Étiquette : Cour Suprême américaine

  • « Comment éviter la prison », le 10 juillet 2020 – Retranscription

    Retranscription de « Comment éviter la prison », le 10 juillet 2020 Bonjour, nous sommes le vendredi 10 juillet 2020…

    Vous devez être connecté pour lire le contenu complet de l’article. Vous pouvez vous abonner iciLire la suite…

  • Vidéo – Comment éviter la prison

  • États-Unis : il y a quelque chose dans l’air…

    Je ne m’avancerai pas beaucoup en disant que Trump n’a pas dû apprécier la décision de la Cour suprême US aujourd’hui qu’il devrait communiquer sa déclaration d’impôts à la cour du district Sud de Manhattan, mais il n’aimera pas non plus une autre décision tombée aujourd’hui : qu’une grande partie de l’état d’Oklahoma appartient toujours à la tribu des Creek…

    … y compris une part importante de la ville de Tulsa où Trump a récemment promu son message suprémaciste blanc et qui, avec une belle prévisibilité, constitue quinze jours plus tard, un nouveau foyer inquiétant du coronavirus. … Lire la suite…

  • La déclaration d’impôts de M. Donald Trump

    La Cour Suprême US vient de décider que le procureur du district Sud de Manhattan doit pouvoir consulter la déclaration d’impôts de Donald Trump, mais le Congrès (à majorité Démocrate), non (du moins jusqu’à nouvel ordre).

    Cela ne change pas grand-chose dans l’immédiat car seul un « grand jury » (c’est-à-dire secret) pourra lire ce précieux document. Mais à terme, une anomalie aura été rectifiée : que Trump aurait été le seul président des États-Unis à avoir caché ses revenus.

    Pourquoi refuse-t-il de montrer sa déclaration d’impôts ? Parce que ni vous ni moi ne croirions ce que nous verrions, seul le fisc américain (IRS) ayant considéré qu’il n’y avait là rien que de très ordinaire.… Lire la suite…

  • 4e avis de la Cour suprême défavorable à Trump

    La Cour suprême des États-Unis constitue de temps immémoriaux une institution se situant sur l’échiquier politique bien plus à droite que l’opinion publique de la nation.

    Sans entrer dans les détails, la raison en est que quand la désignation d’un nouveau juge se fait dans un contexte politique où les Démocrates dominent, le processus se déroule dans un contexte équilibré où le meilleur candidat au poste l’emporte, alors que quand ce sont les Républicains, la nomination se fait de manière autoritaire en faveur du candidat le plus conservateur en présence.

    Trump compte sur ce biais pour qu’il lui sauve la peau un jour ou l’autre et n’a cessé de se féliciter d’être déjà parvenu à faire nommer à la Cour suprême deux juges de droite comme Gorsuch et Kavanaugh.… Lire la suite…

  • Un signal fort de la Cour suprême des États-Unis

    La Cour suprême des États-Unis vient de déclarer irrecevable une proposition de loi en Louisiane qui aurait conduit à la fermeture de toutes les cliniques pratiquant l’avortement dans l’état, à l’exception d’une.

    C’est la troisième fois en quelques semaines seulement que la Cour suprême rejette des mesures au coeur de l’agenda de Trump (déni des droits LGBT et de ceux des « Dreamers », les enfants d’immigrants illégaux nés aux États-Unis).

    Le Président n’a de cesse de plastronner qu’il a su façonner une Cour suprême à sa botte par les nominations de Neil Gorsuch (qui l’a déjà « trahi » sur la question LGBT) et de Brett Kavanaugh.… Lire la suite…

  • Zut, Trump n’est pas arrivé à infecter une proportion significative de ses partisans !

    Bon, il ne sont pas venus. Il y avait place pour 19.000 MAGAs (Make America Great [= White] Again), dans le palais des conventions de Tulsa (Oklahoma), et il n’était plein qu’aux deux tiers, sans même mentionner l’esplanade devant écran géant pour le trop-plein attendu, qu’on a pu fermer entièrement.

    Quelle déception ! le président attendait le million de personnes qui s’étaient inscrites (une farce organisée semble-t-il par des fans de groupes pop Sud-Coréens [et de jeunes Américains facétieux]).

    Lire la suite…

  • Brett M. Kavanaugh se défend : « Un point le plus bas encore jamais atteint »

    La seconde moitié de l’audition hier au sénat américain dans le processus de nomination de Brett M. Kavanaugh au poste de membre de la Cour suprême, celle où le juge fut lui-même interrogé, ne fut pas du même ordre que celle où fut entendue le Dr. Christine Blasey Ford, témoignage que je qualifiai d’étape marquante dans la libération de la femme au moment où j’y assistais en streaming.… Lire la suite…

  • LE FIL ROUGE DE LA DETTE ARGENTINE, par François Leclerc

    Billet invité.

    En refusant de se saisir du dossier argentin au terme de son long parcours judiciaire, la Cour suprême des États-Unis a donné raison à deux fonds vautours qui réclamaient le remboursement au nominal d’obligations achetées à bas prix sur le marché secondaire, en dépit d’un accord de restructuration avec tous les autres créanciers leur garantissant le retour de 25% de leur mise. Une décision qui risque de rendre aléatoires de futures restructurations de dette en s’appuyant sur ce précédent, car pourquoi souscrire à un accord de restructuration si une décision de justice peut vous assurer ultérieurement un remboursement intégral ?… Lire la suite…

  • La démocratie est-elle enchaînée face à la finance ?

