Archives de catégorie : Technologie

Université catholique de Lille, Paul Jorion : « Déclarer l’état d’urgence pour le genre humain ? », Le transhumanisme – Retranscription

Retranscription de Université catholique de Lille, Paul Jorion : « Déclarer l’état d’urgence pour le genre humain ? », 2eme de six conférences, Le transhumanisme est-il la nouvelle religion d’une technologie triomphante ?, le 11 décembre 2018. Merci à Eric Muller ! Les premières minutes manquent. Le transhumanisme y est situé dans plusieurs traditions de la pensée occidentale, qui se chevauchent partiellement : l’individualisme, l’« esprit des Lumières ». Ouvert aux commentaires

[… ] Parfois, les auteurs renvoient à des penseurs, par exemple Jean-Jacques Rousseau, ou Nicolas de Condorcet sur la notion de perfectibilité, c’est-à-dire de la capacité de l’homme à se perfectionner lui-même – une réflexion qui est parfois fondée d’ailleurs sur un parallèle avec la domestication – nous avons domestiqué certains animaux pour en tirer parti ; les chiens pour le plaisir de les avoir avec nous à la chasse ou défendre nos maisons, les cochons pour les manger et les vaches pour les manger ou en tirer du lait. Ces espèces ont connu une évolution tout à fait particulière : la vache ne ressemble plus fort à l’auroch – sauf par quelques traits extérieurs – le cheval que nous avons aujourd’hui n’est plus le cheval sauvage que nous connaissions autrefois. La domestication est un processus qui conduit à une évolution des espèces, et certains penseurs ont attiré l’attention sur le fait que nous avons produit une sorte d’auto-domestication de notre propre espèce : nous avons créé des caractères chez nous qui ressemblent fort à ceux que nous avons produit chez les animaux domestiques, et on peut imaginer que la perfectibilité, le perfectionnement soit du même ordre chez nous, et que nous puissions continuer à nous développer par les moyens que la technologie nous offre, de la même manière que nous avons pu le faire pour d’autres choses autour de nous. Et là, bien entendu, ma réflexion aujourd’hui sera autour de certaines difficultés, de certains dangers, de certaines questions qui se posent à nous – parfois même dans l’urgence – autour de ces questions.
Continuer la lecture de Université catholique de Lille, Paul Jorion : « Déclarer l’état d’urgence pour le genre humain ? », Le transhumanisme – Retranscription

Partager :
Email This Post Email This Post

Sciences Critiques, « Que sont la technologie et la critique de la technologie ? », le 29 mai 2019 – Retranscription

Retranscription de « Que sont la technologie et la critique de la technologie ? » le 29 mai 2019. Ouvert aux commentaires.

Merci. Vous m’avez coupé l’herbe sous le pied car j’allais dire comme les autres : « Je vais vous parler d’autre chose que celles qui m’ennuient parce que je les répète tout le temps. » Non, si je vais dire autre chose que d’habitude, c’est parce que j’ai ce sentiment de l’urgence, qu’il faut aller vite et que, d’un exposé à l’autre, il faut tenter de faire un progrès – un mot que personnellement j’adore – c’est-à-dire qu’il faut essentiellement que nous épurions de plus en plus la représentation de dans quoi nous sommes plongés parce que le temps manque et je ne plaisante pas en disant qu’entre deux de mes exposés, j’ai effectivement ce sentiment qu’il faut aller de plus en plus vite parce que nous n’avançons pas dans la solution des problèmes qui peuvent conduire à notre extinction.

Continuer la lecture de Sciences Critiques, « Que sont la technologie et la critique de la technologie ? », le 29 mai 2019 – Retranscription
Partager :
Email This Post Email This Post

Le temps qu’il fait le 21 juin 2019 – Retranscription

Retranscription de Le temps qu’il fait le 21 juin 2019.

