Archives par mot-clé : Bitcoin

Trends-Tendances, Où en est le bitcoin ? le 30 août 2018

Où en est le bitcoin ?

Qu’en est-il des « crypto-monnaies », dont la plus connue est le bitcoin ?

L’anglais dit couramment à leur propos, « crypto-currencies », c’est-à-dire « devises codées », tandis que les spécialistes préfèrent parler de « tradable tokens », de jetons commercialisables.

Pourquoi « jeton » plutôt que « monnaie » ? Parce que le bitcoin et ses cousins ne présentent pas toutes les caractéristiques d’une monnaie proprement dite.

Continuer la lecture de Trends-Tendances, Où en est le bitcoin ? le 30 août 2018

22Shares
Recommandez par mail Recommandez par mail

« Le bitcoin écologique ». Non, ce n’est pas dans le Gorafi !

Ouvert aux commentaires.

Près de Nantes, des ordinateurs spécialisés « minent » du bitcoin
A Orvault, dans une ancienne usine Alcatel, des centaines de machines réalisent les calculs indispensables au fonctionnement de la cryptomonnaie.

LE MONDE | 04.08.2018 à 08h17 |
Par Marie Charrel (Orvault (Loire-Atlantique), envoyée spéciale)

Vous pourrez lire l’article en entier, j’ai retenu quelques perles.

Des voyants clignotent sur les coffrets où vrombissent de petits ventilateurs. D’un côté, ils aspirent l’air frais acheminé par d’imposantes colonnes. De l’autre, ils recrachent une brise brûlante – 45 degrés environ –, évacuée vers une trappe au plafond grâce à un système de bâches et de panneaux. […]

Continuer la lecture de « Le bitcoin écologique ». Non, ce n’est pas dans le Gorafi !

0Shares
Recommandez par mail Recommandez par mail

Inculpation de 12 fonctionnaires russes par la justice américaine

Ouvert aux commentaires.

Je suis en train de lire les documents et en particulier bien entendu le texte de l’inculpation qui fait que cette affaire est en train de changer de nature du tout au tout. L’image qui est en train de se dessiner est en effet absolument inédite : l’élection de Trump en tant qu’acte de guerre de la Russie contre les États-Unis, dans ce nouveau type de guerre qu’est la guerre numérique.

Point remarquable : si les opérations de déstabilisation de l’élection présidentielle de 2016 sont le fait de fonctionnaires russes – comme l’affirme l’inculpation, il s’agit bien d’un acte de guerre entre deux nations, et la question d’une collusion ou non de Trump et/ou de son équipe devient subsidiaire (de l’ordre de la collaboration ou non d’une cinquième colonne).

Ce nouveau développement est tout particulièrement intéressant alors que les deux présidents, américain et russe, se rencontrent lundi : tout mot aimable de Trump envers Poutine apparaîtrait alors comme collusion de Trump et son équipe, non pas simplement avec une puissance étrangère mais avec une puissance étrangère ayant posé un véritable acte de guerre contre les États-Unis.

1° L’inculpation de vendredi soir pour nous vient parfaitement s’articuler avec ce que j’écrivais ici dans la matinée :

Aujourd’hui nous avons à la tête des États-Unis, un président porte-parole servile mais déterminé de Moscou. Rien qu’il ne dise ou décrète qui ne corresponde à la ligne définie au Kremlin en vue d’affaiblir l’influence de l’Europe, en plus de celle de son propre pays bien entendu.

Et aussi avec ce qu’affirmait hier The Guardian dans son éditorial :

Mais M. Trump […] n’est pas notre allié. Il est hostile à nos intérêts et à nos valeurs. Il peut même, si cela continue, devenir une sérieuse menace.

