Mélenchon ou Hamon ? Le pari irresponsable et dangereux, par Cédric Mas

Billet invité. Ouvert aux commentaires. P.J. : Je publierai bien entendu volontiers comme billet autonome les réponses qui lui seraient faites.

À quelques jours du premier tour de l’élection présidentielle, se pose pour un certain nombre d’électeurs la question de savoir qui voter entre MM. Mélenchon et Hamon.

Continuer la lecture de Mélenchon ou Hamon ? Le pari irresponsable et dangereux, par Cédric Mas

Partager

Revenu universel, parlement de l’euro, constituante, par Pierre Sarton du Jonchay

Billet invité.

L’hypothèse du coup médiatique sur le revenu universel est plausible. Mais le sujet du revenu universel n’en est pas moins une innovation fondatrice du débat politique tel qu’il doit être dans une démocratie réelle. Les candidats libéraux de cette élection présidentielle s’expriment clairement sur le postulat du travail comme dépense d’énergie physique ou informative déterminant la rentabilité du capital des riches. Il n’y a de valeur ajoutée que dans l’augmentation nette de la mesure du capital repéré comme tel et non dans l’existence effectivement bonne de tous les citoyens.

Continuer la lecture de Revenu universel, parlement de l’euro, constituante, par Pierre Sarton du Jonchay

Partager

À propos d’un appel lancé à Benoît Hamon de se rallier à Jean-Luc Mélenchon, par Pierre Sarton du Jonchay

Billet invité. Ouvert aux commentaires.

Cette Lettre à Benoît Hamon de François Fièvre est dans son expression-même une clé nécessaire du débat politique présidentiel. La publier et la mettre en débat sur le Blog de PJ est à mon avis un puissant facteur de clarification des enjeux véritables et profonds de cette élection présidentielle puis législative.

Continuer la lecture de À propos d’un appel lancé à Benoît Hamon de se rallier à Jean-Luc Mélenchon, par Pierre Sarton du Jonchay

Partager

Lettre à Benoît Hamon, par François Fièvre

Billet invité. Ouvert aux commentaires.

M. Hamon,

Je vous écris pour vous demander de vous rallier à la France insoumise (FI) et à la candidature de M. Mélenchon. Je sais ce qui vous oppose, mais je veux m’efforcer ici de montrer la manière dont ces obstacles peuvent être surmontés, ainsi que les bonnes raisons qui pourraient vous pousser à vous associer à la FI.

Continuer la lecture de Lettre à Benoît Hamon, par François Fièvre

Partager

Présidentielle, faut que ça bouge ! Réintégrer constitutionnellement la finance et la monnaie dans la démocratie européenne, par Pierre Sarton du Jonchay

Billet invité. Ouvert aux commentaires.

Sur la question de l’Europe, Mélenchon a le tort et la raison de s’arrêter à une posture politique. Raison parce que l’Europe est objectivement un machin technocratico-financier destiné à tuer la politique pour réserver tout le pouvoir aux oligarchies du capital. Tort parce que l’Europe est un fait de nos réalités politiques qu’il faut nécessairement organiser pour que la démocratie existe même cantonnée à la France. Continuer la lecture de Présidentielle, faut que ça bouge ! Réintégrer constitutionnellement la finance et la monnaie dans la démocratie européenne, par Pierre Sarton du Jonchay

Partager

Présidentielle, faut que ça bouge ! La campagne présidentielle française entre fiction et réalité, par Pierre Sarton du Jonchay

Billet invité. Ouvert aux commentaires.

La nature et la finalité du travail cristallisent l’opposition entre libéraux et démocrates dans le débat électoral français. Les libéraux posent le travail comme un coût dont l’utilité négative est de séparer les gagnants des perdants dans l’incontournable compétition mondiale pour accumuler de la puissance de possession en plus-values monétaires. Les deux candidats de « gauche » prennent le catéchisme libéral à contre-pied par deux affirmations apparemment contradictoires : que le travail doit être rémunéré comme vraie cause de la prospérité ; que le travail doit être économisé et partagé dans sa finalité au bien-être de tous.

Continuer la lecture de Présidentielle, faut que ça bouge ! La campagne présidentielle française entre fiction et réalité, par Pierre Sarton du Jonchay

Partager

Présidentielle, faut que ça bouge ! MM. Mélenchon et Hamon, cessez d’offrir de vous un portrait plus médiocre que la personne que vous êtes ! par Pierre-Yves Dambrine

Billet invité. Ouvert aux commentaires.

En attendant le premier débat télévisé qui nous sortira peut-être de notre torpeur, ces élections présidentielles sont tout simplement déprimantes. Fillon est la marée noire qui pollue toute l’élection ; sa candidature se normalise, malgré les fuites qui étendent sans cesse la surface de la tache.

Continuer la lecture de Présidentielle, faut que ça bouge ! MM. Mélenchon et Hamon, cessez d’offrir de vous un portrait plus médiocre que la personne que vous êtes ! par Pierre-Yves Dambrine

Partager

FAIRE DE LA POLITIQUE OU PAS ? par François Leclerc

Billet invité. Ouvert aux commentaires.

Ce n’est pas vraiment une découverte, mais on mesure la profondeur du contentieux à l’égard du Parti socialiste et de François Hollande à lire les commentaires à mon petit billet, qui ont largement ignoré mon inconvenante proposition !

Continuer la lecture de FAIRE DE LA POLITIQUE OU PAS ? par François Leclerc

Partager

AU NOM DES MEILLEURES INTENTIONS, par François Leclerc

Billet invité.

Pour une surprise, cela en serait une ! Une candidature commune patronnée par Hamon et Mélenchon serait la suite d’une campagne présidentielle française déjà pleine de rebondissements. À défaut d’en être certain, on peut s’y attarder un moment.

Continuer la lecture de AU NOM DES MEILLEURES INTENTIONS, par François Leclerc

Partager

La route qui s’ouvre avec Benoît Hamon est-elle une impasse ? par François Fièvre

Billet invité. Ouvert aux commentaires.

En réponse au billet de Pierre-Yves Dambrine, je m’interroge sur la pertinence ou non de la « voie ouverte » par Benoit Hamon à l’issue de la primaire du PS. Autant on peut être d’accord avec la première partie de son billet, qui décrit par le menu à quel point la désignation de Benoit Hamon comme candidat du PS est une bonne nouvelle, dans la mesure où elle ouvre une brèche dans l’ordo-libéralisme solférinien, notamment avec sa proposition certes imparfaite de revenu universel, autant je me pose la question de la justesse de la réflexion politique qui anime la seconde partie de son billet. Continuer la lecture de La route qui s’ouvre avec Benoît Hamon est-elle une impasse ? par François Fièvre

Partager