Brexit, pourquoi l’UE demande-t-elle autant d’argent – et pourquoi les négociations vont échouer, par Alexis Toulet

Billet invité

Combien l’Union européenne exige-t-elle du Royaume-Uni en guise de « solde de tout compte » pour le Brexit, pourquoi ce paiement, pourquoi le gouvernement britannique est-il si embarrassé et agité – et pourquoi l’échec des négociations débouchera très probablement sur un Brexit « dur » sans accord commercial.

Continuer la lecture de Brexit, pourquoi l’UE demande-t-elle autant d’argent – et pourquoi les négociations vont échouer, par Alexis Toulet

Partager

LE CHACUN POUR SOI ALLEMAND S’ACCENTUE, par François Leclerc

Billet invité.

Les pourparlers en vue de constituer une coalition s’annoncent décidément périlleux, tant pour Angela Merkel qu’Emmanuel Macron qui s’accroche. Sans attendre le démarrage des négociations, Christian Lindner, le leader du FDP, vient de tracer ses lignes rouges dans une interview au Frankfurter Allgemeine Zeitung.

Continuer la lecture de LE CHACUN POUR SOI ALLEMAND S’ACCENTUE, par François Leclerc

Partager

L’Europe dans l’impasse néolibérale, par Emmanuel Rousseaux

Billet invité. Ouvert aux commentaires.

Bonjour Paul Jorion,

Merci beaucoup pour votre interview très intéressant de l’Actu Echo du 4 octobre dernier. Il porte sur un sujet hautement important et crucial – l’Europe. Vous sembliez très à l’offensive. Et pour cause, c’est le sujet qui veut ça…. À la fois complexe, clivant et contradictoire. Car on pourrait dire qu’aujourd’hui l’Europe est devenue à la fois le problème et la solution.

Continuer la lecture de L’Europe dans l’impasse néolibérale, par Emmanuel Rousseaux

Partager

LE DÉMANTÈLEMENT SOURNOIS DE L’EUROPE, par François Leclerc

Billet invité.

Les promesses présidentielles américaines enlisées, les investisseurs ont changé leur fusil d’épaule et reviennent en Europe. Car tout est relatif dans un monde où il faut sans cesse trouver un point de chute à des capitaux dont le volume continue de croître ! À croire que ce n’est pas la fameuse diminution du taux de profit décelée par Marx qui étrangle le capitalisme, mais la noyade dans un trop plein de liquidités qui le menace !

Continuer la lecture de LE DÉMANTÈLEMENT SOURNOIS DE L’EUROPE, par François Leclerc

Partager

Brexit : L’ENJEU DES CHAMBRES DE COMPENSATION, par François Leclerc

Billet invité.

La négociation du Brexit est officiellement engagée, destinée à durer deux ans, à moins que des prolongations ne soient comme il est vraisemblable accordées afin de repousser le moment fatidique d’un divorce qui en tout état de cause ne sera pas une franche séparation. Pour meubler, les commentateurs opposent les partisans du Brexit dur ou doux, cette énième resucée des faucons et des colombes qui a déjà tant servi.

Continuer la lecture de Brexit : L’ENJEU DES CHAMBRES DE COMPENSATION, par François Leclerc

Partager

The Best Laid Schemes (Part 2), by Duncan Sutherland

Billet invité.

As may be readily gathered from the cartoon on the front page of today’s issue of The New European, which is what Brexiteers refer to as a Remoaning rag, the notion of halting the Brexit process appears to be gaining traction, at least among the chattering classes. How realistic might this prospect be, particularly in view of the fact that the talk in Blighty is actually overwhelmingly of softening Brexit rather than abandoning it?

Continuer la lecture de The Best Laid Schemes (Part 2), by Duncan Sutherland

Partager

BREXIT : état de l’opinion britannique, par Alexis Toulet

Billet invité

Concernant le sujet du Brexit, il est évidemment recommandé de ne pas négliger l’opinion que le peuple britannique peut en avoir.

À qui souhaite explorer le sujet, ce site sera fort instructif.

Quelques points saillants :

– L’équilibre entre ceux qui applaudissent et ceux qui déplorent le Brexit est très stable depuis un an

Continuer la lecture de BREXIT : état de l’opinion britannique, par Alexis Toulet

Partager

The Best Laid Schemes (Part 1), by Duncan Sutherland

Billet invité.

