Archives par mot-clé : Coronavirus

Covid-19 –Nouvelle hausse de la charge sanitaire en France, par a113

La courbe bleue représente le taux de variation des admissions en réanimation (en comparant la moyenne des 7 jours courant à celle de la veille) appelé ici : « dynamique » (d%) si >0 , les services se remplissent si=0 , situation en plateau si<0 , les services se vident. 

la courbe rouge est la courbe en valeur absolue lissée sur une semaine des entrées en réanimation (multiplier par 100 pour obtenir le chiffre réel.)

La courbe « dérivée première » vient de franchir le zéro et repartir dans une hausse de la charge sanitaire comme dans la plupart des pays nord-européens. Nous allons vers une stagflation du processus épidémique, avec un reliquat qui double par rapport à la vague précédente (25->50 admissions par jours en soins intensifs)…

D’où mon hypothèse d’un « échappement » immunitaire face à ce virus qui quelles que soient les défenses mises en place (naturelles ou artificielles (vaccins)) finit par maintenir de plus en plus de personnes dans le système sanitaire qui commence à franchement toucher à ses limites.

L’on a affaire non à une sinusoïde amortie classique qui tends vers le zéro avec le temps, mais à une sinusoïde selon un axe peut-être linéaire mais oblique+++

On est effectivement passé par un minimum de 10 hospi/jrs en Juillet 2020, à 25/jrs ce printemps et de l’ordre de 50/jrs cet automne.

Partager :

Covid-19 : Asseyez-vous d’abord confortablement si vous avez manifesté hier

La pandémie est en récession en France et aux États-Unis, mais davantage en France. Pour les commentateurs américains, aucun mystère : les Français ne sont heureusement pour eux pas des individualistes forcenés, ils savent ce qu’est l’intérêt général et ont accepté de bon gré le passe sanitaire qui assure – du moins en ce moment – leur salut : le retour à une vie quotidienne quasi normale.

Partager :

Veille effondrement #75 – Circonspection & renaturation, le plan Z ? #2/2 par JeNeSauraisVoir

Ayant entrepris d’explorer les motifs du refus du pass sanitaire et les raisons de la résistance à la vaccination, je me suis ému, dans un premier temps, du déficit de prise en compte de la pluralité dans nos sociétés et souhaité que nous y songions sérieusement surtout depuis que nous sommes entrés en effondrement. Il y a toutefois, je crois, une autre explication possible. C’est ce que je développerai dans cette deuxième partie.

Deuxième volet : de la nature comme étalon de notre nature

J’ai pensé à cette explication du refus de la vaccination en regardant une nième vidéo sur le transhumanisme où il était question de la possibilité d’augmenter l’humain. Cette vidéo montrait assez bien comment nous arrivons à l’enhaussement : une personne se trouve privée d’une aptitude dont la nature a doté tous les humains, en raison d’un accident notamment. Cette situation désolante entraîne la mise en branle du génie humain avec pour aboutissement une solution dont les performances surpassent la fonction qu’il fallait suppléer. On pense alors à la possibilité d’équiper d’autres humains ne souffrant d’aucune déficience de cette fonctionnalité améliorée.

Continuer la lecture de Veille effondrement #75 – Circonspection & renaturation, le plan Z ? #2/2 par JeNeSauraisVoir

Partager :

Veille effondrement #74 – Circonspection & renaturation, le plan Z ? #1/2 par JeNeSauraisVoir

A force de lire des explications que je qualifierais de maladroitement sentencieuses sur les motifs du refus du pass sanitaire et plus profondément sur les raisons de la résistance à la vaccination, je me suis demandé s’il ne serait pas intéressant d’essayer de formuler une explication ou tout au moins de poser la question d’une autre manière ?  L’exercice me parait d’autant plus envisageable que j’ai moi-même un peu de mal à adhérer à tout ce que l’on décide dans la précipitation. Et même si ce n’était pas le cas, partageant une part d’humanité avec les anti-vax, il me semble possible d’essayer de ressentir leurs motivations. Le refus du pass sanitaire et la résistance à la vaccination sont, je crois, révélateurs de bien des choses sur nous et sur notre société. Le pire serait que nous refusions à regarder de près sous le prétexte spécieux que la maison est en feu et qu’il n’y a rien d’autre à faire que de courir droit devant. A ce train-là il y a toujours quelque chose qui brule (d’autant que nous sommes entrés en effondrement) alors sortirons-nous jamais de l’auberge ?