Bonjour, nous sommes le vendredi 21 juin 2019. C’est l’été. Il y a une époque où je faisais une vidéo par semaine pendant de très nombreuses années. J’appelais cela « Le temps qu’il fait » et puis je vous donnais la date. Ma raison de procéder était la suivante : d’abord, il y avait énormément d’actualité. Je parlais essentiellement de la crise des subprimes quand j’ai commencé à faire ces vidéos et, s’il l’avait fallu, pour être logique, il fallait faire une vidéo par jour ou plusieurs par jour alors j’avais trouvé la formule d’en faire une par semaine. C’était plus difficile aussi de faire des vidéos. La technique que vous proposait YouTube était moins sophistiquée. Ça allait beaucoup moins vite aussi sur les machines. Il fallait des heures et des heures pour que ça télécharge. Ce n’était pas très facile.

Continuer la lecture de Le temps qu’il fait le 21 juin 2019 – Retranscription
Partager :
Email This Post Email This Post

Fleurance, « Apollo 13 » (1995) de Ron Howard, le 4 août 2019 à 17h30

Je serai à Fleurance le 3 août pour le Marathon des sciences, pour parler de « Combien existe-t-il de vérités ? Réponse : 2 ! » et le lendemain 4 août je commenterai le film de Ron Howard Apollo 13, sur la mission lunaire qui a manqué très mal tourner en raison de l’explosion d’un réservoir d’oxygène.

Regardant le film hier soir pour me faire une idée de ce que je dirai (qui mettra en boule une fois de plus les Heideggeriens égarés sur mon blog 😉 ), j’ai été pris de regret : voilà le genre d’aventures que je ne ferai probablement pas. Et je repensais à la conversation que j’avais eue avec Claudie Haigneré, où je lui demandais de commenter le visage qu’on lui voit dans une vidéo tournée très haut là-haut et que je qualifiais d’« extatique », et elle m’avait répondu en substance : « On pense au fait qu’il y a quelque chose de profondément curieux au fait qu’on soit là : ‘C’est formidable d’être ici, mais ce n’est vraiment pas normal !' »

Cela dit, si vous connaissez une combine… n’hésitez pas à m’écrire ! En échange pour vous, un billet pour le blog écrit au-dessus des nuages, très au-dessus des nuages, qui vous serait entièrement dédicacé !

Partager :
Email This Post Email This Post

Université catholique de Lille, « Introducing Andrew Feenberg », le 20 juin 2019

Ouvert aux commentaires.

Du fait qu’elle est en anglais, je ne pensais pas vous proposer ici les notes de mon introduction à l’oeuvre d’Andrew Feenberg que j’ai proposée à Lille mercredi dernier en sa présence. Mais comme je viens d’en faire ma réponse à un commentateur, je la reproduis ci-dessous dans une présentation mieux formatée. Ce n’est pas un article publiable, ce sont des notes.

Continuer la lecture de Université catholique de Lille, « Introducing Andrew Feenberg », le 20 juin 2019

Partager :
Email This Post Email This Post

Sciences Critiques, « Que sont la technologie et la critique de la technologie ? », le 29 mai 2019

Ouvert aux commentaires.

Il y aura une vidéo. En attendant, voici déjà le podcast.

Partager :
Email This Post Email This Post

La temps qu’il fait le 21 juin 2019

Ouvert aux commentaires.

Bruits de bottes
On avait déjà Trump, on risque d’avoir Boris Johnson
La Libra
Andrew Feenberg

P.S. Ci-dessous, remplacement de la vidéo initialement téléchargée sur YouTube (qui était pleine de trous).

Partager :
Email This Post Email This Post

Université catholique de Lille, « Déclarer l’état d’urgence pour le genre humain ? » (1 de 6), Quel scénario pour les années qui viennent ? – Retranscription

Retranscription de Université catholique de Lille, Paul Jorion : « Déclarer l’état d’urgence pour le genre humain ? », première de six conférences, le 6 novembre 2018. Merci à Eric Muller ! Ouvert aux commentaires.

