Brexit, pourquoi l’UE demande-t-elle autant d’argent – et pourquoi les négociations vont échouer, par Alexis Toulet

Billet invité

Combien l’Union européenne exige-t-elle du Royaume-Uni en guise de « solde de tout compte » pour le Brexit, pourquoi ce paiement, pourquoi le gouvernement britannique est-il si embarrassé et agité – et pourquoi l’échec des négociations débouchera très probablement sur un Brexit « dur » sans accord commercial.

Continuer la lecture de Brexit, pourquoi l’UE demande-t-elle autant d’argent – et pourquoi les négociations vont échouer, par Alexis Toulet

Partager

LE CHACUN POUR SOI ALLEMAND S’ACCENTUE, par François Leclerc

Billet invité.

Les pourparlers en vue de constituer une coalition s’annoncent décidément périlleux, tant pour Angela Merkel qu’Emmanuel Macron qui s’accroche. Sans attendre le démarrage des négociations, Christian Lindner, le leader du FDP, vient de tracer ses lignes rouges dans une interview au Frankfurter Allgemeine Zeitung.

Continuer la lecture de LE CHACUN POUR SOI ALLEMAND S’ACCENTUE, par François Leclerc

Partager

L’Europe dans l’impasse néolibérale, par Emmanuel Rousseaux

Billet invité. Ouvert aux commentaires.

Bonjour Paul Jorion,

Merci beaucoup pour votre interview très intéressant de l’Actu Echo du 4 octobre dernier. Il porte sur un sujet hautement important et crucial – l’Europe. Vous sembliez très à l’offensive. Et pour cause, c’est le sujet qui veut ça…. À la fois complexe, clivant et contradictoire. Car on pourrait dire qu’aujourd’hui l’Europe est devenue à la fois le problème et la solution.

Continuer la lecture de L’Europe dans l’impasse néolibérale, par Emmanuel Rousseaux

Partager

LE DÉMANTÈLEMENT SOURNOIS DE L’EUROPE, par François Leclerc

Billet invité.

Les promesses présidentielles américaines enlisées, les investisseurs ont changé leur fusil d’épaule et reviennent en Europe. Car tout est relatif dans un monde où il faut sans cesse trouver un point de chute à des capitaux dont le volume continue de croître ! À croire que ce n’est pas la fameuse diminution du taux de profit décelée par Marx qui étrangle le capitalisme, mais la noyade dans un trop plein de liquidités qui le menace !

Continuer la lecture de LE DÉMANTÈLEMENT SOURNOIS DE L’EUROPE, par François Leclerc

Partager

Brexit : L’ENJEU DES CHAMBRES DE COMPENSATION, par François Leclerc

Billet invité.

La négociation du Brexit est officiellement engagée, destinée à durer deux ans, à moins que des prolongations ne soient comme il est vraisemblable accordées afin de repousser le moment fatidique d’un divorce qui en tout état de cause ne sera pas une franche séparation. Pour meubler, les commentateurs opposent les partisans du Brexit dur ou doux, cette énième resucée des faucons et des colombes qui a déjà tant servi.

Continuer la lecture de Brexit : L’ENJEU DES CHAMBRES DE COMPENSATION, par François Leclerc

Partager

The Best Laid Schemes (Part 2), by Duncan Sutherland

Billet invité.

As may be readily gathered from the cartoon on the front page of today’s issue of The New European, which is what Brexiteers refer to as a Remoaning rag, the notion of halting the Brexit process appears to be gaining traction, at least among the chattering classes. How realistic might this prospect be, particularly in view of the fact that the talk in Blighty is actually overwhelmingly of softening Brexit rather than abandoning it?

Continuer la lecture de The Best Laid Schemes (Part 2), by Duncan Sutherland

Partager

BREXIT : état de l’opinion britannique, par Alexis Toulet

Billet invité

Concernant le sujet du Brexit, il est évidemment recommandé de ne pas négliger l’opinion que le peuple britannique peut en avoir.

À qui souhaite explorer le sujet, ce site sera fort instructif.

Quelques points saillants :

– L’équilibre entre ceux qui applaudissent et ceux qui déplorent le Brexit est très stable depuis un an

Continuer la lecture de BREXIT : état de l’opinion britannique, par Alexis Toulet

Partager

The Best Laid Schemes (Part 1), by Duncan Sutherland

Billet invité.

Improbable though it may now seem, the supreme leader of the British was only recently reckoned by many of her (mostly southern) subjects to be a political magician who might well contrive to deliver what was conceived of in the heart of darkest England as a successful hard Brexit and thereby miraculously bring about the dawning of a new age of wondrous economic opportunity in a fondly imagined land of broad sunlit uplands, from the majestic summits of which the British would contemplate the impending ruin of the European empire from the oppressive bonds of which they had sagely managed to escape.

Continuer la lecture de The Best Laid Schemes (Part 1), by Duncan Sutherland

Partager

La machine-arrière du Brexit, par George Soros

Brexit in Reverse, Project Syndicate, June 19, 2017, par George Soros. Merci à Marianne Oppitz ! P.J. : je n’ignore pas que Soros, en tant que représentant authentique de la pensée socialiste – en dépit de son passé – est très logiquement la bête noire N°1 du proto-fascisme régnant en maître aujourd’hui à Moscou comme à Washington.

La réalité économique est sur le point de rattraper les faux espoirs du public. Lequel a cru aux promesses de la presse populaire qui affirmait que le Brexit ne ferait pas baisser son niveau de vie. Il n’est en fait parvenu à maintenir celui-ci qu’en augmentant son endettement.

Continuer la lecture de La machine-arrière du Brexit, par George Soros

Partager