Continuer la lecture de Veille effondrement #74 – Circonspection & renaturation, le plan Z ? #1/2 par JeNeSauraisVoir

Partager :

Covid-19 : La vague delta semble derrière nous, par a113

La courbe bleue représente le taux de variation des admissions en réanimation (en comparant la moyenne des 7 jours courant à celle de la veille) appelé ici  : « dynamique » (d%) si >0 , les services se remplissent si=0 , situation en plateau si<0 , les services se vident. 

la courbe violette est la courbe en valeur absolue lissée sur une semaine des entrées en réanimation (multiplier par 100 pour obtenir le chiffre réel.)

La courbe a, enfin, passé la barre du zéro pour redevenir négative.

La vague delta semble derrière nous.

Il reste l’Outre-mer et la région Paca qui restent dans une situation critique.
Impossible de prévoir la suite.

Ce variant semble « envahir » l’ensemble de la planète sauf l’Amérique du Sud (le bassin amazonien essentiellement, Guyane comprise) qui voit toujours le variant « brésilien » dominer.

D’autres variants sont apparus bien sûr, mais moins contagieux semble-t-il.

Partager :

Veille effondrement #59 – Qui sont les anti-vax ? réponse à « Richelieu », par Alexis Toulet

Je pense que « Richelieu » fait une erreur en semblant penser qu’on en apprendra davantage sur les motivations des anti – passe sanitaire en les insultant. Non, la réaction humaine la plus naturelle en réponse à l’insulte est la colère, pas d’exposer de manière claire et argumentée ses raisons !

Partisan décidé du passe sanitaire, je ne peux moi-même répondre à ses questions. Mais j’ai trouvé ce résumé convaincant et mesuré (*) :

Continuer la lecture de Veille effondrement #59 – Qui sont les anti-vax ? réponse à « Richelieu », par Alexis Toulet

Partager :

Veille effondrement #57 – Qui sont les anti-vax ? par Richelieu

Les raisons évoquées par les anti-vax pour ne pas se faire vacciner sont pitoyables. La vérité, c’est que ce sont là des réactions d’enfants gâtés, narcissiques et nombrilo-centrés, mal éduqués à la frustration par des parents irresponsables et qui nous font une bouderie parce que l’on n’accède pas immédiatement à leur petit caprice. Âge mental : 5 ans. Il n’y a dans leur discours aucune conviction réelle : il a suffi que Macron leur promette à la télé de les priver de sorties (bars, restos, boîtes de nuit …) pour que tout d’un coup, les centres de vaccination qui étaient vides se remplissent comme par enchantement. Lamentable.

Partager :

Veille effondrement #26 –Il y a bactéries et il y a virus, nuance ! par Timiota

Les souches antibio-résistantes sont connues comme responsable des maladies noscomiales (« de l’hosto » en grec : noso=malade, komio~maison).

Dans ce cas, les souches antibio-résistantes sont sur un terrain « facile » : les gens faibles et immuno-déprimés. C’est ce qui fait qu’elles se multiplient dans l’hosto, et le plus souvent en restent là.

Mais pas toujours : elles finissent par circuler dans la « communauté » (les gens sortent de l’hosto avec, porteurs sains en convalescence, disons ; au début, ces souches ne rencontrent que des gens assez sains et « se désintègrent » (((« elles en restent là »))) …. mais « à force », dans une autre branche du darwinisme ((( l’allopatrie : pour les espèces, elles se séparent de la lignée dans un ailleurs favorable et reviennent bien plus tard s’imposer sur le lieu de départ des ancêtres si avantage dans le bon sens ))), certaines souches survivent dans la population générale dite « la communauté » en langage médical, et finissent par infecter les faibles des hostos quand ils vont à l’hosto pour un bobo quelconque).
Continuer la lecture de Veille effondrement #26 –Il y a bactéries et il y a virus, nuance ! par Timiota

Partager :

Veille effondrement #25 – Les virus sont-ils malins ? Je ne crois pas

Il m’arrive de faire un billet pour tester une idée que j’ai. Ce fut le cas quand – avec l’aide de mon neveu Jean-Baptiste Auxiètre – je vous avais proposé un calcul du risque que constitue la présence sur le globe de près de 500 réacteurs nucléaires. Vous aviez confirmé dans ce cas-là la validité de mon calcul et je vous en avais remercié.

