrènent. Aujourd’hui nous ne sommes pas le 14 avril, nous sommes le 45 mars. Réminiscences d’un certain calendrier révolutionnaire.

Continuer la lecture de Nuit Debout – Nous sommes tous invités au festin de la Res Publica, par Marie Geffroy

Partager

Comment échapper au piège de la violence ?, par Roberto Boulant

Billet invité.

Dans Religion Féroce, il ne faut surtout pas oublier le second terme, car le débouché naturel de la férocité est la violence. C’est même sa pente naturelle, puisqu’il suffit de ne rien faire pour voir cette dernière augmenter inexorablement. Cette violence, ou plus exactement l’enclenchement d’une spirale débouchant sur le pire, est inscrite au cœur même du système TINA.

Continuer la lecture de Comment échapper au piège de la violence ?, par Roberto Boulant

Partager

LE TEMPS QU’IL FAIT LE 8 AVRIL 2016 – Retranscription

Retranscription de Le temps qu’il fait le 8 avril 2016. Merci à Marianne Oppitz !

Bonjour, nous sommes le vendredi 8 avril 2016. Eh oui, encore une chambre d’hôtel et comme les choses se présentent, la semaine prochaine, vendredi prochain, ce sera encore une autre chambre d’hôtel.

Continuer la lecture de LE TEMPS QU’IL FAIT LE 8 AVRIL 2016 – Retranscription

Partager