Improbable though it may now seem, the supreme leader of the British was only recently reckoned by many of her (mostly southern) subjects to be a political magician who might well contrive to deliver what was conceived of in the heart of darkest England as a successful hard Brexit and thereby miraculously bring about the dawning of a new age of wondrous economic opportunity in a fondly imagined land of broad sunlit uplands, from the majestic summits of which the British would contemplate the impending ruin of the European empire from the oppressive bonds of which they had sagely managed to escape.

Continuer la lecture de The Best Laid Schemes (Part 1), by Duncan Sutherland

Partager

La machine-arrière du Brexit, par George Soros

Brexit in Reverse, Project Syndicate, June 19, 2017, par George Soros. Merci à Marianne Oppitz ! P.J. : je n’ignore pas que Soros, en tant que représentant authentique de la pensée socialiste – en dépit de son passé – est très logiquement la bête noire N°1 du proto-fascisme régnant en maître aujourd’hui à Moscou comme à Washington.

La réalité économique est sur le point de rattraper les faux espoirs du public. Lequel a cru aux promesses de la presse populaire qui affirmait que le Brexit ne ferait pas baisser son niveau de vie. Il n’est en fait parvenu à maintenir celui-ci qu’en augmentant son endettement.

Continuer la lecture de La machine-arrière du Brexit, par George Soros

Partager

L’ÉTROITESSE DES MARGES DE MANŒUVRE, par François Leclerc

Billet invité.

La Commission et le nouveau président français sont désormais en mesure de mieux évaluer leurs marges de manœuvre vis-à-vis des autorités allemandes, le ministre espagnol Luis de Guindos venant de s’aligner sur les propositions de celles-ci. La Bundesbank a rejeté sans appel la proposition bruxelloise d’émission des European Safe Bonds – paquets de titres de dettes de plusieurs pays – car elle « pourrait être interprétée comme un pas vers des Eurobonds, c’est à dire un instrument de mutualisation de la dette ». La proposition française d’indexer l’allégement de la dette grecque à la croissance économique du pays n’a pas suscité l’adhésion de Berlin qui fait toujours obstacle à un accord, Wolfgang Schäuble refusant au sein de l’Eurogroupe où il a ses aises l’arbitrage des chefs d’État et de gouvernement lors du sommet de la semaine prochaine, dernière issue pour Alexis Tsipras. Un déclic de dernière instance va-t-il intervenir ?

Continuer la lecture de L’ÉTROITESSE DES MARGES DE MANŒUVRE, par François Leclerc

Partager

Le Monde / L’Écho – Les Britanniques peuvent-ils vraiment se passer du continent ? le 11 avril 2017

Dans Le Monde : Les Britanniques peuvent-ils vraiment se passer du continent ?

Dans L’Écho : Les Britanniques méprisent le continent mais n’ont jamais pu s’en passer

L’anthropologue Karl Pearson (1857 – 1936), inventeur du fameux « coefficient de corrélation », outil de base de la statistique, fit cette remarque à propos de restes humains mis à jour sur les champs de bataille de la guerre de Cent Ans, que rien n’était plus éloigné du crâne d’un combattant anglais que celui d’un Français.

Continuer la lecture de Le Monde / L’Écho – Les Britanniques peuvent-ils vraiment se passer du continent ? le 11 avril 2017

Partager

Where There’s a Will (Part 1), by Duncan Sutherland

Billet invité.

Improbable though it may seem, it happens that Guy Verhofstadt, who is lead Brexit negotiator for the European Parliament, envisaged immediately after the UK EU referendum result that Scotland would be able to hold an independence referendum before Brexit took effect (such as the Scottish First Minister is proposing) so that that country might apply to remain within the EU if that was what its population wanted. Continuer la lecture de Where There’s a Will (Part 1), by Duncan Sutherland

Partager

L’ACTE II DU DÉMANTÈLEMENT DE L’EUROPE, par François Leclerc

Billet invité

Que pèse le destin de la Grèce oubliée dans son coin, quand Donald Trump joue l’éclatement de l’Europe en choisissant ses partenaires et en cajolant la Russie, et quand les négociateurs du Brexit effectuent les tours de chauffe d’une compétition qui s’annonce acharnée ? Les dirigeants européens, qui peinent à gérer leurs désaccords, pourront-ils longtemps conserver un front uni ? Ne préféreront-ils pas faire passer en premier la défense de leurs intérêts particuliers ? Sous ces effets conjugués, nous abordons l’acte II du démantèlement de l’Europe.

Continuer la lecture de L’ACTE II DU DÉMANTÈLEMENT DE L’EUROPE, par François Leclerc

Partager