2° Le recours au bitcoin

La direction générale des renseignements (GRU) de l’État-Major des Forces Armées de la Fédération de Russie, à laquelle appartiennent les douze inculpés, aurait utilisé le jeton numérique bitcoin pour le paiement de ses opérations en raison de sa quasi non-traçabilité ; d’autres jetons numériques auraient été utilisés pour des transferts de fonds. Les opérations auraient été financées par l’extraction (« mining ») de bitcoins ; elles se seraient faites par l’intermédiaire de compagnies américaines.

3° Le rôle joué par WikiLeaks

Si WikiLeaks est bien l’organisme auquel renvoie l’étiquette « Organization 1 » de l’inculpation, comme tout semble le suggérer, et si l’échange suivant est avéré (WikiLeaks affirmant au truchement russe Guccifer 2.0 : « envoyez-nous tout matériau pour que nous l’évaluions et cela aura bien plus d’impact que ce que vous faites ») : « Nous pensons que trump a seulement 25% de chances de l’emporter contre hillary … du coup un conflit entre hillary et bernie est intéressant », il est alors clair que WikiLeaks ne diffusait pas les documents hackés dommageables à Hillary Clinton en vue de favoriser Bernie Sanders, mais en vue de favoriser Donald Trump.

14Shares
Recommandez par mail Recommandez par mail

LE TEMPS QU’IL FAIT LE 16 FÉVRIER 2018 : LE BITCOIN POUR LES NULS – Retranscription

Retranscription de Le temps qu’il fait le 16 février 2018 : Le Bitcoin pour les nuls. Merci à Pascale Duclaud, Catherine Cappuyns et Marianne Oppitz !

Bonjour, nous sommes le vendredi 16 février 2018 et aujourd’hui, je vais vous parler d’une seule chose : je vais vous parler du Bitcoin et des crypto-monnaies. Pourquoi est-ce que je vous en parle ? Eh bien, parce qu’on me demande souvent d’en parler dans des interviews, dans des conférences, même dans des cours. Je donnais un cours, il y a deux ou trois jours, sur le Bitcoin et les crypto- monnaies. Continuer la lecture de LE TEMPS QU’IL FAIT LE 16 FÉVRIER 2018 : LE BITCOIN POUR LES NULS – Retranscription

3Shares
Recommandez par mail Recommandez par mail

Bitcoin : petite histoire, sentiments à fleur de peau et intrigants mystères !

Ouvert aux commentaires.

À la suite de la vidéo que j’ai consacrée ce matin au Bitcoin, j’ai reçu un email non signé intitulé « Erreurs dans votre vidéo sur le Bitcoin ». L’origine du message est cependant claire : Le Bitcoin info@bitcoin.fr.

Les erreurs dont il est question sont mineures. Le ton du mail est cependant franchement accusateur. Continuer la lecture de Bitcoin : petite histoire, sentiments à fleur de peau et intrigants mystères !

14Shares
Recommandez par mail Recommandez par mail

Le temps qu’il fait le 16 février 2018 – Le Bitcoin pour les nuls

Bitcoin, crypto-monnaies, monero, ZCash

L’inventeur du Bitcoin : Satoshi Nakamoto

Quelques contaminations de l’anglais comme à mon habitude, désolé : « monnaie de bon aloi » plutôt que « de bonne foi » ; une obligation est une « reconnaissance de dette », pas une « promesse de vente ».

8Shares
Recommandez par mail Recommandez par mail

rtbf, Débats Première, « Les cryptomonnaies peuvent-elles bouleverser l’ordre monétaire actuel ? », le 6 février 2018

  • Geert NOELS, économiste et fondateur d’Econopolis
  • Kim OOSTERLINCK, professeur de finances à l’ULB
  • Paul JORION, anthropologue, professeur associé à l’Université Catholique de Lille
15Shares
Recommandez par mail Recommandez par mail

rtbf, Débats Première, « Les cryptomonnaies peuvent-elles bouleverser l’ordre monétaire actuel ? », mardi 6 février de 12h30 à 13h

rtbf, « Débats Première » présentée par Bertrand HENNE, autour de la question « Les cryptomonnaies peuvent-elles bouleverser l’ordre monétaire actuel ? »

En studio :

  • Geert NOELS, économiste et fondateur d’Econopolis
  • Kim OOSTERLINCK, professeur de finances à l’ULB

Par téléphone :

  • Paul JORION, anthropologue, professeur associé à l’Université Catholique de Lille
0Shares
Recommandez par mail Recommandez par mail

BITCOIN, LA RÉSISTANCE S’INSTALLE, par François Leclerc

Billet invité.