Je précise que, de formation, je suis anthropologue et sociologue et que j’ai acquis ensuite, sur le côté – vous savez que ça prend un certain nombre d’années – une formation de psychanalyste. J’essaye de faire bénéficier mes analyses de l’ensemble de ces éclairages. Il y a un éclairage supplémentaire, c’est le fait que j’ai fait carrière pour la plus grande partie de ma vie dans le secteur privé, à l’intérieur de la vraie vie, tout d’abord en étant pêcheur en mer pendant une petite période – pendant une période de dix-huit mois – et ensuite en travaillant pendant dix-huit ans dans le secteur de la banque, dans de nombreux pays : j’ai commencé en France, ensuite en Angleterre puis aux Pays-Bas, et ensuite douze ans aux États-Unis. Une multitude d’éclairages qui, j’espère, permettent que j’aie une boîte à outils peut-être un peu plus vaste que la plupart des gens qui posent le regard sur des problèmes particuliers. J’espère que cet ensemble d’outils possibles, d’éclairages dans plusieurs directions, permette de donner à certains phénomènes toutes leurs dimensions, de les prendre par tous les bouts où ils se posent.

Continuer la lecture de Université catholique de Lille, « Déclarer l’état d’urgence pour le genre humain ? » (1 de 6), Quel scénario pour les années qui viennent ? – Retranscription

Partager :
Email This Post Email This Post

« Paul Jorion : Anthropologie de la (dé)raison technologique », par Hubert Guillaud

Ouvert aux commentaires.

Anthropologie de la (dé)raison technologique

Couverture de l'ouvrage de Se débarrasser du capitalisme

« Il nous faut comprendre dans quoi nous sommes plongés, car nous n’avançons pas dans les solutions face au risque de notre extinction », estime l’essayiste Paul Jorion(@pauljorion). « Qu’est-ce que la technologie par rapport à nous ? Qu’est-ce qui nous pousse à produire un discours critique sur la techno et que nous fait ce discours ? » La psychanalyse pose comme constat la méconnaissance que nous avons de nous-mêmes, où le raisonnement rationnel obscurcit les effets d’inconscients… Au niveau de l’espèce, nous pouvons faire le même constat : nous faisons autre chose que ce que nous avons conscience de faire… C’est ce que Hegel appelait la ruse de la raison. Notre espèce peine à se connaître elle-même. Nous avons besoin de poser un regard anthropologique sur ce que nous sommes, ce que nous faisons et sur le monde autour de nous, estime Paul Jorion. La science nous donne l’impression de comprendre beaucoup, mais bien des sociétés se sont imposées en ayant une compréhension très partielle du monde. Pour Jorion, nous sommes subordonnés à la survie de notre espèce, mais elle est mal équipée pour cela. Nous n’avons disposé longtemps que d’une seule méthode pour assurer notre survie : la reproduction. Aujourd’hui pourtant, nous avons une différence avec les autres espèces : nous cherchons à résoudre notre survie, le problème de notre extinction probable, par un autre moyen que la reproduction : la raison !

Continuer la lecture de « Paul Jorion : Anthropologie de la (dé)raison technologique », par Hubert Guillaud
Partager :
Email This Post Email This Post

Le 737 MAX, vu depuis la première … ou la seconde classe, par Timiota

Ouvert aux commentaires.

Quelques nouvelles de l’affaire Boeing (suivi par le Seattle Times de près bien sûr).

(1) Les auditions des patrons de la FAA (ceux qui ont tardé a donné l’ordre de clouer les 737 MAX au sol) devant les autorités nationales de transport (National Transportation Safety Board =NTSB) ont plutôt été un exercice de langue de bois. Les questionnements remontent maintenant à la « culture d’entreprise » de Boeing. Voici deux échantillons : D’abord ce qu’on pense d’une part chez Forbes (eh oui, chez les riches…) (2), en essayant de mettre en avant « les meilleurs d’entre nous » (les patrons qui ont mis les profits en sourdine). Et enfin, l’état actuel un peu gazeux bien résumé sur un des forum français qui consacre 210 pages (fort inégales) à l’accident (3) par un intervenant de pseudo « Pierrebx ».

Continuer la lecture de Le 737 MAX, vu depuis la première … ou la seconde classe, par Timiota

Partager :
Email This Post Email This Post

Ce n’est pas tout de démanteler les Big Tech. Il nous faut imaginer une meilleure alternative, par Evgeny Morozov

It’s not enough to break up Big Tech. We need to imagine a better alternative, le 11 mai 2019, © The Guardian. Merci à Timiota pour la traduction. Ouvert aux commentaires.