    Ma communication au Colloque international LA DÉMOCRATIE ENRAYÉE ? à l’Académie royale des Sciences, des Lettres et des Beaux-Arts de Belgique, le 31 mai 2013.

    L’anthropologie sociale britannique dont j’ai eu l’honneur à une époque d’être l’un des représentants, et dont je défends toujours les valeurs méthodologiques faites d’une combinaison équilibrée de rigueur et de bon sens aristotélicien, demande que quand il est question des phénomènes relevant de l’humain, une explication, pour mériter ce nom, doit pouvoir rendre compte des faits observés aussi bien en termes de personnes, d’acteurs humains composant les sociétés auxquelles nous appartenons, qu’en termes d’institutions procurant à ces sociétés humaines le cadre au sein duquel elles peuvent fonctionner, en assurant autant que faire se peut le bonheur de leurs membres.Lire la suite…

  • L’actualité de demain : QUAND LES INVESTISSEURS SE PRENNENT A RÊVER… par François Leclerc

    Billet invité.

    Saisie par le gouvernement argentin qui lui demande d’annuler le jugement d’un tribunal new-yorkais, la Cour Suprême des États-Unis va devoir décider si elle statue ou non sur un sujet l’opposant à deux fonds vautour, NML Capital appartenant à Elliott Management et Aurelius. Ceux-ci réclament le payement intégral avec intérêts (1,3 milliards de dollars) de titres de la dette argentine ayant fait l’objet d’un accord de décote de 70%.

    Le jugement de ce tribunal new-yorkais rend de facto impossible toute restructuration de dette par un État se déclarant en défaut. Parallèlement à un pourvoi en appel selon la procédure habituelle, l’Argentine a décidé de saisir également immédiatement la Cour Suprême, dont les conséquences potentielles du jugement sont telles qu’elles suscitent toute une agitation à laquelle participe le FMI et le gouvernement américain… ainsi que le gouvernement français, au titre de sa présidence du Club de Paris.… Lire la suite…

  • Audition de Paul Jorion sur les paradis fiscaux, centres off-shore et juridictions non coopératives – Assemblée nationale, mardi 26 mars 2013

    « La commission des affaires étrangères de l’Assemblée nationale a créé une mission d’information sur la lutte contre les paradis fiscaux, centres off-shore et juridictions non coopératives, dont les rapporteurs sont MM. Alain Bocquet et Nicolas Dupont-Aignan, députés. »

    J’ai été entendu hier. Le texte que j’avais préparé se trouve ci-dessous. Les points sur lesquels des précisions supplémentaires m’ont été demandés sont : Chypre, le fonctionnement des « trusts », le « scandale du LIBOR », l’amende payée par HSBC pour blanchiment d’argent sale, la décision de la Cour suprême des Etats-Unis d’autoriser le financement illimité des campagnes électorales par les personnes morales, le projet de chambre de compensation multilatérale internationale de John Maynard Keynes.

    Lire la suite…

  • LE TEMPS QU’IL FAIT LE 14 MARS 2013

    Il est parfois plus important de poser une bonne question que d’apporter une réponse.

    L’ONU a entamé la rédaction d’une Constitution pour l’économie mondiale

    LE RÉSEAU DE CONTRÔLE GLOBAL PAR LES GRANDES ENTREPRISES, Stefania Vitali, James B. Glattfelder, et Stefano Battiston

    Paul Jorion, L’économie a besoin d’une authentique constitution, le 4 septembre 2007

    Ce Temps qu’il fait le 14 mars 2013 fera l’objet d’une discussion samedi 16 de 15h à 17h, ici sur la page Les débats.

    Sur YouTube, c’est ici.… Lire la suite…

  • ROMNEY vs. OBAMA (yawn…)

    Oups ! On est à 48 heures (pas même) des élections présidentielles américaines, et je ne vous en ai encore rien dit (c’est dire si j’ai été passionné – d’où le « yawn » du titre = « bâillement sonore » en américain). C’est que ni l’un ni l’autre candidat n’a rien dit dans sa campagne électorale qui puisse faire penser qu’il veuille prendre le taureau par les cornes – non pas que les chefs d’État ou de gouvernements européens aient quoi que ce soit à leur remontrer sur ce point.

    Jusqu’il y a quelques jours, et depuis un mois ou deux, j’étais convaincu que Romney allait gagner (l’effet d’apoptose dont je vous parle depuis quelques temps = la tendance des systèmes biologiques condamnés, à se suicider), et puis Michael Bloomberg, maire de New York, indépendant (ex-démocrate, puis ex-républicain), a pris position en faveur d’Obama, reprochant à Romney de s’être droitisé récemment pour des raisons purement électoralistes, mais surtout, dans le sillage du cyclone Sandy, de nier le changement climatique, et de mettre du coup en péril la vie des New Yorkais dans les années qui viennent – message reçu cinq sur cinq dans « the Big Apple ».… Lire la suite…

  • Le temps qu’il fait, le 23 juillet 2010


    Paul Jorion – Le temps qu'il fait le 23 juillet 2010
    envoyé par PaulJorion. – L'actualité du moment en vidéo.

    Le « financial overhaul » aux États-Unis – ce qu’il en reste

    * La campagne contre Elizabeth Warren
    * Le retour des subprimes !

    La Hongrie contre le FMI : la taxe sur les établissements financiers

    * Le populisme contre l’affairisme
    * Errare humanum est… sed perseverare diabolicum !

    Mr. Trichet et les « processus non-linéaires »

    * Tests de stress, villages Potemkine et le retour de la confiance
    * Confiance et véritéLire la suite…