Après la dégringolade du bitcoin qui a fait la une de la presse mondiale, les alertes sur la dangerosité des crypto-monnaies se succèdent. Dernier épisode en date, la semaine dernière, la plate-forme d’échanges japonaise Coincheck s’est vu subtiliser l’équivalent de 430 millions d’euros en NEM par des hackers. Le plus grand casse à ce jour de crypto-monnaies !

Continuer la lecture de BITCOIN, LA RÉSISTANCE S’INSTALLE, par François Leclerc

21Shares
Recommandez par mail Recommandez par mail

La pègre abandonne le bitcoin pour d’autres crypto-monnaies

La pègre abandonne le bitcoin pour d’autres crypto-monnaies

Les monnaies numériques telles que le monero et le Zcash, qui sont conçues pour éviter le traçage, ont gagné en popularité auprès des cybercriminels et ont augmenté en valeur plus rapidement que le bitcoin au cours des deux derniers mois.

29 déc. 2017 MISE À JOUR: Mardi 02 janvier 2018, 20h12

Continuer la lecture de La pègre abandonne le bitcoin pour d’autres crypto-monnaies

34Shares
Recommandez par mail Recommandez par mail

LE TEMPS QU’IL FAIT LE 29 DÉCEMBRE 2017 – Retranscription

Retranscription de Le temps qu’il fait le 29 décembre 2017. Merci à Catherine Cappuyns et Marianne Oppitz !

Bonjour, nous sommes le vendredi 29 décembre et c’est probablement la dernière fois que je vous fais une petite vidéo en 2017, la prochaine sera sans doute l’année prochaine mais, on ne sait jamais. On ne sait jamais ce que l’actualité peut être, en particulier durant la trêve des confiseurs !

Continuer la lecture de LE TEMPS QU’IL FAIT LE 29 DÉCEMBRE 2017 – Retranscription

11Shares
Recommandez par mail Recommandez par mail

LES FINANCIERS, CES ESTHÈTES ! par François Leclerc

Billet invité. Ouvert aux commentaires.

Les spéculateurs ont ceci de différent avec les alouettes qu’ils sont attirés par ce qui brille et bouge. On ne s’étonnera pas, à constater les importantes oscillations de la valeur du bitcoin ces derniers jours, qu’il a de quoi les satisfaire. Parvenu à 20.000 dollars, il a chuté à 11.000 dollars pour revenir à 15.000 et redescendre à 14.000 dollars. Quelle volatilité ! que de pertes, mais que de profits pour ceux qui ont bien joué…

Continuer la lecture de LES FINANCIERS, CES ESTHÈTES ! par François Leclerc

5Shares
Recommandez par mail Recommandez par mail

Le néant a désormais son prix en bitcoin, par Pierre Sarton du Jonchay

Billet invité.

Explorons un tout petit peu plus loin la logique du bitcoin et de sa cotation officielle sur le marché à terme de Chicago. De la même façon que le « Policy Analysis Market » de 2003 visait à créer une représentation facilement négociable d’hypothèses événementielles de réalité politique, dont on faisait semblant d’ignorer que la représentation hypothétique fût la prémisse de la réalité rendue possible, de la même façon la cotation à terme du bitcoin donne une existence publique visable au néant financier.

Continuer la lecture de Le néant a désormais son prix en bitcoin, par Pierre Sarton du Jonchay

29Shares
Recommandez par mail Recommandez par mail