Alors que Facebook plaide coupable d’accoutumance aux données sous forme aggravée, confesse ses péchés numériques et promet de se réinventer en tant qu’habitant respectueux de la vie privée du village planétaire, les fondements de l’hégémonie culturelle de Big Tech semblent s’effriter. Plus surprenant encore, c’est aux États-Unis, le territoire d’origine de la Silicon Valley, qu’ils semblent être les moins solides.

Même en ces temps de polarisation extrême, Trump, qui nous a habitués à ses éclats dirigés contre la censure par les médias sociaux, se joint avec enthousiasme à des politiciens de gauche comme Elizabeth Warren et Bernie Sanders pour présenter Big Tech comme la plus grande menace aux États-Unis. L’appel récent de Chris Hughes, co-fondateur de Facebook, à un démantèlement de la firme, signale ce qui pourrait se passer.

Continuer la lecture de Ce n’est pas tout de démanteler les Big Tech. Il nous faut imaginer une meilleure alternative, par Evgeny Morozov
Partager :
Email This Post Email This Post

BTIA, Interview, « Plus les machines sont intelligentes, plus nous perdons du pouvoir », N° 171 mars 2019

Paul Jorion, sociologue et anthropologue, auteur de nombreux ouvrages et entretiens, tient une chronique quotidienne d’observation du monde et des événements sur son blog. Un regard atypique et bienveillant, en surplomb de l’activité socio-économique dont il ne cesse pourtant de documenter les illusions et la chute annoncée. L’Intelligence Artificielle est-elle le signe que la civilisation est en train de dépasser les limites en matière de développement ? Il se pourrait bien, selon Paul Jorion.

Le btia.- En décembre dernier, un groupe de contestataires a fait irruption dans un forum de robotique agricole à Toulouse dénonçant l’emprise grandissante des technologies sur un homme, je cite, « coupé de la réalité sensible et vivante ». Qu’en pensez-vous ?

Paul Jorion.- Il s’est toujours trouvé des voix pour formuler une telle alerte depuis que les hommes créent des machines et vivent dans un processus – appelons cela comme on veut – de progrès, d’auto-perfectionnement ou de domestication de l’espèce par elle-même. Et cela soulève toujours des questions d’ordre éthique essentielles. J’ai moi-même été invité à aborder l’ensemble de ces questions au sein du comité d’éthique de la plateforme d’échanges de données Applifarm *. La contestation comme celle formulée à Toulouse est légitime en soi. De fait, l’attitude de la salle a été – à ce que j’ai pu lire – celle qui convenait (le groupe a pu lire l’intégralité de son communiqué pendant 45 minutes et les organisateurs n’ont pas refusé un débat improvisé, rapporte la revue en ligne Terrestres faisant état de l’incident ndlr). Ceux qui mènent ce type d’actions viennent poser le problème éthique, ils ne devraient pas se présenter comme étant les ennemis de quiconque. Avec le recul de quelques années on observe cependant généralement que ce type d’actions n’a pas véritablement eu d’impact sur le processus dénoncé.

Continuer la lecture de BTIA, Interview, « Plus les machines sont intelligentes, plus nous perdons du pouvoir », N° 171 mars 2019
Partager :
Email This Post Email This Post

Gilets jaunes : protestataires et techniciens, le 25 avril 2019 – Retranscription

Retranscription de Gilets jaunes : protestataires et techniciens, le 25 avril 2019. Ouvert aux commentaires.

Bonjour, nous sommes le jeudi 25 avril 2019 et mon billet va s’appeler « Gilets jaunes : protestataires et techniciens ». Et, bizarrement, ce billet, c’est le billet par lequel je vais vous remercier, comme vous allez l’entendre, pour le soutien que vous m’avez apporté à cette idée, un peu folle a posteriori, que je me présente quelque part sur une liste pour me faire élire, si possible, grâce à vos votes, au Parlement européen.

Continuer la lecture de Gilets jaunes : protestataires et techniciens, le 25 avril 2019 – Retranscription
Partager :
Email This Post Email This Post