Bon, c’est le fait d’avoir été un mathématicien appliqué qui m’a permis de nourrir ma famille au fil des ans, pas d’être anthropologue Lol ! mais je ne suis jamais totalement sûr de la qualité de mon jugement, ce qui me conduit à vous le soumettre.

Voici de quoi il s’agit : un certain nombre de personnes (bien éduquées) vous affirment aujourd’hui que c’est le fait d’avoir développé des vaccins qui favorise l’apparition de variants plus agressifs.

Continuer la lecture de Veille effondrement #25 – Les virus sont-ils malins ? Je ne crois pas

Partager :

Covid-19 –Ça se calme, par a113

La courbe bleue représente le taux de variation des admissions en réanimation (en comparant la moyenne des 7 jours courant à celle de la veille) appelé ici  : « dynamique » (d%) si >0 , les services se remplissent si=0 , situation en plateau si<0 , les services se vident. 

la courbe rouge est la courbe en valeur absolue lissée sur une semaine des entrées en réanimation (multiplier par 100 pour obtenir le chiffre réel.)

Depuis le 2 août, ça se calme : on est à une hausse modérée des entrées en soins intensifs de 4,6% (maxi à 8,4% le 2 août) et la tendance est à la baisse. Reste à savoir comment va se passer le retour des estivants chez eux, après le 15 août +++

Dans l’Ariège (taux d’incidence>300+++), on peut « voir » sur la carte les contaminations liées aux lieux fréquentés par les vacanciers, c’est flagrant….

À suivre… car on est de plus en plus loin du terminus.. j’avoue que, disant comme d’autres confrères en janvier 2020 que ce virus semblait être une « saloperie », je pensais tout de même qu’il épuiserait en 18-24 mois ses capacités de « gain de fonction » comme classiquement dans une pandémie de ce type ….

Maintenant il semble qu’avec les capacités de contamination du « delta », il « s’attaque » aux pays ayant appliqué le 0-covid. Tant qu’il restera autant de personnes non-vaccinées, il va continuer à circuler activement, d’autant que les vaccinés sont aussi (dans une moindre mesure) transmetteurs. Il reste en France environ 20 millions de non-vaccinés , ça vaudrait le coup de tester tout ce monde avec des tests groupés.

Partager :

Covid-19 : Le point au 7 août 2021

Le monde : Une cinquième vague bien dessinée, dont l’ampleur pourrait atteindre, sinon dépasser, celle des troisième et quatrième.

États-Unis : Une cinquième vague dépassant déjà en ampleur la quatrième.

Royaume-Uni : Après une hésitation, la quatrième vague repart. Hypothèse intéressante : la fermeture des écoles pour les vacances scolaires, en éliminant des foyers importants de contamination, joue le rôle d’un semi-confinement.

France : Une quatrième vague bien amorcée.

Partager :

Le passe sanitaire réhabilite la vision du « bien commun », par Kim Gordon-Bates

Je suis en désaccord avec ceux qui s’opposent au passe sanitaire obligatoire tant il me semble être une reprise opportuniste façonnée non selon l’urgence médicale présente mais par une considération bassement politicienne, commune à presque toute la gauche en France – et effet, il est assez pittoresque et révélateur qu’au Royaume Uni, la gauche demande des mesures plus fermes et contraignantes du gouvernement Johnson (qu’on n’aime mais alors vraiment pas du tout) alors qu’en France cette même gauche (et écolos) s’insurge contre de telles mesures au nom de la « liberté individuelle ». Il me semble que face à Macron (!), et peut être depuis quelque temps, la gauche française (et les écolos !) ont perdu d’esprit (sinon de vue) la notion de « bien commun ». Certes dans le passé, la gauche, stalinienne notamment, mettait en avant ce concept pour réprimer les libertés individuelles au nom du Parti car l’intérêt de classe primait sur l’individu. C’était notamment une époque où le PC et d’autres formations à gauche estimaient que le féminisme et l’écologie pour ne citer que ces deux considérations-là n’étaient que des considérations « petites-bourgeoises » et se régleraient naturellement avec la « dictature du prolétariat ». Bon, on a vu ce que cela a donné – et ce n’était en fin de compte pas si différent de la vision fasciste qui remplace « classe » par « race » ou « nation ».
Continuer la lecture de Le passe sanitaire réhabilite la vision du « bien commun », par Kim Gordon-Bates

Partager :