Bitcoin : petite histoire, sentiments à fleur de peau et intrigants mystères !

Ouvert aux commentaires.

À la suite de la vidéo que j’ai consacrée ce matin au Bitcoin, j’ai reçu un email non signé intitulé « Erreurs dans votre vidéo sur le Bitcoin ». L’origine du message est cependant claire : Le Bitcoin info@bitcoin.fr.

Les erreurs dont il est question sont mineures. Le ton du mail est cependant franchement accusateur. Continuer la lecture de Bitcoin : petite histoire, sentiments à fleur de peau et intrigants mystères !

Partager

Le temps qu’il fait le 16 février 2018 – Le Bitcoin pour les nuls

Bitcoin, crypto-monnaies, monero, ZCash

L’inventeur du Bitcoin : Satoshi Nakamoto

Quelques contaminations de l’anglais comme à mon habitude, désolé : « monnaie de bon aloi » plutôt que « de bonne foi » ; une obligation est une « reconnaissance de dette », pas une « promesse de vente ».

Partager

rtbf, Débats Première, « Les cryptomonnaies peuvent-elles bouleverser l’ordre monétaire actuel ? », le 6 février 2018

  • Geert NOELS, économiste et fondateur d’Econopolis
  • Kim OOSTERLINCK, professeur de finances à l’ULB
  • Paul JORION, anthropologue, professeur associé à l’Université Catholique de Lille

Partager

rtbf, Débats Première, « Les cryptomonnaies peuvent-elles bouleverser l’ordre monétaire actuel ? », mardi 6 février de 12h30 à 13h

rtbf, « Débats Première » présentée par Bertrand HENNE, autour de la question « Les cryptomonnaies peuvent-elles bouleverser l’ordre monétaire actuel ? »

En studio :

  • Geert NOELS, économiste et fondateur d’Econopolis
  • Kim OOSTERLINCK, professeur de finances à l’ULB

Par téléphone :

  • Paul JORION, anthropologue, professeur associé à l’Université Catholique de Lille

Partager

BITCOIN, LA RÉSISTANCE S’INSTALLE, par François Leclerc

Billet invité.

Après la dégringolade du bitcoin qui a fait la une de la presse mondiale, les alertes sur la dangerosité des crypto-monnaies se succèdent. Dernier épisode en date, la semaine dernière, la plate-forme d’échanges japonaise Coincheck s’est vu subtiliser l’équivalent de 430 millions d’euros en NEM par des hackers. Le plus grand casse à ce jour de crypto-monnaies !

Continuer la lecture de BITCOIN, LA RÉSISTANCE S’INSTALLE, par François Leclerc

Partager

La pègre abandonne le bitcoin pour d’autres crypto-monnaies

La pègre abandonne le bitcoin pour d’autres crypto-monnaies

Les monnaies numériques telles que le monero et le Zcash, qui sont conçues pour éviter le traçage, ont gagné en popularité auprès des cybercriminels et ont augmenté en valeur plus rapidement que le bitcoin au cours des deux derniers mois.

29 déc. 2017 MISE À JOUR: Mardi 02 janvier 2018, 20h12

Continuer la lecture de La pègre abandonne le bitcoin pour d’autres crypto-monnaies

Partager

LE TEMPS QU’IL FAIT LE 29 DÉCEMBRE 2017 – Retranscription

Retranscription de Le temps qu’il fait le 29 décembre 2017. Merci à Catherine Cappuyns et Marianne Oppitz !

Bonjour, nous sommes le vendredi 29 décembre et c’est probablement la dernière fois que je vous fais une petite vidéo en 2017, la prochaine sera sans doute l’année prochaine mais, on ne sait jamais. On ne sait jamais ce que l’actualité peut être, en particulier durant la trêve des confiseurs !

Continuer la lecture de LE TEMPS QU’IL FAIT LE 29 DÉCEMBRE 2017 – Retranscription

Partager

LES FINANCIERS, CES ESTHÈTES ! par François Leclerc

Billet invité. Ouvert aux commentaires.

Les spéculateurs ont ceci de différent avec les alouettes qu’ils sont attirés par ce qui brille et bouge. On ne s’étonnera pas, à constater les importantes oscillations de la valeur du bitcoin ces derniers jours, qu’il a de quoi les satisfaire. Parvenu à 20.000 dollars, il a chuté à 11.000 dollars pour revenir à 15.000 et redescendre à 14.000 dollars. Quelle volatilité ! que de pertes, mais que de profits pour ceux qui ont bien joué…

Continuer la lecture de LES FINANCIERS, CES ESTHÈTES ! par François Leclerc

Partager

Le néant a désormais son prix en bitcoin, par Pierre Sarton du Jonchay

Billet invité.

Explorons un tout petit peu plus loin la logique du bitcoin et de sa cotation officielle sur le marché à terme de Chicago. De la même façon que le « Policy Analysis Market » de 2003 visait à créer une représentation facilement négociable d’hypothèses événementielles de réalité politique, dont on faisait semblant d’ignorer que la représentation hypothétique fût la prémisse de la réalité rendue possible, de la même façon la cotation à terme du bitcoin donne une existence publique visable au néant financier.

Continuer la lecture de Le néant a désormais son prix en bitcoin, par Pierre Sarton du Jonchay

Partager

Le bitcoin ? « Jorion n’y comprend rien ! »

Vous ne serez pas étonnés qu’à mes commentaires désabusés sur le bitcoin : « La pègre est l’utilisateur le plus actif du bitcoin, en sus de militants libertariens », et sur la capacité infinie du genre humain à venir grossir les rangs des gogos, me parviennent moult messages m’expliquant que « je n’y comprends rien ».

Continuer la lecture de Le bitcoin ? « Jorion n’y comprend rien ! »

Partager

Le Monde / L’Écho – Pourquoi un marché à terme du bitcoin ? le mardi 12 décembre 2017

Le Monde : « La pègre est l’utilisateur le plus actif du bitcoin, en sus de militants libertariens »

L’Écho : Pourquoi un marché à terme du bitcoin ?

L’ouverture à Chicago de deux marchés à terme du bitcoin (l’un par le Chicago Board Options Exchange (CBOE) le 10 décembre, l’autre par le Chicago Mercantile Exchange (CME) le 18 décembre) sera-t-elle un moment clé de la légitimation de cette crypto-monnaie ? L’exemple, il y a quinze ans, d’une autre innovation financière pourrait conduire à y lire au contraire une marque de défiance envers elle.

Continuer la lecture de Le Monde / L’Écho – Pourquoi un marché à terme du bitcoin ? le mardi 12 décembre 2017

Partager

LE BITCOIN UNE SOLUTION DE SPÉCULATION PAR DÉFAUT ? par François Leclerc

Billet invité.

Dans le monde financier, les avis à propos du bitcoin et des crypto-monnaies sont pour le moins partagés. Pour certains elles sont dangereuses, chez d’autres qui ne s’en cachent pas elles suscitent beaucoup d’espoirs. C’est que, dans l’air du temps, elles s’inscrivent parmi ces phénomènes de disruption désormais qualifiés d’ubérisation, qui semblent irrésistibles. Avec comme principale qualité revendiquée que l’État n’a plus son mot à dire. Ce qui laisse entière la question de savoir ce qui va lui succéder.

Continuer la lecture de LE BITCOIN UNE SOLUTION DE SPÉCULATION PAR DÉFAUT ? par François Leclerc

Partager

Piqûre de rappel : BITCOIN, LA MONNAIE DU FUTUR ?, le 3 octobre 2013

Voici le texte intégral de l’interview donnée à PC World pour son dossier sur la monnaie virtuelle Bitcoin

Pourriez-vous vous présenter à nos lecteurs, en deux mots ?
Oui bien sûr, je m’appelle Paul Jorion, j’ai une formation d’anthropologue et de sociologue, j’ai travaillé 18 ans dans la finance où j’ai fait partie de la première génération de rédacteurs de logiciels, de celle aussi de rédacteurs d’« algos » mettant en oeuvre des stratégies de trading sur les marchés à terme. Travaillant dans le secteur des subprimes aux États-Unis, j’ai pu annoncer la venue de la crise dans un livre intitulé La crise du capitalisme américain (2007).

On entend beaucoup parler de ces nouvelles monnaies « virtuelles », n’est-ce pas l’essence d’une monnaie d’être virtuelle et basée sur la confiance des usagers ?
Le mot « virtuel » est trompeur : toute monnaie est réelle ou bien elle n’existe pas en tant que monnaie. Si une monnaie était simplement « virtuelle », elle ne serait pas une monnaie : il faut que chaque centime compte « pour de vrai ». Je crois que par le mot « virtuel », ceux qui l’emploient veulent dire « électronique » : que ses opérations se font essentiellement électroniquement. Dans ce sens là, il faudrait dire qu’un livre qu’on lit sur une tablette est « virtuel ». Là non plus je ne pense pas que ce soit vraiment le mot qui convient. Dire qu’une monnaie est « électronique », c’est renvoyer à son support : dans ce cas-ci, c’est une suite de 0 et de 1 sur un disque dur, dans d’autres cas, ce sont des métaux précieux, du papier, des coquillages dans certaines sociétés, etc.

Continuer la lecture de Piqûre de rappel : BITCOIN, LA MONNAIE DU FUTUR ?, le 3 octobre 2013

Partager